Greatest Hits

Northern Light Orchestra

20/12/2018

Boat Angel Music

D’ordinaire, je ne chronique pas les Best Of, Greatest Hits et autres collections diverses, partant du principe qu’un article est fait pour vous présenter de nouveaux groupes ou de nouveaux albums. Les rares fois où j’ai abordé le sujet, c’était parce que la dite compilation présentait un caractère inédit, ou alors pour fustiger l’esprit mercantile de labels tablant sur l’amour des fans pour leur soutirer quelques deniers afin de financer leur PEL. Après tout, c’est justifié, puisqu’un Best-Of n’est rien de plus qu’un assemblage hétéroclite d’une poignée de hits souvent enrobés d’une bordée de morceaux plus ou moins connus, eux-mêmes noyés dans un magma de chansons anonymes ne présentant guère d’intérêt. Mais une fois n’est pas coutume, et l’esprit du Noël 2018 n’étant pas encore mort, je me suis permis une exception pour vous informer de la sortie du Greatest Hits d’un projet résolument à part, quoique inscrit dans la grande tradition des rockeurs au grand cœur, qui une fois de temps en temps, acceptent d’enlever leurs clous et de remballer leurs grimaces pour offrir à leur public un visage plus avenant. C’est ainsi que cette chronique sera consacrée à l’un des concepts les plus intrigants de ces dix dernières années, celui de NORTHERN LIGHT ORCHESTRA, qui depuis 2009 suit l’étoile polaire pour assister à la naissance du petit Jésus sur fond de guitares tonitruantes et de lignes vocales enchanteresses. NORTHERN LIGHT ORCHESTRA à la base, c’est un peu la fausse piste vous aiguillant par erreur sur les traces des NIGHT FLIGHT ORCHESTRA, de TRANSIBERIAN ORCHESTRA, et d’ELECTRIC LIGHT ORCHESTRA, et bien que les noms se ressemblent, les concepts n’en sont pas moins différents puisque cet orchestre là en est un monté de toute pièce sous la direction artistique de Russ Regan, producteur exécutif (Neil Diamond, Elton John, et Barry White mais aussi des B.O comme Flashdance ou Jesus Christ Superstar) par Brian Stewart (BACKSTREET BOYS, Robert Plant, HALL & OATES) et Ken Mary (HOUSE OF LORDS, Trik Turner, Alice Cooper, THE BEACH BOYS), pour, je cite, « créer une expérience musicale combinant le dramatisme du Jesus Christ Superstar de Webber & Rice, et le style musical poignant d’ELECTRIC LIGHT ORCHESTRA, YES ou KANSAS ». En soi, une entreprise qui ne manque pas de piquant, sortant des albums en fin d’année pour vous permettre de passer les fêtes en musique amplifiée.

