Forgotten Paths

Saor

15/02/2019

Avantgarde Music

SAOR nous apporte la preuve qu’au bout du quatrième album il n’est pas question d’éprouver de la lassitude quant à la découverte de l’héritage culturel Écossais. Sous les éternels clichés cuisinés à base de cornemuse, kilts et whisky, cette contrée trônant au nord de la Grande Bretagne a bien plus à nous offrir. 

Le folk n’est pas l’apanage des pays slaves ou scandinaves. Il ne s’agit pas de géographie, mais de connexion à l’aura de son pays, d’une célébration culturelle de ses racines. Les musiciens jouent un rôle de gardiens face à ce patrimoine naturel, en remontant les chemins parfois oubliés par l’histoire. Pas surprenant que le projet black folk d’Andy Marshall, SAOR (signifiant Libre en Gaélique Écossais) soit composé de quatre opus nommés Roots (racines), Aura, Guardians et Forgotten Paths (chemins oubliés) leur petit dernier sorti le 15 février 2019. 

Le sublime artwork de l’album, signé Khaos Diktator Design, annonce la couleur, teintée de nostalgie et de mélancolie. Et dès les premiers instants du titre éponyme "Forgotten Paths" la magie opère : nous voilà foulant les hautes terres à la recherche du passé. En compagnie de Neige (ALCEST) qui apparaît en guest sur cette première piste, nous découvrons un peu plus la culture Écossaise : les paroles sont en effet extraites d’un poème écrit par Neil Munro, "To Exiles". Une promesse nous guidant tout le long de l’album, jusqu’à la dernière piste, nommée justement "Exile". C’est en tout trois poèmes Écossais qui ont été choisis pour illustrer cet opus. Une autre œuvre de Munro, "Nettles" apparaît sur la piste "Bròn" (mélancolie), et "Monadh" (lande) s’inspire de "Mountain Twilight" de William Renton. 

Forgotten Paths nous entraîne dans un voyage alternant mélodies empreintes de tristesse et  montées en puissance qui ne peuvent nous laisser indifférents. L’apparition de Sophie Rogers sur "Bròn" est une belle surprise, apportant une autre dimension poétique à cette saisissante nostalgie. Chaque instant est riche, profond, sans longueur. C’est d’ailleurs quelque chose qui peut être reproché à cet album : contrairement à ses prédécesseurs qui offraient presque une heure de contenu, Forgotten Paths ne dure à peine que trente-neuf minutes. Heureusement que la qualité de ce black folk metal aux tendances atmosphériques nous fait vite oublier cette déception… 

A découvrir en live également pour un voyage encore plus immersif. Ou en sillonnant les routes d’Écosse…

Avis aux amateurs de : GALLOWBRAID, WAYLANDER, SUMMONING

Titres de l'album :

                           01. Forgotten Paths

                           02. Monadh

                           03. Bròn

                           04. Exile

Bandcamp

Facebook officiel


par Acid le 25/02/2019 à 09:00
95 %    461

Commentaires (0) | Ajouter un commentaire

pas de commentaire enregistré

Ajouter un commentaire


Derniers articles

Jon _ interview d'un homme multi-facettes

Simony 23/11/2020

Interview

Future World

mortne2001 23/11/2020

From the past

Voyage au centre de la scène : les fanzines

Jus de cadavre 22/11/2020

Vidéos

Rammstein 2005 (Volkerball)

RBD 16/11/2020

Live Report

At The Mill _ Live Stream Performance

Simony 07/11/2020

Live Report

Dahey OWM

Simony 01/11/2020

Interview

Fear Factory + Misery Index 2006

RBD 28/10/2020

Live Report
Concerts à 7 jours
Saor + Borknagar + Cân Bardd 01/12 : Le Petit Bain, Paris (75)
Saor + Borknagar + Cân Bardd 02/12 : Le Rex, Toulouse (31)
Tags
Photos stream
Derniers commentaires
el bifflardo

 une decourverte qui fait prezir ... toudoum tss

25/11/2020, 09:35

Gargan

Juste un running gag avec un commentaire précédent, d'où le gif. Ils ont joué en live avec Mgla ceci dit hehe

25/11/2020, 08:57

Bones

Le délire ! 26 ans plus tard, retrouver un vieux dessin signé bibi dans l'un des fanzines de cette vidéo !  Une sombre merde dont j'étais hyper fier à l'époque.

