Masked Enemy

Primal Age

11/06/2021

Wtf Records

Un quart de siècle. Malgré une génération et même davantage depuis sa création sous l'appellation d'origine incontrôlable ALL SPYZ, PRIMAL AGE est là. Toujours là. Forts d'une longévité à faire pâlir de respect le plus infaillible des caractériels de la scène hardcore/metal hexagonale, xDidierx et xDimitrix, seuls membres permanents depuis les origines de la formation, sont parvenus à maintenir la barre de leur navire sans jamais dévier d'un cheveu la vision de leur art, de la scène et leur implication viscérales pour des causes leur tenant à cœur. Et n'allez surtout pas titiller le duo originel sur ce majestueux navire en le comparant à un bateau ivre dont le poste des trois moussaillons les accompagnant s'est parfois apparenté à un turnover, lui qui n'a de cesse depuis sa génèse que d'incarner l'humilité et le respect, l'intégrité demeurant, elle aussi, l'une de ses plus farouches amies, a fortiori au sein de son propre clan. Car oui, PRIMAL AGE promeut l'idée d'une vie juste et honnête, saine, sans alcool ni drogue - coucou l'ivresse du bateau ! - et dont la défense du droit animal, la préservation de Mère Nature, le respect de soi et l'intégrité morale qui en découle, restent l'essence même de son message, comme une incantation, une litanie. Alors bien sûr, les esprits pointilleux argueront sans doute que le groupe a une nouvelle fois procédé à un changement de batteur – trois depuis le dernier enregistrement, pour être plus précis - mais l'essentiel se trouve bien ailleurs. PRIMAL AGE publie un nouvel effort, et ce quatre ans après un 4 titres extrêmement réussi, « A Silent Wound ». Les Normands ne sont pas une fabrique à publication rapide, du genre à accoucher d'un album jetable tous les deux ans avec ep en pagaille, intercalés maladroitement. Non, PRIMAL AGE n'en est qu'à son quatrième album en plus de 25 ans d'existence. Considérons là que le rythme n'est que peu soutenu mais la singularité d'une œuvre ne se mesure-t-elle pas, entre autres, à la rareté de ses enfantements ? Ainsi se pose sur nos platines affamées ce « Masked Enemy » fraîchement publié, lequel n'a d'autre ambition que celle de pousser le curseur davantage encore de cet amalgame hardcore/metal si cher à ses concepteurs. 

Les bases ainsi posées, l'écoute de ce nouvel effort de PRIMAL AGE s'impose d'emblée comme un retour en terrain connu, à savoir cet habile mélange de riffs métallisés sur de solides fondations hardcore, comme ont pu le faire en leur temps les Britanniques de STAMPIN' GROUND, entre autres, amalgame devenu, depuis, une norme adoptée par un nombre incalculable de groupes. Figurant indiscutablement parmi les premières formations à procéder de la sorte, PRIMAL AGE fait donc figure de précurseur made in France mais a toujours su faire progresser sa matrice de base pour en façonner une œuvre plus aboutie, plus ambitieuse et moins prévisible d'un album à l'autre. Surprise, le groupe semble rétropédaler délicatement en proposant sur les 11 titres que comprend ce nouvel album un style de composition normand que l'on semblait entériné et assimilé depuis le milieu des années 2000, en s'en étant affranchi, pour proposer une musique moins évidente, plus ambitieuse et par là même nettement plus singulière. « Masked Enemy » voit poindre du bout de ses riffs une tournure nettement plus nineties, sorte de simplification dans la composition pour un rendu nettement moins aventureux. Attention, en aucun cas la musique proposée par PRIMAL AGE ne sonne datée ou passéiste. La formation normande a accompli sur ce nouveau disque un excellent travail d'élaboration, de fabrication ou d'agencement mais semble avoir quelque peu mis de côté son aspect exploratif, avant-gardiste et aventureux. Le fameux retour aux sources ou bien la sensation profonde d'avoir fait le tour de ses capacités à surprendre l'auditeur ? Nul ne le sait réellement à part les membres du groupe eux-mêmes. Et ce n'est pas cette relecture hasardeuse mais malgré tout extrêmement percussive du « Blinded By Cruelty » issu de la première sortie du groupe en 1999 qui pourrait venir contrecarrer cette sensation de retour en arrière stylistique, ce d'autant que le titre reste, somme toute, assez similaire à l'original, sur le fond comme dans la forme. Ceci étant précisé, rendons grâce au groupe car « Masked Enemy » reste un très bon album dans son style. Difficile de faire la fine bouche face à cette débauche de violence à peine contenue, le plus souvent totalement décomplexée, à ces riffs ciselés à l'or fin et au travail exceptionnel de l'intérimaire Rudy (EXPLICIT SILENCE), batteur ayant su s'approprier le style des Normands avec une aisance déconcertante et un naturel flamboyant, à l'image de son talent - intérimaire depuis remplacé de manière permanente par Miguel, ancien cogneur chez A RISING HAND FOR ELIJAH. Tout, dans cet album, s'y trouve pour nous sentir pousser introspectivement des ailes ou prendre conscience de ce qui nous entoure, la fragilité de notre écosystème et sa déperdition galopante face à l'invasion démesurée toujours croissante de l'homme et ses interventions le plus souvent inconséquentes. Et puis, comment rester insensible face à un groupe qui n'oublie jamais ses racines, ici le temps d'un hommage appuyé aux précurseurs, louant l'héritage musical autant que l'impact moral et culturel indélébile d'un YOUTH OF TODAY ou d'un MINOR THREAT ? 

