Prévu fin 2017, ce premier album des Amiénois de SADRAEN, Orphan Lord, se voit aujourd'hui mis sur le devant de la scène par M&O Music qui l'a finalement publié en mars de cette année. Le groupe se compose sur les cendres fumantes de SHIVA qui fut la première incarnation de ce nouveau groupe déjà auteur d'un premier EP Sophomore en 2014. 

Avec un chant typé Deathcore, le groupe se démarque cependant de ce courant avec un Death Metal certes groovy mais à tendance progressive également et là un nom vient en tête, GOJIRA et un titre comme "The Stoic Gathering", "Sarcoma" ou "Fourth Wall" pour les guitares mais aussi "Torn" pour l'approche du chant sur le refrain, ne laisse pas de place au doute. Toutefois, il est réducteur de laisser entendre que SADRAEN n'est qu'une copie de GOJIRA car l'ambiance est beaucoup moins pesante que chez nos Landais, c'est plus posé, plus mélodique également et la structure des morceaux se veut plus directe également. Le quatuor débute l'album avec 4 titres très différents, 4 facettes du groupe qui montre une capacité d'écriture extrêmement réfléchie avec une mise en son ultra-soignée, presqu'un brin surproduite si on veut chipoter, notamment sur le traitement de la batterie extrêmement propre. Après la respiration qu'est "Synæsthesia", la chanson titre relance la machine sur un mid tempo assez mélodique sur lequel le chant caverneux d'Antoine Mietka laisse peser une chappe de plomb au dessus de ce titre qu'il aurait été trop facile de laisser s'aérer, c'est également là que la capacité d'arrangement et d'écriture du groupe s'exprime le mieux, par leur facilité à ne pas aller vers le trop facile justement. Cette chanson titre se mue progressivement en un titre bien groovy qui va faire remuer des nuques en rythme en condition live, le tout sans jamais réellement surprendre l'auditeur, seulement par le fait que le tout est plutôt bien écrit et bien exécuté. 

La fin d'album se fait sur le même rythme, notamment avec le titre "Human Hatcher" qui se traine comme il faut, un très bon titre que le groupe avait déjà bien avant l'enregistrement de cet album visiblement, signe que leur accointance à jouer ce style musical n'est pas nouveau, par contre, un titre comme "Terse Æon" se fait plus banal, la voix claire sensée illuminer le morceau tombe un peu à plat par sa ligne trop facile alors que sur "The Stoic Gathering" cette voix était plus pertinente tout comme sur l'ultime "To Whatever End", également très proche de l'univers de GOJIRA sur sa première moitié avant de prendre des allures de Groove Metal sur un break central qui casse avantageusement cette ambiance qui reprend de plus belle ensuite.

Si Orphan Lord n'offre pas de réelle surprise, on peut toutefois très vite se laisser prendre au jeu si on a des affinités avec GOJIRA, le MACHINE HEAD le plus récent également pour le groove apporté à l'ensemble, un bon début pour ces Amiénois qui tourne dans toute la France durant le mois d'août.

Track-listing :

  1. Hideous Soul
  2. The Stoic Gathering
  3. Fourth Wall
  4. Torn
  5. Synæsthesia
  6. Orphan Lord
  7. Sarcoma
  8. Human Hatcher
  9. Terse Æon
  10. To Whatever End

Site Officiel


par Simony le 28/07/2018 à 07:00
67 %    142

Commentaires (0) | Ajouter un commentaire

pas de commentaire enregistré

Ajouter un commentaire


Heresy

Blasphemia

Sadist

Spellbound

Prezir

As Rats Devour Lions

Septagon

Apocalyptic Rhymes

Blood Curse

Sorceress

Orion Dust

Legacy

Cult Leader

A Patient Man

Warkunt

Of Ruins And Agony

Dalkhu

Lamentation And Ardent Fire

Edremerion

Ambre Gris

Beer Breath

Story of a Decayed Life

Sacral Rage

Beyond Celestial Echoes

Eternal Rot

Cadaverine

Cancer

Shadow Gripped

Warrel Dane

Shadow Work

Zealotry

At the Nexus of All Stillborn Worlds

Heir Apparent

The View from Below

Hæster

All Anchors No Sails

Syd Kult

Weltschmerz

Brutal Metal DTP Gig

Simony / 12/12/2018
Black Metal

LIVE REPORT - TYRANT FEST 2018 - JOUR 2

Mold_Putrefaction / 05/12/2018
Black Metal

LIVE REPORT - TYRANT FEST 2018 - JOUR 1

Mold_Putrefaction / 04/12/2018
Ambiant

Tyrant Fest J2 [Photo Report]

Simony / 29/11/2018
Black Metal

Concerts à 7 jours

+ Solstafir

12/12 : Le Moloco, Audincourt (25)

Solstafir

13/12 : L'aéronef, Lille (59)

Revocation + Rivers Of Nihil + Archspire

15/12 : Le Petit Bain, Paris (75)

Photo Stream

Derniers coms

Mercyless au top comme d'hab quoi. La classe ce groupe franchement.


On est loin de ...and Oceans, pour le coup !


Pas mal du tout en effet ! Old-school, brutal, bas du front. Combo !


chro séduisante, bon morceau également, merci pour la découverte


Franchement meilleur que les dernières prod de Death Fr...


Humungus : +1
Ben oui, normal. Déjà assimiler "vegan" et "antifa" est hors sujet.
Soutenons UADA !


KaneIsBack + 1.


Nefarious + 1.


Non.


Cet album est absolument fantastique !!!


Ravi de lire un report sur Aura Noir


J'ai jamais vraiment écouté Cancer, pourtant je fais partie de cette génération des 90's qui a découvert( le death metal avec ces sorties majeures. Très efficace ce titre , va falloir que je rattrape quelques lacunes.


commandé


Le metal selon les Grammys... Vaste blague.


Candlemass c'est pourris depuis la première séparation des années 90...Avant c'était génial et sombre.


Rien d'autre a faire que d'aller au Botswana ?


Donc Ici on ne peut pas être anti-fa, et vegan sans être aussi une cible...


Les antifas sont effectivement aussi fascistes que ceux qu'ils dénoncent. Pitoyable histoire...


Si Jeff est aussi insipide dans MDB qu'il ne le fut dans Paradise Lost, ça promet de sombres catastrophes. Je me souviens encore de la manière dont il détruisait "As I die" sur scène...


Très très curieux d'entendre ça, surtout avec le retour de Langqvist.