Les albums de WORMFOOD se font toujours attendre. Il s'était passé six années entre "France" et "Posthume" et il nous aura fallu attendre cinq longues années pour que El Worm vienne se rappeler à notre bon souvenir. Il ne vous faudra cependant pas bien longtemps pour vous rendre compte que cette longue attente en valait vraiment la peine.

Au premier abord, pas de grand changement dans ce que propose WORMFOOD: une musique que l'on qualifiera grossièrement de gothic metal, toujours aussi largement influencée par TYPE O NEGATIVE tout en proposant quelque chose d'abouti et de très personnel. Après plusieurs écoutes attentives, force est d'admettre qu'avec ce nouvel album, le combo a franchi un palier supplémentaire et s'impose aujourd'hui comme l'un des plus intéressants groupes hexagonaux. Il a raffiné son style à l'extrême pour n'en garder que le meilleur.

Le travail accomplit sur cette galette est des plus monstrueux. Les morceaux sont globalement relativement longs en dehors du "Prologue" et de "Gone on the Hoilst (G.O.T.H.)", seul titre qui ne soit pas chanté en français et qui joue plutôt ici le rôle d'interlude entre les deux actes bien distincts qui composent cet opus. Leurs durées évoluent entre 5:46 et près de 10 minutes pour "Ordre de mobilisation générale", plus long et peut-être morceau le plus abouti de l'album. Malgré leur durée les titres sont d'une cohérence incroyable, aucun enchaînement ni aucun arrangement ne semble un peu hasardeux ou même pas totalement convaincant. Chaque note est à sa place, chaque solo arrive à point nommé et surtout chaque mot, chaque phrase fait parfaitement mouche. Emmanuel Lévy le dit lui-même dans les paroles de "Serviteur du Roi", son verbe est plein d'audace (et son vit raffermi mais c'est une autre histoire...). C'est vraiment flagrant sur "Ordre de mobilisation générale", titre qui nous narre les destin tragique d'un poilu lors de la première guerre mondiale. Le tempo se fait plus rapide lors de la charge matinale et ralentit tout à coup lorsque notre héros se prend une balle en plein visage... Du grand art, vraiment.

L'album est comme je l'ai dit découpé en deux actes judicieusement séparés par le titre "Gone on the Hoilst (G.O.T.H.)" sur lequel Paul Bento vient une nouvelle fois (il l'avait déjà fait sur "Posthume" il y a cinq ans) joué de la sitar comme il l'avait fait sur un bon paquet d'albums de... TYPE O NEGATIVE. Le premier acte est le plus sombre et le plus violent. Le second n'est pas beaucoup plus léger mais propose cependant des tempos plus lents et une atmosphère différente mais tout aussi passionnante.

Le plus impressionnant sur cet album est peut-être l'ambiance très particulière qui s'en dégage, une ambiance très théâtrale vraiment unique, à tel point que l'on pourrait ici quasiment inventer un nouveau nom pour le style pratiqué ici par WORMFOOD et parler de "Théâtre Metal".

Bref, ne cherchez plus l'album français de l'année, c'est celui-ci. Rare sont les groupes qui arrivent encore à vraiment m'enthousiasmer et à proposer des albums capables d'éclipser toutes les autres sorties du moment et de squatter chaîne-hifi et autoradio pendant plusieurs semaines. WORMFOOD a réussi ce tour de force avec "L'envers", album qui nous arrive dans un digipack A5 des plus réussis.


Liste des titres:

1.     Prologue    
2.     Serviteur du Roi    
3.     Ordre de mobilisation générale
4.     Mangevers        
5.     Gone on the Hoist (G.O.T.H.)    
6.     Collectionneur de poupées    
7.     Géhenne    
8.     Poisonne    

Page Facebook


par Sheb le 29/10/2016 à 05:55
99 %    579

Commentaires (1) | Ajouter un commentaire


Flo d'Hellefty
@78.120.93.104
29/10/2016 à 21:14:04
Excellent

Ajouter un commentaire


Block Buster

Losing Gravity

Metalian

Vortex

Ancient Moon

Benedictus Diabolica, Gloria Patri

The Defiants

Zokusho

Lee Aaron

Power, Soul, Rock N' Roll – Live in Germany

Aphrodite

Lust and War

Freternia

The Gathering

Urkraft

Our Treacherous Fathers

Monarque

Jusqu’à la Mort

Black Star Riders

Another State Of Grace

Sacral Night

Ancient Remains

Kryptos

Afterburner

Immortal Bird

Thrive On Neglect

Korn

The Nothing

Damim

A Fine Game Of Nil

Kobold

Masterpace

Warvictims

The Horse and Sparrow Theory

Dead Heat

Certain Death

Void King

Barren Dominion

The New Death Cult

The New Death Cult

Death Feast Open Air 2019

Mold_Putrefaction / 19/09/2019
Brutal Death Grind

Dopethrone + Wormsand

RBD / 12/09/2019
Doom

DISOWNING, Interview avec Butcher (chant)

youpimatin / 10/09/2019
Death Metal

Concerts à 7 jours

Flush!! + Xbreak Outx

26/09 : L'ambuscade, Lyon (69)

