Slamming Annihilation European Tour 2018

The Lump, Extermination Dismemberment, Korpse, Begging For Incest, Embryectomy

Le Mondo Bizarro, Rennes (France)

du 23/05/2018 au 23/05/2018

"Notre maison brûle, et nous, nous allons à un concert de Brutal Death Metal"... Ça c'est ce que Jacques Chirac aurait pu dire dans un de ses discours écolos. Si il avait été fan de Brutal Death, bien sûr... Mais ça, nous ne le saurons probablement jamais...

Oui, notre monde peut bien s’effondrer (et il le fait...), ce n'est pas mon problème. Nous, ce soir on va à la soirée "la plus intelligente de l'année !".

Pas friand du genre à la base (ceux qui me connaissent savent que mes goûts Métalliques sont plutôt "traditionnels"...), je me rends compte que je me déplace à chaque concert de Slamming Brutal Death quand il y en a dans mon coin. Si ça continue, je pourrais bientôt déchiffrer les logos des groupes du style !

Nous voici donc de retour dans ce bon vieux Mondo Bizarro de Rennes pour une soirée gutturale à souhait. Cinq groupes de Slamming Brutal Death Metal (SBDM) venus des 4 coins de l'Europe. Actuellement en tournée pour une dizaine de dates sur le vieux continent. Nous verrons seulement les trois derniers pour cause de début des concerts très tôt ce soir. Nous ratons donc les Rennais de THE LUMP et les Grecs de EMBRYECTOMY.

Ce sont les Allemands de BEGGING FOR INCEST qui commencent quand nous arrivons. Une seule guitare, même pas de basse (c'est récurent dans le genre), un "chanteur" jovial et un batteur. Aucune surprise dans le style pratiqué, je n'accroche pas plus que ça au set des Allemands, très standard et pas très carré qui plus est. C'est plutôt gênant quand on joue ce type de Metal qui demande justement d'être très propre à défaut d'être technique. Le son de gratte n'est de plus pas si féroce que ça et c'est bien dommage. Le chanteur s'en sort bien par contre, mais bon... Dans le style ils sont tous plus ou moins très bons. On retiendra juste son rire bien gras entre certains morceaux. On est en tout cas bien loin des pointures du genre avec BEGGING FOR INCEST.

Les choses vont changer du tout au tout avec le groupe suivant : KORPSE. Les hollandais jouent eux aussi du SBDM classique, mais avec une petite touche Death / Brutal Death à l'ancienne. Du moins dans certains riffs. N'exagérons rien non plus, pas de trace de Death Suédois de la grande époque. Le son est de plus assez organique pour le genre et moi, ça me parle un peu plus. Gros son de basse bien saturé et chant très guttural là aussi, mais plus hargneux et vindicatif peut-être que pour d'autres. Bien entendu nous avons le droit à un paquet de Mosh-parts Slam bien malades et écrasantes qui se ressemblent toutes, mais ça fait carrément son effet... Et c'est bien le but du style. Les gens présents ne demandent pas autre chose. Le chanteur et les musiciens sont en outre complétement déchainés et ça suent très rapidement à grosses gouttes ! Ça aussi cela rend le show plus agréable à regarder que pour certains où il ne se passe absolument rien sur scène. Pour vous donner une idée de leur musique : prenez le ABORTED le plus vénère, multipliez la violence par 2, ajoutez un soupçon de INGESTED, sans les parties Deathcore. Rajoutez les fameuses Slam parts, et voilà. Servir chaud et humide. C'était très bon !


Le dernier groupe nous vient d'un pays qu'on a du mal à situer sur une carte : la Biélorussie. EXTERMINATION DISMEMBERMENT bénéficie déjà d'un statut bien enviable au sein de la scène SBDM pour son jeune âge (leur dernier méfait en date fût album de l'année pour certains médias spécialisés dans le genre, etc...). Le groupe de Minsk ne s'est pourtant formé qu'en 2009 et n'a sorti que 2 albums... Mais ils ont tout compris au style qu'ils pratiquent : tout pousser au maximum. Les gens veulent de l'ultra brutal ? des vocaux immondes ultra gutturaux, des Slam parts très, très lourdes et des drop bass (les gros "bouuuum" balancés dans les enceintes sur les parties très... lourdes). Eh bien, allons y alors ! Et ça fonctionne plutôt pas mal pour le genre. Je suis moins fan de mon coté que le groupe précédent mais le public est lui conquis d'avance. Le public d'ailleurs, quasiment en transe durant les nombreuses et énormes Mosh/Slam parts, est littéralement plié en deux dans la fosse, en rythme avec la musique. Chose que je ne vois jamais ailleurs que dans les concerts de Slamming BDM. Si on regardait ce spectacle sans le son, on assisterait à un bien étrange rituel. Une sorte de danse tribale et cathartique venue du fond des âges ! On ne va pas faire de l'anthropologie, mais c'est toujours assez rigolo à voir... Dans les parties plus rapides, même si ce n'est pas le pit le plus viril de l'année, la fosse est bien mouvementée. Et nous avons le droit à un beau foutoir par moment. Les circle-pit et autres slams (et même des walls of death) s’enchaînent sans temps mort. Le groupe est très carré et en place et met tout en œuvre pour maximiser son efficacité. Dommage que les musiciens ne bougent pas plus que ça sur scène par contre. Musicalement j'ai pensé parfois au Allemands de CYTOTOXIN. Les Biélorusses terminent leur concert par un morceau que les fans ont l'air de bien connaître (Survival, si j'ai bien compris...) car ils l'acclament quand il est annoncé... Le Raining Blood du SBDM ?

