"Notre maison brûle, et nous, nous allons à un concert de Brutal Death Metal"... Ça c'est ce que Jacques Chirac aurait pu dire dans un de ses discours écolos. Si il avait été fan de Brutal Death, bien sûr... Mais ça, nous ne le saurons probablement jamais...

Oui, notre monde peut bien s’effondrer (et il le fait...), ce n'est pas mon problème. Nous, ce soir on va à la soirée "la plus intelligente de l'année !".

Pas friand du genre à la base (ceux qui me connaissent savent que mes goûts Métalliques sont plutôt "traditionnels"...), je me rends compte que je me déplace à chaque concert de Slamming Brutal Death quand il y en a dans mon coin. Si ça continue, je pourrais bientôt déchiffrer les logos des groupes du style !

Nous voici donc de retour dans ce bon vieux Mondo Bizarro de Rennes pour une soirée gutturale à souhait. Cinq groupes de Slamming Brutal Death Metal (SBDM) venus des 4 coins de l'Europe. Actuellement en tournée pour une dizaine de dates sur le vieux continent. Nous verrons seulement les trois derniers pour cause de début des concerts très tôt ce soir. Nous ratons donc les Rennais de THE LUMP et les Grecs de EMBRYECTOMY.

Ce sont les Allemands de BEGGING FOR INCEST qui commencent quand nous arrivons. Une seule guitare, même pas de basse (c'est récurent dans le genre), un "chanteur" jovial et un batteur. Aucune surprise dans le style pratiqué, je n'accroche pas plus que ça au set des Allemands, très standard et pas très carré qui plus est. C'est plutôt gênant quand on joue ce type de Metal qui demande justement d'être très propre à défaut d'être technique. Le son de gratte n'est de plus pas si féroce que ça et c'est bien dommage. Le chanteur s'en sort bien par contre, mais bon... Dans le style ils sont tous plus ou moins très bons. On retiendra juste son rire bien gras entre certains morceaux. On est en tout cas bien loin des pointures du genre avec BEGGING FOR INCEST.

Les choses vont changer du tout au tout avec le groupe suivant : KORPSE. Les hollandais jouent eux aussi du SBDM classique, mais avec une petite touche Death / Brutal Death à l'ancienne. Du moins dans certains riffs. N'exagérons rien non plus, pas de trace de Death Suédois de la grande époque. Le son est de plus assez organique pour le genre et moi, ça me parle un peu plus. Gros son de basse bien saturé et chant très guttural là aussi, mais plus hargneux et vindicatif peut-être que pour d'autres. Bien entendu nous avons le droit à un paquet de Mosh-parts Slam bien malades et écrasantes qui se ressemblent toutes, mais ça fait carrément son effet... Et c'est bien le but du style. Les gens présents ne demandent pas autre chose. Le chanteur et les musiciens sont en outre complétement déchainés et ça suent très rapidement à grosses gouttes ! Ça aussi cela rend le show plus agréable à regarder que pour certains où il ne se passe absolument rien sur scène. Pour vous donner une idée de leur musique : prenez le ABORTED le plus vénère, multipliez la violence par 2, ajoutez un soupçon de INGESTED, sans les parties Deathcore. Rajoutez les fameuses Slam parts, et voilà. Servir chaud et humide. C'était très bon !