Et depuis 2009, le projet n’a pas chômé, puisque cinq sorties sont venues émailler son parcours, The Spirit Of Christmas en 2009, le point de départ, Celebrate Christmas en 2010, The Night Before Christmas en 2012, le EP Ring Out The Bells en 2013, et le petit dernier Star Of The East en 2017. Et de fait, ce Greatest Hits se propose donc de résumer le parcours de ces petits chanteurs/guitaristes à la croix d’acier, en quinze morceaux bien choisis, dont un bonus-track histoire de ne pas refiler que du réchauffé. Dès lors, et puisque cette compilation ne propose pas grand-chose de neuf par rapport à un sampler lambda, quel intérêt d’en parler dans les colonnes de Metalnews ? D’une, parce que le casting du projet est quand même impressionnant, d’autre part parce qu’il est symptomatique de ces grands regroupements que notre musique connaît depuis quelques années, et tout simplement, parce que musicalement, il tient méchamment la route et se rapproche étrangement d’œuvres plus classiques du répertoire nordique de ces dix dernières années, alors même qu’il a vu le jour du côté de Phœnix, Arizona. Se basant sur des mélodies dopées à l’énergie purement Hard Rock, NORTHERN LIGHT ORCHESTRA est une sorte de récréation géante ressuscitant l’esprit de HEAR N’AID, la vocation caritative en moins, mais les intentions similaires, à savoir, apporter un peu de bonheur dans nos petits cœurs meurtris par les injustices de ce monde, et passer du baume sur nos oreilles abimées par des heures d’écoute de BM, de Thrash, de Hardcore et autres sous-genres ne nous voulant que du mal. Nonobstant ces images lénifiantes, autant dire que le supergroupe a de la gueule, et un simple coup d’œil à la liste des musiciens ayant un jour ou l’autre participé au projet laisse la bouche grande ouverte, un peu comme le line-up d’une croisière Metal quelconque genre 70.000 Tons of Metal. Jugez du peu, on retrouve donc sur cette recollection des carriéristes de la trempe de Lita Ford, Robert Mason (WARRANT), Mark Slaughter (SLAUGHTER), John Elefante (KANSAS), Bruce Kulick (KISS), Robin McAuley (SURVIVOR, MSG), Debbie Sledge (SISTER SLEDGE), Bob Carlisle, Reb Beach (WINGER, WHITESNAKE), Tony Franklin (THE FIRM), Kane Roberts (Alice COOPER), Lanny Cordola (HOUSE OF LORDS), Eddie James, Phil Bardowell (THE BEACH BOYS), Doug Aldrich (WHITESNAKE), Chuck Wright (QUIET RIOT), David Ellefson (MEGADETH), Glen Drover (TESTAMENT), Kendall Bechtel (FIFTH ANGEL), Steve Conley (FLOTSAM AND JETSAM), Eddie James, Ken Mary (Alice COOPER, FLOTSAM AND JETSAM), ainsi que les deux vocalistes Laura Walsh et Anna Hiltbrand. Largement de quoi susciter votre intérêt, puisqu’une fois encore, la musique s’accorde au pedigree de ces musiciens qui nous offrent une implication totale et un investissement de premier plan.

Musicalement, si le concept se plaçait de lui-même sous les auspices d’ELECTRIC LIGHT ORCHESTRA, YES ou KANSAS, il est évident que son inspiration est plus à chercher du côté de la scène nordique actuelle, ainsi que sur les réminiscences de la scène californienne de la fin des années 80. Mais autant dire que chaque morceau à sa raison d’être, et que l’ensemble n’est pas juste une possibilité pour de vieux noms du Hard Rock légèrement oubliés de se replacer pour quelques instants sur le devant de la scène. D’une, parce que les acteurs enrôlés n’ont rien de has been cherchant une rédemption financière et artistique, et d’autre part, parce que les classiques de Noël version Hard-Rock ont vraiment de la gueule, et méritent toute l’attention que vous pourrez leur porter. S’il est certain que les apparitions live de la bande sont plus alléchantes que leur pendant studio, ce Greatest Hits n’en reste pas moins la possibilité de passer un très bon moment, puisque outre des refrains à reprendre avec la chorale de votre quartier, les morceaux balancent la sauce, et surtout les soli, qui peuvent compter sur de fines gâchettes pour s’envoler vers le ciel. Intrinsèquement, NORTHERN LIGHT ORCHESTRA ne se fout pas de notre gueule, et les commanditaires du projet se sont vraiment arrachés pour composer des arrangements qui tiennent la route, et pas simplement des gimmicks en boule de Noël pour attirer dans leur sapin les grands enfants que nous sommes. Et rien que le final épiphanique de « Joy to the World », qui laisse rugir les guitares de Lanny Cordola et Doug Aldrich vaut la peine d’être testé, mais à vrai dire, ce sont toutes les chansons qui méritent d’être écoutées, puisqu’elles parviennent à trouver un équilibre parfait entre les christmas musicals de Broadway et cette débauche d’électricité qui nous est si chère. Et comme le boulot abattu est dantesque, et que les performances individuelles aussi notables soient-elles n’occultent pas l’effort collectif, on peut dire que cette compilation tombe à point nommé pour garder l’esprit de Noël en vie encore un petit moment.