PRIMAL AGE reste une valeur sûre de la scène française, une formation sur laquelle on a toujours pu compter et dont l'intégrité ne semble pas prête à être désavouée. Et même si cet effort s'inscrit davantage dans une forme toute relative de passé stylistique que ses sorties les plus récentes, impossible de nier l'efficacité et l'intelligence artistique de cette formation extrêmement attachante. Quand qualité rime avec honnêteté et conviction le fait avec passion, l'équation esquisse l'ombre de PRIMAL AGE au fusain. Straight-edge un jour, straight-edge toujours. 

Titres de l'album

1. Intro & Wise Old Man

2. The Devil Is Hidden In Shadow

3. Adolescent Humanity

4.The Two Heads Monster

5. Masked Enemy

6. I Warn You

7. The Downside Of Progress

8. Who Dares Wins

9. Passion Vs Fashion

10. Blinded By Cruelty

11. Awakening Of Consciousness

Facebook officiel


par AlexXxis le 24/09/2021 à 16:00
80 %    576

Commentaires (0) | Ajouter un commentaire

pas de commentaire enregistré

Ajouter un commentaire


Derniers articles

100 Albums à (re)découvrir - Chapitre 2

mortne2001 26/05/2022

La cave

Peter Hook and The Light

RBD 24/05/2022

Live Report

Kraftwerk 3 D

RBD 14/05/2022

Live Report

Mosh Fest 7

RBD 12/05/2022

Live Report

The Exploited + Fat Society + F.O.M.

RBD 27/04/2022

Live Report

100 Albums à (re)découvrir - Chapitre 1

mortne2001 25/04/2022

La cave

DEFICIENCY : entretien avec Laurent Gisonna (guitare/chant)

Chief Rebel Angel 20/04/2022

Interview

Author and Punisher + Mvtant + HAG

RBD 10/04/2022

Live Report
Concerts à 7 jours
Tags
Photos stream
Derniers commentaires
Chief Rebel Angel

D'habitude les trolls c'est rigolo, mais là non. Pathétique.

26/05/2022, 09:52

NecroKosmos

J'aimais beaucoup MORTILLERY. Là, même si la voix est toujours là, c'est musicalement assez décevant, ça ne décolle pas trop.

26/05/2022, 07:20

NecroKosmos

Evidemment, quand on ne sait pas lire, il est plus facile de cracher son fiel. Le niveau ici est consternant. De pire en pire.

26/05/2022, 06:23

chantal

Un super groupe qui mérite d'être écouté, laissez vous tenter vous ne le regretterez pas, vos oreilles vous dirons merci.

25/05/2022, 20:23

Moshimosher

RIP...

25/05/2022, 19:20

Deathcotheque

Je n'en reviens pas, je suis bouche bée. Un personnage de notre scène metal française parti bien trop tôt. J'étais moi aussi étonné de ne plus entendre parler de lui et ses divers projets depuis un moment. Qu'est-ce qu'il va nous(...)

25/05/2022, 14:56

Jus de cadavre

Ben bordel ! Que de souvenirs avec Scarve (le reste beaucoup moins)... 

25/05/2022, 14:23

RBD

C'est terrible. C'est surtout son travail pour Mnemic qui m'avait plu mais Scarve restera probablement le plus marquant pour la scène Metal française. Je m'étais étonné de remarquer qu'il ne faisait plus rien depuis quelque temps, m&ecir(...)

25/05/2022, 12:09

Gerggg

Avec le misgivings qui arrive, il a pas chômé Stéphane 

24/05/2022, 20:45

Jus de cadavre

Féroce comme toujours. Un des groupes les plus bestial du pays... Vivement cette sortie !

24/05/2022, 20:04

ars

Ils auraient du arreter depuis longtemps. Les plaisanteries les plus courtes sont les meilleures.

24/05/2022, 10:32

asr

Vince Neil n'a jamais su chanter. Il a juste bousille ses cordes vocales en forcant sans aucune technique

24/05/2022, 09:38

Chief Rebel Angel

C'est la tournée qui devait avoir lieu avant le confinement il me semble. Motley Crue ont eu toutes les peines du monde pour justifier ce retour mdr

23/05/2022, 11:25

L\'Anonyme

Vince Neil sait de nouveau chanter ?

23/05/2022, 09:29

Sharon Osbourne sale putain

New Noise, c'est pour les bobos élevés au soja

21/05/2022, 19:50

Le zizi au cancer de LG Petrov

Humungus le sale assisté, c'est pas parce que t'es occupé à boire ton RSA qu'il ne faut pas aller te rencarder sur le net. Enfin, je veux dire, te rencarder pour autre chose que les dernières vidéos de Pascal OP.

21/05/2022, 19:48

Simony

Désolé Humungus !   

21/05/2022, 15:33

Chief Rebel Angel

@Humungus mieux vaut tard que jamais ;)

21/05/2022, 13:52

Humungus

Simony + 1 (comme d'hab'...).Seul bémol à tout ça : Pourquoi vous prévenez si tard du bazar ?!?!

21/05/2022, 13:10

NecroKosmos

Comparez NEW NOISE et METALLIAN et vous comprendrez tout. Et à propos de ROCKHARD, avez-vous déjà vu la version allemande ? Le jour et la nuit...

21/05/2022, 07:23