Pardonnez moi mon Père car j’ai pêché !

Très bien mon fils, je vous écoute, Dieu vous écoute.

Il est là, Dieu ? Non parce que comme il y a une cloison entre nous, je ne vois pas ce qu’il se passe de votre côté…

Si, si il est là, il est en chacun de nous !

Hein ?...

Bon c’est pas grave, je vous écoute…

Alors voilà, en début d’année 2018, un groupe Strasbourgeois, CONFESSOR AD, a publié un EP du nom de Too Late To Pray

Oh là là mon fils, pas tant de blasphèmes dans une seule phrase !

Hein ?...

Bon c’est pas grave je vous écoute…

Cet EP est donc sorti chez Nihilistic Holocaust en mars dernier, un label français qui propose un peu tout ce qui peut se présenter en entité purulente, noire et profondément old-school mais voilà je suis passé à côté de cette sortie pourtant enthousiasmante mais je ne vous en ai pas déjà parlé mon Père ?

Non je ne pense pas, mais c’est donc là votre pêché ?

Vous voulez écouter ?

Euh, parlez moi déjà de ce qui vous hante et on verra ensuite si j’ai besoin d’écouter.

Et bien avec un premier titre "Deafening Silence" aussi ancré dans un Death Metal des plus balisés, le groupe français réussi tout de même à nous faire secouer la tête, l’efficacité est de mise mais ce n’est là qu’une mise en bouche car CONFESSOR AD ce n’est pas que du Death Metal old-school et cela va très vite s’annoncer avec "Haunting Enemies" et son lead plus mélodique et ses relents de Thrash Metal ou avec "Hipster Killer" qui navigue entre Death Metal pouvant s’acoquiner un temps avec un Black Death Metal pour nous saisir avec ses petits arpèges dynamiques qui vous cassent le rythme sans prévenir, ça vous saisit comme une bonne fessée bien placée, vous voyez ?

Non, je ne vois pas non…

Mouais…. Donc, certes les titres des chansons ne sont pas des plus originaux avec des "Silent War" ou des "Haunting Enemies", on est là dans le thème Death Metal des plus communs mais musicalement ça va chercher du Thrash Death Metal avec "Endless Night", du Death Metal sur "Deafening Silence", du Blackened Death Metal sur "Hipster Killer", on est pas loin de DEATH sur l’ensemble même si le chant est plus posé à la manière d’un Nick Holmes. Et puis, il y a l’aspect production, avec une telle approche, on aurait pu penser que le trio aurait opté pour une production plus sale, alors attention, ce n’est pas du clinique, on reste dans une approche sale mais pour faire ressortir ces fameux leads, CONFESSOR AD assainit un peu le propos et le résultat est des plus prometteurs. Cette basse claquante forme la clé de voute d’une chapelle bien solide, la batterie n’en faisant jamais de trop, laissant toute la place à la guitare pour prendre son ampleur, pas de blasts ultra rapides, on reste sur un mid-tempo. Alors, lorsqu’un petit solo bluesy débarque au beau milieu de "Haunting Enemies", le contraste est saisissant un peu comme un coup de trique sur le gland, vous voyez ?

Non, je… je ne vois pas non…

OK ! Bon, il est vrai que la production peu manquer d’un peu de profondeur, que la batterie soit un peu noyée et manque d’attaque sur la caisse claire (quoique sur « Endless Night », sa présence est bien plus notable) et la grosse caisse mais c’est dans l’ambiance générale où CONFESSOR AD tire son épingle du jeu et que j’ai fauté de ne pas être tombé dessus plus tôt afin de prêcher la bonne parole à la communauté et ce, malgré les signaux annonciateurs, heureusement j’ai été remis sur le bon chemin. Ce premier EP montre un groupe très sur de lui, avec des influences évidentes, ils réussissent à proposer un Death Metal finalement assez personnel.

Très bien mon Fils, j’ai l’impression que vous êtes déjà sur le chemin de la rédemption, non ?

Ah oui je sais, mais ça me faisait marrer de vous dérouler tout cela en confession, mon seul regret est de ne pas pouvoir voir votre regard tout au long de ce moment. Et sinon, Dieu est encore là ?

… Oui !