Bien sûr, chacun prendra la décision ou pas de s’intéresser à ce cas si particulier, mais de petites perles AOR de la trempe de « Away In A Manger » qui débute sous un déluge de soli en cire de bougie ou « Celebrate Christmas » et ses envolées vocales lyriques, ou des inserts purement Rock aussi jouissifs que « Red Red Red » sont des plaisirs même pas coupables que tout le monde assumera avec plaisir. Par extension, ce Greatest Hits se transformera en présent idéal pour hard-rockeurs en mal de nostalgie de l’enfance, et se présentera sous un paquet cadeau virtuel que chacun mourra d’envie de déballer. Après tout, c’est pas tous les jours Noël.

  

Titres de l'album :

1.Prelude (feat. C.F. Kip Winger)

2.Celebrate Christmas (feat. Lita Ford, Bruce Kulick, Mark Slaughter, John Elefante, Debbie Sledge, Reb Beach, Doug Aldrich & Phil Bardowell)

3.Red Red Red (feat. Mark Slaughter, Kane Roberts, Ken Mary, Chuck Wright & Steve Conley)

4.The Night Before Christmas (feat. Mark Slaughter, David Ellefson, Laura Walsh, Ken Mary & Steve Conley)

5.Christmas Angels (feat. Mark Slaughter, David Ellefson, Doug Aldrich, Ken Mary & Steve Conley)

6.Silent Night / Gloria (feat. John Elefante, Debbie Sledge, Doug Aldrich, Mark Slaughter, C.F. Kip Winger, Lanny Cordola, Chuck Wright & Ken Mary)

7.Hearts of Fire (feat. John Elefante, Bruce Kulick, David Ellefson, Ken Mary & Steve Conley)

8.Lonely Heart (feat. Robin McAuley, Bruce Kulick, Chuck Wright, Steve Conley & Ken Mary)

9.We Were Fallen (feat. Robert Mason, Brian Stewart, Steve Conley, Mark Slaughter, Ken Mary & Chuck Wright)

10.Joy to the World (feat. Bob Carlisle, Eddie Jones, Phil Bardowell, Brian Stewart, Doug Aldrich, Lanny Cordola, David Ellefson & Ken Mary)

11.Away in a Manger (feat. Bob Carlisle, Brian Stewart, Kendall Bechtel, David Ellefson, Ken Mary & Lanny Cordola)

12.Child of Abraham (feat. Phil Bardowell, Bruce Kulick, C.F. Kip Winger, Lanny Cordola, Ken Mary & David Ellefson)

13.Lead Me On (feat. Lita Ford, Glen Drover, Lanny Cordola, Ken Mary & Chuck Wright)

14.Star of the East (feat. Laura Walsh, Doug Aldrich, Ken Mary, Steve Conley & Chuck Wright)

15.This Season (Bonus Track) [feat. Anna Hiltbrand, Kendall Bechtel, Ken Mary, Tony Franklin & Steve Conley]


Facebook officiel


par mortne2001 le 16/02/2019 à 18:21
80 %    348

Commentaires (0) | Ajouter un commentaire

pas de commentaire enregistré

Ajouter un commentaire


Derniers articles

Fear Factory + Misery Index 2006

RBD 28/10/2020

Live Report

Antibody

mortne2001 19/10/2020

From the past

Les archives de la Mort 1984 - 1994

grinder92 14/10/2020

Livres

Livre TAPE DEALER / Chronique par David Martin

Jus de cadavre 11/10/2020

Vidéos

W.A.S.P, Bataclan 2012

grinder92 09/10/2020

Live Report

Demanufacture

Baxter 06/10/2020

From the past

Hanger Abortion

RBD 30/09/2020

Live Report

Night Of The Masks

Simony 26/09/2020

Live Report
Concerts à 7 jours
Tags
Photos stream
Derniers commentaires
Humungus

AAAAAAHHH !!! !!! !!!En voilà une bonne news !!!