On quitte les lieux bien heureux d'avoir reçu notre dose de brutalité. Merci à l'asso Neuronoise de continuer à se décarcasser pour faire vivre la scène extrême dans notre coin.


par Jus de cadavre le 25/05/2018 à 08:54
   708

Commentaires (0) | Ajouter un commentaire

pas de commentaire enregistré

Ajouter un commentaire


Derniers articles

Voyage au centre de la scène : SUPURATION

Jus de cadavre 17/10/2021

Vidéos

Déluge + Dvne

RBD 29/09/2021

Live Report

Blood Sugar Sex Magik

mortne2001 25/09/2021

From the past

Benighted + Shaârghot + Svart Crown

RBD 22/09/2021

Live Report

Use Your Illusion I & II

mortne2001 18/09/2021

From the past

Witchfuck : le contre-pouvoir en Pologne

Simony 14/09/2021

Interview

Voyage au centre de la scène : CATACOMB

Jus de cadavre 29/08/2021

Vidéos

LA CAVE #6 : une sélection d'albums Metal Extreme

Jus de cadavre 20/08/2021

La cave
Concerts à 7 jours
Tags
Photos stream
Derniers commentaires
RBD

Aaargh ! Quand est-ce que nous pourrons à nouveau recevoir des groupes venus de l'autre côté de l'Atlantique ? Il faudra encore quelques mois j'en ai peur.

20/10/2021, 12:39

Humungus

AAAAAAAAAAAAHHH !!! !!! !!!Cela fait plaisir d'avoir ce genre de commentaires pour ce groupe extraordinaire digne de faire parti des références pionnières et ultimes en Doom Trad' que sont SAINT VITUS, TROUBLE, PENTAGRAM et CANDLEMASS.Bones, tape toi t(...)

20/10/2021, 08:34

Oliv

Y'aura t'il des concerts métal  en 2022 en Europe ?? 

20/10/2021, 08:01

Bones

Sans vos commentaires enthousiastes j'avoue que je n'aurais pas spontanément cliqué sur "play".Pfouah ! Mais quel son et quelle efficacité !!! C'est vraiment très très bon !Franchement je serai attentif aux chroniques de ce(...)

19/10/2021, 22:28

Pomah

Ah ouais je plussoie je plussoie... Ce riff marteau. Sur que ca te reste dans la caboche.

19/10/2021, 20:16

Simony

N'est-ce pas ?

19/10/2021, 11:27

Humungus

OUHLALALALA !!! !!! !!!Incontestablement une des news de l'année ça !!!Achat sans écoute !!!

19/10/2021, 09:28

Wildben

Entre cette triste nouvelle et le décès du bassiste de Bukowski, ça a vraiment été une journée de merde pour notre scène au sens large.

19/10/2021, 07:07

Moshimosher

J'apprends la nouvelle ici-même... Quel gâchis ! RIP...

18/10/2021, 23:37

Bones

Elle apparaît sur The Principle Of Evil Made Flesh. Je l'ignorais.  Bien triste fin, quoi qu'il en soit. :-(

18/10/2021, 23:08

sofs

Des loups dans les chiottes. Très fin comme nom de groupe...La musique est à l'avenant: bien chiasseuse.

18/10/2021, 21:19

Humungus

Bah merde !!!J'étais loin d'imaginer que quelqu'un comme ça faisait parti des victimes...(Oui, je sais, c'est une phrase à la con mais c'est tellement vrai)J'écoute du HAGALAZ' RUNEDANCE depuis la fin des 90s et s(...)

18/10/2021, 20:27

RBD

Ses multiples projets ne s'adressaient pas beaucoup à moi mais ce n'était pas une inconnue. Quand j'ai vu ça hier soir, je suis resté incrédule un petit moment.

18/10/2021, 18:47

Jus de cadavre

Pareil, le choc. L'album Frigga's Web a énormément tourné chez moi. Quelle tristesse.

18/10/2021, 18:45

Pomah

Épisode trop court, y'a encore tellement de chose à dire sur ce groupe fabuleux. 

18/10/2021, 16:47

Raumsog

A sa décharge il produit des oeuvres assez différentes (tout en restant un bon disciple de Beksinski quand même) mais les groupes ne semblent vouloir de lui qu'une seule chose : un gros bonhomme de 300 mètres de haut avec une serviette sur la tête (et des tou(...)

18/10/2021, 16:46

Pomah

Elle aura bercé pas mal de mes nuits d'automne, notamment avec Volven. C'est quand même con de mourir comme çà. RIP

18/10/2021, 16:41

Simony

Je ne sais pas si c'est lui mais cela ressemble étrangement à celle de Mirror Reaper de BELL WITCH ou celle de Walk Beyond the Dark de ABIGAIL WILLIAMS, de même du dernier NECROGOD et effectivement ça commence à se voir...

18/10/2021, 15:09

KRONEMBOURG

Remarque, mourir assassiné c'est très BLACK METAL ! non je plaisante, quel manque de bol.... RIP

18/10/2021, 13:44

Satan

Une des plus tristes nouvellles de l'année assurément...

18/10/2021, 12:16