Inperdition [remaster 2021]

Damnable

21/01/2021

Godz Ov War Productions

Un peu d'histoire, tout d'abord, car ce premier album de DAMNABLE va peut-être évoquer des choses aux anciens de la scène Grind Death Metal. En effet, le groupe Polonais voit le jour en 1992 avec notamment, 2 personnes que les amateurs de SQUASH BOWELS connaissent également, le batteur Mariusz Miernik ("Melon") et le guitariste Andrzej Pakos ("Andy"). Après quelques changements de line-up, le groupe enregistre une première démo, Obsession Pain, qui va vraiment servir de base à leur premier album, Inperdition, qui voit le jour en 1996 au format cassette chez Immortal Records puis en CD en 1998 chez Cryptic Soul Production. Mais si DAMNABLE est de nouveau sous la lumière des projecteurs, c'est parce que Godz Ov War Productions propose une réédition de ce premier opus au format CD, et dans une version remasterisée. A noter que Deformeathing Production propose également une édition vinyle, la première pour cet album. Ces titres sont également parus via un split chez Regain Records en 2000 où le groupe partageait la galette avec DECAPITATED, YATTERING ou LOST SOUL.
La production de cet album reste bien compressée, avec une caisse claire bien tendue pour un effet mitrailleuse qui fait toujours son petit effet dans le style. Nous avons là un Grind Death Metal qui aujourd'hui peut apparaître comme standard, et encore on y reviendra, mais il faut avouer que ça défouraille sévère, 22 minutes intenses ponctuées de grognements, de growls, de cris éructés, les amateurs des DYING FETUS ne seront pas dépaysés par exemple. Il faut noter également le très beau livret associant les paroles des chansons portant sur l'humanité à travers quelques propos gores de circonstances étant donné le style, et des photos d'archives et des affiches de concert, traces d'une époque qui va rappeler bien des souvenirs à nombre d'entre vous. Et puis il y a cette musique qui oscille entre le rouleau compresseur d'un SUFFOCATION, la lourdeur d'un IMMOLATION et l'intensité d'un DYING FETUS avec ces quelques leads de guitare qui transpercent littéralement quelques morceaux ("Underworld", "The Myth", "Reincarnation") sans oublier le Grind Death qui évoque sans mal ABORTED.
Mais il faut insister sur la réelle qualité musicale de ce premier opus de la part d'un groupe qui était sorti de nulle part, ces fameux leads offrent une vraie patte personnelle avec ce son au grain bien impropre qui peut renvoyer vers un Lost Paradise de PARADISE LOST. Il y a ce son de basse bien cradingue également et qui fait des merveilles sur "Circle Of Time" notamment, il y a ce son de tom basse sur "Underworld" et cette variation de tempo au sein d'un même morceau pour un album dynamique et sacrément percutant bien aidé par un batteur aussi inspiré que démembré tant il enchaine les cassures au sein de ses patterns et place des accélérations au milieu d'autres accélération. Et pourtant cela reste propre (lorsque l'on connait l'exigence de l'analogique, cela renforce encore le respect pour le travail accompli) et conserve un groove qui va très vite vous donner l'envie de secouer le reste de votre tignasse ! Au milieu des rééditions à go-go, il y a des fois des exhumations qui ont un vrai sens et celle de cet Inperdition de DAMNABLE en fait clairement partie. Et Andy explique dans les liner notes présentes dans cette réédition que le groupe avait conscience qu'il fallait mettre le paquet pour le premier album, nécessitant beaucoup de fonds pour investir un bon studio mais il explique surtout la débrouille dans ce studio analogique où les samples n'existent pas, pour faire le bruit métallique sur "Re-reincarnation", il explique aussi le rôle déterminant de Lucek, batteur d'Epitome, qui va leur faire bénéficier de son expérience studio, une page d'histoire aussi captivante dans les mots que dans le son.
Le groupe a splitté en 2004, après un deuxième album, Completely Devoted, paru en 2001 chez Cudgel Vertrieb et qui reste de bonne facture mais clairement un ton en dessous de cet Inperdition que Godz Ov War Productions a la bonne idée de vous faire (re)découvrir 25 ans après.  

