"Arrête c'est ici l'empire de la mort"

Voyez cela je vois mon père.
Voyez cela je vois ma mère, mes sœurs et mes frères.
Voyez cela je vois tous mes ancêtres qui sont assis et me regardent.
Et voilà, voilà qu’ils m’appellent et me demandent de prendre place à leurs côtés dans le palais de Valhalla là ou les braves vivent à jamais.


Hors il faudra attendre encore pour siéger à coté. Après l'amour du sang sur "Nightwing" (1998) ou alors la passion de la guerre sur un "Panzer Division Marduk" qui restera gravé dans la marbre comme étant véritablement une réussite pour MARDUK, nos Suédois avaient conclus ce cycle par la mort avec en 2001, "La Grande Danse Macabre" préférant errer comme un damné dans un royaume noir ou l'odeur de la mort rime avec plaisir que de rejoindre le paradis des braves.

A l'époque après un Panzer Division Marduk poussé dans une musique des plus extrêmes, le groupe décide de ne pas reprendre le rythme de celui-ci, prenant une direction plus mi-tempo afin d’exprimer sûrement  l'expression d'une lente agonie, attention il reste toujours un de ces grains de violence qui fait la marque de fabrique du quatuor, mais La Grande Danse Macabre c'est plus que ça. Ici l'album est nettement plus sombre et laisse planer une atmosphère plus glauque, que dire... mortuaire, l'impression de commencer par une balade dans un cimetière pour entreprendre les marches en direction des catacombes et son humidité poisseuse, MARDUK arrive donc à surprendre en donnant un intérêt à cette direction musicale.
 
Bien que La Grande Danse Macabre ne soit pas revendiqué comme l'un de plus grands disques des Suédois, il faut avouer que le pari était réussi. Nous sommes en 2019 quand j'écris ces lignes, mais quand on jette un coup d'œil, pardon, d'oreille à la discographie du groupe, La Grande Danse Macabre est un des  albums les plus personnalisés, bien que je ne critique pas la suite des choses qui se font encore actuellement.
L'album fait honneur à ce chapitre, MARDUK a su comment exprimer un tel sentiment qu'est la mort, l'ensemble est lourd, étouffant puis torturé, il sera difficile je pense pour un fan d'aujourd'hui aimant la dose de brutalité de rentrer dans le choix de celui-ci, mais peut-être avec un titre comme "Azrael" (rien à voir avec le chat de Gargamel on est d'accord ?) ou encore "Obedience Unto Death", qui conservent ce sentiment de rage et de haine, où les blast-beat raisonnent tel des marteaux forgeant l'acier avec le chant de Légion qui, dans sa période avec le groupe, dégageait une prestation vocale marquante, on reste sur les principes de base, fidèle à leur réputation  pour des sonorités des plus convulsives, et d'une autre partie il y a des titres totalement différents. Prenez par exemple "Pompa Funebris 1660", morceau instrumental presque (j'ai bien dis presque) Doom voir encore plus épique avec  "Bounds Of Unholy Matrimony"  et "La Grande Danse Macabre" où le groupe instaure des compositions longues laissant la rapidité au placard mais faisant tout de même dans l'animosité qui se complète avec des riffs qui tournent en boucle. Plus assommant et accompagnés d'une basse très présente pour donner encore un effet de lourdeur, ces titres aux ambiances funéraires, enterrent l'auditeur six pieds sous terre.  

Les gens vous diront qu'à l'époque, l'album n'était pas tellement apprécié, car passant du coq à l'âne où avec Panzer Division Marduk le groupe avait sorti un album unique, véloce avec une sauvagerie poussée au bout de son art pour, par la suite, donner un successeur presque "mou". J'imagine à sa sortie la tête des fans, mais par moment avec le temps certains albums qui n'ont pas brillé peuvent des années plus tard prendre une dimension intéressante.
MARDUK avait joué avec le feu pour La Grande Danse Macabre, bien que je respecte le travail du groupe, depuis quelques temps, à force de se cantonner dans un registre poussif, on y perd en intérêt, car il y'a cette sensation de voir la même chose tourner en rond et de s'enfermer (bon MARDUK reste un groupe respecté). Alors, oui aujourd'hui, ce disque trouverait sa place avec son effet mi-tempo car il propose une autre facette des Suédois qui mériterait d'être plus exploiter par moment.
Viscérale et sadique à la fois, il a vraiment tout pour conquérir un public aimant la noirceur et la saleté dans la musique. Si vous voulez vous refaire une discographie du groupe, laissez lui une chance, c'est un potentiel qui se déterre.

Tracklist :
01. Ars Moriendi
02. Azrael
03. Pompa Funebris 1660
04. Obedience Unto Death
05. Bonds Of Unholy Matrimony
06. La Grande Danse Macabre
07. Death Sex Ejaculation
08. Funeral Bitch
09. Summers End
10. Jesus Christ... Sodomized

MARDUK OFFICIEL 
MARDUK FACEBOOK 


par Charles Whateley le 21/10/2019 à 12:11
80 %    210

Commentaires (5) | Ajouter un commentaire


NecroKosmos
@109.218.226.130
21/10/2019 à 18:56:51
Je les ai vus sur scène à cette époque. Ca tuait. Mais il faut bien avouer que cet album est fade. Il m'avait vraiment déçu à l'époque. A juste titre.

