Helios

Summon

02/02/2020

Godz Ov War Productions

Après un premier album, Parazv Il Zilittv, en 2018 sous forme de trio, SUMMON décide d'intégrer le deuxième guitariste, DS (ARCHAIC TOMB), qui les accompagnait déjà en live, afin que Nuno Zuki puisse se concentrer sur le chant et la basse désormais pour cet EP. Le style des Portugais se base sur un Death Metal bien crasseux largement emprunt de Black Metal, tant dans l'ambiance que dans le chant ou cette réverb' à outrance donnant l'impression que les 3 sous parties d'"Helios" ont été captées dans une grotte.
On reconnait parfaitement l'emprunte du groupe avec ce grain de guitare poussé très fort, cette réverb sur la caisse claire alors que le reste de la batterie se noie allègrement dans le reste, comme pour mieux appuyer encore les coups de masse envoyés par J., le batteur du groupe. Le chant est une suite de longues plaintes à la limite de l'humain sur lesquelles viennent se plaquer une large réverb' et même un écho pour un effet terrifiant saisissant.
La musique de SUMMON est sombre, glauque, rampante alliant efficacement un Doom Black Metal au Death Metal, on pense allègrement à BEHERIT à l'écoute des Portugais et bien entendu, une fois dit cela, inutile d'attendre une quelconque structure couplet / refrain traditionnelle. Cet EP est donc découpé en 3 plages, comme un voyage, ou une descente pour être plus exact, mais dont le point de départ n'est déjà pas bien accueillant. Car dès le début, le cri acerbe introduisant "Helios", laisse place à une musique des plus hostiles. Toutefois, il serait inexacte de présenter Helios comme une bouillie sonore inhospitalière, les âmes les plus tourmentées trainant leur carcasse sur ce site trouveront largement écho à l'ambiance poisseuse déployée là. Ainsi le chapitre II d'Helios commence comme un bon vieux PARADISE LOST avant de revenir sur des terres plus foncièrement Black Metal.
On peut remarquer que le groupe a réussi à fluidifier sa musique pour la rendre plus cohérente que ce qu'elle était sur leur premier album,  Parazv Il Zilittv, gagnant en impact tant sonore que psychologique. Les ralentissements bien rampants et malsains rythmant ces 3 pistes mettent clairement en valeur les passages les plus Black Metal. Mais il faut aussi saluer les efforts d'arrangements avec ces longues notes de guitares planant au-dessus de l'ensemble qui renforcent la personnalisation de la musique de SUMMON, la variation du chant pour ne pas rester uniquement sur le registre du large écho pour aller sur un chant plus proche d'un MAYHEM ("Helios I"). Helios s'achève sur une longue plage sonore où les murmures viennent hanter votre esprit, l'antre du mal a une signature sonore que l'on imagine très bien être cette fin de EP.
En 20 minutes, les Portugais vont emmènent dans les abîmes de l'enfer et s'affirment sur un courant d'un Black Metal pas aussi primitif que ce que la production volontairement "brouillonne" pourrait indiquer. Le quatuor montre là une progression certaine qui sent bon pour la suite.

Tracklist :

  1. Helios I
  2. Helios II
  3. Helios III

Facebook | Bandcamp

par Simony le 22/06/2020 à 12:00
84 %    231

Commentaires (0) | Ajouter un commentaire

pas de commentaire enregistré

Ajouter un commentaire


Derniers articles

TEMNEIN

youpimatin 10/08/2020

Down 2009

RBD 08/08/2020

Universe

mortne2001 29/07/2020

F.F.W.

mortne2001 27/07/2020

Tiamat 2010

RBD 26/07/2020

Créda Beaducwealm

mortne2001 24/07/2020

Les Enfants du Cimetière

mortne2001 20/07/2020

Concerts à 7 jours
Wormrot + Trepan Dead + Mucus 18/08 : La Brat Cave, Lille (59)
Tags
Photos stream
Derniers commentaires
Raumsog

Le nom tout droit sorti du diable vauvert! Toujours surpris de voir que certains groupes arrivent à se reformer 20 ans plus tard et composer (quasiment) le même style que dans le passé (ce n'est absolument pas une critique).

Le morceau est cool sinon! Je vais replonger dans leur disc(...)

13/08/2020, 10:04

Simony

Décidément ce titre de BENEDICTION donne vraiment envie d'en entendre plus. Classique mais efficace.

11/08/2020, 21:21

Moshimosher

Une bien triste nouvelle... RIP... :(

11/08/2020, 21:13

LeMoustre

Hâte d'en ecouter plus. Ramenez nous Sabbat et Deathrow et on sera comblés.

11/08/2020, 12:13

Kerry King

Dommage aussi cette histoire qu'il ne soit plus avec Entombed mais sous Entombed A.D.

D'ailleurs que devient Entombed de Hellid ? LG reste le membre charismatique du groupe pour moi.

10/08/2020, 22:03

Kerry King

Une légende. RIP.

10/08/2020, 21:59

Gargan

Riffs hypnotiques, chant excellent, merci pour la découverte.

10/08/2020, 13:36

Humungus

Phil is god.

10/08/2020, 10:38

Humungus

Pour l'avoir croisé back stage il y a quelques années, je confirme que ce type est la gentillesse même.

10/08/2020, 10:36

adq

En meme temps en piccolant et se shootant non stop c'est quasi inevitable maheureusement,,,

10/08/2020, 10:30

adq

connais pas mais merci pour la news people

10/08/2020, 10:28

Raumsog

Ouch c'est dur ça... Outre la carrière qu'on lui connaît, le type a quand même l'air foncièrement hyper sympa donc vraiment bonne chance à lui, "get the damn deal done" comme il dit!

10/08/2020, 09:26

LeMoustre

Entre lui et le cancer de LG Petrov, quelle tristesse.

10/08/2020, 08:57

Nubowsky

Quel dégoût..

10/08/2020, 07:11

Kerry King

Putain de chanteur LG ! La famille Metal est avec lui !

10/08/2020, 00:23

RBD

Tout à fait en phase avec cette présentation ! J'ai découvert le groupe avec cet album et j'ai été conquis. Je l'ai pris plutôt comme du Death Sludge à la Ulcerate et compagnie, dans une version plus accessible que les autres classiques de ce style que le groupe rejoint dès ce coup de maîtr(...)

09/08/2020, 22:50

RBD

Belle histoire dans cette épouvantable tragédie. Il doit y en avoir d'autres. Nervecell est un très bon groupe de Death brutal que je suis depuis leur premier disque.

09/08/2020, 21:53

RBD

Allons bon ! Tous nos voeux de force et de rétablissement.

09/08/2020, 21:47

Buck Dancer

J'ai d'abord eu peur en pensant qu'il était décédé, et vu ma réaction cela m'aurait fait un vrai choc, mais bien mauvaise nouvelle.
Allez LG, nique lui sa gueule à ce putain de cancer.

09/08/2020, 20:17

Buck Dancer

Vu en 2012 au Bataclan et j'ai pris un pied énorme. Et au contraire de toi RBD, j'ai eu cette sensation de spontanéité, qui manque cruellement a 99% des groupes metal que j'écoute. Phil hésitait pas à stoppé un morceau en plein milieu, pour mieux le recommencer ensuite, parce que le public ne(...)

09/08/2020, 16:32