24/11/2020, 23:14

RBD

Jolie plongée nostalgique dans cet univers des premiers passionnés, plus libre que celui des premiers magazines bien que certains s'en rapprochaient dans la forme. Les fanzines faisaient le lien au sein des scènes locales d'un même secteur, à une &eacut(...)

24/11/2020, 23:01

Yolo

Aucun rapport avec Dark Funeral. Décidément tu nous les auras toutes faites toi.

24/11/2020, 21:23

Yolo

Aucun rapport entre MGLA et Deus Mortem. Sérieux...

24/11/2020, 21:15

Simony

Ah non là DEUS MORTEM associé à MGLA, je ne pense pas qu'ils soient dans la même optique du Black Metal. DEUS MORTEM c'est plus MARDUK et compagnie qui les branche. Excellent groupe à la discographie difficilement discutable lorsque l'on aime c(...)

24/11/2020, 18:08

Humungus

Au vu de l'attrait de certains pour le bazar, je colle une oreille sur ces deux extraits :Mais c'est que c'est du tout bon ça bordel !!!J'ai donc poussé un peu plus mes investigations en écoutant le premier album et second EP : Pas mal du tou(...)

24/11/2020, 16:17

Humungus

POMAH je vous aime.

24/11/2020, 16:05

Humungus

D'accord avec toi L'Apache concernant l'attrait des pochettes.Cela m'a d'ailleurs fait penser dans le style décalé des jaquettes, le format et la rareté de la chose à ce que peut nous pondre TODESSTOSS.Sinon, du coup, j'ai &e(...)

24/11/2020, 16:04

Zorg

Super label, et super discours. Franchement, c'est un de mes labels préférés de par leur éthique qui transparait dans les propos tenus.

24/11/2020, 13:31

Gargan

Black metal, Pologne. Déjà, ça sent bon. Un paquet de clones de Mgla depuis quelques temps, on sent effectivement une influences mais l'ambiance semble propre au groupe, à voir sur album. 

24/11/2020, 08:59

L'Apache

Ah ouais ? Moi je les trouve trop stylées ! Et il y a une vraie singularité dans leur artworks. 

24/11/2020, 08:40

Kerry King

L'album est excellent, digne des belles heures de Asphyx.

23/11/2020, 23:57

POMAH

J'avais vraiment aimé cet album à sa sortie, le seul point "pas" vraiment négatif à l'époque c'était ce chant pas vraiment affirmé, j'aurais aimé qu'il soit plus imposant lors de cette rééditi(...)

23/11/2020, 19:34

POMAH

+1 Humungus, c'est incroyable comment se groupe à bercé pas mal de mes années. Ils avaient un vrai talent de composition. 

23/11/2020, 19:28

Jus de cadavre

Y en a des trucs à écouter en cette fin d'année !

23/11/2020, 18:22

JTDP

@RBD : merci pour cette précision. Je me disais bien aussi qu'elle lui ressemblait étrangement...

23/11/2020, 14:05

RBD

L'illustration a été retouchée après reprise de celle de l'album "Y" du groupe Suisse Borgne (Black Indus bien malsain), qui est sorti un peu plus tôt dans l'année, pendant le confinement.

23/11/2020, 13:24

Humungus

AAAAAAAAAAAAHHHHHH !!! !!! !!!IRON MAN PUTAIN !!! !!! !!!Groupe de Doom aussi essentiel à mon sens que SAINT VITUS, PENTAGRAM ou autre TROUBLE !Achat obligatoire.

23/11/2020, 10:46