Le dernier groupe nous vient d'un pays qu'on a du mal à situer sur une carte : la Biélorussie. EXTERMINATION DISMEMBERMENT bénéficie déjà d'un statut bien enviable au sein de la scène SBDM pour son jeune âge (leur dernier méfait en date fût album de l'année pour certains médias spécialisés dans le genre, etc...). Le groupe de Minsk ne s'est pourtant formé qu'en 2009 et n'a sorti que 2 albums... Mais ils ont tout compris au style qu'ils pratiquent : tout pousser au maximum. Les gens veulent de l'ultra brutal ? des vocaux immondes ultra gutturaux, des Slam parts très, très lourdes et des drop bass (les gros "bouuuum" balancés dans les enceintes sur les parties très... lourdes). Eh bien, allons y alors ! Et ça fonctionne plutôt pas mal pour le genre. Je suis moins fan de mon coté que le groupe précédent mais le public est lui conquis d'avance. Le public d'ailleurs, quasiment en transe durant les nombreuses et énormes Mosh/Slam parts, est littéralement plié en deux dans la fosse, en rythme avec la musique. Chose que je ne vois jamais ailleurs que dans les concerts de Slamming BDM. Si on regardait ce spectacle sans le son, on assisterait à un bien étrange rituel. Une sorte de danse tribale et cathartique venue du fond des âges ! On ne va pas faire de l'anthropologie, mais c'est toujours assez rigolo à voir... Dans les parties plus rapides, même si ce n'est pas le pit le plus viril de l'année, la fosse est bien mouvementée. Et nous avons le droit à un beau foutoir par moment. Les circle-pit et autres slams (et même des walls of death) s’enchaînent sans temps mort. Le groupe est très carré et en place et met tout en œuvre pour maximiser son efficacité. Dommage que les musiciens ne bougent pas plus que ça sur scène par contre. Musicalement j'ai pensé parfois au Allemands de CYTOTOXIN. Les Biélorusses terminent leur concert par un morceau que les fans ont l'air de bien connaître (Survival, si j'ai bien compris...) car ils l'acclament quand il est annoncé... Le Raining Blood du SBDM ?

On quitte les lieux bien heureux d'avoir reçu notre dose de brutalité. Merci à l'asso Neuronoise de continuer à se décarcasser pour faire vivre la scène extrême dans notre coin.


par Jus de cadavre le 25/05/2018 à 08:54
   368

Commentaires (0) | Ajouter un commentaire

pas de commentaire enregistré

Ajouter un commentaire


Ancient Moon

Benedictus Diabolica, Gloria Patri

The Defiants

Zokusho

Lee Aaron

Power, Soul, Rock N' Roll – Live in Germany

Aphrodite

Lust and War

Freternia

The Gathering

Urkraft

Our Treacherous Fathers

Monarque

Jusqu’à la Mort

Black Star Riders

Another State Of Grace

Sacral Night

Ancient Remains

Kryptos

Afterburner

Immortal Bird

Thrive On Neglect

Korn

The Nothing

Damim

A Fine Game Of Nil

Kobold

Masterpace

Warvictims

The Horse and Sparrow Theory

Dead Heat

Certain Death

Void King

Barren Dominion

The New Death Cult

The New Death Cult

Axxios

Beneath the Blood Red Sky

Reality Suite

Awaken

Death Feast Open Air 2019

Mold_Putrefaction / 19/09/2019
Brutal Death Grind

Dopethrone + Wormsand

RBD / 12/09/2019
Doom

DISOWNING, Interview avec Butcher (chant)

youpimatin / 10/09/2019
Death Metal

Concerts à 7 jours

+ Electric Shock + Praying Mantis

21/09 : Jas'rod, Pennes Mirabeau (13)

Belenos + Griffon + Nydvind

21/09 : Salem, Le Haillan (33)

Darkenhöld + Bovary + Eternal Hunt

21/09 : Secret Place, St Jean De Védas (34)

Kadinja + Tranzat + Juggernautt

21/09 : Espace Le Goffic, Rennes (35)

Krassier + Frekkr + Conquerors

21/09 : Dropkick Bar, Reims (51)

Evil Invaders + Warkunt + Disgorged Foetus

21/09 : Maison Du Temps Libre, Rolampont (52)

Deficiency + Fractal Universe + Destinity

21/09 : ThÉÂtre De La MÉdiathÈque, Freyming (57)

Warfaith + Mortuary + Dust In Mind

21/09 : Salle Désiré Granet, Anould (88)

Flush!! + Xbreak Outx

26/09 : L'ambuscade, Lyon (69)

Elyose + Ancient Bards

26/09 : Le Gibus, Paris (75)

Mars Red Sky + Lysistrata + It It Anita

27/09 : La Nef, Angoulême (16)

Pictured + Evilness + Gengis

27/09 : Le Spot, Spézet (29)

A Very Sad Story + Cleaver

27/09 : Le Dropkick, Reims (51)

Vola + Arch Echo + Rendezvous Point

27/09 : Hard Rock Café, Lyon (69)

Misþyrming + Vortex Of End + Darvaza

27/09 : Le Gibus, Paris (75)

