L'Adieu Aux Étoiles

Ixion

01/10/2020

Finisterian Dead End

La tête dans les étoiles, le regard rivé vers un horizon sans fin. Comme si les yeux essayaient d'atteindre le bout d'un espace infini où quelques points lumineux s'agitent et virevoltent au rythme d'une musique que les oreilles ne perçoivent pas. Un sonar résonne dans le lointain, la preuve d'une existence autre qu'humaine ou l'écho de notre propre pollution sonore qui prend appui sur la "couronne stellaire", amplifiant le signal pour mieux nous alerter ? La douceur du vent vient mettre en pause la rugosité d'un espace inhospitalier mais que nous essayons pourtant d'apprivoiser. En six minutes et quelques clignements de paupière, nous voici immergés dans un repos apaisant, les liens nous tirant vers la brutale routine se défont doucement et l'esprit peut enfin laisser les "ravages" du temps qui courent inexorablement, retomber sur un sol qui nous appelle encore de sa gravité naturelle. Les marteaux font vibrer ces cordes, ces liens, comme pour les briser plus vite encore alors qu'une voix de coton provient de cet endroit duquel notre regard n'a pas dévié malgré quelques cris nous rappelant cette oppression d'une vie remplie de vide.
Où nous mène ce chemin, ce voyage ? Qu'est-ce que je cherche dans cet endroit si froid ? Prouver que la brutalité terrestre martelée comme le glas sonnant ma fin, renvoyant des ondes pleines de noirceur, peut être compatible avec la douceur d'un voyage initiatique et introspectif, est-ce là ma "grande réalisation" ? Ou bien est-ce de pouvoir emmener avec moi, ma "progéniture", la guider sur ce que je suppose être un futur meilleur ? Pourtant, cette "progéniture" que l'on croirait venir du passé, de par son apparence et son parlé, garde un lien fort avec une réalité pesante m'empêchant de perdre totalement pied et jetant un "voile noir" à travers lequel tout n'est que douceur et offre une nouvelle perception sur le fond de mes rétines. Comment pouvait-on prévoir qu'un voile aussi sombre puisse rendre la vision si belle, si douce ?
J'entends la nuit qui s'éteint comme ces lumières dansantes alors que le monde palpite de nouveau, que les "mondes palpitent" et que je regagne une enveloppe oppressante rappelant son cœur à l'exercice au rythme de palpitations aussi irrégulières que salutaires. Car si le voyage émerveille les yeux, ce qui me lie ici bas éblouit l'esprit, c'est que la brutalité n'est qu'une question de perspective. Ceci dit, il me faudra dire "adieu", un ultime au revoir comme pour clôturer un chapitre qui pourrait être unique. Ici ce réveil referme un quatrième voyage, un chemin que l'on aime emprunter, on y retrouve une ambiance connue et commune avec les trois premiers, en cela, ceux qui sont déjà venus par ici seront en terrain conquis. Qui aurait pu imaginer que celui qui dessinait l'Inquisition, le Nihilisme, pouvait aussi bien illustrer ce prince Grec nommé IXION ? Alors si cet "adieu" est empli de tristesse, comme tous les ultimes au revoir, ils sont surtout porteur de tant de réussite qu'IXION traduit là par ces quelques mots : L'Adieu aux Étoiles.

Tracklist :

  1. Stellar Crown
  2. Havoc
  3. The Great Achievement
  4. Progeny
  5. The Black Veil
  6. Pulsing Worlds
  7. Farewell

site officiel | Facebook | Bandcamp | Shop


par Simony le 10/12/2020 à 16:00
89 %    429

Commentaires (1) | Ajouter un commentaire


JTDP
membre enregistré
12/12/2020, 13:54:07

Un superbe album et un retour aux sources pour IXION après le plus lumineux et post-rock "Return". Celui-ci tourne très régulièrement chez moi. Je ne m'en lasse pas !

