Le HELLFEST... Tout a été dit ou presque sur le fameux festival français. Un festival qui déchaine les passions. Honni par certains, adulé par d'autres. Qu'en penser alors ? Je ne vais pas vous dire que je suis le mieux placé pour vous répondre, mais sans vanité, je le connais bien ce festival. Je n'ai loupé qu'une seule édition (2017), et avant le HELLFEST j'étais présent à ce qui s'appelait encore le FURY FEST, à Rezé puis au Mans. J'ai aussi vu l'autre coté du rideau en étant bénévole "assistant caméra" sur scène en 2011 et 2012 (c'est pompeux, je tenais juste des câbles en fait, mais bon...). Au plus près des groupes donc et de l'organisation d'un tel événement. Et s'en est un événement, un monstre même. Tout le monde en parle aujourd'hui, tout le monde veux y aller. Voir la bête de l'intérieur et découvrir une musique, ou simplement jouer au rockeur pendant 3 jours dans l'année pour d'autres et pouvoir dire "j'y étais !"... Alors je ne vais pas me gêner pour le dire, mais oui le fest a évolué, oui le public à changé... Est ce un mal ? Tout dépend de ce que vous venez y chercher. Mais de mon coté tant que je trouve ce que je veux y trouver, j'en serai. Alors suivez le guide pour cette treizième édition du HELLFEST OPEN AIR !

Voici le report du dimanche ! Un photo-report complet du HELLFEST bientôt en ligne !

Texte : Jus de cadavre. Photos : Baptistin Pradeau.

Le réveil est difficile. Je le dis au cas où certains ne suivraient pas. Mais c'est la dernière ligne droite aujourd'hui. Alors on va jeter toutes nos forces restantes dans la bagarre ! Bon, on traînasse quand même toute la mâtinée, de toute façon aujourd'hui c'est, pour moi en tout cas, la journée la moins chargée du fest en terme de concert. 

On commence donc gentiment avec NEBULA sous la Valley. Je ne connaissais que de nom le groupe de l'ancien FU MANCHU, Eddie Glass. Mais du Stoner Rock un peu psyché, ça peut me plaire. Bon, ce ne sera pas le concert du fest, ni même de la journée. C'est loin d'être mauvais, mais c'est loin d'être lourd comme ce à quoi je m'attendais. C'est même assez Rock n' Roll dans l'ensemble musicalement et dans l'attitude. Le tout n'est de plus pas très carré je trouve... En fait c'est un peu à l'arrache je pense, les mecs jouent comme si ils étaient devant 30 potes chez eux en Californie. Les soli sont en effet assez psychés mais je n'accroche pas plus que ça. La fin de show sera un peu plus lourde et je finis par hocher du chef, mais ce n'est pas mon genre de Stoner, voilà tout. Trop Rock, pas assez... Metal.

De retour sous la Altar pour EXHORDER ! Il n'y a pas foule et cela ne m'étonne pas du tout. Le groupe n'est pas vraiment connu et a marqué beaucoup de pauses dans sa carrière et en outre n'a rien sorti depuis... 1994 ! Alors pourquoi une telle place et un tel créneau horaire dans le plus grand fest Metal au monde ? A mon avis PANTERA et le père Anselmo n'y sont pas pour rien. J'explique pour ceux qui ne connaissent pas. Le groupe de Louisiane (déjà) formé en 1985 est en effet considéré comme la plus grande influence de PANTERA période post Glam ! Eh oui, le père Anselmo dira même que sans EXHORDER le PANTERA que nous connaissons tous n'aurait jamais existé. Alors je ne sais pas si tout est vrai là-dedans, mais il est clair que la ressemblance entre les deux groupes est flagrante, du moins sur album. Ecoutez le son des guitares sur Slaughter In The Vatican et The Law et vous comprendrez ce que je veux dire. Trève d'histoire metallique, EXHORDER mérite tout à fait sa place ici. Et ils le démontrent à grand coup de rythmiques brises nuques et de Thrash bête et méchant. C'est que ça cogne dur ! C'est pas bien compliqué, moins technique que PANTERA aussi, mais ça fait méchamment le travail. Le hurleur Kyle est littéralement déchaîné et visiblement bien heureux d'être ici. Un concert de Thrash comme on aime. Pas de surprise, pas de déception. 