Tracklist :

  1. Intro
  2. Underworld
  3. Paranormal Verdict
  4. Circle Of Time
  5. The Myth
  6. Reincarnation
  7. Re-Reincarnation
  8. To A God Unknown
  9. Self Analysis
  10. Outro

Facebook | Shop | Bandcamp

par Simony le 05/03/2021 à 16:00
91 %    245

Commentaires (0) | Ajouter un commentaire

pas de commentaire enregistré

Ajouter un commentaire


Derniers articles

Open Bar Vol2 : Antoine Perron

Baxter 20/04/2021

Interview

Dirge + Spinning Heads 2005

RBD 05/04/2021

Live Report

Voyage au centre de la scène : Frank Arnaud

Jus de cadavre 21/03/2021

Vidéos

Nile + Krisiun + Grave + Ulcerate 2009

RBD 03/03/2021

Live Report

Killing For Culture - Tome 2

mortne2001 23/02/2021

Livres

Voyage au centre de la scène : MASSACRA

Jus de cadavre 21/02/2021

Vidéos

Killing For Culture - Tome 1

mortne2001 15/02/2021

Livres
Concerts à 7 jours
Tags
Photos stream
Derniers commentaires
Rotten Tooth

Y sont sacrément bons ces gars là ! Et ils ont le don de faire dans la surprise ! Nu Black sous le papier cadeau cette fois ! Je passe mon tour sur ce coup mais je serai là au prochain tirage !

20/04/2021, 20:06

Saddam Mustaine

Les premiers albums de Dimmu sont du "true black".Comme Behemoth si l'on veut, j'aurais du aller plus loin.Le Black type année 80 mi-90 quoi (meme si Dimmu est arrivé plus tard mais les premiers sonnes dans le genre).

20/04/2021, 19:47

Seb

C'est vraiment mauvais ...

20/04/2021, 15:05

JTDP

En tout point d'accord avec cette (belle) chronique ! Cet album fut une vraie belle surprise de l'année passée. 

19/04/2021, 21:28

Buck Dancer

J'ai jamais vraiment accroché a Pestilence, mais ce morceau est loin d'être degueu. Comme dit Simony, bien meilleur que les précédentes sorties récentes du groupe. 

19/04/2021, 10:49

Arioch91

+1Je n'ai pas aimé Resurrection Macabre, à tel point que je n'ai pas posé une oreille sur Doctrine et Obsideo.Hadeon, je l'ai écouté uniquement parce qu'une interview de Mamelick disait qu'il revenait sur le passé d(...)

19/04/2021, 10:24

Simony

Ca me semble quand même bien plus intéressant que ce qu'ils ont produit depuis leur retour aux affaires.

19/04/2021, 09:59

Arioch91

Oups ! J'étais totalement passé à côté de cette chronique ! Merci @mortne2001 pour l'avoir rédigée !

19/04/2021, 08:48

Arioch91

OK, on reprend les bonnes vieilles recettes visibles sur Hadeon : on prend Testimony, on mélange avec Spheres et ça donne Hadeon et semble-t-il Exitivm.A voir.

19/04/2021, 08:44

metalrunner

Une sacrée bonne surprise de l énergie de l innovation le futur quoi ..Dommage que la tournée de juin soit annulée

18/04/2021, 19:48

RBD

Je réagis plutôt comme Buck Dancer. Mes attentes envers FF sont basses depuis longtemps. Je n'espère plus de grands titres comparables à ceux qui remontent aux années 90 (formulé comme ça, c'est encore plus dur). Si tout est à l&apo(...)

18/04/2021, 12:39

yul

Rien de bien intéressant ici.

18/04/2021, 11:57

Gargan

Tu n’es donc pas optimiste.

18/04/2021, 08:15

la reine des neiges

ha ha! nul!

18/04/2021, 00:02

Eliminator

Tout est à chier, riffs insipides, claviers ultra kitch, refrain ultra mielleux. Ce son de gratte de merde, c'est époustouflant ! Cette mode des grattes 7/8 cordes me saoule, laissez ça à Meshuggah. Meme pas envie de juger le reste. Monde de merde! ;)

17/04/2021, 23:54

Gargan

On peut écouter la totalité à présent, et il faut bien dire que ça sort tout de suite du lot ! Je me tâte pour une commande.

17/04/2021, 19:01

Wolf88

17/04/2021, 17:26

NecroKosmos

Nous sommes vieux et nous avons bon goût. Bon, moi qui suis ultra-fan, j'adore le dernier album mais je trouve que la production y était un peu à chier. Mais je reste totalement confiant.

17/04/2021, 10:03

NecroKosmos

Bien vu le nom du groupe : facile à prononcer pour les non-biélorusses...  :)

17/04/2021, 09:59

Humungus

Mouais...Clairement pas terrible.Je rejoins Simony (sauf que moi j'avais plus qu'apprécié les deux derniers albums).Bref... A juger sur la longueur quoi... ... ...

17/04/2021, 08:51