Ajouter un commentaire


Derniers articles

Obscene Extreme 2022

Mold_Putrefaction 16/08/2022

Live Report

J'irai Mosher chez vous ! Episode 4 : Seattle

Jus de cadavre 12/08/2022

J\'irai mosher chez vous

Suffocation + Kharkov

RBD 08/08/2022

Live Report

Hysteria

mortne2001 04/08/2022

From the past

Voyage au centre de la scène : DEATH POWER

Jus de cadavre 31/07/2022

Vidéos

Incantation + Akiavel + Horror Within

RBD 30/07/2022

Live Report

Appetite For Destruction

mortne2001 21/07/2022

From the past

100 Albums à (re)découvrir - Chapitre 3

mortne2001 18/07/2022

La cave
Concerts à 7 jours
Gang + Balls Out + Overdrivers 20/08 : Place Du Rietz, Burbure ()
Tags
Photos stream
Derniers commentaires
Albatard

Cool le report bien détaillé, ça donne envie d’y retourner!

18/08/2022, 21:09

Seb

j'avais eu de l'espoir avec un morceau qu'il avait mis en ecoute mais le reste, c'est de la merde.Comme d'hab...

18/08/2022, 10:29

Fleur de cannibal

C’était mieux à 3 qu’à 4 ? Sans doute mais Angelripper au fond de lui ne veut pas se l’avouer … 

18/08/2022, 08:27

l\'anonyme

C'est fade et très convenu. Ca surf sur la vague actuelle, comme tous les albums de Machine Head d'ailleurs qui surfaient sur la vague du moment. Et, à force de vouloir faire des albums différents les uns des autres, ils perdent leur identité.Le seul poin(...)

18/08/2022, 08:02

Humungus

Mon dieu, mon dieu... ... ...

18/08/2022, 07:37

Humungus

Idem.(Et cela m'attriste de le dire au vu de ma vénération pour ce groupe...)

18/08/2022, 07:13

Kijgo

Et tout aussi ininteressant

17/08/2022, 21:45

Kijgo

Toujours aussi intéressant ce groupe.

17/08/2022, 21:44

Kijgo

Toujours aussi intéressant ce groupe.

17/08/2022, 21:44

Arioch91

Pas mieux.

17/08/2022, 20:11

Eliminator

Oui je crois qu on peut dire que c est vraiment pas terrible.Machine head, Fear Factory, Sépultura... Ces groupes de mon adolescence qui aujourd hui disparaissent dans cet océan de chiasse qu est devenue l industrie musicale.Cette prod sans âme avec un son de bat(...)

17/08/2022, 19:26

KaneIsBack

Toujours un bon moment, ces reports de l'OEF, même si je ne suis pour ainsi dire jamais d'accord avec toi. Au passage, merci pour Escuela Grind, dans le genre, c'est franchement chouette. 

17/08/2022, 17:35

KaneIsBack

Pas mal. J'aurai sans doute oublié ce groupe demain, mais en attendant, je suis toujours client pour ce genre de Black/Death suédois à la Dissection. 

17/08/2022, 17:30

Humungus

Bah voilà...Cela ne révolutionne effectivement rien dans le genre, mais quoi qu'il en soit, cela faisait trèèèèèès longtemps qu'un groupe de Black 90s ne m'avait pas autant fait de l'œil.Dommage qu&apo(...)

17/08/2022, 16:00

Humungus

Un fest que je voulais faire quand j'étais encore jeune et plein d'entrain...Plus du tout le cas maintenant donc. Même si l'affiche beaucoup plus éclectique désormais me plait bien plus...PS : A te croire, malgré l'aur(...)

17/08/2022, 15:43

Jus de cadavre

La taille du report   Merci ! Un fest que je rêve de faire !

17/08/2022, 13:42

Gargan

C'est lØve.

17/08/2022, 10:59

Gargan

On dirait un générique de séries 80s US en boucle   

17/08/2022, 10:56

pierre2

On a le droit de dire que c'est pas terrible ?? mmmh....

17/08/2022, 08:37

Simony

Mouais... c'est pas fou fou...

17/08/2022, 08:30