Je m'arrête par curiosité devant SEPTICFLESH qui retourne la Temple ! Je ne connais pas un seul titre des Grecques mais ce n'est pas le cas de la masse bouillonnante devant la scène. Le symphonique c'est pas pour moi (vous devez commencer à le savoir...) mais honnêtement si on enlève ces passages, ça retient mon attention. Les musiciens ultra-lookés (et en sueur du coup, sous tout ce cuir !) se donnent à fond et Spiros s'adresse sans arrêt au public, même pendant les morceaux, pour motiver les troupes. Et avec son regard possédé je pense que ça fonctionne vu comment ça bouge devant. Je ne m'attendais pas à une musique aussi bourrine en vérité. Mais hélas, dès que les passages symphoniques reviennent, je décroche tout de suite. Beaucoup trop kitsch pour moi en fait. Mais les fans sont ravis et c'est tant mieux.

Ensuite IRON MAIDEN... Eh non ! Du moins pas tout de suite. Je retourne voir pour la 256ème fois depuis 3 ans, KADAVAR. Quand on aime on ne compte pas dit l'adage... J'avoue que j'ai quand même une petite hésitation. Je me dis que j'abuse un peu. Surtout que nous sommes en festival, donc forcément, me dis-je, ça sera moins bon qu'en salle... C'était sans compter sur Lupus et sa bande. Me voilà devant l'un des meilleurs concert de cette édition. Les Allemands (et le Français) sont ce soir totalement survoltés ! Ils nous proposent de plus une set list légèrement différente de d'habitude et bénéficient d'un temps de jeu d'une heure. Comme Lupus l'avait dit en interview peu de temps avant le HELLFEST, ils comptent bien en profiter. Le son est énorme et très propre et la scène bien que très grande est à peine assez vaste pour contenir toute l’énergie dégagée par le trio. C'est que nos trois barbus savent tenir une scène et un public, et pourtant il n'y pas beaucoup de blabla inutile entre les titres. Leur musique s'exprime pour eux. Et quand tu vois que le public commence à frapper en rythme dans ses mains pendant les morceaux alors que personne ne lui a rien demandé, tu te dis qu'il se passe quelque chose. Et c'est le cas, ce n'est pas un grand concert, c'est un triomphe absolu ! Les centaines de concerts donnés par le groupe de Stoner / Classic Rock, depuis quelques années n'étaient pas vains... Toute l’expérience acquise, tout le professionnalisme et tout le feeling engrangé depuis ces années s'étalent là devant nous ce soir. Je passe un moment magique et extraordinaire comme tout le public très présent ce soir sous la Valley (alors qu'on pouvait logiquement imaginer une désertion... En face il y a MAIDEN quand même !). De tels concerts, où tu es sur un nuage, limite en transe et où tu ne vois pas le temps filer, c'est rare, très rare, mais les Allemands ont réussi leur coup... Chapeau bas messieurs, vous êtes sur une autre planète. Un triomphe je vous dis.

