C'est par l'intermédiaire de NEXWOMB et leur ancien guitariste mais aussi celui d'OBSCURE EVIL que le nom d'OBSCURE BURIAL parvient jusqu'à mes oreilles, en fouinant un peu dans les biographies des divers groupes que l'on écoute on finit par tomber sur d'autres groupes et fait du hasard, Invictus Productions publie en ce mois de décembre le premier album de ces Finlandais, OBSCURE BURIAL, qui réunit donc le péruvien Rafael Abento, qui tient là la basse, le finlandais Lauri Kesäläinen à la guitare et au chant, le bassiste de NECROMONASTERY qui se fait appeler ici M.H. et enfin le batteur d'ANCESTORS BLOOD, Kristian Salonen. Après quelques démos en 2012 et 2014, le groupe connait des changements de line-up pour en arriver à ce premier album éponyme qui ne va pas bousculer les amateurs de Black Death Metal bien old-school.

D'ailleurs sur "Lucilia Silvarum" on sent une nette ambiance Black Metal, tant dans la couleur du morceau que dans le traitement de la production sur le chant où la réverb' est reine. Mais la suite de l'album s'oriente plus vers un Death Metal, certes très cradingue, avec une esprit libératoire assez punk dans l'approche qui donne toujours cette couleur Black Metal et ce "I Spoke To Darkness" très MORBID ANGEL. On notera tout de même le joyeux foutoir que renvoie la production plutôt approximative, là on peut penser que cela fait partie du folklore mais il y a quand même des moments où on ne comprend pas tout ce qui s'y passe (peut être que cela vaut mieux après tout !). Les structures sont très directes, sans fioritures, ça attaque bas du front pour mieux cogner, après tout ils sont pas là pour enfiler des perles les garçons et on le comprend très rapidement. 

Toutefois, l'énergie dégagée, la qualité des morceaux avec des arrangements un peu plus fins que ce que les premières écoutes peuvent laisser penser ("Imago Mortis", "I Spoke To Darkness") sans en faire des tonnes pour autant, une ambiance qui peut même nous renvoyer vers un VADER ("Transcending Deity"), bref tout ce qui est Death Metal aux connotations Black sans en utiliser les codes musicaux comme les suédois de DEGIAL, font de cet album une galette pas totalement inutile. Après 36 minutes d'une intensité qui ne baisse qu'à la faveur d'un "Necrophagous Ritual" plutôt inquiétant sur son introduction et qui redonne un visage plus Black Metal à la VORUM par la suite, nous voici entrainé dans une fin d'album des plus sauvages pouvant aussi évoquer les débuts de SLAYER. Avec cet Obscure Burial, les Finlandais naviguent habilement sur les courants Black et Death Metal old-school, en diversifiant suffisament le propos pour ne pas tourner en rond mais pas de trop non plus pour garder une homogénéité que l'on perçoit nettement sur ce premier album. OBSCURE BURIAL ne révolutionne rien, il s'adresse juste à un public de passionné en quête de sensations sauvages

Track-listing :

  1. Lucilia Silvarum
  2. Imago Mortis
  3. Darkness Spawns
  4. I Spoke To Darkness (Black Desert)
  5. Transcending Deity
  6. Necrophagous Ritual
  7. Dweller In The Abyss
  8. Dawn Of Eschaton

Facebook


par Simony le 22/12/2017 à 07:21
61 %    161

Commentaires (0) | Ajouter un commentaire

pas de commentaire enregistré

Ajouter un commentaire


Heresy

Blasphemia

Sadist

Spellbound

Prezir

As Rats Devour Lions

Septagon

Apocalyptic Rhymes

Blood Curse

Sorceress

Orion Dust

Legacy

Cult Leader

A Patient Man

Warkunt

Of Ruins And Agony

Dalkhu

Lamentation And Ardent Fire

Edremerion

Ambre Gris

Beer Breath

Story of a Decayed Life

Sacral Rage

Beyond Celestial Echoes

Eternal Rot

Cadaverine

Cancer

Shadow Gripped

Warrel Dane

Shadow Work

Zealotry

At the Nexus of All Stillborn Worlds

Heir Apparent

The View from Below

Hæster

All Anchors No Sails

Syd Kult

Weltschmerz

LIVE REPORT - TYRANT FEST 2018 - JOUR 2

Mold_Putrefaction / 05/12/2018
Black Metal

LIVE REPORT - TYRANT FEST 2018 - JOUR 1

Mold_Putrefaction / 04/12/2018
Ambiant

Tyrant Fest J2 [Photo Report]

Simony / 29/11/2018
Black Metal

Tyrant Fest J1 [Photo Report]

Simony / 25/11/2018
Black Metal

Concerts à 7 jours

+ Solstafir

12/12 : Le Moloco, Audincourt (25)

Solstafir

13/12 : L'aéronef, Lille (59)

Revocation + Rivers Of Nihil + Archspire

15/12 : Le Petit Bain, Paris (75)

Photo Stream

Derniers coms

Pas mal du tout en effet ! Old-school, brutal, bas du front. Combo !


chro séduisante, bon morceau également, merci pour la découverte


Franchement meilleur que les dernières prod de Death Fr...


Humungus : +1
Ben oui, normal. Déjà assimiler "vegan" et "antifa" est hors sujet.
Soutenons UADA !


KaneIsBack + 1.


Nefarious + 1.


Non.


Cet album est absolument fantastique !!!


Ravi de lire un report sur Aura Noir


J'ai jamais vraiment écouté Cancer, pourtant je fais partie de cette génération des 90's qui a découvert( le death metal avec ces sorties majeures. Très efficace ce titre , va falloir que je rattrape quelques lacunes.


commandé


Le metal selon les Grammys... Vaste blague.


Candlemass c'est pourris depuis la première séparation des années 90...Avant c'était génial et sombre.


Rien d'autre a faire que d'aller au Botswana ?


Donc Ici on ne peut pas être anti-fa, et vegan sans être aussi une cible...


Les antifas sont effectivement aussi fascistes que ceux qu'ils dénoncent. Pitoyable histoire...


Si Jeff est aussi insipide dans MDB qu'il ne le fut dans Paradise Lost, ça promet de sombres catastrophes. Je me souviens encore de la manière dont il détruisait "As I die" sur scène...


Très très curieux d'entendre ça, surtout avec le retour de Langqvist.


Faut voir le résultat, je suis très méfiant avec CANDLEMASS qui n'a rien proposé de bandant depuis fort longtemps ! Mais sur le papier... oui c'est la classe ultime !


C'est exactement ce que je me disais... La classe !