Rat°God

Inhuman Condition

09/07/2021

Listenable Insanity Records

Encore de sombres histoires de droits ou de divergences d’opinion qui mènent sur la création d’une nouvelle entité, ce qui finalement, est assez bénéfique pour tout le monde. D’un côté, nous avons la version Terry Butler, qui désirait remonter MASSACRE pour le bien de la communauté de barbares, de l’autre, nous avions Jeramie Kling (VENOM INC, THE ABSENCE, GOREGÄNG, FORE) et Taylor Nordberg (THE ABSENCE, GOREGÄNG, FORE) qui justement étaient en train de composer un nouvel album de MASSACRE, pensant tendre la rame pour que Terry monte sur la barque. Visiblement empêchés par une force intérieure d’accomplir leurs sombres desseins (histoire de copyright/droits qui a mené à une grosse bagarre avec Kam Lee ?), les trois acolytes, très satisfaits du résultat décidèrent d’abandonner la facilité du prestige du nom pour former une nouvelle entité, INHUMAN CONDITION, qui finalement, renvoie directement à un EP de MASSACRE paru en 1992.    

Le nom de MASSACRE étant apparu trois fois depuis le début de cette chronique, vous savez déjà à quoi vous pouvez vous attendre de ces trois-là. Mais pas que, et c’est justement ce qui rend la chose intéressante. Le produit semblait anecdotique pour moi, mais alerté par un vieil ami à la barbe grisonnante et au conseil avisé, je me suis donc penché sur le produit en question, et si l’avis dithyrambique de ce cher A--o St---l n’est pas totalement justifié, son conseil s’est globalement avéré judicieux : car si l’empreinte de la légende de Floride des nineties est palpable du début à la fin de ce premier jet, les trois musiciens n’ont pas hésité parfois à s‘écarter de sa tutelle encombrante.

Globalement, le leitmotiv de cette réalisation pourrait-être sans réfutation possible : plus old-school que nous, tu meurs. Preuve en est que certains morceaux donnent clairement envie de beugler un tonitruant « From Beyoooooooooond !!!! » bien gras dans la gorge. Mais loin de se contenter d’une resucée de l’histoire fameuse d’un des groupes les plus essentiels de l’underground, INHUMAN CONDITION va plus loin, et diffuse une large dose de tisane Trash dans son infusion Death, pour éviter la confusion d’une fausse suite que personne n’attend plus depuis sept ans et la sortie de Back from Beyond

La tonalité générale, très grondante et affiliée aux préceptes en vogue à l’orée des nineties (production épaisse, riffs grossiers et soli sifflants, grognements caverneux et attitude rudimentaire) nous ramène directement à la première partie de l’épopée DEATH, durant ces quelques années où les adversaires BENEDICTION essayaient de se mettre à la hauteur. De loin, Rat°God a donc de faux airs de frère handicapé de From Beyond, mais de près, le marmot révèle ses traits de caractère les plus personnels, et c’est bien dans ces traits que l’intérêt de la réalisation se cache. Malin, le gamin dissimule sous une épaisse couche de violence des tendances plus fluides et acceptables par le mainstream Thrash, lâchant entre deux protestations d’outre-tombe quelques revendications plus saccadées.   

La première alerte de singularité est donnée par « Killing Pace », au riff terriblement classique mais redondant, souligné par la voix toujours délicate de Jeramie Kling, batteur/chanteur qui renvoie les Dan Beehler et autres Barry Stern à leurs chères études. Judicieusement placé en quatrième de couverture, ce morceau d’obédience formelle et au développement hautement prévisible casse le schéma Death trop bien creusé, et offre une dynamique à ce court album pour le rendre encore plus accrocheur qu’un simple glaviot Death vintage craché à la face de la technique.

« Tyrantula » est le second indice qui laisse à penser que ce Rat°God est beaucoup plus fourbe qu’un simple exercice de style. Longue intro de percussions sauvages, avant un premier couplet dominé par des syncopes qui ne sont pas coutumières des manieurs de pelle de cimetière. Evidemment, le naturel Death revient aussi vite au galop que Johnny qui a peur pour bébé et qui en a marre de parcourir le monde comme un cheval sauvage, mais cette envie de s’extirper d’un traquenard trop prévisible honore ses auteurs, qui ainsi proposent un compromis assez fascinant entre les deux styles.

Sans vouloir vous mentir et vous survendre un produit de bonne qualité, mais qui ne fera tomber aucune barrière entre les peuples les plus primitifs, je concède toutefois aux trois membres d’INHUMAN CONDITION une intelligence Crossover assez rare dans le créneau, et un respect du passé qui regarde encore vers un avenir probable. J’ai craqué pour le trépidant « Rat°God », hymne comme le VENOM moderne aurait pu en pondre, mais aussi pour la doublette finale « Crown Of Mediocrity » / « Fait Accompli », qui renvoie la concurrence nostalgique dans les bacs de la photocopieuse.

Court mais malin, traditionnel mais fourbe, ce premier album d’une association qui tourne à plein régime donne envie d’en savoir plus, et pas seulement parce que le nom de MASSACRE apparaît plusieurs fois dans cette chronique. Pari gagné donc, car exister par soi-même est la plus belle des revanches.

