Quoi de mieux pour recommencer à chroniquer des albums que de donner son avis sur du French Death  Metal purement sorti tout droit des portes de l’enfer… ou du paradis ? ou tout simplement de Max Otero et de sa nouvelle bande .

Nous sommes en 2016 et voici un groupe qui ressuscite d’outre tombe. Après un arrêt total d’activité début 2000 pour le groupe, ils reviennent plus de dix ans plus tard et veulent renouer avec leur propre style du MERCYLESS Death Metal . Un pari pas facile de revenir avec du Old School Death Metal en 2016, à l’heure ou le style ne fait que de se décliner. Alors Challenge Accepted or not… ?

L’album « Pathetic Divinity » fait donc suite à l’album « Unholy Black Splendor » qui signe le grand retour de MERCYLESS sur la scène Metal hexagonale. Entrons directement dans le vif du sujet ce qui nous intéresse la musique. Après une intro un peu quelconque, qui essaye de poser une ambiance mais sans conviction là où l’intro du morceau eponyme "Pathetic Divinity", réussi pleinement, bien senti e cette intro va s’en rappeler les maîtres en la matière Slayer avec le titre "South of Heaven"… Suit à ça un Death Metal assez lourd plutôt bien aéré avec une bonne dose de double pédale, on remarquera la qualité de Laurent derrière fûts qui remplit pleinement le contrat Mercyless, puis en plein milieu du même morceau une grosse relance Death Metal façon Vader suivi d’un solo comme pouvait nous envoyer le quatuor polonais et ça envoie vraiment bien. Ce titre Pathetic est réellement un très bon concentré de tout ce que le Death Metal a de meilleur, mais hélas pour moi il n’y aura que ce titre à retenir, les autres tracks se ressemblent trop et quand on a pris Pathetic Divinity dans les oreilles, le reste paraît un peu plus fade et c’est bien dommage… On retrouve beaucoup les influences susnommées dans ce disque et quelques relents de Morbid Angel et de Death. Le gros point Négatif c’est que si on enlève l’intro de 44 secondes et le dernier titre qui est en fait une outro avec les mêmes riffs en boucle on se retrouve avec un album de 27 minutes ce qui me paraît quand même court pour un album, je m’attendais a plus de consistance.

Parlons production, des guitares bien distordues, une batterie pas assez organique  avec un son de grosse caisse pas assez naturel ou trop en avant dans le mix, une basse qui ne fera quasiment que suivre les riffs de guitares. Les growls de Max ne sont pas sans rappeler un peu notre cher ami John Tardy et Piotr de VADER et ce n’est pas pour nous déplaire. En général la prod est massive mais le mix ne laisse pas assez de place à la basse, les guitares et la voix sont un peu au dessus de tout le reste sauf quand la batterie met en route sa double pédale.

Au niveau de la pochette, un design et un concept simple, vu et revu à travers les pochettes de Death Metal des années 90’ donc rien de transcendant mais qui colle bien avec les textes de Max.

Vous l’aurez donc compris un disque un peu décevant, qui régalera sûrement les inconditionnels du groupe mais qui manque de réelles intentions. En parlant de Tardy ça me fait penser au Tardis du Doctor Who et est ce que nous n’aurions pas fait un bon dans le passé… ? Le challenge n’est  donc pas réussi pour ma part.

par bigpeat le 00/00/0000 à 00:00
47/100 %    412

Commentaires (0) | Ajouter un commentaire

pas de commentaire enregistré

Ajouter un commentaire


Silverstage

Heart n’Balls

Surgical Strike

Part of a Sick World

Annihilator

Ballistic, Sadistic

Scratches

Rundown

Mass Worship

Mass Worship

King Legba

Back From The Dead

Liturgy

H.A.Q.Q.

