Locked & Loaded

Voodoo Circle

15/01/2021

Afm Records

Yngwie Malsmteen voulait être Ritchie Blackmore. KINGDOM COME et GRETA VAN FLEET aimaient un peu trop LED ZEPPELIN. Les BEATLES admiraient les groupes Motown, et David Coverdale rêvait de chanter pour LED ZEP aux côtés de Jimmy Page. Mais finalement, lorsque le soleil se couche, on n’est ni plus ni moins que ce que l’on est réellement. On ne peut pas réécrire le passé ni l’arranger à sa sauce, et tous les groupes ayant emboîté le train à GUNS N’ROSES dans les années 80 avaient le malheur de passer après la tempête. Combien de disques depuis des années s’évertuent à reproduire des recettes éprouvées pour le simple plaisir de jouer une musique solide ? Combien de groupes noyés dans la nostalgie préfèrent privilégier la qualité à l’originalité, estimant que le meilleur a déjà été dit des centaines de fois il y a des décennies ? Je comprends que le Hard-Rock joué old-school peut fatiguer ceux qui attendent de leurs héros de nouvelles prouesses, mais l’imagination à ses limites définies par la passion. Et celle de VOODOO CIRCLE, depuis 2008 est aveuglée par WHITESNAKE et LED ZEPPELIN, les grands chevaliers des années 70, ce qui en soit n’est pas forcément condamnable. Certes, avec un line-up de cette trempe, on pouvait s’attendre à quelque chose de spectaculaire, spécialement avec un SILENT FORCE/PRIMAL SCREAM (Alex Beyrodt) d’un côté, et un SINNER/PRIMAL FEAR (Mat Sinner) de l’autre. Mais après tout, irait-on demander à Glenn Hughes de jouer autre chose qu’un Hard-Rock racé et bluesy ? Jetterions-nous la pierre à Richie Kotzen de faire la même chose ? Non, parce que tous ces musiciens ont un point commun évident : leur talent de recyclage, et cette façon de nous immerger dans un passé magique sans avoir à forcer la dose.

Depuis 2018, VOODOO CIRCLE nous avait donné des nouvelles de loin, et nous savions depuis l’année dernière que Mat et Alex fomentaient un bon coup. Les rédactions ont fini par lâcher le morceau, à savoir la réunion du line-up historique du groupe, avec le retour au micro de l’impeccable David Readman, absent depuis 2016, et la reprise du tabouret et des baguettes par Markus Kullmann. Avec cette formation qui a tant donné depuis les débuts du projet, tous les espoirs étaient permis, et les fans attendaient au moins l’album de l’année en janvier, ce qui n’est pas loin d’être le cas si on se cantonne aux sorties purement Hard-Rock. L’osmose entre les quatre musiciens permet en effet à ce Locked & Loaded de décoller à des hauteurs insoupçonnées, et d’excuser son abominable pochette en faux collage live.  

Raised on Rock était bon, et ce sixième LP se devait d’être meilleur. Mission accomplie, et avec une énorme production bien up in time, ce nouveau chapitre de la saga VOODOO CIRCLE taille dans le gras du Classic Rock. On y retrouve évidemment cette obsession pour WHITESNAKE, et plusieurs morceaux auraient d’ailleurs pu figurer dans la discographie récente du serpent blanc de David. Ne serait-ce que cette entame dantesque « Flesh & Bone », qui cavale « Highway Star » pour singer les tics habituels de Coverdale et sa bande. « Locked & Loaded » ne fait pas grand-chose pour dévier de la trajectoire d’hommage, et nous sert encore bouillant un Hard-Rock de grande classe, avec évidemment, des soli époustouflants, et une performance vocale incroyable de David Readman. Très en forme, le vocaliste ne cache aucunement sa joie d’avoir retrouvé ses partenaires de projet, enthousiasme qu’il déroule d’ailleurs comme argument de promotion majeur. Mais on ne saurait en vouloir au vocaliste de se servir de cette hargne retrouvée comme motif promotionnel, puisque c’est vraiment le sentiment qui se dégage de cet album. Des musiciens hors normes qui prennent plaisir à se retrouver pour honorer leurs idoles et nous permettre de retrouver l’allant des seventies et des eighties sans aller jusqu’à copier les tics de mixage ou les habitudes de production. Ici, pas question d’aller fouiner du côté des vieilles consoles, on veut le son ample et chaud, et surtout, agressif. Après tout, Mat et Alex n’ont pas l’habitude de déposer leur amure Metal sur une patère dans l’entrée, et il était hors de question que ce nouvel album ne fasse la moindre concession.

