The Last Convoy

Kat

25/09/2020

Pure Steel Records

Lorsqu’on évoque le nom de KAT dans le monde du Metal, on pense plus volontiers à cette jolie donzelle blonde un peu dézinguée qui s’était autoproclamée « guitariste la plus rapide de la stratosphère ». Cette chère Katherine Thomas dont l’album Worship me or Die avait trouvé une tribune dithyrambique dans les colonnes de Hard Force, journal Ô combien objectif qui l’avait jugé supérieur au Garage Days Re-revisited de METALLICA (en même temps, n’oublions pas qu’un certain Guegano écrivait pour le même journal, lui qui ne supportait pas ce qui faisait plus de bruit que RUNNING WILD et qui avait trouvé en World Circus de TOXIK la quintessence du Speed Thrash), et a depuis longtemps occulté dans la mémoire des fans de Metal l’autre KAT, beaucoup plus crédible musicalement, et qui vieillit bien mieux (et ceux qui suivent l’actualité de cette chère Katherine savent qu’en prenant de l’âge elle devient de plus en plus pitoyable). Ce KAT là, solide, performant et surtout novateur venait de Katowice en Pologne, et proposait dans les années 80 un mélange intéressant de Speed, Thrash et Black primaire, cocktail épicé qui donnait tout son charme à des œuvres comme Metal and Hell, 666 ou Oddech Wymarłych Swiatów. Je ne vais pas me la jouer « j’ai tout connu en temps et en heure », puisque j’ai découvert l’existence des polonais bien après leur émergence, mais en écoutant leurs trois premiers albums, j’ai rapidement compris que le groupe méritait plus que ce statut de combo culte dont tout le monde connaît le nom, mais peu de gens la musique.

Et en 2020, alors que Katherine s’agite dans l’underground en tenue affriolante pour faire oublier le caractère pathétique de sa musique, les polonais sont toujours là, certes dans une configuration différente, certes après avoir connu plusieurs hiatus, mais debout, fiers, et prêts à fêter leurs quarante ans de carrière. Car en dépit du fait que leur premier LP n’ait vu le jour qu’en 1986, KAT est bien né en 1979, lorsque le Hard-Rock entamait sa mutation la plus importante vers le Heavy Metal des eighties. Et un tel anniversaire se devait d’être célébré en grandes pompes, et c’est pour ça que Piotr Luczyk, seul membre d’origine, nous a concocté un cadeau très sympathique, sous la forme d’un album hybride qui n’est ni une nouveauté ni une compilation, mais plutôt un patchwork sympathique pour faire la fête.

Toutefois, pas question de faire tourner les serviettes polonaises, le sujet est sérieux, et The Last Convoy survole quarante ans de carrière des polonais, sans se montrer allusif à leur répertoire passé. Entouré depuis deux ans des mêmes compères, avec Rogol à la batterie, Harris à la basse et Qbek Weigel au micro, Piotr Luczyk manie sa guitare avec beaucoup d’aisance, et nous présente ici un libretto assez varié, constitué d’inédits, de versions acoustiques, mais aussi de reprises, qui constituent l’ossature de l’inspiration de son groupe à la fin des années 70. Depuis longtemps, KAT n’est plus ce groupe étrange mélangeant les sons, mais bien une entité Heavy Thrash solide et performante, et The Last Convoy vient à point nommé rappeler le caractère de héros de série B de KAT, qui en osant le bric et le broc, nous livre l’album le plus frais de cette fin d’année 2020. Pourtant, au jugé du caractère décousu de ce tracklisting un peu culotté, le pire était à craindre, les albums en puzzle étant rarement les plus captivants. Et pourtant, ce mix d’inédits, de reprises bien senties et de versions réaménagées est d’une intensité rare, et d’une qualité indéniable, comme le prouve le lifting de « Flying Fire » qui transforme un ancien titre en hymne absolu au Heavy Metal franc et mélodique. Piotr n’a rien perdu de sa puissance en riff et de sa fluidité volubile en solo, et l’adjonction depuis 2018 du gosier puissant de Qbek Weigel lui permet de mettre en valeur ses idées et son talent, le vocaliste ayant les cordes vocales pour se glisser dans n’importe quelle peau.

On s’en rend compte sur la partie originale du travail, mais surtout sur les reprises, très dangereuses pourtant, les polonais s’attaquant carrément au patrimoine intouchable du Hard Rock et du Heavy Metal en reprenant à leur compte les monstres DEEP PURPLE, AC/DC et SCORPIONS. Et si d’ordinaire les covers un peu trop fidèles sont d’un ennui mortel, elles trouvent ici un reflet flatteur, le séminal « Highway Star » se payant le luxe d’une seconde jeunesse incroyable. Il faut dire que le costume d’Ian Gillan va comme un larynx à ce cher Qbek qui adopte les mêmes inflexions que son maître, et qui se livre à une performance hallucinante de mimétisme. Il en va de même - ou presque - avec l’insurpassable « Blackout » de SCORPIONS, joué façon Heavy Thrash et qui se montre aussi puissant et piquant que l’original. 