Tiger de Kadavar

Après ce shoot de grande musique nous filons vers la Mainstage 1 pour voir... ou plutôt apercevoir la Vierge de Fer. Forcément arriver en milieu de concert c'est pas une bonne idée. Nous arrivons pour Fear Of The Dark, j'aime beaucoup ce morceau, ça tombe bien. Nous sommes hélas très loin de la scène et nous regardons le concert sur les grands écran géants qui entourent les scènes principales du HELLFEST. Les Anglais semblent très en forme et Dickinson est très en voie j'ai l'impression. La déco sur scène semble aussi très travaillée et impressionnante. Les fans du groupe nous confirmerons tout ça après le concert. C'était même un très très bon show selon les die hard. De mon côté, je ne connais pas bien le groupe et je ne suis, vous l'avez deviné, pas fan de la légende anglaise. Mais bon on ne pouvait pas ne pas aller y faire un tour. Je suis du genre très respectueux de ce genre de groupes même si je ne suis pas fan. Nous regardons quelques classiques s’enchaîner (The Number of The Beast, Iron Maiden, etc...) durant cette seconde moitié de concert et filons nous placer sous la Altar (encore une fois !).

Car une autre légende, beaucoup plus dans mes cordes, s'apprête à dévaster la Altar : EXODUS ! Et ce soir ce sera Old-school pour nos thrasheurs ! Le son est maous, énorme... Les guitares surpuissantes (sans doute même un poil trop fort) et tout les musiciens à fond dans le truc. Quelle entrée en matière je me dis, ça va cogner. Ce qui est marrant avec EXODUS c'est que le groupe a un peu modernisé son son, et heureusement vous me direz, mais quand Steve Souza se met à chanter on retourne directement dans les années bénites du Thrash Américain ! Comme d'habitude il ne tient pas en place et ne quittera jamais sont air méchant et prêt à la bagarre du concert. Lee Altus avec sa dégaine et son Explorer blanche me fait carrément penser à James Hetfield période ...And Justice For All ! En tout cas il n'arrête pas non plus de parcourir la scène de gauche à droite. Niveau set-list, comme je vous le disais nous avons le droit à beaucoup de vieux titres, The Toxic Waltz, Bonded By Blood, A Lesson In Violence, durant lequel le circle-pit fout limite les jetons ! Que du très lourd quoi. Le concert se termine par un Strike Of The Beast ravageur. Quel concert des Américains ! Et une fois de plus on se dit que si le Big Four était un Big Five, EXODUS y aurait toute sa place. Pas de doute la dessus. Thrash Till' Death !

Steve "Zetro" Souza, Exodus...

Difficile d'apprécier à sa juste valeur l'Electro de CARPENTER BRUT qui clôture le festival sous la Temple. J'avais adoré leur show au Motocultor pourtant, mais cette fois-ci je ne rentre pas du tout dedans. Le fait que je ne puisse même pas entrer dans la tente tellement elle est bondée n'y est sans doute pas étranger... Et puis je suis sur les rotules aussi avouons le... 

Retour au camping où la nuit sera très, très agitée au Red Camp... C'est bien simple il y avait au bas mot 100 personnes au Macumba voisin jusqu’à 6h du matin ! Évidemment nous n'avons pas beaucoup dormi une fois de plus... Pour les fans, ils seront aussi présents au Camping du MOTOCULTOR en Août prochain. Pour les autres, si vous voulez dormir la nuit, récupérer de vos grosses journées de festival, un conseil : n'installez pas vos tentes prêt d'un barnum blanc...

Voilà, c'est terminé pour cette 13eme édition du HELLFEST OPEN AIR ! Je me rends compte qu'un festival que je devais passer sous la Valley à écouter du Doom et du Sludge tout le weekend, s'est transformé en festival Death / Thrash pour moi cette année ! C'est cool, j'aime bien les surprises ! Il est temps de faire un petit point sur ces 4 jours hors du temps, hors du monde...

Mon top 3 concerts du weekend : SUFFOCATION / DEMOLITION HAMMER / KADAVAR.


Les plus :

- L'organisation. Au top une fois de plus. C'est même plus que ça. Qu'on aime ou pas le fest, impossible de ne pas le reconnaître. Les horaires de passages des groupes respectés à la minute prêt c'est génial aussi.