28/10/2020, 15:34

NecroKosmos

Oui, là aussi, groupe sous-estimé à l'époque. Trop violent pour les fans d'HELLOWEEN et trop soft pour les fans de KREATOR (comme RAGE, par exemple). Dommage car LIVING DEATH avait une empreinte qui lui était propre. Personnellement, j'adore surto(...)

28/10/2020, 09:50

NecroKosmos

Groupe original, totalement sous-estimé. Achat indispensable.

28/10/2020, 09:43

NecroKosmos

Groupe chiant. Jamais compris l'intérêt qu'on pouvait y porter.

28/10/2020, 09:42

Humungus

Jamais réellement accroché à ce groupe qui pour moi ne propose jamais rien d'innovant ni même d'un tant soit peu accrocheur...Idem donc à l'écoute de cet album.PS : mortne2001 enculé !

27/10/2020, 20:29

Jus de cadavre

Pas encore écouté attentivement, mais ça me semble très bon en effet !

27/10/2020, 18:12

Simony

Voilà qui confirme quand même que 2021 va être très compliquée pour les acteurs du monde artistique, tout art confondu, et de la culture. 

27/10/2020, 13:14

Humungus

Mouuuuuuuh que c'est bon ça !Riffs binaires... Voix de porcasse...J'achète !!!

27/10/2020, 09:37

Humungus

Leur meilleure galette effectivement.

27/10/2020, 09:22

Humungus

Malgré le Covid, cela bouge encore foutrement de la guibole à l'EHPAD !

27/10/2020, 09:21

Hipparion33

Fan de metal depuis les années 80 , je suis tombé semaine dernière dans un magasin Cash sur cet album en vinyl . Je ne connaissais absolument pas et je me suis dit " tiens un album de heavy , je prends".Arrivé chez moi , direct dans la platine. Quelle (...)

26/10/2020, 17:57

Simony

Après maintes écoutes de la bête, franchement pas déçu. C'est du pur FUNERAL ORCHESTRA ! Dans le genre glauque, sombre et franchement abyssal, difficilement égalable ces mecs là.

26/10/2020, 17:22

Raumsog

Ah on les voit les anciens crevards de VS!   

26/10/2020, 10:13

Betrayed

Je ne savais pas que ça existait encore ce truc.Souvenirs de VS...   

25/10/2020, 09:26

KaneIsBack

Haha, Shaka écrit des news ici, maintenant ?   

24/10/2020, 17:03

Solo Necrozis

Pas de nibards mis en évidence. Voilà, je fais gagner du temps à certains.

24/10/2020, 11:40

Humungus

Ca sonne effectivement à mort CANNIBOUL.Très bon donc.Pis j'adore cette pochette.

23/10/2020, 19:51

Saddam Mustaine

Il y a 8 mois il n'y avait de pandémie, et tout le monde s'en foutait les stades étaient pleins comme les concerts...Donc dans 8 mois impossible a dire, et les plus pessimistes ne vous laissez pas décourager par la dictature sanitaire de ce pauvre monde de fo(...)

23/10/2020, 19:41

Humungus

Satan + 1.J'avais encore quelques espoirs il y a peu, mais l'ITW de Barbaud dans le Figaro (???) me les a définitivement enterrés...Allez... On croise tout de même les doigts hein... ... ...

23/10/2020, 07:31

POMAH

Ouais y'a quelques Labels tu sens bien qu'ils sont géré par des mecs avec de fortes convictions. Van, Avangarde comme tu le soulignais, Iron Bonehead, y'en a d'autres bien sur. Mais eux clairement quand ils sortent un trucs que je ne connais pas je me dit Houlaaa(...)

23/10/2020, 03:47