Quand je suis tombé sur cette affiche il y a quelques mois, je me suis tout de suite dis, ça c'est LA date underground de l'année à ne pas louper dans la région. Du noir et blanc, des balles, des tridents et des cornes de boucs, le tout dans une brasserie. Non, malgré les 2h30 de route, le temps de chien, les gilets jaunes, l'apocalypse à venir, je ne pouvais pas rater ça ! Trois des groupes à l'affiche font partie de la crème de la scène extrême underground bretonne. Et le quatrième nom de cette soirée infernale est juste un des combos les plus bestial et sauvage que la France ait engendré. Et puis si le diable n'avait qu'un concert à faire en Bretagne cette année, c'était, à coup sûr, à Morlaix qu'il viendrait ! Alors enfonçons nous avec lui dans les ténèbres finistériennes !

Les photos sont toutes de L'Apache. Merci mec !

Je ne suis en tout cas pas le seul à faire de la route (avec 2 comparses) ce samedi  : avant le concert des gens de Rennes, de Laval et même de Paris et de Bordeaux (plus de 5h30 de route quand même...) annonçaient leurs venues. Ce qui démontre tout de même que cette date était très attendue par une frange de fanatique de Metal Extreme et pas seulement breton. Quand une affiche a une belle gueule comme celle-ci, les gens se déplacent encore, n'en déplaise à certains.

Nous arrivons donc à la brasserie Bleizi Du située dans le centre de Morlaix, ou une foule cuirée et patchée est déjà dans la place. La salle est idéale (déjà c'est une brasserie, donc forcément...) : c'est assez grand, la déco est jolie et il y a même des coins avec fauteuils et canapés pour se poser en sirotant sa bière entre les concerts. La mezzanine qui surplombe le bar, sert de loge pour les musiciens.

Après s'être pris une première bière et serré les paluches des connaissances présentes en nombre ce soir, les choses sérieuses commencent. DEFENESTRATION entre en scène, celle-ci est d’ailleurs artisanale et pas très grande puisque nous ne sommes pas dans un lieu dédié aux concerts. Je connaissais le groupe de nom, puisque celui-ci commencent à faire parler de lui en bien depuis quelques temps, et j'avais écouté vite fait quelques morceaux sur le net, mais clairement je ne m'attendais pas à une telle violence ! Les nantais proposent un Death Metal old-school et brutal, qui rappelle les grands noms nord américains du genre. Mais avec une noirceur un peu plus prononcée. Dans le son, massif et sombre et dans les intentions, on est pas là pour rigoler quoi. Du coup avec ces éléments c'est un autre groupe qui me vient très rapidement à l'esprit à l'écoute de leur musique : DEAD CONGREGATION. La virulence des blast-beat, avec cette caisse claire qui claque comme chez les grecs, le riffing noir et frontal, le chant profond et monocorde font de ce Death Metal un bon gros morceau à appréhender. Mais c'est tout ce que j'aime ! Quand les blast cessent, que le rythme "ralentit" un peu (attention, hein, tout est relatif...) et que les riffs se font plus vicieux et groovy si j'ose dire, j'ai aussi pensé un peu à CARCASS, je ne saurais trop dire pourquoi, mais c'est comme ça. La soirée ne pouvait pas mieux commencer : une très bonne découverte et un groupe de plus à soutenir !