- L'affiche. Oui, ne l'oublions pas. Le Hellfest ce n'est plus vraiment le type de fest de mes rêves (trop gros, etc... mais on y reviendra). Mais cette affiche de fous furieux sous les tentes... La programmation sous la Valley qui surpasse encore celle de beaucoup de festivals pourtant spécialisés en Stoner / Doom. La prog sous la Temple et Altar qui te permet de voir les classiques du Metal Extreme et d'en découvrir d'autres, la Warzone pour sa déco et son ambiance à part... Tant que la programmation sera de cette qualité sous "mes" tentes (et qu'importe ce qui se passe sur les Mainstages), j'y retournerais ! 

- Le "confort". Même si c'est usant, trop vaste, etc... Il faut reconnaître qu'on est bien reçu au HELLFEST. Point info / objets trouvés très efficaces, point d'eau partout, toilettes propres (et ça c'est cool) et en nombres, même si il y a du monde le matin au camping. Mais bon, faut s'organiser ! Le son des concerts en général aussi, même si trop fort sous la Valley cette année j'ai trouvé. Le coin VIP absolument incroyable esthétiquement parlant ! Sans rire, c'est magnifique, j'avais envie d'y emmener mes potes pour qu'ils voient ça ! La sécurité aussi. Bon après ce dernier point, si tu t'es fait chouraver ton portefeuille c'est sûr tu l'as mauvaise, mais je n'ai pas entendu trop de plaintes à ce sujet en tout cas. 

- Le choix pour la nourriture, même si c'est vraiment cher par contre. Il y en a pour tout les goûts !

- La déco. Surtout la nuit, c'est magique tout simplement. Un autre monde.

Etc...

Les moins :

- Le public. Ou du moins une partie du public. Et oui, le public du HELLFEST a évolué, c'est le moins que l'on puisse dire. On croise en effet depuis 4 - 5 ans le fameux "touriste" du Hellfest. Le mec qui ne vient QUE pour l'ambiance et la déco et qui ne connait même pas de nom BLACK SABBATH (si, si véridique). C'est d'ailleurs paradoxale que celui qui vient pour l'ambiance, est celui la même qui l'a changé... Alors sur ce point l'organisation assume tout à fait aujourd'hui... Et je la comprends, elle ne va pas cracher sur son public après tout... En tout cas j'ai observé un truc qui m'a choqué cette année : certains sont prêts à sacrifier une demi journée de concert (au bas mot, certains on fait la queue plusieurs heures...) juste pour avoir leur t-shirt HELLFEST au merch. Jamais je n'avais vu une file d'attente aussi longue sur le site juste pour un putain de t-shirt. Le mec aura son truc mais n'aura pas vu 3 groupes parce qu'il était occupé à faire la queue... Impensable il y a encore quelques années ! Voilà, je voulais le dire. Un public qui ne vient pas forcément (et même pas du tout pour les pires) pour la musique, bah ça fait chier. Mais bon, c'est le jeu ma pov' Lucette.

- La foule. C'est oppressant tellement il y a du monde par moment sur le site. Quand tu dois passer d'une Mainstage à la Valley (par exemple) c'est une véritable aventure ! Et puis aussi les gens qui squattent sous les tentes (et qui pioncent carrément au milieu du public) alors qu'ils en ont rien à faire du groupe qui joue. 

- La bière. Kro et Grim (ouf) pas bonne mais surtout à des tarifs exorbitants ! 3,70 le demi de Grim... Euh, ils mettent des paillettes d'or dedans ?

Je grogne, je grogne vont dire certains, mais il en faut bien des points négatifs, sinon l'orga va s'ennuyer si elle n'a plus rien à corriger !

Voilà en gros pour mes impressions à chaud. J’espère que ce report vous aura plu ! Je vais être honnête, ce n'est pas facile de couvrir ce monstre qu'est le HELLFEST tout seul, alors j'ai fais de mon mieux ! Et ce sera encore mieux l'année prochaine ! Oui parce que j'en serais, d'autant plus qu'il y aura SLAYER et CARCASS (avec aussi MANOWAR, MASS HYSTERIA et DROPKICK MURPHYS) qui ont été annoncé le dimanche soir pour l'édition 2019... Et il reste 140 groupes à annoncer... On devrait encore avoir de quoi faire...

