Feel

Apparition

22/10/2021

Profound Lore Records

Sincèrement, qui n’aimerait pas que le Père Noël descende vraiment par la cheminée pour l’accueillir avec un bon feu fourni ? Le regarder cramer avec ses cadeaux pourris, l’entendre agoniser dans les flammes serait certainement un spectacle beaucoup plus jouissif que la messe de minuit ou les sempiternels bêtisiers dont on nous abrutit chaque année…Oui, je sais, on va encore m’accuser de ne pas avoir l’esprit festif, mais j’assume totalement, et les temps sont venus de passer à autre chose que des queues interminables dans des temples du consumérisme pour trouver le jouet à la mode à offrir à un chiard qui de toute façon, le mettra au placard au bout d’une semaine. 

     

J’assume, Noël me gonfle, la cinquantaine me rend aigri, mais j’attends une toute autre apparition qu’un vieillard obèse sur les chaises d’un supermarché, se faisant prendre en photo avec des lardons qu’il tripote d’une façon douteuse. J’attends un jugement divin, celui qui nous renverra auprès de notre créateur, qu’il soit Dieu ou Satan, pour peu que son monde soit un peu plus enthousiasmant. Je pense sérieusement aller hiberner dans une caverne lointaine pendant un mois, en attendant de pouvoir revenir lors d’un mois de janvier propice aux désillusions et aux suicides.

Mais je ne serai pas seul durant mon exil choisi.

Je serai même en excellent compagnie.

Celle des américains d’APPARITION. Car voilà l’apparition que j’attendais, celle de truands bruitistes avides de sensations vraiment fortes et réalistes, et maniant les outils comme un dépeceur de l’Xtreme. Fondé on ne sait quand mais à Los Angeles, APPARITION ne reflète absolument pas le décor ensoleillé et hédoniste de sa région polluée. La Californie, ses plages et ses palmiers, ses souvenirs chamarrés d’une scène multicolore est aujourd’hui un temple du veau d’or comme les autres. Et c’est sans doute pour ça que le ton a changé, et que les groupies ne font plus la queue sur les trottoirs pour s’en prendre une. Aujourd’hui, la Californie chantée par notre frisotté Julien Clerc laisse émaner de ses égouts des odeurs fétides, que ce quatuor formalise merveilleusement bien au travers de sa musique.

Après un court EP offert en guise d’amuse-gorge l’année dernière (Granular Transformation), APPARITION passe à la moitié de la vitesse supérieure avec un premier longue-durée qui ne fait pas traîner les choses. A peine une demi-heure de bruit viscéral, de tripes qui se nouent et de cadavres qui sortent de leur tombe, c’est peu, mais largement assez pour penser à autre chose que la cravate à pois de tonton David.

En mélangeant les influences, les californiens nous proposent donc de fourrer la dinde avec un peu de MORBID ANGEL, une farce à la SUFFOCATION, tout en louchant du côté de la sauce Doom/Death vraiment suintant d’IMMOLATION. Et le tout, sans perdre ce groove qui fait des produits old-school des emballages plastique d’aujourd’hui. La performance est donc notable, au moins autant que la musique n’est savoureuse et avariée.

L’affaire est donc corsée, intense, le son épais mais clair, et les coups de caisse claire d’Andrew Morgan nets et secs. Et si les guitares restent souvent en terrain de marais putrides connus, l’ambiance générale, glauque et confinée est totalement adaptée à notre époque, nous renvoyant au meilleur des névroses qui agitent notre petit cerveau. L’atmosphère est irrespirable, mais étrangement, les petons s’agitent comme la tignasse lorsque les riffs se veulent plus saccadés et fluides, ce qui créé une dichotomie de mort par la vie totalement fascinante.

Enregistré et mixé par Taylor Young au studio The Pit, masterisé par Nick Townsend, et emballé dans un superbe artwork d’Abomination Hammer, Feel permet donc de ressentir la peur à nouveau, de ressentir cette claustrophobie moderne qui nous isole les uns des autres, via un Death conséquent, et vintage juste ce qu’il faut. Clairement sous perfusion nineties avec ce petit plus Doom que l’on aime tant, Feel est un petit bijou de Death old-school qui sent clairement la décomposition, et affiche ses intentions sans jamais dévier de sa direction.

On encaisse alors les coups, on se met l’âme en berne, on se souvient des affrontements permanents entre les écoles suédoise et américaine, et on accepte ce legs bien tartare, qui donne à la viande humaine un arrière-goût de poulet moisi.

Un album trouvé par des plongeurs lors de la recherche d’un cadavre dans une région isolé de Californie, ou bien dans les égouts même de la ville, après un suicide quelconque. Celui du Père Noël par exemple, qui en clairement marre de ses rennes et des caprices de petits branleurs gâtés et pourris. 

