Feeding The Vultures

Mnemocide

15/05/2020

Czar Of Crickets Productions

Franchement, je ne connais pas des masses groupes de Death originaires de Suisse. MESSIAH, éventuellement ? MNEMOCIDE ne joue en tout cas pas du tout dans le même style.

Fondé à Bâle en 2017, le quintet s'est d'abord fait remarqué par un premier EP en 2018 nommé Debris. Puis par une série de concerts et participations à des festivals de tailles diverses. Feeding The Vultures est donc le premier véritable album et, bien que disposant de pas mal d'atouts, il n'est quand même pas hyper convaincant sur sa courte durée (40 minutes).

Le Death Metal de MNEMOCIDE est gras, mid-tempo et groovy. Autant annoncer la couleur de suite, BOLT THROWER est une influence majeure sur la musique du quintet. Qu'il s'agisse de l'implacable "Crash & Burn" ou du carré "In Pain", autant que du timbre vocal de Matthias, difficile de ne pas songer au cultissime groupe anglais. C'est là que le bas blesse principalement : MNEMOCIDE est si influencé par BOLT THROWER que Feeding The Vultures tourne par moment à la copie carbone pure et simple, sans rajouter un gramme de personnalité ni d'idées pour se démarquer un peu de son idole.

Ce qui nous amène au deuxième point important dans la musique de MNEMOCIDE : le groove. Il y en a par palettes entières. Il y en a tellement que Chris Barnes a appellé pour demander qu'on lui en rende une partie. Car dans ses moments les plus groovy, et ils sont nombreux, MNEMOCIDE sonne comme une version bourrin de SIX FEET UNDER. Avec toutefois, et c'est la très grosse différence d'avec le groupe floridien, de vrais riffs et une propension à écrire de vraies chansons. Donc ne vous effrayez pas : Feeding The Vultures reste à lui seul bien supérieur à tout ce que SIX FEET UNDER a pu sortir depuis Undead (ou depuis Haunted, si vous voulez être vraiment méchants).

Cette propension à tout miser sur le groupe nous amène au troisième point important du disque, celui qui est pour moi le défaut majeur : ça manque de violence. Même si l'on adhère pas au credo du brOOtal à tout crin, on est obligé de reconnaître que le Death Metal est un style qui a forgé son histoire sur une augmentation de la brutalité par rapport au Thrash (je parle des origines, laissons de côté les discussions du genre "oui mais euh et il y a le Death mélodique")) : le Death est violent, le Death est brutal, le Death est là pour casser des nuques et broyer des crânes. Même quand il se la joue Prog/Jazz à la ATHEIST (parce que vous pouvez dire ce que vous voulez mais ATHEIST restera toujours plus violent que THE MAHAVISHNU ORCHESTRA, même en ayant des bases musicales communes). Donc, voilà : MNEMOCIDE est puissant mais, selon moi, pas violent. 

La production essaie de reproduire le son de Stockholm de la première moitié des années 90, ça sent bon le Sunlight Studios et clairement on voit que MNEMOCIDE est aussi influencé par GRAVE dans les parties mid-tempos ("Dead Men Walking" est le parfait compromis entre un As Rapture Comes et un ... For Victory). Par moments, on croirait presque écouter du PAGANIZER. Mais malheureusement, comme dit plus haut, en moins violent. Mais c'est propre. Très propre. On se retrouve avec un pièce à la propreté impeccable là où l'on espère de la crasse, de la putréfaction, de la boue. Certes, la propension des Suisses à la propreté est bien connue, mais tout de même... C'est de Death Metal dont on parle ici, pas du dernier Metallica !

Alors, Feeding The Vultures est-il un mauvais album ? Techniquement, non. C'est bien joué, on sent que le groupe a sorti exactement le disque qu'il souhaitait et qu'il s'est fait plaisir. Seulement c'est un album impersonnel, dont je suis quasiment sûr que je l'aurais oublié d'ici un an ou deux. Pourtant, MNEMOCIDE a un vrai potentiel et est capable de torcher du morceau qui fait bouger la tête ("Dead Man Walking", mentionné plus haut, est clairement la pièce de choix). Si le groupe augmentait sa brutalité de 3 ou 4 crans, je suis persuadé qu'ils y gagneraient largement en intérêt. Et sans nécessairement tomber dans les travers du Slam Death. 