Même constat pour le tube « You Shook Me All Night Long », copié note pour note sur le modèle d’époque, et qui prouve s’il en était besoin que les polonais sont aussi à l’aise en terrain Heavy qu’en tranchée Hard. Le reste de l’album est à la hauteur de ces appropriations, avec en tête de gondole le meurtrier « Satan’s Nights », calme comme une révolte sanglante à Alcatraz, et qui rappelle les années de fureur des polonais, les maîtres du Speed en leur pays. « The Last Convoy », plus calme et mid ne laisse pourtant pas retomber la pression, et nous entraine sur la piste d’un ACCEPT, alors que la tension progressive de « Mind Cannibals » souffle un vent de violence Trash Rock à la MOTORHEAD sur nos tympans déjà bien fragiles.

Comme tout anniversaire, The Last Convoy charrie son lot d’invités, avec Tim « Ripper » Owens venu pousser la note aigue sur « Flying Fire 2020 », Henry Beck, chanteur de KAT entre 2005 et 2018 sur « Mind Cannibals » ainsi que Maciej Lipina et Paweł Steczek, chanteur et pianiste sur « Dark Hole – The Habitat of Gods ». Et en toute simplicité, KAT nous ouvre donc grandes les portes de son histoire sur cet album happy birthday, qui dame le pion à bien des fêtes organisées par des hôtes bien plus prestigieux. Alors, pitié, ne les confondez plus avec cette blondasse bipolaire au teint jauni. Ils méritent bien mieux que cette triste confusion.             

 

Titres de l’album:

01. Satan’s Nights

02. The Last Convoy

03. Mind Cannibals

04. Highway Star (DEEP PURPLE cover)

05. Dark Hole – The Habitat of Gods

06. Flying Fire 2020

07. Blackout (SCORPIONS cover)

08. You Shook Me All Night Long (AC/DC cover)

09. Hidden Track


Site officiel

Facebook officiel


par mortne2001 le 15/07/2021 à 15:05
80 %    1042

Commentaires (15) | Ajouter un commentaire


Metalhead
@109.159.181.156
17/07/2021, 15:20:21

Shit! 


mensa
@178.235.191.175
27/08/2021, 19:23:44

without Roman Kostrzewski - Kat not exist.... 


TO ALL INTERNATIONAL READERS WHO TRY TO GET WHAT\'S GOING ON WITH ALL THESE COMMENTS:
@95.41.136.158
13/09/2021, 21:44:08

Piotr Luczyk has written many VERY disrespectful words on Roman Kostrzewski, an original KAT vocalist who was diagnosed with cancer recently. Fans & friends of Roman organize an event and a special record to fundraise money for a fight with his disease, Luczyk called it a business move and "a free promotion", and also he made some REALLY BAD "jokes" about it. This guy is TRULY obsessed with hate towards Kostrzewski for over two decades and it's no mystery he would be happy if Roman die, because he's morbidly jealous of Kostrzewski's band success and the support he recieve from his fans. The one and only KAT is band under the name Kat & Roman Kostrzewski. Luczyk's band is just a fully disgraced laughingstock, that's why they don't play any concerts in Poland. Nothing can justify Luczyk's behaviour, that was just way too much

Please, don't buy his music or merch, unlike his page, unsubscribe his YT channel, don't organize him any gigs, don't review and don't release his records and spread the word how f**ked up and toxic this guy is. He is finished and deserves to be forgotten. Thank you


666
@83.29.157.61
14/09/2021, 00:14:14

No one cares about this pathetic imitation of KAT. Luczyk has no respect for the band's history and legacy, he should be forgotten. 


Adam
@193.238.200.251
14/09/2021, 07:03:30

Luczyk its not human , its total shit


Jack
@80.51.102.74
14/09/2021, 07:57:50

Dear French Friends,

Kat without Roman Kostrzewski but with Piotr Luczyk is like Metallica without James Hetfield but with Kirk Hammett. If you want listen to REAL successor of this legendary band, just listen to Kat & Roman Kostrzewski right here:

https://katromankostrzewski.bandcamp.com/album/popi-r


Humungus
membre enregistré
14/09/2021, 09:33:08

Et bah dites donc... ... ...


Bones
@88.168.65.14
14/09/2021, 12:34:36

Pas besoin d'anorak, ça chauffe ici.


Zygzak
@176.221.120.189
14/09/2021, 22:05:10

Straszna kupa


Blackdeedee
@178.43.243.204
15/09/2021, 02:00:54

   lubczyk chooj wozi gnoj na gumowych taczkach ...



Jus de cadavre
membre enregistré
15/09/2021, 07:03:02

Alors en anglais à la limite ok, mais en polonais ça va devenir compliqué les gars   !


Bones
@88.168.65.14
15/09/2021, 07:32:32
Dobra zabawa na placu zabaw. Dzięki chłopaki !   