 

                                                                                                                                                                                                        

Titres de l’album:

01. Euphoriphobia

02. The Neck Step

03. Planetary Paroxysm

04. Killing Pace

05. Gravebound

06. Tyrantula

07. Rat°God

08. Crown Of Mediocrity

09. Fait Accompli


Facebook officiel

Bandcamp officiel


par mortne2001 le 29/07/2021 à 17:37
80 %    394

Commentaires (0) | Ajouter un commentaire

pas de commentaire enregistré

Ajouter un commentaire


Derniers articles

Blood Sugar Sex Magik

mortne2001 25/09/2021

From the past

Benighted + Shaârghot + Svart Crown

RBD 22/09/2021

Live Report

Use Your Illusion I & II

mortne2001 18/09/2021

From the past

Witchfuck : le contre-pouvoir en Pologne

Simony 14/09/2021

Interview

Voyage au centre de la scène : CATACOMB

Jus de cadavre 29/08/2021

Vidéos

LA CAVE #6 : une sélection d'albums Metal Extreme

Jus de cadavre 20/08/2021

La cave

Suffocation 2014

RBD 09/08/2021

Live Report

SWAMP TERROR : La bête des marais !

Simony 16/07/2021

Interview
Concerts à 7 jours
Tags
Photos stream
Derniers commentaires
metalrunner

Très  bon album une bonne claque vivement du live .

26/09/2021, 09:12

RBD

Cette prolongation de "Surgical Steel" va certes ramener dans le camp des déçus ceux qui espéraient que ce précédent n'était qu'un tour de chauffe avant un "Heartwork II" ou un "Symphony of Putrefac(...)

25/09/2021, 22:24

Sakura

transophobe black metal

25/09/2021, 14:15

Je te sodom à l\'agent orange

@Drift : tu préfères quoi haineux? haïsseurs? Je vois en quoi en utiliser un anglicisme comme haters rend nul le reste de son propos. En tout cas, pour toi, j'ai une expression bien française : sac à merde.

25/09/2021, 14:13

drift

Encore un gogo qui parle "haters"

25/09/2021, 12:34

araf

Il est grand temps qu'ils arretent les frais

25/09/2021, 12:32

Gargan

Très futé comme commentaire. Je ne crois pas qu’il faille forcer les choses à ce niveau, sinon c’est l’effet repoussoir assuré. Faire écouter les classiques du rock / hard / heavy en crescendo, c’est déjà pas mal. Quand ta p(...)

25/09/2021, 10:30

Pine de pute

@KerryKing : espèce de gros blaireau, n'oublie pas la bière dans le biberon. Si ce sont des gros nazes comme toi qui sont les porte-flambeaux de "notre héritage", pas étonnant qu'on ne soit que rareent pris au sérieux. Et franchement, va te f(...)

25/09/2021, 07:26

Ander

Pas trop mal ce titre. J'aime bien le son de basse qui se démène derrière.

24/09/2021, 08:37

Kerry King

Vieille bonne époque, rien a voir avec le collège d'aujourd'hui, on a tous commencé avec le hard rock et differentes vagues, mais pour sauver notre héritage va falloir commencer par plus fort !Mon fils sera bercé des sa naissance part du Death e(...)

24/09/2021, 01:05

Humungus

Moshimosher + 1.

23/09/2021, 17:28

Moshimosher

Necromantia avec une seule basse, c'est plus vraiment Nécromantia... dommage...

23/09/2021, 16:08

Orphan

Et je trouve le titre de grande classe

23/09/2021, 15:28

Orphan

Excellente news !20 ans plus tard, il y a toujours un moment dans l'année où je me réécoute ANCIENT PRIDE

23/09/2021, 15:21

metalrunner

Super version James a la pêche bravo pour ces petits concerts  a prix casse .

23/09/2021, 11:41

Humungus

Alors !J'ai enfin pris le temps d'écouter tout cela cher Jus de cadavre (car j'ai moi aussi de mon côté des trucs en attente à ouïr...). Et autant le dire tout de suite, je ne connaissais aucuns groupes de ta sélection.Alors c&ap(...)

23/09/2021, 11:37

Kerry King

En 2021 plus aucun intérêt de taper sur Metallica, on leur a taper dessus suffisamment comme ils l'ont mérité sur les 20 dernières années.Voyons maintenant ce groupe comme le pondeur de 5 albums majeur de l'histoire, d'une certaine no(...)

23/09/2021, 10:30

Humungus

OUHLALALALA !!! !!! !!!J'l'avais pas vu arrivé celle-là !Le titre est lambda. Malheureusement pas de retour au "vrai son NECROMANTIA".Hâte tout de même d'entendre l'album complet...

23/09/2021, 09:44

Humungus

On peut taper allégrement sur ces mecs (moi le premier), mais ce genre d'initiative "retour aux sources et aux fans", y'a quasi qu'eux qui le font...

23/09/2021, 09:38

Bones

Je me rends compte que j'ai visionné ça comme si j'avais retrouvé un vieil objet familier dans ma cave, analysant si l'humidité avait eu prise dessus, cherchant (et trouvant) les points de rouille... Ca fait bizarre de voir ces mecs prendre autant de rid(...)

23/09/2021, 07:50