+ Elyose + Ancient Bards

26/09 : Le Gibus, Paris (75)

Mars Red Sky + Lysistrata + It It Anita

27/09 : La Nef, Angoulême (16)

Pictured + Evilness + Gengis

27/09 : Le Spot, Spézet (29)

A Very Sad Story + Cleaver

27/09 : Le Dropkick, Reims (51)

Vola + Arch Echo + Rendezvous Point

27/09 : Hard Rock Café, Lyon (69)

Misþyrming + Vortex Of End + Darvaza

27/09 : Le Gibus, Paris (75)

Bliss Of Flesh + MÖhrkvlth + Vosegus

28/09 : Espace Leo Ferre, Brest (29)

Alea Jacta Est + Stinky + Wank For Peace

28/09 : Le Rex, Toulouse (31)

Blood Ages + Pray Manticore + From Dusk To Dawn

28/09 : Ecole Des Filles, L'isle-bouzon (32)

Pictured + Evilness + Gengis

28/09 : La Fontaine De Brocéliande, Saint-péran (35)

Fange + Grist + Verdun

28/09 : Molodoï, Strasbourg (67)

Malkavian + Warband + Shut The Fuck Up

28/09 : Rock'n'eat, Lyon (69)

Temple Of Baal + Archgoat + Au Champ Des Morts

28/09 : Le Petit Bain, Paris (75)

Furies + Nemost + No Return

28/09 : Salle Claude Pouillet, Evry-gregy-sur-yerres (77)

Monarch! + Vouna

28/09 : L'hélice, Toulon (83)

Promethean + Chapel Of Disease + Sulphur Aeon

29/09 : Le Glazart, Paris (75)

Photo Stream

Derniers coms

Effectivement super petite association de gaillards passionnés et surtout très sympas.
J'ai déjà fait à maintes reprises le trajet jusque Fismes histoire de voir sur scène mais aussi backstage (bah oui, j'suis un gros fana de dédicaces... Une putain de groupie quoi...) des groupes ou de(...)


Aaah !
Effectivement, tu t'étais mal exprimé alors...
Vaut mieux ça.
J'ai déjà connu des têtes de con au niveau sécu mais là, cela faisait un peu beaucoup tout de même.


Vraiment très bonne chronique qui m'a donné envie de redécouvrir ce magnifique album.


J'aime burn excoriate et merci pour la piqure de rappel avec gurkkhas


Une excellente de putain de bonne nouvelle !!


@humungus : j'ai dû mal m'expliquer. Le type a été balancé du public par dessus la barrière et est retombé bien lourdement derrière quoi. Pas sur ses guiboles... et les gars de la secu l'ont relevé ensuite. ;)


Artwork horrible. En espérant qu'il sera un peu plus solide que le dernier.


1) Inutile de dire que ce report et une fois de plus hyper complet.
Cela devient vraiment lassant d'écrire ça à chaque fois mec...
2) "Pour manger, c’est soit des frites, soit une part de pizza"
QUOÛÛÛAH ?!?!
Pas de stands vegano-pakistanais sur ce genre de fest ? Imp(...)


1) JTDP + 1.
2) "Un spectateur un peu plus chaud que les autres passe par-dessus la barrière suite à un slam qui tourne mal et s'écrase juste devant la scène ! la volée qu'il a pris le mec !"
Donc si j'ai bien suivi, un spectateur passe par dessus les barrières (involontairement qu(...)


Bah vu qu'Exodus est plus en moins en stand-by tant que Holt n'en a pas fini avec Slayer, Altus a bien raison de réactiver Heathen. Perso c'est une excellente nouvelle, qui sera encore meilleure si je parviens à voir le groupe live.


Des piges Heathen, le mec est dans Exodus aujourd'hui je savais pas que ça tourné encore.


Et bien, une chronique de Freternia, si je m'attendais à ça! J'avais en effet totalement perdu de vu ce groupe, disparu des radars et visblement peu regretté. A l'époque (et cela ne nous rajeunit pas), j'avais été emballé par le côté épique du 1er album, mais j'avais trouvé le second part(...)


Bravo pour ce report exhaustif. Sur ce genre de festival je suis certain que je me calerais plutôt sur les têtes d'affiche, si j'y allais. Elles sont plus de ma génération (je confirme en passant que Decapitated a été un groupe majeur alors) et je trouve que les vieilles écoles étaient plus (...)


Cela a été corrigé, ce sera bien le 2 mai à Toulouse, un samedi.


"Pendant ce temps là le batteur de KORPSE fait un slam, et une nana vomit à côté de moi, parfait" xD !

Sinon excellent report Mold, comme d'habitude. Tu m'impressionne à tout voir / tout retenir comme ça ! Le gros kiff sur Waking tu m'as tué ;)


Excellent album ! Plus dynamique que le précédent tout en gardant cette lourdeur et cette hargne si caractéristiques du groupe !


merci beaucoup pour ce report, concis et précis...et merci de faire suivre l'actualité du brutol jusqu'à Roazhon...
Et enfin cimer pour Smat's...
ROM1 - KDS CREW


Hihi, je savais que c'était fait pour toi... :-D


Cette affiche... J'en rêvais... ... ...


@kairos +1 !