Et si le culot et l’originalité sont une fois encore aux abonnés absents, la qualité est-elle indiscutable. « Magic Woman Chile », l’un des titres les plus emblématiques de la première partie d’album est un véritable petit chef d’œuvre que Coverdale aurait pu envier au ZEP le plus métissé, et déroule ses arabesques sur six minutes, nous gratifiant de plans de batterie incroyables et d’interventions célestes d’Alex. Le quatuor classique de VOODOO CIRCLE est donc en pleine possession de ses moyens, et propose encore une fois une version durcie des meilleurs réflexes de BLACK COUNTRY COMMUNION. Entre intermèdes plus foncièrement Rock et brefs (« Devil With An Angel Smile ») et longues progressions truffées d’arrangements synthétiques et mystiques (« Devil’s Cross »), Locked & Loaded est chargé à plein et ne tire pas vraiment à blanc. Les thèmes trouvés par Alex sont formels, mais toujours pertinents et envoutants, tandis que l’alchimie entre Mat et Markus est toueurs aussi palpable.  

Alors évidemment, ça déroule comme à la parade, et Alex nous explique plus ou moins pourquoi ces nouvelles chansons marchent au plein de leur potentiel :

« Ces dernières années, j’ai appris qu’il peut être très inspirant de donner à chaque chanson exactement la guitare qu’elle mérite. De cette façon, j’ai découvert non seulement la Les Paul mais aussi la Gretsch White Falcon, dont je joue sur « Devil With An Angel Smile », et « Magic Woman Chile » emploie même une Gibson EDS-1275 à double manche. C’était un peu un défi pour moi, mais en fin de compte, cela en valait la peine

Et l’homme n’exagère pas, puisque chaque titre exhale son propre parfum, même si la fragrance générale reste collée sur les émanations de cou de WHITESNAKE et LED ZEP. Mais on trouve aussi du Hendrix au menu, du DEEP PURPLE parfois, et en tout cas, de quoi se replonger dans l’âge d’or de notre musique favorite. Le groupe concède même quelques instants plus eighties, sur l’endiablé « Trouble In The Moonlight », ou des incartades complètement bluesy via le larmoyant « This Song Is For You », et fait le tour de ses considérations avec un panache incroyable. Le feeling est là, dans la voix de David, le talent est omniprésent, et Locked & Loaded achève de consacrer VOODOO CIRCLE comme l’un des plus grands tribute-band indirect du vingt-et-unième siècle.

                                                                                                                                                                                                        

Titres de l’album:

01. Flesh & Bone

02. Wasting Time

03. Magic Woman Chile

04. Locked & Loaded

05. Devil With An Angel Smile

06. Straight For The Heart

07. Eyes Full Of Tears

08. Devil’s Cross

09. Trouble In The Moonlight

10. This Song Is For You

11. Children Of The Revolution


Facebook officiel


par mortne2001 le 03/02/2021 à 14:47
80 %    57

Commentaires (0) | Ajouter un commentaire

pas de commentaire enregistré

Ajouter un commentaire


Derniers articles

Killing For Culture - Tome 2

mortne2001 23/02/2021

Livres

Voyage au centre de la scène : MASSACRA

Jus de cadavre 21/02/2021

Vidéos

Killing For Culture - Tome 1

mortne2001 15/02/2021

Livres

Moonspell 2007

RBD 04/02/2021

Live Report

Olivier Verron _ Interview Conviction

Simony 27/01/2021

Interview

Voyage au centre de la scène : ASSHOLE

Jus de cadavre 17/01/2021

Vidéos

Eluveitie + Korpiklaani 2010

RBD 08/01/2021

Live Report

Sélection Metalnews 2020 !

