Speak Chinese or Die!

S.c.o.d.

01/07/2022

Dying Art Productions

Avec Speak English or Die, pas de problème étant bilingue anglais/français. Avec Speak Chinese or Die, ça commence à devenir compliqué puisque le mandarin m’est complètement étranger. Mais ça ne m’empêche pas de goûter à la référence émise par ces chinois de Wuhan, qui visiblement ne se sont pas remis du traumatisme vécu en savourant le séminal Speak English or Die de S.O.D, il y a de cela….un paquet d’années. Ceci étant dit, malgré les similitudes, les deux projets n’en sont pas moins très éloignés, les S.C.O.D vantant les mérites d’un crossover géant entre Crust/Grind et Powerviolence, pour le plus grand bonheur des amateurs de foutraque qui tâche.

Avant tout, sachez que je ne sais pas grand-chose sur ce groupe à part sa ville d’origine. Voici qui nous évite donc une bio interminable, mais là n’est pas la seule chose importante à savoir. Speak Chinese or Die ne date pas d’hier et connaît via Dying Art Productions une énième réédition, les premières datant des années 2015/2016, et c’est donc un nouveau package que nous propose le célèbre label underground chinois, pour tous ceux comme moi ayant manqué la sortie d’origine.

Quoiqu’il en soit, on se cogne complètement des circonstances et des détails ayant mené à cette réédition, puisque cet album est une véritable bombe qui permet d’éclairer tout un pan de la culture extrême chinoise, beaucoup moins exposée évidemment que sa consœur japonaise. La Chine n’est pas réputée pour ses exactions bruitistes et ses revendications démocratiques, alors autant profiter du temps de parole d’un groupe, qui sous couvert de l’humour peut faire passer un message.

Sans vraiment pouvoir juger du message en lui-même, je me bornerai à décrire la musique contenue dans ces dix-huit morceaux, tous plus dingues les uns que les autres. Car Speak Chinese or Die est un véritable album, avec ses influences, ses clins d’œil, ses private jokes, et surtout, sa folie complètement…débridée (ne m’en veuillez pas pour ceci, ça n’était pas voulu). S.C.O.D connaît son extrême sur le bout des doigts, et nous sert bouillant un hommage à la furie la plus totale, avec en exergue cette dualité de chant si symptomatique, ces crises de rythme en blasts affolés, ces breaks complètement dingues qui relancent la machine, et ces quelques petites galéjades savoureuses. Ainsi, de la même manière que S.O.D saluait quelques musiciens illustres (Jimi Hendrix, Michael Hutchence…you’re dead) de façon un peu douteuse, les S.C.O.D s’amusent à reprendre l’intro de « Don’t Cry » des GUNS pour finir façon hachoir débitant du membre à tout va.

Et même si cet album est loin d’être une nouveauté, cela n’en altère pas son importance. D’une part puisqu’il témoigne de la vivacité de la scène underground de Chine, et d’autre part, parce qu’il représente un réel effort créatif, et non un simple recyclage de plus, plus ou moins drôle. Ici, le Grind est bichonné, le Crust est peaufiné, et le Powerviolence adulé, et on le ressent dans les morceaux vraiment structurés, qui peuvent faire penser à DISCHARGE, NASUM, GORE BEYOND NECROPSY, URSUT, S.O.B et même évidemment…S.O.D.

Du coup, on se repasse l’album en mode repeat, tant il est attachant et méritait une fois encore une édition. Il est donc dispo sur le Bandcamp de Dying Art Productions en vinyle pour la modique somme de vingt-huit dollars, pour un objet collector qui en plus, a artistiquement des choses à dire. De l’excellent Grind venu d’un pays qui n’exporte pas trop, c’est toujours (très) bon à prendre.  


Dans la gueule bien sûr.              

         

       

Titres de l’album :