Ben "Le patron" Barbaud en pleine réflexion : "On remet ça ou pas l'année prochaine ???"

par Jus de cadavre le 05/07/2018 à 07:45
   505

Commentaires (6) | Ajouter un commentaire


capsf1team
@2.9.92.45
06/07/2018 à 14:20:05
Je viens de découvrir ce site et ça fait plaisir de revoir des noms connus du regretté VS Webzine.
Pour en revenir au Hellfest, le meilleur pour moi a eu lieu malheureusement il y a 10 ans. Fidèle depuis le début, j'ai stoppé en 2014, et je vois que les raisons sont toujours les mêmes, à savoir les touristes et surtout la foule ! Pourtant en lisant ton report, qu'est-ce que ça donne envie (j'aurais fait le même programme à peu près), ça donne presque des regrets !

Simony
membre enregistré
06/07/2018 à 14:45:41
Comme l'explique très bien Jus de cadavre, au Hellfest, il semble y avoir moyen de se faire un fest entre passionnés. Est-ce que c'est pas ça la force du Hellfest Open Air, la capacité à attirer le mainstream avec les mainstages, le cirque autour du festival et les passionnés avec une programmation pointue sous les chapiteaux ?
En tout cas, bienvenue à la maison @capsf1team

Macumba
@217.167.130.4
06/07/2018 à 15:03:20
Merci pour ce live report, et heureux d'avoir pu partager votre voisinage pendant ces quelques jours !


Jus de cadavre
membre enregistré
06/07/2018 à 15:45:38
Bienvenue capsf1team ! Merci pour les coms ! Le photo-report du Hell la semaine prochaine ;)

Humungus
membre enregistré
07/07/2018 à 13:47:59
Bravo Jus de cadavre.
Rien à redire, juste parfait ce report.
Même ta conclusion à laquelle je souscris totalement...

Jefflonger
membre enregistré
16/07/2018 à 20:48:28
ha quel boulet je fais,!! ;) dommage j'ai loupé exhorder mais vu Accept que je n'avais encore jamais vu et pourtant je suis vieux , mais j'ai laissé tombé le heavy depuis trop longtemps . J'étais aussi présent au Fury. re ;)
pour le dimanche j'ai énormément apprécié Rotten sound, crisix et surtout exhumer

Ajouter un commentaire


Mörglbl

The Story Of Scott Rötti

Meridian

Margin Of Error

Véhémence

Par le Sang Versé

A Pale Horse Named Death

When The World Becomes Undone

Jetboy

Born To Fly

Lugnet

Nightwalker

Insanity Alert

666-Pack

Triste Terre

Grand Oeuvre

Flotsam And Jetsam

The End of Chaos

Necrogosto

Necrogosto

Mayhem

De Mysteriis Dom Sathanas

Horrisonous

A Culinary Cacophony

Dust Bolt

Trapped in Chaos

Pissgrave

Posthumous Humiliation

Aberracion

Nadie Esta Libre

Malevolent Creation

The 13th Beast

Together To The Stars

An Oblivion Above

Queensrÿche

The Verdict

Musmahhu

Reign of the Odious

Interview avec AMON AMARTH

Acid / 20/03/2019
Amon Amarth

Liévin Metal Fest #4 (samedi)

JérémBVL / 18/03/2019
Benighted

Cernunnos Pagan Fest 2019

Simony / 12/03/2019
Celtic Metal

LORDS OF CHAOS / Critiques du film

Jus de cadavre / 12/03/2019
Film

Concerts à 7 jours

+ Kryzees + Manigance

22/03 : Chez Paulette, Pagney-derrière-barrine (54)

Photo Stream

Derniers coms

Excellente nouvelle. Fan de toutes les périodes des norvégiens.