DEFENESTRATION

GOATSLAVE prend ensuite la scène d'assaut. Autant DEFENESTRATION avait un bon son, autant le début du concert des breton est un peu bordélique ! Le son d’où je suis, est très brouillon (n'y voyez pas une critique, je rappel que nous ne sommes pas dans une salle de concert et que ce n'est certainement pas facile du tout à sonoriser ce soir !)... Mais ça n'a pas l'air de gêner outre mesure les Black metalleux de GOATSLAVE. En même temps, ce n'est pas que ce son leur va comme un gant, mais disons-le, leur BM bas du front et assez bestial s'en accommode très bien. La musique du combo, sombre, blasphématoire et sale perdrait de son impact avec un son trop propre. Les choses s'améliorent un petit peu en court de set et je change de place pour essayer de capter toutes les subtilités... Un bien grand mot, il n'y a rien de subtil chez GOATSLAVE évidemment, c'est bête et méchant, assez punk dans l'esprit aussi. En même temps avec un tel patronyme, un logo guerrier comme il faut et un artwork signé Chris Moyen pour leur premier album (sorti en 2016), on ne pouvait pas s'attendre à autre chose et il n'y a pas tromperie sur la marchandise. Du BM (avec quelques touches Death) de tradition, bien loin des trucs de hipsters qui pullulent en ce moment. Hurgh !

GOATSLAVE

Vient ensuite le groupe que j'attendais certainement le plus ce soir. Les brutasses de RITUALIZATION ! Depuis la sortie de leur premier album en 2017, qui a juste mis sur les genoux la scène extrême hexagonal, je cherchais par tout les moyens à voir la bête sur scène, c'est donc chose faite à Morlaix ce soir. Ça démarre donc... fort évidemment ! Même si le son est un peu brouillon au début du concert des Orléanais. Je trouve une meilleure place dans le public, bien compact devant la scène maintenant, et c'est véritablement partie ! Le son s'améliore de plus très rapidement. La bestialité très présente sur album est parfaitement retransmise sur scène. Les riffs Black/Death/Thrash qui déboulent à toute berzingue, le chant limite War Metal le plus virulent et cette batterie aux blasts ultra rapides (!) et dévastateurs, tout est là, la recette est maitrisée à fond et met le public en transe. On ne peut pas parler de véritable pit, mais les gens sont carrément à fond dedans, et moi le premier ! Je ne quitte pas la scène des yeux et en particulier Warchangel (chant) et Krig (basse / backing vocal) qui s'égosillent avec véhémence ! Intense, c'est le mot, et plus le concert avance plus le tout se fait bourrin, prenant et affuté ! Je ne suis pas déçu de mon premier concert du groupe en tout cas ! Et je me dis qu'avec un son plus puissant et une scène un chouia plus grande, la machine de guerre RITUALIZATION doit se faire encore plus impressionnante. Un énorme groupe qui n'a pas volé sa réputation, qui s'étend d'ailleurs aujourd'hui bien au delà de nos frontières, et ce avec un seul full-length pour le moment. La scène nationale tient là un gros morceau (une fois de plus !), à découvrir pour les impies qui seraient passés à coté et pour les autres, à soutenir absolument ! On s'est fait ritualizer bien comme il faut !

RITUALIZATION

VENEFIXION maintenant, que j'attendais beaucoup aussi, mais je les avaient déjà vu il y a deux ans à Rennes. Donc pas de surprise, mais des confirmations. Ce groupe est juste génial et à tout compris au mots old-school. Ils ne sonnent pas old-school. Ils SONT old-school. Tout sonne comme les grands anciens sonnaient. Chez les bretons, aucune once de modernité, tous s'est arrêté à la fin des années 80. Quand le Metal n'était ni plus vraiment Thrash, ni totalement Death. Mais juste Extrême. On pense au tout début de SEPULTURA, à SARCOFAGO, au premier album de DEATH aussi. Le Metal Extreme au sens noble et pur (osons-le). Et ce maquillage scénique, comme au tout début d'un SLAYER, entre autre, est là pour nous le rappeler aussi. De plus ça assure grave au micro et derrière chaque instru. A l'image de K. Desecrator à la batterie qui vit son concert à 100% et headbang comme un possédé. Le gaillard est pour rappel guitariste chez NECROWRETCH et aussi batteur chez DESTRÖYER 666 pour le live (et beaucoup d'autres trucs encore...). Ouais, pas un manchot quoi. Le "nouveau" chanteur R. Cadaver (CADAVERIC FUMES) est juste parfait au poste lui aussi, un très bon choix pour remplacer F. Goathroat parti l'année dernière. En gros avec VENEFIXION, on a ce qui se fait de mieux en France en matière de Metal old-school. La quintessence même de ce genre selon moi. Et n'y voyez aucun chauvinisme de ma part (non non) mais... c'est breton s'il vous plait ! Un nouveau morceau nous est balancé ce soir, ce qui augure un album pour bientôt espérons-le ! Excellent concert de VENEFIXION, qui en plus bénéficiait d'un très bon son !