Obscure

Darkness Must Prevail

Beyond The Void

Ex Nihilo Nihil

Bütcher

666 Goats Carry My Chariot

Stormrider

What Lies Within

Coffin Rot

A Monument to the Dead

Merging Flare

Revolt Regime

Sepultura

Quadra

Decarlo

Lightning Strikes Twice

Jorn Lande

Heavy Rock Radio II - Executing The Classics

Abisme

As Fear Falls In

Those Darn Gnomes

Calling Whitetails to a Tuned Bow

Norman Shores

De L'ombre Surgit La Lumière

Stolearm

RBD / 17/02/2020
New Wave

Pastor of Muppets

RBD / 12/02/2020
Brass Band

J'irais Mosher chez vous ! Episode 2 : Indonésie

Jus de cadavre / 08/02/2020
Asie

Incite + Skaphos

RBD / 04/02/2020
Black Death Metal

Concerts à 7 jours

Lindemann

21/02 : L'olympia, Paris (75)

Neptrecus + Manzer + Nokturn Gorgon

22/02 : L'auditorium, Laval (53)

Visions Of Atlantis + Chaos Magic + Morlas Memoria

27/02 : Le Grillen, Colmar (68)

+ Putrid Offal + Sublime Cadaveric Decomposition

28/02 : Le Bistrot De St So, Lille (59)

Photo Stream

Derniers coms

T'as ça aussi sur le label d'origine Metal Blade. Bon morcif, déjà que le EP contient un sacré titre, ils ont gardé leur sens de la composition, les gaziers. Hâte d'avoir ça en mains.


"J'vous ai d'jà dit que j'prêtais d'l'argent à des taux pas dégueulasses ?"


La pochette, c'est un peu ce qui reste sous mon cerisier à une certaine période.


Rooohhhlala !!!
Je viens de voir qu'il y avait actuellement chez NUCLEAR BLAST une preorder pour une box collector de ce futur album avec double vinyles + double CDs + drapeau + slipmat + patchs (autocollants ?)…
Pas bon pour mes finances tout ça bordel !


Dommage que ce soit loin de chez moi...


Miam miam !!!


Si mais il a quitté le groupe entre l'enregistrement et la sortie, d'où son absence dans le clip, même si, je te le concède, si Jean Noel avait été présent dans le clip, ça n'aurait pas été déconnant non plus.


C'est le Ptiot qu'on voit à la basse? C'est pas Jean Noel qui a enregistré l'album?


Et bien moi je prends ça comme une putain de bonne nouvelle !
Deux PRIESTs pour le prix d'un, que demander de plus ?!
Hâte de voir ça en live...


Comme vous je vais me pencher sur cet album. Par contre je n'ai jamais bouder ke groupe lors de ses prestations live. Leur chanteur est un très puissant frontman


C'est très bon


En effet pas mal du tout dans le genre. Même si déjà entendu 1000 fois. Plus Grave que Grave !


Ca sent vraiment la fin du bal, là.


Le pire la dedans, c'est que tout le monde serait d'accord pour qu'il dise stop. Mais malgré son statut de star, ses thunes etc... Il ne sait faire qu'une chose, c'est chanter sur scène. Dans ce sens, la célébrité c'est moche. Ozzy est mort vive ozzy !


Excellente nouvelle ! Hâte de les voir à Toulouse avec Holt.


Merci pour la réponse Simony. Et donc, rien de bien méchant apparemment, un petit bizutage !
En même temps dans Death, comme les musiciens changeaient tout le temps ou presque, tout le monde était toujours le petit nouveau.


100 % d'accord avec la chronique !!


Magnifique chronique. Chapeau l'artiste !


D'après les différentes rumeurs et témoignages, James Murphy a été la cible de nombreuses blagues de la part de Chuck notamment, le syndrome du p'tit nouveau quoi !


"Pas un mot dans la presse française." Pas étonnant, mais peut-être pas plus mal au final.
J'imagine le truc : "Il y a 50 ans le rock métal naissait avec le premier album de Black Sabath et son chanteur ozi osborn star de télé réalité. Mais les fan de métal ne sont pas méchant, comme(...)