Humungus
membre enregistré
15/09/2021, 08:42:58

Et le pire, c'est que j'ai perdu 3 min à vérifier si tout ceci était réellement du polak... ... ...


Bones
@88.168.65.14
15/09/2021, 12:33:39

  


K
@193.34.53.203
16/09/2021, 11:53:04

Dobrze,  jechać  luczyka.

Ajouter un commentaire


Derniers articles

Blood Sugar Sex Magik

mortne2001 25/09/2021

From the past

Benighted + Shaârghot + Svart Crown

RBD 22/09/2021

Live Report

Use Your Illusion I & II

mortne2001 18/09/2021

From the past

Witchfuck : le contre-pouvoir en Pologne

Simony 14/09/2021

Interview

Voyage au centre de la scène : CATACOMB

Jus de cadavre 29/08/2021

Vidéos

LA CAVE #6 : une sélection d'albums Metal Extreme

Jus de cadavre 20/08/2021

La cave

Suffocation 2014

RBD 09/08/2021

Live Report

SWAMP TERROR : La bête des marais !

Simony 16/07/2021

Interview
Concerts à 7 jours
Tags
Photos stream
Derniers commentaires
metalrunner

Très  bon album une bonne claque vivement du live .

26/09/2021, 09:12

RBD

Cette prolongation de "Surgical Steel" va certes ramener dans le camp des déçus ceux qui espéraient que ce précédent n'était qu'un tour de chauffe avant un "Heartwork II" ou un "Symphony of Putrefac(...)

25/09/2021, 22:24

Sakura

transophobe black metal

25/09/2021, 14:15

Je te sodom à l\'agent orange

@Drift : tu préfères quoi haineux? haïsseurs? Je vois en quoi en utiliser un anglicisme comme haters rend nul le reste de son propos. En tout cas, pour toi, j'ai une expression bien française : sac à merde.

25/09/2021, 14:13

drift

Encore un gogo qui parle "haters"

25/09/2021, 12:34

araf

Il est grand temps qu'ils arretent les frais

25/09/2021, 12:32

Gargan

Très futé comme commentaire. Je ne crois pas qu’il faille forcer les choses à ce niveau, sinon c’est l’effet repoussoir assuré. Faire écouter les classiques du rock / hard / heavy en crescendo, c’est déjà pas mal. Quand ta p(...)

25/09/2021, 10:30

Pine de pute

@KerryKing : espèce de gros blaireau, n'oublie pas la bière dans le biberon. Si ce sont des gros nazes comme toi qui sont les porte-flambeaux de "notre héritage", pas étonnant qu'on ne soit que rareent pris au sérieux. Et franchement, va te f(...)

25/09/2021, 07:26

Ander

Pas trop mal ce titre. J'aime bien le son de basse qui se démène derrière.

24/09/2021, 08:37

Kerry King

Vieille bonne époque, rien a voir avec le collège d'aujourd'hui, on a tous commencé avec le hard rock et differentes vagues, mais pour sauver notre héritage va falloir commencer par plus fort !Mon fils sera bercé des sa naissance part du Death e(...)

24/09/2021, 01:05

Humungus

Moshimosher + 1.

23/09/2021, 17:28

Moshimosher

Necromantia avec une seule basse, c'est plus vraiment Nécromantia... dommage...

23/09/2021, 16:08

Orphan

Et je trouve le titre de grande classe

23/09/2021, 15:28

Orphan

Excellente news !20 ans plus tard, il y a toujours un moment dans l'année où je me réécoute ANCIENT PRIDE

23/09/2021, 15:21

metalrunner

Super version James a la pêche bravo pour ces petits concerts  a prix casse .

23/09/2021, 11:41

Humungus

Alors !J'ai enfin pris le temps d'écouter tout cela cher Jus de cadavre (car j'ai moi aussi de mon côté des trucs en attente à ouïr...). Et autant le dire tout de suite, je ne connaissais aucuns groupes de ta sélection.Alors c&ap(...)

23/09/2021, 11:37

Kerry King

En 2021 plus aucun intérêt de taper sur Metallica, on leur a taper dessus suffisamment comme ils l'ont mérité sur les 20 dernières années.Voyons maintenant ce groupe comme le pondeur de 5 albums majeur de l'histoire, d'une certaine no(...)

23/09/2021, 10:30

Humungus

OUHLALALALA !!! !!! !!!J'l'avais pas vu arrivé celle-là !Le titre est lambda. Malheureusement pas de retour au "vrai son NECROMANTIA".Hâte tout de même d'entendre l'album complet...

23/09/2021, 09:44

Humungus

On peut taper allégrement sur ces mecs (moi le premier), mais ce genre d'initiative "retour aux sources et aux fans", y'a quasi qu'eux qui le font...

23/09/2021, 09:38

Bones

Je me rends compte que j'ai visionné ça comme si j'avais retrouvé un vieil objet familier dans ma cave, analysant si l'humidité avait eu prise dessus, cherchant (et trouvant) les points de rouille... Ca fait bizarre de voir ces mecs prendre autant de rid(...)

23/09/2021, 07:50