Tyhjyys

Wolfheart

03/03/2017

Spinefarm Records

C'est en cette fin d'hiver que débarque le tout nouvel et troisième album des finlandais de WOLFHEART, Tyhjyys

Définissant eux-même leur style comme étant du Winter Metal, le groupe se veut en fait être la parfaite illustration du death mélodique scandinave agrémentée de la typique touche folklorique finlandaise et l'introduction de ce nouvel album (Shores Of The Lake Simpele) plante le décor d'entrée!

Dès Boneyard le groupe nous démontre son envie d'en découdre avec ce titre virulent ou la voix de Tuomas Saukkonen impressionne d'entrée par sa puissance où se mêlent la froideur des mélodies empruntées au black metal et aux orchestrations discrètes mais efficaces. Evidemment lorsque l'on évoque le death mélodique scandinave on ne peut s'empêcher de penser à AMON AMARTH et il est vrai que sur certains points, notamment les riffs, WOLFHEART peut s'en rapprocher mais l'apport des claviers et instruments acoustiques confèrent au groupe un certain cachet qui les différencie sensiblement de la masse.

Ainsi sur World On Fire, le savoir-faire du groupe en matière de riffs et d'ambiance est ici mis en lumière par ce titre efficace avant de dévoiler la facette plus folklorique de leur musique sur The Flood que n'aurait pas renié AMORPHIS ou SENTENCED.

Après le calme, la tempête fait son retour avec The Rift et son riff mélodique très inspiré des vikings suédois d'AMON AMARTH ou la violence règne de fort belle manière avant d'aborder ce qui est certainement le meilleur titre de l'album, le bien nommé Call Of The Winter. Avec ce mid-tempo au riff lancinant et d'une froideur hivernal, c'est l'esprit de Quorthon qui semble ici invoqué tant le titre se rapproche de l'oeuvre du mythique leader de BATHORY et malgré le plus anecdotique Dead White, le groupe conclut l'album de fort belle manière avec la renversante chanson-titre Tyhjyys, véritable ôde funèbre ou le meilleur du death metal scandinave est ici mêlé à un doom d'une beauté mortelle.

Malgré les influences évidentes et parfois un peu envahissantes, WOLFHEART réussit tout de même à nous proposer un album rafraîchissant et fort bien interprété. Une certaine volonté de proposer quelque chose de personnel se fait ressentir sur certains titres et offre une perspective d'avenir des plus intéressante pour la suite de la carrière des finlandais. 

Titres de l'album :

  1. Shores Of The Lake Simpele
  2. Boneyard
  3. World On Fire
  4. The Flood
  5. The Rift
  6. Call Of The Winter
  7. Dead White
  8. Tyhjyys

Page Facebook officielle


par JérémBVL le 08/03/2017 à 10:15
78 %    650

Commentaires (0) | Ajouter un commentaire

pas de commentaire enregistré

Ajouter un commentaire


Derniers articles

Fange + Pilori + Skullstorm

RBD 25/10/2021

Live Report

Voyage au centre de la scène : SUPURATION

Jus de cadavre 17/10/2021

Vidéos

Déluge + Dvne

RBD 29/09/2021

Live Report

Blood Sugar Sex Magik

mortne2001 25/09/2021

From the past

Benighted + Shaârghot + Svart Crown

RBD 22/09/2021

Live Report

Use Your Illusion I & II

mortne2001 18/09/2021

From the past

Witchfuck : le contre-pouvoir en Pologne

Simony 14/09/2021

Interview

Voyage au centre de la scène : CATACOMB

Jus de cadavre 29/08/2021

Vidéos
Concerts à 7 jours
Tags
Photos stream
Derniers commentaires
LeMoustre

Clair que c'est pas leur point fort, les pochettes, la dernière étant particulièrement moche. A part celle du premier album, et à la limite Anomaly, par son côté épuré, beaucoup de mauvais choix, c'est vrai.Par contre la musi(...)

25/10/2021, 10:58

LeMoustre

Excellent disque, en effet

25/10/2021, 10:55

Humungus

"Imago" une pochette à sauver ?!?!Tous les goûts sont dans la nature, mais là tout de même... Le vieux "papillon-visage" digne d'apparaître sur une chemise all print vendu en foire du premier mai... ... ...Sincèrement, (...)