Et bien faites lui une bise de ma part ! Et n’hésitez pas à jeter une oreille à ce Too Late To Pray de CONFESSOR AD

Track-listing :

  1. Deafening Confession
  2. Haunting Enemies
  3. Hipster Killer
  4. Silent War
  5. Endless Night

Facebook


par Simony le 13/08/2018 à 10:05
74 %    213

Commentaires (2) | Ajouter un commentaire


gabalgabow
membre enregistré
16/09/2018 à 08:16:20
Merci pour la kro!
Le MCD est dispo ici http://nihilistic-webzine-distro.fr

steelvore666
@88.182.42.183
19/09/2018 à 17:13:26
Je confirme, ce skeud est excellent, le "mélange" des genres fonctionne à merveille.
La base death est bel et bien présente et parsemée de plans thrash ou black. La prod est nickel (ni trop, ni trop peu), et l'ensemble laisse un gout de reviens-y, ce qui est toujours bon signe. Je suivrai avec intérêt les aventures de ce talent au potentiel évident.
Par contre juste un bémol : dans une interview donnée par le groupe celui-ci disait vouloir "simplifier" sa musique. Je trouve au contraire qu'il n'y en a pas de trop, et que toutes les bonnes idées distillées au long de ces cinq titres aèrent et enrichissent le propos. Ce n'est donc pas du tout surchargé mais au contraire nourri de plein de bonnes choses.

Ajouter un commentaire


Thrashback

Sinister Force

Sylvaine

Atoms Aligned, Coming Undone

Heresy

Blasphemia

Sadist

Spellbound

Prezir

As Rats Devour Lions

Septagon

Apocalyptic Rhymes

Blood Curse

Sorceress

Orion Dust

Legacy

Cult Leader

A Patient Man

Warkunt

Of Ruins And Agony

Dalkhu

Lamentation And Ardent Fire

Edremerion

Ambre Gris

Beer Breath

Story of a Decayed Life

Sacral Rage

Beyond Celestial Echoes

Eternal Rot

Cadaverine

Cancer

Shadow Gripped

Warrel Dane

Shadow Work

Zealotry

At the Nexus of All Stillborn Worlds

Heir Apparent

The View from Below

Brutal Metal DTP Gig

Simony / 12/12/2018
Black Metal

LIVE REPORT - TYRANT FEST 2018 - JOUR 2

Mold_Putrefaction / 05/12/2018
Black Metal

LIVE REPORT - TYRANT FEST 2018 - JOUR 1

Mold_Putrefaction / 04/12/2018
Ambiant

Tyrant Fest J2 [Photo Report]

Simony / 29/11/2018
Black Metal

Concerts à 7 jours

+ Revocation + Rivers Of Nihil

15/12 : Le Petit Bain, Paris (75)

Photo Stream

Derniers coms

C'est surréaliste cette histoire !
Pendant que sa baraque crame, le mec s'introduit chez ses voisins alors que ces mêmes voisins sont présents ! Et lorsque les flics débarquent il tente de se cacher derrière une clôture avant de les menacer avec un couteau ! Heuuuuu... clairement la dro(...)


C'est vraiment chiant. C'est un super guitariste qui était vraiment dans l'esprit du groupe. Le genre de gars qui est rentré dans Cannibal Corpse en cours de route et qui veut y rester... mais il a merdé. Pour le remplacer, ça ne va pas être facile et, mis à par Jack Owen qui est maintenant ch(...)


Ben, mince alors ! :(


Le gars qui joint le geste à la parole en somme...


Fin de carriere chez Cannibal Corpse j'imagine...


La drogue, c'est mal.


Mercyless au top comme d'hab quoi. La classe ce groupe franchement.


On est loin de ...and Oceans, pour le coup !


Pas mal du tout en effet ! Old-school, brutal, bas du front. Combo !


chro séduisante, bon morceau également, merci pour la découverte


Franchement meilleur que les dernières prod de Death Fr...


Humungus : +1
Ben oui, normal. Déjà assimiler "vegan" et "antifa" est hors sujet.
Soutenons UADA !


KaneIsBack + 1.


Nefarious + 1.


Non.


Cet album est absolument fantastique !!!


Ravi de lire un report sur Aura Noir


J'ai jamais vraiment écouté Cancer, pourtant je fais partie de cette génération des 90's qui a découvert( le death metal avec ces sorties majeures. Très efficace ce titre , va falloir que je rattrape quelques lacunes.


commandé


Le metal selon les Grammys... Vaste blague.