VENEFIXION

La soirée touche donc (trop rapidement) à sa fin après ce terrible concert et je mets du temps à quitter la salle, tout simplement parce que je me sens comme chez moi et que j'en reprendrais bien une louchée ! Mais bon, toutes les bonnes choses...

Je ne vais pas vous refaire mon speech sur la qualité de la scène underground française, mais cette soirée en était juste la parfaite démonstration. De très bons groupes qui n'ont plus rien à envier aux gros noms underground mondiaux. Une affiche qui a tenu toutes ses promesses, une bonne ambiance, de la bonne bière, un public pointu et nombreux (180 entrées payantes ! Sold-out !) pour, comme je le disais en intro, LA date qu'il ne fallait pas manquer en Bretagne en ce début d'année.

Merci aux organisateurs (Ondes Noires et GOATSLAVE), vous remettez ça quand vous voulez, on sera de nouveau là !

Le merch... (j'ai pris le dernier patch Ritualization !)





par Jus de cadavre le 22/01/2019 à 08:08
   577

Commentaires (5) | Ajouter un commentaire


Jus de cadavre
membre enregistré
22/01/2019 à 16:25:53
Réponse à ma propre question (après vérif') concernant Venefixion : oui il y a bien un premier album en gestation... Cool !

Jefflonger
membre enregistré
27/01/2019 à 19:11:59
Grâce à ton report , jus de cadavre, je vais d'autant plus porter attention à Ritualization (que je ne connais absolument pas), lors de leur tournée avec Mercyless. Merci pour la découverte.

Jus de cadavre
membre enregistré
28/01/2019 à 07:13:13
De rien ! C'est fait pour ça ;)
Ça va être une bonne soirée en tout cas !

LeMoustre
@78.225.219.160
29/01/2019 à 23:03:28
Ils tournent un peu partout, Mercyless en février, mais aussi avec Savage Annihilation sur certaines dates.

jefflonger
@92.167.120.112
10/02/2019 à 19:04:19
En effet Ritualization est très intense, impressionnant ce chanteur, j'ai beaucoup aimé Savage annihilation également, a deux ce groupe est incroyable.

Ajouter un commentaire


Aziza

The Root Of Demise

Twilight Force

Dawn Of The Dragonstar

Perpetual Among Us

Thy Will Be Done

Fuming Mouth

The Grand Descent

Endimion

Latmus

Unruly Child

Big Blue World

Hellnite

Midnight Terrors

Nucleus

Entity

Slipknot

Slipknot

Warrior Soul

Rock n’ Roll Disease

Hammerfall

Dominion

Iron Bastards

Cobra Cadabra

Summery Mind

Color

Destruction

Born to Perish

Lingua Ignota

Caligula

Volbeat

Rewind, Replay, Rebound

Obturate

The Bleeding Mask of Dread

Ravenous Death

Chapters Of An Evil Transition

Roxy Blue

Roxy Blue

Arctic Sleep

Kindred Spirits

Tour Report : MONOLITHE + ABYSSIC / Europe avril 2019

Jus de cadavre / 15/08/2019
Abyssic

THE DIRT / Critiques du film

Jus de cadavre / 06/08/2019
Biopic

MOTOCULTOR 2019 : notre programme !