Bliss Of Flesh + MÖhrkvlth + Vosegus

28/09 : Espace Leo Ferre, Brest (29)

Alea Jacta Est + Stinky + Wank For Peace

28/09 : Le Rex, Toulouse (31)

Blood Ages + Pray Manticore + From Dusk To Dawn

28/09 : Ecole Des Filles, L'isle-bouzon (32)

Pictured + Evilness + Gengis

28/09 : La Fontaine De Brocéliande, Saint-péran (35)

Fange + Grist + Verdun

28/09 : Molodoï, Strasbourg (67)

Malkavian + Warband + Shut The Fuck Up

28/09 : Rock'n'eat, Lyon (69)

Temple Of Baal + Archgoat + Au Champ Des Morts

28/09 : Le Petit Bain, Paris (75)

Furies + Nemost + No Return

28/09 : Salle Claude Pouillet, Evry-gregy-sur-yerres (77)

Monarch! + Vouna

28/09 : L'hélice, Toulon (83)

Photo Stream

Derniers coms

Vraiment très bonne chronique qui m'a donné envie de redécouvrir ce magnifique album.


J'aime burn excoriate et merci pour la piqure de rappel avec gurkkhas


Une excellente de putain de bonne nouvelle !!


@humungus : j'ai dû mal m'expliquer. Le type a été balancé du public par dessus la barrière et est retombé bien lourdement derrière quoi. Pas sur ses guiboles... et les gars de la secu l'ont relevé ensuite. ;)


Artwork horrible. En espérant qu'il sera un peu plus solide que le dernier.


1) Inutile de dire que ce report et une fois de plus hyper complet.
Cela devient vraiment lassant d'écrire ça à chaque fois mec...
2) "Pour manger, c’est soit des frites, soit une part de pizza"
QUOÛÛÛAH ?!?!
Pas de stands vegano-pakistanais sur ce genre de fest ? Imp(...)


1) JTDP + 1.
2) "Un spectateur un peu plus chaud que les autres passe par-dessus la barrière suite à un slam qui tourne mal et s'écrase juste devant la scène ! la volée qu'il a pris le mec !"
Donc si j'ai bien suivi, un spectateur passe par dessus les barrières (involontairement qu(...)


Bah vu qu'Exodus est plus en moins en stand-by tant que Holt n'en a pas fini avec Slayer, Altus a bien raison de réactiver Heathen. Perso c'est une excellente nouvelle, qui sera encore meilleure si je parviens à voir le groupe live.


Des piges Heathen, le mec est dans Exodus aujourd'hui je savais pas que ça tourné encore.


Et bien, une chronique de Freternia, si je m'attendais à ça! J'avais en effet totalement perdu de vu ce groupe, disparu des radars et visblement peu regretté. A l'époque (et cela ne nous rajeunit pas), j'avais été emballé par le côté épique du 1er album, mais j'avais trouvé le second part(...)


Bravo pour ce report exhaustif. Sur ce genre de festival je suis certain que je me calerais plutôt sur les têtes d'affiche, si j'y allais. Elles sont plus de ma génération (je confirme en passant que Decapitated a été un groupe majeur alors) et je trouve que les vieilles écoles étaient plus (...)


Cela a été corrigé, ce sera bien le 2 mai à Toulouse, un samedi.


"Pendant ce temps là le batteur de KORPSE fait un slam, et une nana vomit à côté de moi, parfait" xD !

Sinon excellent report Mold, comme d'habitude. Tu m'impressionne à tout voir / tout retenir comme ça ! Le gros kiff sur Waking tu m'as tué ;)


Excellent album ! Plus dynamique que le précédent tout en gardant cette lourdeur et cette hargne si caractéristiques du groupe !


merci beaucoup pour ce report, concis et précis...et merci de faire suivre l'actualité du brutol jusqu'à Roazhon...
Et enfin cimer pour Smat's...
ROM1 - KDS CREW


Hihi, je savais que c'était fait pour toi... :-D


Cette affiche... J'en rêvais... ... ...


@kairos +1 !


Cool report, comme d'hab' ! Et toujours intéressant de retracer l'historique musical d'une ville ;-)


Si Scott Wino ne peut plus se défoncer en paix, ou va le monde !