C'est pas le même illustrateur que les albums précédents et pourtant on trouve une continuité très forte sur l'ensemble des albums de la nouvelle ère du duo (depuis qu'ils mettent plus en lumière un Metal old-school très 80's plutôt qu'un Black Metal des débuts)


J'attends d'écouter ça avec fébrilité.
D'ores et déjà, un constat peut-être porté : La pochette est extraordinaire.


Ouaip... J'ai juste eu l'impression d'écouter x fois le même morceau. Même le batteur ne se fait pas chier et démarre les compos toujours de la même façon. Je passe mon tour sans regret.


(Quel naze ! Le nom exact de l'album est "Twilight Of The Thunder God", bien sûr...)


@humungus : C'est vrai, héhé ! A ta décharge, on ne peut pas nier que le groupe connait un certain polissage depuis quelques années, avec une tournure beaucoup plus Heavy (apparu avec "Thunder Of The God" je dirais, que j'adore pourtant, les ayant découvert avec cet album). Mais leur début de (...)


Encore une bonne interview pour un excellent label par et pour des passionnés. Merci à Infernö et à Metalnews !


J'avais prévenu hein : "Je vais faire mon chiant".


C'est génial! Merci pour cet itw ! ;-)


Bien sympa ce truc. Même les interludes acoustiques sont convaincants.

Au passage si je peux me permettre une petite critique, je pense que certaines chroniques gagneraient à être écrites plus simplement.
Pour illustrer mon propos deux petites définitions trouvées sur le Lar(...)


Bô ça va, y'a pire comme groupe "pas trve" ;-)


Putain !
Un groupe connu interviewé par METAL NEWS...
Bravo les gars.
... ... ...
Bon, je vais faire mon chiant : C'est juste dommage que vous débutiez votre success story par AMON AMARTH quoi... ... ...


Nan c'est de la merde quant même. C'est surement devenu culte pour tout ce qui entoure le groupe et le disque, mais clairement c'est de la merde. Album chiant, mou du genou et niveau violence et malsain on a fait mieux avant et après que cette daube.


Va falloir que je lui donne une deuxième chance mais cet album m'a jusque là laissé de marbre...


Exactement la même sensation d'un rendu un peu plus "pop" avec ce nouvel album mais une fois rentré dedans je le trouve absolument excellent. Je me suis forcé à l'enlever de ma platine parce que sinon il aurait fait l'année dessus, mais il va très vite y revenir comme ses illustres prédécess(...)


Aaaaaahhh !!!
A PALE HORSE NAMED DEATH !!!
Un des rares groupes actuels dont j'attends les sorties et tournées avec toujours la même réelle impatience.
Une fois de plus, je ne suis pas déçu par leur dernier ouvrage.
Comme le dit très justement Simony, il faut toujours u(...)


Un album juste incroyable. Une ambiance de fou, des riffs guerriers et mélodiques, une production très claire (limite trop "bonne", ce serait mon seul "reproche"). Le premier morceau est pour moi une leçon de Black épique. Juste excellent !
Un grand bravo au groupe et merci mortne pour ce(...)


Ah oui, bizarre, c'était 18h la semaine dernière.
Comme y'a "que" 3 groupes au lieu de 4, ceci explique cela. Cool, tant mieux !


Sur le site du Trabendo, il est annoncé une ouverture des portes à 19h00...
http://www.letrabendo.net/overkill-2/


Meshiakk a jeté l'éponge, remplacé par Chronosphere sur la tournée mais pas sur la date de Paris, ni en suivant. Dommage, c'était un choix plus cohérent. Du coup, pas de groupe local avant Flotsam n'est annoncé. Quelqu'un sait-il si le premier show démarre juste à l'ouverture des portes, pr(...)