01. A01. Intro + 愿意相信谁?

02. Opportunist

03. Viva Punk

04. BXL 勃起来

05. 买 结 生

06. 七个不要讲

07. DIC

08. Gao-caca

09. 吸血鬼舞

10. B01 城管 VS Rocky

11. 打飞机

12. Don’t Fade To Cry

13. Speak Chinese Or Die!

14. Underground Rules

15. 喜羊羊被和谐

16. 黑手会医院

17. Happy New Grind

18. Outro + 愿意相信谁


Bandcamp officiel


par mortne2001 le 02/07/2022 à 17:57
80 %    64

Commentaires (0) | Ajouter un commentaire

pas de commentaire enregistré

Ajouter un commentaire


Derniers articles

J'irai Mosher chez vous ! Episode 4 : Seattle

Jus de cadavre 12/08/2022

J\'irai mosher chez vous

Suffocation + Kharkov

RBD 08/08/2022

Live Report

Hysteria

mortne2001 04/08/2022

From the past

Voyage au centre de la scène : DEATH POWER

Jus de cadavre 31/07/2022

Vidéos

Incantation + Akiavel + Horror Within

RBD 30/07/2022

Live Report

Appetite For Destruction

mortne2001 21/07/2022

From the past

100 Albums à (re)découvrir - Chapitre 3

mortne2001 18/07/2022

La cave

HELLFEST 2022 / Part 2 / Du jeudi 23 au dimanche 26 juin

Jus de cadavre 06/07/2022

Live Report
Concerts à 7 jours
Tags
Photos stream
Derniers commentaires
Jus de cadavre

Merci ! Et non pour la veste à patch ha ha ! On était déjà bien grillés en tant que frenchies (avec notre accent et... nos bouteilles de rouge !) je voulais pas en rajouter pour se faire remarquer

12/08/2022, 13:44

Humungus

Non, non Jus de cadavre, tu as très bien fait de poster ce nouvel épisode.Même si je ne compte absolument pas aller à Seattle ou Vancouver un jour, c'est toujours très intéressant d'avoir une vision autre d'une ville, d'une r&eac(...)

12/08/2022, 13:08

Humungus

Mouais...En même temps, des groupes qui font du playback dans un hangar en guise de clip, y'a pas que ces deux là hein... ... ...

12/08/2022, 12:56

Moi

Je confirme, le réalisateur est le même pour les 2 vidéos, et le créateur de Gaerea

12/08/2022, 11:43

Jean

C’est vrai que la plupart des artistes ont déjà tourné dans des festivals cet été en France . C’est pas la folie 

12/08/2022, 09:06

Humungus

C'est moi ou l'affiche n'est vraiment pas folle cette année ?

12/08/2022, 07:10

Fred

Croisé une fois, ce mec est une sorte de connard fan de l'Action Française et nostalgique d'un temps révolu, dommage qu'il n'ait pas l'honnêteté d'en parler dans cet interview. Saoulant et gavant.

11/08/2022, 21:06

Jus de cadavre

Merci pour ce très bon report (comme d'habitude) RBD.Nous avons encore et toujours la même vénération pour Suffocation, hé hé. Un groupe éternellement en immense forme sur scène. On se demande quand ils baisseront de r(...)

11/08/2022, 18:39

Simony

Je retiens MOOR et DEATH FILE RED avec LYMBOLIC SCYTHE dans un coin de la tête parce qu'il y a quelque chose je trouve dans cette démo...Merci Mortne2001 pour cette mise en lumière des suintantes abimes du Metal

11/08/2022, 08:20

Satan

@ Gargan : Pour le coup le réalisateur est apparemment un membre de Gaerea par ailleurs...

10/08/2022, 21:36

zfiaj

épingleR

10/08/2022, 18:04

Gargan

Peut être plus au réalisateur du clip d'être blâmé, mais ça fait du buzz pour les deux après tout.

10/08/2022, 10:07

Hip Fire

❤️

10/08/2022, 05:28

Satan

Oui c'est assez moyen, même si pour le coup le seul vrai reproche vient du fait d'avoir utilisé le même décor. Car je rappelle que les univers musicaux sont drastiquement différents, donnant un rendu final lui aussi différent.

09/08/2022, 23:36

Orphan

Copié un clip pas terrible, d'un groupe du même pays au même endroit...bordel la s'est fort. A cela tu rajoutes la dégaine d'Mgla, la cagoule serigraphié et tu est à un niveau de fils de puterie pas mal la. 

09/08/2022, 09:29

Moshimosher

Ah, ouais... tout de même... ça craint ! 

09/08/2022, 00:36

Saul D

ca me rappelle mon premier numéro acheté du fanzine METALORGIE ( ils parlaient des démos de DEATh POWER), le #10 avec Kevin Kuzma et Blood Feast en couverture...

08/08/2022, 16:08

Simony

Sold out en 5 heures....

08/08/2022, 12:42

Gargan

Ils ont troqué le look pirate à celui de paysan (bottes et gibson, c'était assez inédit), un peu dommage &nb(...)

08/08/2022, 10:15

Humungus

Pour les frontaliers, ils seront également au Metal Méan le 20 août.

08/08/2022, 07:01