Humungus
membre enregistré
22/10/2019 à 07:27:25
"Les gens vous diront qu'à l'époque, l'album n'était pas tellement apprécié, car passant du coq à l'âne où avec Panzer Division Marduk le groupe avait sorti un album unique, véloce avec une sauvagerie poussée au bout de son art pour, par la suite, donner un successeur presque "mou". J'imagine à sa sortie la tête des fans, mais par moment avec le temps certains albums qui n'ont pas brillé peuvent des années plus tard prendre une dimension intéressante"
C'est tout moi ça :
A la sortie de cette galette, j'avais quasi conspué le truc pour ces mêmes raisons... Mais quel petit trou d'cul tout de même bordel !
Avec un tout petit peu de recul, MARDUK est l'un des trèèès grands groupes du style : Quelques albums un chouilla moins bien que d'autres certes, mais une discographie qui reste tout de même en béton armé et ce depuis quasi 30 ans.
Qui dit mieux ???

grinder92
membre enregistré
22/10/2019 à 09:03:08
@Humungus : Carcass... :-)

Humungus
membre enregistré
22/10/2019 à 10:46:22
Hé hé hé…
Une fois que j'ai eu tapé cette dernière phrase, je me suis vite dit que cela allé fuser par la suite.
Non, bien sûr, il y a plein de groupes (et c'est tant mieux) qui peuvent prétendre à une carrière aussi longue, prolifique et de qualité que MARDUK. En fait, je pensais surtout à tous ces groupes de Black qualifiés de "Trves" qui ne tiennent absolument pas la route pour les trois qualités que je viens de souligner.

PS : Alors désolé grinder92, je sais bien que tu es über fan de CARCASS, mais moi perso, malgré que les albums suivant ne soient pas totalement à jeter au tri sélectif, j'ai lâché l'affaire après "Necroticism"...
Les goûts et les couleurs hein… … ...

Jus de cadavre
membre enregistré
22/10/2019 à 13:38:30
J'aime aussi cet album, sans plus mais ça le fait... Marduk n'a en effet jamais sorti de bouse, c'est à noter dans une carrière aussi longue. Et puis quand un groupe est capable de sortir des albums tels que Plague Angel et surtout Rom 5:12 après déjà de longue années d'existence, je dis simplement chapeau.

Ajouter un commentaire


Elfika

Secretum Secretorum

Cult Of Erinyes

Æstivation

Gregg Rolie

Sonic Ranch

Haunt

Mind Freeze

Hellish Grave

Hell No Longer Waits

Hunting Horror

Cult[ist]

Slashers

Slashers

Leopardeath

Setsugetsufuuka

Denman

Raw Deal

Witch Vomit

Buried Deep in a Bottomless Grave

Artillery

In The Trash

Ac/dc

Back In Black

Ark Ascent

Downfall

Endseeker

The Harvest

Lapsus Dei, Officium Triste

Broken Memories

Toxic Holocaust

Primal Future : 2019

Oxx

The Skeleton Is Just a Coat Hanger; These Are the Black Strings That Make You Dance

Rãgarãja

Egosphere

Godspeed You ! Black Emperor

RBD / 25/11/2019
Drone

BEHIND THE DEVIL #12 Interview avec David de SHARE YOUR PAIN RECORDS

L'Apache / 20/11/2019
Depressive Black Metal

Birds in Row

RBD / 13/11/2019
Emocore

Concerts à 7 jours

+ Dimmu Borgir + Wolves In The Throne Room

23/01 : Le Bataclan, Paris (75)

Photo Stream

Derniers coms

Propret.


Cet album me procure beaucoup de plaisir, j'aime retrouver le son de Venom .


Pas mal du tout, avec un petit côté Katatonian des brave pas dégueu. Surtout la pochette qui m'a fait écouter. Encore SOM qui n'en finit pas on dirait !


@kerry king : Oui, d'accord avec toi. Globalement, je trouve que les talents vocaux de Floor sont sous-utilisés depuis son intégration dans le groupe. Mais il est certain qu'en live elle apporte un charisme indéniable. Le format double album me fait un peu peur aussi... Bref, à voir ce que ça v(...)


enorme c grace a cette ep que jai ecouter morbide angel ta tout dun grand c sur


J'attend beaucoup de cet album, j'aimerais que Floor y mette vraiment sa patte, pour connaitre les premier After Forever, sur le dernier album je n'y vois pas la même fougue.

A voir ce que ce génie de Tuomas nous a concocté...


Non pas encore mais si l'annonce a été faite, un extrait ne devrait plus tarder maintenant.


Un morceau est-il disponible en écoute ?


Acheté à l'époque, mais pas plus accroché que ça à l'album. Encore aujourd'hui je crois que je préfère Spheres, écouté bien des années plus tard.


La tuerie cet album, tout simplement. Quelqu'un sait ce qu'est devenu Marco Foddis depuis?


Dur, bon courage au groupe


Oui le midi est vaste et la Lozere en fait à peine partie. Je trouve que tout de même à Montpellier il y a un paquet de groupes qui passent et ceci grâce à la secret place .


Le "renouveau" n'aura pas duré longtemps en effet...


Du death métal on ne peut plus classique mais les morceaux en écoute sont vraiment bons.

Malheureusement, en lisant les commentaires YouTube, j'ai appris que le chanteur était décédé l'été dernier.


Excellents extraits, comme vous les gars. Voilà un type qui se bonifie avec le temps, sans perdre son agressivité. Un sent une progression à travers ses albums, il est à parier que celui-ci ne fera pas tâche (le riffing de "Luciferian Sovranty" fait mal aux dents).


Pis cela sera très certainement mon cadeau de St Valentin (sic).


Jus de cadavre + 1.


!!! !!! !!! OZZY RULES !!! !!! !!!


Hâte de l'avoir sur ma platine celui-là...


C'est sûr qu'en 99, CARNIVAL IN COAL en avait sidéré plus d'un (moi inclus).
L'album de reprises qui avait suivi avait d'ailleurs, si tant est que cela soit possible, encore mis plus les pieds dans le plat : Aaaahhh ! Les fameuses covers de "Maniac" ou de PANTERA ! Cela passait en boucle à(...)