Formé en 2013 en Pologne, ETERITUS publie rapidement un EP en 2014 avant de s’affairer à l’écriture d’un premier album, Following The Ancient Path qui sort en 2016 via Godz Of War Productions. Alors lorsque l’on dit Death Metal et Pologne dans la même phrase, on se dit que c’est encore un groupe supplémentaire et s’il est vrai que la scène Polonaise regorge de groupes de Death Metal, beaucoup se contentent de proposer des albums pas désagréables mais rarement jouissifs.

Avec Following The Ancient Path, on ne va pas crier au génie non plus, on baigne là en plein DISMEMBER like et tout le reste de la scène Death Suédoise comme ENTOMBED, mais le quatuor a quelque chose en plus qui nous accroche l’oreille. Tout d’abord, l’artwork qui nous accroche l’œil avant tout, s’il est d’un commun, avouons qu’il est efficace et que l’on ne peut que très difficilement être trompé par la marchandise, la pochette est l’œuvre de Bartek Kurzok, un Polonais qui sait varier ses dessins qui ornent une bonne partie de la scène Death underground Polonaise, chose rare dans la profession ! Ensuite, côté production, l’œuvre de Michal Barski aux IX Studios, là aussi c’est du classique, pédale de saturation de guitare à fond, voix d’outre-tombe, batterie dynamique et catchy mais jamais en blast beat, ou très rarement ("End Of Line") et leads de guitare incisifs, vous avez là la recette utilisée par ETERITUS, un peu comme un plat traditionnel que belle-maman prépare tous les dimanches midi mais que l’on retrouve avec plaisir à chaque fois (ndlr des fois que ma belle-maman lise ses lignes, c’était le moment lèche !)

 Reste que musicalement, le groupe sait se faire et nous faire violence avec des pures moments de brutalité à l’image d’un "Eye Of The Storm" ou "Somber Mind" que l’on pourrait presque rapprocher d’un HATE par ses leads de guitare très ambiancés et que la qualité d’écriture est bien au rendez-vous. ETERITUS nous sert là un album inspiré avec des variations de tempi intéressantes ("End Of Line", "Biocentric", "The Unliving Thing"), une voix prenantes qui semble comme habitée, Liam Tailor crache littéralement ses paroles macabres mais pas gores. Dans la multitude d’album de Death Metal en provenance de Pologne, ce Following The Ancient Path est clairement dans le haut du panier, un Death Metal qui suinte, ne cédant jamais à la facilité, un Death Metal old-school qui vous prend les tripes et qui vous donne juste envie de headbanger.

  1. Intro
  2. Biocentric
  3. Hellish Imagery
  4. The Unliving Thing
  5. Eye Of The Storm
  6. Incinerator
  7. Somber Mind
  8. End Of Line
  9. Mortal Prophecy

Facebook


par Simony le 01/11/2016 à 07:06
71 %    198

Commentaires (0) | Ajouter un commentaire

pas de commentaire enregistré

Ajouter un commentaire


Frozen Graves

Frozen Graves

Betrayed

The Unbeliever

Bucium

Miorița

Profane Order

Tightened Noose of Sanctimony

Midnight City

Не умрем

Phantasm

Three Men Make a Tiger

Jarun

Sporysz

Primero Muerto

Dividen Para Gobernar

The Animal In Me

Helping Won't Help

Obskuritatem

U Kraljevstvu Mrtvih...

In Shadows And Dust

A Fleur de Peau

Blackest Sin

Blood Eagle

Wargame

Dead Skaters Brigade

Steel Shock

For Metal To Battle

Malakhim

Demo I

Eternal Torment

Blind to Reality

Carousel Vertigo

Revenge Of Rock And Roll

Ascended Dead

Abhorrent Manifestation

Cruentator

Ain't War Hell

Gods Of Violence Tour

Simony / 15/01/2018
Death Metal

VAMACARA STUDIO

youpimatin / 05/01/2018
Vacamara Studio

Interview du groupe SKELETHAL

Jus de cadavre / 02/01/2018
Death Metal

Interview Samuel SANTIAGO (BLACK MARCH)

youpimatin / 30/12/2017
Black Metal

Concerts à 7 jours

Civil War + Gloryhammer

16/01 : Le Ferrailleur, Nantes (44)

Civil War + Gloryhammer

17/01 : Le Petit Bain, Paris (75)

Inquisition + Septic Flesh

18/01 : Le Metronum, Toulouse (31)

+ Arch Enemy + Wintersun

18/01 : Le Transbordeur, Lyon (69)

Loudblast + Teska

19/01 : La Carene, Brest (29)

Inquisition + Septic Flesh

19/01 : Le Chabada, Angers (49)

Fleshdoll + Anamorh + Ascendance

20/01 : Le Mondo Bizarro, Rennes (35)

Inquisition + Septic Flesh

20/01 : La Machine Du Moulin Rouge, Paris (75)

Photo Stream

Derniers coms

Ouais ! Bien prometteur !


Coucou Arioch91, heureux aussi de te recroiser sur ce site fort sympathique ! Comme quoi, l'odeur du bon métal en fusion rapproche tous les fins gourmets autour de la gamelle !!!


Pour ma part "son black album" est deja sorti et porte le titre de "the blackening"..
Tout a fait d'accord avec RBD, Flynn est l'incarnation même de la mentalité Américaine concernant la réussite professionnelle ;-)
Différente de la notre et donc difficile à comprendre pour nous Eu(...)


Y'a pas à chercher plus loin. En tant que vieux fan du groupe, je peux dire que Flynn reflète parfaitement la mentalité Américaine dans son rapport au succès personnel. Et en plus c'est une très grande gueule !
Quoi qu'on pense des albums de Machine Head, son tour de force est d'être pa(...)


Oui, rien de surprenant dans cette déclaration. Dès "Burn my Eyes" ( qui à son intérêt) Machine Head à été opportuniste et c'est plus respectable de dire "que le métal doit viser le grand public" que " nous voulons plus de succès et d'argent "