Faith is Gone

Arsenic

11/01/2022

Autoproduction

Le groupe l’annonce sans ambages dans l’intro de son album, il n’en a rien à foutre.

Après tout, chacun fait ce qu’il veut à partir du moment où ça ne fait de mal à personne, et la seule mission acceptée par les canadiens d’ARSENIC est justement de nous procurer du plaisir via un Heavy Rock pêchu et couillu. Sans plus d’informations à leur sujet, je pourrais considérer Faith is Gone comme un premier album, puisqu’il en a l’énergie, et cette insouciance qui permet d‘éviter de penser « plan de carrière » et « conquête de fanbase ». De fait, la musique de ces quatre cousins canadiens (Chad Provencal, Dereck Rouillard, Jacob Deblois et Charles) est directe, sans fioritures, terriblement Rock, et reposant sur des fondements de sincérité et d’authenticité que l’on reconnaît chez les acteurs underground les plus attachés à l’honnêteté artistique.

Pas de gimmicks donc, pas se subterfuge Fusion, encore moins d’opération séduction de la jeune génération, mais un binaire qui cogne, des riffs qui saignent à blanc, et un chant rauque et viril qui nous ramènent aux plus grandes heures du Heavy Rock le plus traditionnel, avec chœurs fédérateurs et énergie non-stop. « Sick Of This » aligne donc les pions sans finasser, en lâchant l’entame la plus explosive de ce début d’année, dans un déluge d’électricité qui n’est pas sans rappeler certains albums de THE ALMIGHTY ou WOLFSBANE. Du vrai street Rock donc, du Metal souple, des muscles saillants, mais des mélodies proéminentes, pour évoquer une simple relation incestueuse entre MOTORHEAD et certains de ses enfants illégitimes.

Le leitmotiv est simple, trois minutes au max, des licks qui s’incrustent dans la tête, et une direction droit devant pour ne rien regretter. Une production brute qui évite l’enrobage trop cosy, une batterie qui tonne, une basse qui résonne, et un équilibre parfait dans le mix pour que tout sonne au maximum de son rendement. « Die Alone » et sa mélodie légèrement celtique nous invite sur les traces d’un Punk Rock de pub joué plus Heavy que la normale, tandis que « Against The Edge » retrouve le déhanché des années 90 et ces syncopes qui permettaient au Metal de conquérir un nouveau public. Evidemment, le quatuor retrouve rapidement sa route nostalgique, mais on sent des capacités notables, et l’éventualité d’un prochain album moins ancré dans la simplicité d’un esprit de greaser.

Et sous l’épaisse couche de cuir se cache aussi un cœur qui bat, avec une émotion qui n’est certes pas à fleur de peau, mais qu’on ressent sur le tendre et nuancé « Hold On ». Chant clair plus sensible, arpèges délicats, pour une ambiance feutrée et un aveu de fragilité qui fait du bien à mi-parcours.

Rien de nouveau sur le bitume donc, quelques parallèles que l’on pourrait établir avec nos frenchies de 7 WEEKS (version début de carrière) pour ce côté direct, et une brièveté qui permet de garder l’impact et la fraîcheur. Sans oublier les indispensables burners, à la mode in your face (« Hopeless », « Jack The Ripper »), et quelques traces de progressions plus subtiles et construites, qui ajoutent une plus-value à ce jet de bile. Ainsi, « Faith Is Gone » durcit le ton, y ajoute quelques effets pour se poser en hymne absolu, garde une cadence échevelée, mais garde sous le coude ces mélodies indispensables.

ARSENIC est donc à l’opposé de son baptême, ne provoquant ni la souffrance, ni la mort, bien au contraire. Une petite demi-heure de plaisir Heavy-Rock, gorgée de feeling et de sincérité pour des musiciens qui ne prétendent rien révolutionner. Du beau jeu, un feeling âpre, et un son râpeux, voilà de quoi agrémenter quelques balades sur la route quand les kilomètres s’accumulent au compteur.

       

                                                                                                                                                                                                         

Titres de l’album:

01. Intro

02. Sick Of This

03. Die Alone

04. Against The Edge

05. Hold On

06. Madness

07. Hopeless

08. After The Darkness

09. Faith Is Gone

10. Jack The Ripper


Facebook officiel


par mortne2001 le 27/09/2022 à 18:22
75 %    95

Commentaires (0) | Ajouter un commentaire

pas de commentaire enregistré

Ajouter un commentaire


Derniers articles

Insanity Alert + Sekator + Detoxed

RBD 01/12/2022

Live Report

Fleshcrawl + Disfuneral + Median + Nebulizar

Simony 23/11/2022

Live Report

Frustration + Verdun

RBD 22/11/2022

Live Report

Voyage au centre de la scène : live SAMAEL 1990

Jus de cadavre 20/11/2022

Vidéos

The Cure + The Twilight Sad

RBD 17/11/2022

Live Report

Sepultura + Sacred Reich + Crowbar

RBD 12/11/2022

Live Report

European Tour 2022

Simony 02/11/2022

Live Report

Voyage au centre de la scène : les flyers

Jus de cadavre 30/10/2022

Vidéos

Alcest + Rïcïnn

RBD 26/10/2022

Live Report
Concerts à 7 jours
Lying Figures + Mourning Dawn + Lux Incerta 10/12 : Le Klub, Paris (75)
Tags
Photos stream
Derniers commentaires
NecroKosmos

Idem. Un grand homme. Et un dernier album formidable.

04/12/2022, 16:08

NecroKosmos

Voici la raison pour laquelle je ne fais presque plus de concerts. Les téléphones portables à perte de vue qui te gâchent la tienne. Et qui foutent l'ambiance en l'air...

04/12/2022, 16:06

Jus de cadavre (pas log)

Je trouve effectivement que le chant d'Anselmo est très bon. Meilleur qu'avec Down même ! Musicalement ça tient grave la route aussi. Heureux de voir que Wylde ne pourri pas tout avec du shred à gogo (comme il le faisait avec Ozzy ou encore pire avec BLS).(...)

04/12/2022, 14:49

Humungus

Soirée chez un pote hier...Visionnage en after ce matin de tout ça : GDB mais smiley prévisionnel (cf. fests d'été).Et effectivement, le coup des portables, c'est plus que flagrant et dérangeant...

04/12/2022, 14:37

Dédé

Oui ils feraient mieux de profiter du concert . Du coup l'ambiance est moindre . C'est comme ça maintenant il faut s'adapter, il fut un temps où t'aurais même pas oser sortir ton téléphone sinon ça finissait en miettes dans la fosse&nbs(...)

04/12/2022, 12:31

Buck Dancer

J'étais peu concerné par cette "reformation" mais j'avoue que, apparemment, ça le fait bien. Anselmo a l'air en voix et le groove est là. Par contre horrible tout ces téléphones. On voit que ça, aucune vie dans (...)

04/12/2022, 12:08

RBD

Je connais le groupe depuis longtemps, sans être un intime. Simony a visiblement pris la peine d'exhumer la première version nommée "Doors of No Return" pour bien saisir l'apport de ce réenregistrement sous un nouveau nom.L'aspec(...)

03/12/2022, 14:34

Tak

Je viens de lire cet énorme pavé et c'est du très beau boulot, sérieux et documenté : un grand bravo au rédacteur !Quelques albums que je connais dans le lot (rhaaa enfin quelqu'un qui estime les excellents Defiance à leur juste va(...)

03/12/2022, 11:50

Humungus

Toujours émouvant pour moi de revoir Lemmy à cette période de sa vie...

03/12/2022, 10:51

Kenlemortvivant

Ça se voit ! 

03/12/2022, 07:24

RBD

Toujours avec une illustration par Luisma, le guitariste de Haemorrhage. 

02/12/2022, 13:17

Jus de cadavre

Je ne connaissais pas du tout ce groupe français... Eh ben, quelle baffe ! C'est super bien fait et la production (même si ça a été remasterisé) est juste excellente pour l'époque ! Comment un tel truc n'a t-il pas eu plus de succ&egr(...)

02/12/2022, 12:36

Gargan

Typiquement moi le vendredi soir

02/12/2022, 07:04

Arioch91

@metalrunner : Du megadeth pas renversant chanté par James.

30/11/2022, 19:57

RBD

C'est vrai que ce riff Speed-Thrash passerait bien chez Megadeth sans le chant. Mais je ne me mets pas du tout à rêver d'un album entier bien pêchu, c'est juste un premier extrait. Le concept du double concert avec premières parties différentes est (...)

30/11/2022, 16:02

Humungus

metalrunner + 1 hé hé hé...Plus sérieusement (quoique...), le post de Jus de cadavre aurait pu être mien.

30/11/2022, 09:51

Sadam Mustaine

Depuis 25 ans c'est une blague.Du moins Metallica est un monstre du Métal en se reposant sur 10 ans de sa vie et 5 albums.Depuis 25/30 ans et les cheveux courts c'est même pas digne d'être top 50

29/11/2022, 21:12

Hoover

C'est atroce...

29/11/2022, 20:19

metalrunner

Du megadeth chanté   par James

29/11/2022, 13:37

Dédé

Le morceau est vraiment bien , oui le chant gâche un peu 

28/11/2022, 22:51