     

                                                                                                                                                                                                   

Titres de l’album:

01. Unequilibrium

02. Drowning In The Stream Of Consciousness

03. Nonlocality

04. Perpetually Altered

05. Entanglement

06. Feel


Bandcamp officiel


par mortne2001 le 21/07/2022 à 18:00
80 %    75

Commentaires (2) | Ajouter un commentaire


Jus de cadavre
membre enregistré
03/08/2022, 11:46:05

Excellent death metal ! J'adore la prod !


Orphan
@193.248.54.231
03/08/2022, 16:43:43

@ Jus de cadavre : Totalement d'accord - Validé !


Ajouter un commentaire


Derniers articles

Obscene Extreme 2022

Mold_Putrefaction 16/08/2022

Live Report

J'irai Mosher chez vous ! Episode 4 : Seattle

Jus de cadavre 12/08/2022

J\'irai mosher chez vous

Suffocation + Kharkov

RBD 08/08/2022

Live Report

Hysteria

mortne2001 04/08/2022

From the past

Voyage au centre de la scène : DEATH POWER

Jus de cadavre 31/07/2022

Vidéos

Incantation + Akiavel + Horror Within

RBD 30/07/2022

Live Report

Appetite For Destruction

mortne2001 21/07/2022

From the past

100 Albums à (re)découvrir - Chapitre 3

mortne2001 18/07/2022

La cave
Concerts à 7 jours
Gang + Balls Out + Overdrivers 20/08 : Place Du Rietz, Burbure ()
Tags
Photos stream
Derniers commentaires
Albatard

Cool le report bien détaillé, ça donne envie d’y retourner!

18/08/2022, 21:09

Seb

j'avais eu de l'espoir avec un morceau qu'il avait mis en ecoute mais le reste, c'est de la merde.Comme d'hab...

18/08/2022, 10:29

Fleur de cannibal

C’était mieux à 3 qu’à 4 ? Sans doute mais Angelripper au fond de lui ne veut pas se l’avouer … 

18/08/2022, 08:27

l\'anonyme

C'est fade et très convenu. Ca surf sur la vague actuelle, comme tous les albums de Machine Head d'ailleurs qui surfaient sur la vague du moment. Et, à force de vouloir faire des albums différents les uns des autres, ils perdent leur identité.Le seul poin(...)

18/08/2022, 08:02

Humungus

Mon dieu, mon dieu... ... ...

18/08/2022, 07:37

Humungus

Idem.(Et cela m'attriste de le dire au vu de ma vénération pour ce groupe...)

18/08/2022, 07:13

Kijgo

Et tout aussi ininteressant

17/08/2022, 21:45

Kijgo

Toujours aussi intéressant ce groupe.

17/08/2022, 21:44

Kijgo

Toujours aussi intéressant ce groupe.

17/08/2022, 21:44

Arioch91

Pas mieux.

17/08/2022, 20:11

Eliminator

Oui je crois qu on peut dire que c est vraiment pas terrible.Machine head, Fear Factory, Sépultura... Ces groupes de mon adolescence qui aujourd hui disparaissent dans cet océan de chiasse qu est devenue l industrie musicale.Cette prod sans âme avec un son de bat(...)

17/08/2022, 19:26

KaneIsBack

Toujours un bon moment, ces reports de l'OEF, même si je ne suis pour ainsi dire jamais d'accord avec toi. Au passage, merci pour Escuela Grind, dans le genre, c'est franchement chouette. 

17/08/2022, 17:35

KaneIsBack

Pas mal. J'aurai sans doute oublié ce groupe demain, mais en attendant, je suis toujours client pour ce genre de Black/Death suédois à la Dissection. 

17/08/2022, 17:30

Humungus

Bah voilà...Cela ne révolutionne effectivement rien dans le genre, mais quoi qu'il en soit, cela faisait trèèèèèès longtemps qu'un groupe de Black 90s ne m'avait pas autant fait de l'œil.Dommage qu&apo(...)

17/08/2022, 16:00

Humungus

Un fest que je voulais faire quand j'étais encore jeune et plein d'entrain...Plus du tout le cas maintenant donc. Même si l'affiche beaucoup plus éclectique désormais me plait bien plus...PS : A te croire, malgré l'aur(...)

17/08/2022, 15:43

Jus de cadavre

La taille du report   Merci ! Un fest que je rêve de faire !

17/08/2022, 13:42

Gargan

C'est lØve.

17/08/2022, 10:59

Gargan

On dirait un générique de séries 80s US en boucle   

17/08/2022, 10:56

pierre2

On a le droit de dire que c'est pas terrible ?? mmmh....

17/08/2022, 08:37

Simony

Mouais... c'est pas fou fou...

17/08/2022, 08:30