Posthumous Humiliation

Pissgrave

01/03/2019

Profound Lore Recordings

PISSGRAVE a absolument tout pour me plaire. J'ai pourtant découvert cet incroyable groupe sur le tard. L'année dernière, en fait, en tombant par hasard sur leur premier album sorti en 2015. J'en avais même fait une chronique ici même tellement ça m'avait secoué. Même si c'était forcément après la bataille vu que l'album avait déjà 3 ans au compteur.

Je disais donc que PISSGRAVE avait tout pour me plaire. D'abord ils font du très bon Death Metal, ça c'est la base. Ensuite ils n'ont pas de Facebook ou autres réseaux sociaux. Ça doit être parce qu'on a affaire à des asociaux indécrottables. Non, leur truc à eux c'est plutôt la communication par le choc, par la musique. Pas besoin de pub (le label - l'excellent Profound Lore Records - s'en charge de toute façon). Et ils ont surtout compris ce que voulait dire Metal Extreme, du moins c'est sans doute moi qui ai la même définition qu'eux. On pousse le bouchon le plus loin possible. Trop loin même. Et on l'assume.

Le Death et le Metal Extreme ce n'est pas fait pour tout le monde, ce n'est pas une musique pour la masse humaine grouillante sur la planète, ce n'est pas pour la plèbe quoi (n'y voyez là aucun élitisme mal placé, nous fans de musique extrême ne valons pas mieux que les autres, mais c'est mon avis). On a tendance à l'oublier un peu ces temps-ci où on essaie de nous faire croire que les métalleux sont tous des "Bisounours", qui ne font rien de mal à part montrer leurs culs aux caméras. Et bah non, PISSGRAVE est là pour te le prouver. PISSGRAVE c'est le caillou (que dis-je, le rocher !) dans la chaussure des innocents qui voudraient rendre le Metal acceptable pour tout le monde.

PISSGRAVE lui il te chie dans les grolles, vomit sur la bienséance, et urine sur le bon goût. Sur ce second album le groupe nous propose rien de moins que le Death Metal le plus dépravé qui soit. Être extrême, c'est ça qui les mène, qui les pousse à sortir un nouvel opus. Alors qu'ils avaient finalement déjà exprimé tout le dégoût qu'ils éprouvent pour l'humanité sur leur premier album (et leur démo), les américains remettent le couvert en 2019. Pas grand chose de nouveau à l'horizon vous l'aurez deviné sur ce Posthumous Humiliation. Un son un peu moins raw, un peu moins rêche, en gros... une meilleure production. Mais n'allez pas imaginer que le but de cette "amélioration" est de passer sur les ondes (haha)... Non, bien entendu, on est encore loin des prods bien propres sur elles, bien aseptisées largement en cours dans la scène Death actuelle. Pour tout le reste on garde les mêmes ingrédients. Son naturel (et toujours raw quand même), chant pitché (passé dans un filtre) bien dégueulasse et haineux. On pense plus que jamais aux vomissures d'un REVENGE. Riffs vicieux aussi. Passages mid-tempo assez présents, pour mieux repartir sur des blasts à l'ancienne la minute suivante. Plusieurs grands noms du Death viennent à l'esprit durant l'écoute, MALEVOLENT CREATION, VOMITORY, DERANGED... Mais il y a un truc en plus chez les américains, une radicalité, une malsanité plus poussées que chez les autres. Quand les autres ont des illustrations gores dessinées, parfois risibles, eux ont des photos réelles. C'est très imagé mais c'est l'exemple qui me vient tout de suite. On n'est pas dans la blague potache, dans les paroles d'horreur "parce que c'est comme ça dans le Death Metal". Chez PISSGRAVE on est clairement pas là pour rigoler voilà tout. On imagine pas le Death comme un passe temps "cool" et inoffensif. 

Posthumous Humiliation est sans doute un peu moins marquant que Suicide Euphoria, l'effet de surprise est passé et ce dernier album est un peu moins cru que les précédentes réalisations du combo, mais tout de même... Ça remet les choses à leur place un tel moment de Death Metal...

Un mot sur l'artwork, on en parlait, pour terminer. Immonde, comme d'habitude avec les américains. Pas besoin de le préciser, mais oui, c'est bien une vraie photo une fois de plus. Plus brutale que pour le premier album mais moins vomitive tout de même. Je rajouterais que jamais une cover d'album de Death Metal n'avait été autant en adéquation avec le titre dudit album. Posthumous Humiliation, c'est ça. De la misanthropie même pour les morts. Même après la mort, l'humanité ne mérite que moqueries et mépris. 

Et de la pisse sur sa tombe.