25/10/2021, 08:45

RBD

Colin Richardson est plus âgé. Sa première production Metal était si je ne me trompe l'EP de Napalm Death "Mentally Murdered" en 1989, et il avait déjà presque dix ans de carrière dans le Rock. La lassitude doit venir facilem(...)

24/10/2021, 23:46

Arioch91

Même pour la thune, Jeff Loomis ne devrait pas rester dans un groupe pareil, bordel !Avoir sorti des albums aussi classe du temps de Nevermore pour finir en second couteau chez Arch Enemy, putain la loose.C'est devenu un exécutant. Quel gâchis.

24/10/2021, 18:45

totoro

Super producteur effectivement, malheureusement passé de mode. C'est dommage. Un peu comme Colin Richardson, des mecs qui ont façonné le son d'une scène et qui tombent dans un oubli un peu ingrat. Même si les productions des deux ne vieillissent pas, je(...)

24/10/2021, 13:30

totoro

C'est assez vrai. "Room 7" avec lequel j'ai découvert le groupe est peut-être mon disque préféré de SUP, mais sa pochette est douloureusement ignoble. Quelques unes sont néanmoins à sauver, "Hegemony", "Angelus&quo(...)

24/10/2021, 13:26

totoro

C'est vrai que Loomis dans Arch Enemy, c'est un putain de gâchis... C'est doublement con car je suis persuadé que s'il participait à la composition, le groupe en sortirait grandi. Mais bon, c'est le truc de Mike Amott qui préfère resservi(...)

24/10/2021, 13:18

RBD

Fredrik Nordstöm est surtout connu pour avoir produit toute la scène mélodique suédoise en ordre de marche mais aussi collaboré avec de gros groupes de styles plus ou moins voisins comme Dimmu, Opeth, Old Man's Child, Septic Flesh, Powerwolf, Architects... m&(...)

24/10/2021, 13:17

totoro

Quel sacré bon disque !!! Je suis tombé dessus par hasard, je ne savais pas que le groupe existait encore. Je suis passé directement de "The Stench Of The Swelling" avec Arno Strobl à celui-ci et me suis pris une énorme claque. L'électro Sy(...)

24/10/2021, 13:10

Simony

@Humungus / @Bones vous avez mis le doigt sur ce qui m'a freiné à succomber à ce groupe pendant de très nombreuses années. A chaque fois que j'entendais un titre, je me disais "Allez cet album, c'est l'occasion de découvrir" (...)

24/10/2021, 11:01

Bones

@ Humungus : Mais complètement ! à l'époque de la sortie d'Anomaly, je faisais du fanzinat dans un projet mort-né. J'ai reçu un exemplaire promo du digi : hallucination devant la nullité absolue de la pochette. Clairement il y a(...)

23/10/2021, 23:35

Humungus

Tracasses RBD !Moi vivant, ils ne tomberont pas dans l'oubli !Pour tout ce que tu viens d'évoquer...PS : Seul bémol à SUPURATION et SUP : La quasi totalité de leurs pochettes !

23/10/2021, 21:39

RBD

Merci car je connaissais très mal les débuts de Supuration (à part que S. Buriez leur avait donné un coup de main). C'est l'un des premiers groupes de Death que j'ai vu, c'était l'un des plus originaux avec son univers particulier. S&apo(...)

23/10/2021, 20:50

Medrawt

En concert avec Konvent le 19 avril à Paris. Ca va être un bon moyen de découvrir le groupe. j'aime plutôt bien les 3 titres proposés en écoute.

23/10/2021, 18:36

Baltringue

@seb : des sous

23/10/2021, 14:20

Bones

Pour moi, dès que Johan Liiva s'est barré, c'était déjà une affaire terminée ce groupe.

23/10/2021, 14:08

Kairos

original le clip quant même... le groupe qui joue seul dans un hangar, du jamais vu!

23/10/2021, 11:55

Seb

putain mais qu'est ce que Jeff Loomis fait dans ce groupe ...

22/10/2021, 19:25

Invité

Un titre bien trouvé, ça fait longtemps que ce groupe est décevant...

22/10/2021, 17:52