Jus de cadavre 01/01/2021

Interview
Concerts à 7 jours
Tags
Photos stream
Derniers commentaires
Humungus

D'accord avec Buck Dancer sur ce titre.Le précédent extrait était bien plus savoureux.A voir la totalité de l'oeuvre donc...Par contre, le clip est chiadé.

26/02/2021, 08:38

Buck Dancer

De savoir que Rutan fait désormais partie du groupe éveil ma curiosité pour l'album, mais le morceau s'écoute et s'oublie une fois terminé. Certainement un résumé de ce que sera l'album a mes oreilles. 

25/02/2021, 15:58

Moshimosher

Intéressant, intéressant...

25/02/2021, 13:59

Arioch91

Le clip est juste insoutenable. Tellement que je trouve la zique de CC en décalage avec les images. Trop propre pour ce qui est montré. Mais je dois reconnaître qu'avec cette vidéo sur du trafic d'organes immonde, Canniboul fait fort, très fort. Pas pr&(...)

25/02/2021, 11:30

Arioch91

La voix est juste horripilante   Next !

25/02/2021, 08:56

Arioch91

Ca dépote ! Mais ça, je le dis souvent, j'écoute l'album et souvent, je finis par dire : next !Donc je vais pas m'emballer et écouter l'album plus en détails avant de me prononcer.

25/02/2021, 08:52

Humungus

Ah là oui !C'est effectivement très cliché dans le genre (ce qui reste quasi obligatoire d'ailleurs dans le style), mais effectivement, c'est largement au dessus de la moyenne pour ce qui est de la "clarté" de l'ensemble.Tr&e(...)

25/02/2021, 08:14

Humungus

Mouuuais...Au vu de vos avis dithyrambiques, je me suis donc penché sur ce bazar que je ne connaissais pas du tout :Je n'y ai absolument rien trouvé de ce que vous a fait frissonner les gars.Cela m'a fait penser à du Deathcore.J'avai(...)

25/02/2021, 08:10

Jefflonger

Très sympa à regarder cette vidéo, merci. De mon côté j'ai vu plusieurs fois le groupe en concert sans posséder les albums. L'erreur est réparée  et je les écoute maintenant régulièrement sauf sign of the d(...)

24/02/2021, 17:41

POMAH

C'est pas mal du tout. Cela manque un poil d'agressivité, mais y'a du bon la dedans.Cela me rappel Betray my secrets - Shamanic dreams. 

24/02/2021, 17:15

Gargan

Vraiment hâte d'écouter, en espérant un mix entre nostalgie et des riffs de qualité de l'époque plus récente.

24/02/2021, 13:02

RBD

En voilà qui ont mangé du Slayer quand ils étaient petits. On dirait du The Haunted.

24/02/2021, 12:10

Gargan

Vidéo sympa, bien que j'ai du mal avec le rythme et la lecture de notes. ça viendra.Scène découverte sur le tard, avec comme favoris le contamination rises de No return et le sublime dementia des Louds, symposium d'Agressor et signs of the decline vena(...)

23/02/2021, 18:42

Buck Dancer

Une petite mise en bouche avant la sortie d'un EP de nouvelles compos.... dans 4 ou 5 ans ? 

23/02/2021, 13:41

Arioch91

Massacra, un pote de bahut achetait des CD par palettes entières tous les mois.Il m'en passait quelques uns. J'en copiais certains sur K7 mais j'avais trop d'un coup. Aussi le premier Massacra fut vite passé aux oubliettes, comme malheureusement plein d&a(...)

23/02/2021, 09:17

Humungus

Je ne connais pas le groupe mais il est toujours triste que des fans de BLACK FLAG et de Suze se sépare...

23/02/2021, 09:10

Humungus

AAAAAAAAAAAAAAAAAHHHHH !!! !!! !!!J'en rêvais !!! Ils l'ont fait !!!En souhaitant effectivement que la légende perdure putain !

23/02/2021, 08:58

POMAH

Si c,est aussi bon qu'Iron Man, achat direct.

23/02/2021, 08:50

Solo Necrozis

Hâte d'entendre ça... Iron Man, c'était quelque chose.

23/02/2021, 08:06

Bones

Exact, encore du Thrash vendu au mètre. Maîtrise, codes bien présents... mais la magie n'opère pas non plus chez moi.

23/02/2021, 07:47