Tracklist :

  1. Manifest
  2. Crash & Burn
  3. To The Nameless
  4. In Pain
  5. Prologue
  6. Like Ghosts
  7. Again
  8. Let Me Feed You
  9. Dead Men Walking
  10. Fear Me
  11. Interlude
  12. Revolution Required

Site officiel

Facebook

Bandcamp

par Doomfinder General le 29/04/2020 à 12:00
60 %    326

Commentaires (0) | Ajouter un commentaire

pas de commentaire enregistré

Ajouter un commentaire


Derniers articles

Antibody

mortne2001 19/10/2020

From the past

Les archives de la Mort 1984 - 1994

grinder92 14/10/2020

Livres

Livre TAPE DEALER / Chronique par David Martin

Jus de cadavre 11/10/2020

Vidéos

W.A.S.P, Bataclan 2012

grinder92 09/10/2020

Live Report

Demanufacture

Baxter 06/10/2020

From the past

Hanger Abortion

RBD 30/09/2020

Live Report

Night Of The Masks

Simony 26/09/2020

Live Report

Les 7 pêchés capitaux : Pierre

Simony 24/09/2020

Interview
Concerts à 7 jours
Tags
Photos stream
Derniers commentaires
Humungus

Jamais réellement accroché à ce groupe qui pour moi ne propose jamais rien d'innovant ni même d'un tant soit peu accrocheur...Idem donc à l'écoute de cet album.PS : mortne2001 enculé !

27/10/2020, 20:29

Jus de cadavre

Pas encore écouté attentivement, mais ça me semble très bon en effet !

27/10/2020, 18:12

Simony

Voilà qui confirme quand même que 2021 va être très compliquée pour les acteurs du monde artistique, tout art confondu, et de la culture. 

27/10/2020, 13:14

Humungus

Mouuuuuuuh que c'est bon ça !Riffs binaires... Voix de porcasse...J'achète !!!

27/10/2020, 09:37

Humungus

Leur meilleure galette effectivement.

27/10/2020, 09:22

Humungus

Malgré le Covid, cela bouge encore foutrement de la guibole à l'EHPAD !

27/10/2020, 09:21

Hipparion33

Fan de metal depuis les années 80 , je suis tombé semaine dernière dans un magasin Cash sur cet album en vinyl . Je ne connaissais absolument pas et je me suis dit " tiens un album de heavy , je prends".Arrivé chez moi , direct dans la platine. Quelle (...)

26/10/2020, 17:57

Simony

Après maintes écoutes de la bête, franchement pas déçu. C'est du pur FUNERAL ORCHESTRA ! Dans le genre glauque, sombre et franchement abyssal, difficilement égalable ces mecs là.

26/10/2020, 17:22

Raumsog

Ah on les voit les anciens crevards de VS!   

26/10/2020, 10:13

Betrayed

Je ne savais pas que ça existait encore ce truc.Souvenirs de VS...   

25/10/2020, 09:26

KaneIsBack

Haha, Shaka écrit des news ici, maintenant ?   

24/10/2020, 17:03

Solo Necrozis

Pas de nibards mis en évidence. Voilà, je fais gagner du temps à certains.

24/10/2020, 11:40

Humungus

Ca sonne effectivement à mort CANNIBOUL.Très bon donc.Pis j'adore cette pochette.

23/10/2020, 19:51

Saddam Mustaine

Il y a 8 mois il n'y avait de pandémie, et tout le monde s'en foutait les stades étaient pleins comme les concerts...Donc dans 8 mois impossible a dire, et les plus pessimistes ne vous laissez pas décourager par la dictature sanitaire de ce pauvre monde de fo(...)

23/10/2020, 19:41

Humungus

Satan + 1.J'avais encore quelques espoirs il y a peu, mais l'ITW de Barbaud dans le Figaro (???) me les a définitivement enterrés...Allez... On croise tout de même les doigts hein... ... ...

23/10/2020, 07:31

POMAH

Ouais y'a quelques Labels tu sens bien qu'ils sont géré par des mecs avec de fortes convictions. Van, Avangarde comme tu le soulignais, Iron Bonehead, y'en a d'autres bien sur. Mais eux clairement quand ils sortent un trucs que je ne connais pas je me dit Houlaaa(...)

23/10/2020, 03:47

Buck Dancer

Si, sur YouTube ! 

22/10/2020, 23:26

Satan

Il n'y aura pas des festivals l'été 2021, soyons réalistes.

22/10/2020, 22:28

Reg

The same ^^

22/10/2020, 18:55

NecroKosmos

Rien que pour Didier SUPER, je suis capable d'y aller. 

22/10/2020, 18:27