Jus de cadavre / 05/08/2019
Metalnews

Obscene Extreme - Jour 6

Mold_Putrefaction / 03/08/2019
Brutal Death Metal

Obscene Extreme - Jour 5

Mold_Putrefaction / 02/08/2019
Brutal Death Metal

Concerts à 7 jours

Photo Stream

Derniers coms

Chronique sacrément bien torchée. Chapeau !


"Carnal knowledge prophecy!" à 15h...ok je sors :-)


Cet album m'attire, je trouve le truc ambitieux mais 'tain, pas évident de bien rentrer dans le délire !


On a pas dû écouter le même album!


Band bien guez. L'un de leurs plus mauvais albums. Les compos sont plates et le chanteur n'a plus de voix.


1) Bon j'ai dit 15 h comme ça car l'exaction a eut lieu en milieu d'après-midi. Impossible donc que cela ait pu se faire pendant INCANTATION car j'étais forcément au devant de la scène à ce moment là.
2) "Ou comment faire d'un seul riff un morcif entier"
Bah figures-toi que c'est (...)


Depuis l'éponyme, a oui quand même, le seul qui envoi lourd dans leur disco(aller on dira aussi Iowa).

Je vais tenté cet album.


marrante ton anecdote, tiens. Vers 15h, ils devaient pas aimer Incantation, preuve qu'entre le missionnaire et ça, ils devaient pas avoir beaucoup de goût.
Sinon, plus sérieusement, d'accord avec toi pour la majorité, Humungus, sauf ZURIAKKE (bon, moi et le black à capuche ça fait 2) ou (...)


Merci pour le report, très agréable à lire.
Juste en passant, une petite faute : "Beaucoup de groupes refusent de jouer ici à cause de ça, mais la moindre des choses, quand on accepte de venir, c’est de jouer le jeux." - jeu.


Bon, je sais qu'ici, c'est sur le MOTOCULTOR mais vu que LeMoustre évoque plus haut le sujet :
Effectivement, super METAL MEAN cette année encore bordel !
Comme d'habitude, une affiche du tonnerre pour pas bien cher.
Seul bémol ce week end, les trombes d'eau que l'on s'est pris (...)


Au Méan, Midnight a déchiré et a véritablement lancé le fest, avec son punk/thrash à la Venom/Motörhead survolté. Enchaîner directement avec Incantation d'ailleurs fut une bonne idée, tant les deux groupes ont excellé dans leurs styles respectifs. Je sais pas au Motoc', mais ces deux là (...)


Slips sales forever


Une édition boueuse cette année !
Mais du lourd ! Incantation monstrueux, Midnight ultra rock n roll, etc... ! On vous raconte tout ça bientôt !


Un album ou il faut pas réfléchir, c'est beaucoup de bruit, ça tremble c'est juste fait pour nous détruire la cervelles et les oreilles c'est assumé et ça marche, ça te met la dose.

J'assume aimé dans ce sens mais je n'y vois rien d'autre et ça me suffit de m'explosé la tete.<(...)


Pour information le groupe est emmené par des membres de Impaled Nazarene (Mikael Arnkil), Abhorrence et Unholy (Pasi Äijö)


Triste nouvelle :-(
RIP


C'est là où le groupe continue de se distinguer : contrairement à tous ces groupes jouant sur scène l'intégralité de leurs albums les plus renommés (et vendus, pour le coup...), eux ils prennent un contrepied phénoménal. Donc Mr Bungle continue sa légende de surprise permanente. Que pouvai(...)


Les gars ont quand même un sacré esprit de contradiction, revenir après toutes ces années pour jouer une démo super underground et n'ayant quasi aucun rapport avec le reste de leur discographie alors que tout le monde attendait les grands classiques...

Quand j'ai vu qu'il y avait S(...)


Au delà de l'excellente nouvelle le plus étonnant , pour moi, c'est qu'ils vont jouer leur première démo. Soit ce qu'ils ont fait de plus bourrin. Juste génial


Ça c’est une putain de bonne nouvelle
Espérons qu’ils fassent plus que ces 3 dates