Tracklist :

1. Euthanasia 2. Canticle of Ripping Flesh  3. Funeral Inversion  4. Catacombs of Putrid Chambers  5. Into the Deceased  6. Posthumous Humiliation  7. Emaciated 8. Celebratory Defilement 9. Rusted Wind


par Jus de cadavre le 11/03/2019 à 09:00
85 %    1275

Commentaires (0) | Ajouter un commentaire

pas de commentaire enregistré

Ajouter un commentaire


Derniers articles

HELLFEST 2024 / Clisson

Jus de cadavre 15/07/2024

Live Report

Escuela Grind + BMB

RBD 08/07/2024

Live Report

The Mandrake Project Live 2024

Simony 05/07/2024

Live Report

Hatebreed + Crowbar

RBD 18/06/2024

Live Report

Nostromo + Nwar

RBD 03/06/2024

Live Report

Dvne + My Diligence

RBD 29/05/2024

Live Report

Anthems Of Steel VI

Simony 24/05/2024

Live Report

Pessimist + Demiurgon

RBD 14/05/2024

Live Report
Concerts à 7 jours
Tags
Photos stream
Derniers commentaires
Jus de cadavre

On me dit dans l'oreillette que la femme de Rob (qui est française) est fan d'Indochine et qu'elle ne serait pas étrangère à cette décision de reprise... L'amour rend aveugle, mais sourd aussi apparemment.

18/07/2024, 14:59

Humungus

Monument.

18/07/2024, 13:39

Humungus

"Kirk et Rob reprennent "L'Aventurier" d'Indochine"... ... ...Le groupe qui aime à se tirer une balle dans le pied quoi !Après l'ignominie de la reprise de Johnny il y a quelques années...A la prochaine date franç(...)

18/07/2024, 09:35

Alain MASSARD

juste excellent!!!!

17/07/2024, 16:30

Tourista

''Shoot the babies in the nest, that's the real hunting''

17/07/2024, 08:37

Ivan Grozny

Pour ma part :Jeudi : Ashinhell / Immolation / Brujeria / Megadeth (aïe aïe) / Shining (le groupe norvégien) / Sodom / Cradle of FilthVendredi : Fear Factory / Savage Lands / Kanonenfieber / Satyricon / Emperor / Machine Head (la fin vite fait pour boire un coup) / (...)

17/07/2024, 01:16

Gargan

« Wher’ar’you Marshall ? » « yeahiyeaah wohooo !! »

16/07/2024, 21:51

LeMoustre

Sympa.En plus tête d'affiche au Pyrenean Open Air en septembre. Ça se loupe pas ça 

16/07/2024, 10:06

Cupcake Vanille

Ok c'est très différent de la période You Will Never Be One of Us qui était plus un mix sauvage et efficace entre un Slayer et Napalm Death. Todd Jones change encore de style vocalement, pour un truc plus vomissant rempli de glaire dans une ligne death(...)

15/07/2024, 11:11

RBD

Excellent ! Ils sont revenus tourner ce clip à la "Maison des choeurs" où nous les avions vus pour un concert inoubliable à l'automne 2023. Il s'agit d'une ancienne chapelle de style Louis XIV (mais pas baroque) accolée à l&apos(...)

11/07/2024, 16:43

Simony

@Tourista : je partage en tout point tes dires. Si ce n'est pour MAIDEN car je suis un incorrigible fan qui aimera toujours ce groupe et les voir sur scène mais je comprends parfaitement ton point de vue que j'applique à AC/DC par exemple. J'ai une super image de la d(...)

11/07/2024, 09:59

Simony

@Tourista : je partage en tout point tes dires. Si ce n'est pour MAIDEN car je suis un incorrigible fan qui aimera toujours ce groupe et les voir sur scène mais je comprends parfaitement ton point de vue que j'applique à AC/DC par exemple. J'ai une super image de la d(...)

11/07/2024, 09:59

Jus de cadavre

Quand NAILS se met au Speed Thrash   ! Bah ça bastonne !

10/07/2024, 19:48

Tourista

Pardon : présent à Paname.

10/07/2024, 18:41

Tourista

Présent.  Set-list hyper solide, groupe hyper en place et son aux petits oignons. Plaisir manifeste du chanteur (malgré sa crève) et accueil formidable (est-ce une surprise ?) du public. Le plus appréciable dans la forme c'était sa gestuelle dimensionn(...)

10/07/2024, 18:40

RBD

C'est vrai qu'il se maintient bien malgré les ans. Cela me rappelle il y a fort longtemps quand j'avais vu Blaze Bailey tourner en solo peu après son départ de Maiden. Mais Bruce est à un autre niveau de charisme et de talent, c'est clair.

10/07/2024, 12:43

wolf88

salut, ce n est pas Autriche mais Australie   

08/07/2024, 18:48

LeMoustre

Tuerie intégrale.Point.

07/07/2024, 14:33

Humungus

"Je préfère d'ailleurs aller jusqu'au Rockhal plutôt que de monter à Paris où tout n'est que galère et source de stress et d'énervement".Amen !

06/07/2024, 08:19

Gargan

Ah oui ! J’espère que ce sera l’occasion pour faire quelques dates, hâte de les revoir.

06/07/2024, 08:08