À Nos Morts

Pilori

15/05/2020

Terrain Vague

 En ces heures plongées dans le noir, la joie, le plaisir ou encore l'amour deviennent des sentiments éphémères, laissant place à une grande terreur et comme dit un proverbe Français : "Les malheureux sont entourés de boue, de froid, de ténèbres et leur sort est la solitude" (dictionnaire des proverbes et idiotismes, Français - 1827).
Si dans ce malheur certains prêchent le pessimisme ou vendent de la peur, d'autres en tirent un certain bonheur, c'est le cas avec PILORI .

 Formé en 2016, le groupe de Rouen s'est forgé une solide réputation dans l'underground et après avoir suffisamment écumé la scène, il était temps pour eux d'avoir enfin un véritable album en cette année 2020 avec À Nos Morts.
Premier effort qui se veut redoutable et pestilentiel dont en résulte un amas de violence,  de fureur et de sang. Une image que PILORI cultive depuis sa création, mais ici le groupe arrive à son sacrement. Une abomination musicale qui pourrait redéfinir le spleen de Baudelaire.
Le quatuor obtient également une sonorité qui reflète totalement leur personnalité, elle se veut écrasante et brûlante, tel du goudron bouillonnant et cela ils le doivent à Cyrille Gauchet (FANGE, VERDUN...) et un mastering de Brad Boatright (NAILS, TRAP THEM, PIG DESTROYER...) de quoi faire des débuts en grande pompe.
À Nos Morts est une virée malsaine secouant son auditeur tout en le guidant vers les retranchements de la folie humaine.  

 Le groupe propose un mix d'éléments issus de l'extrême comme le Crust, le Death Metal et le Black Metal dans une atmosphère qui à travers cet album est sous une tension palpable, c'est très nerveux et imprévisible cela fonctionne, même si ce mélange est devenu très classique ces derniers temps.
L'album ne fait pas dans l'intro annonciatrice, le cataclysme nous tombe directement dessus avec "Que La Bête Meure" au rythme démesuré qui vous prend tout suite à la gorge par ses riffs lacérés et des aboiements vocaux proche de CONVERGE auxquels se greffe un featuring de choix en la personne de Dylan Walker (FULL OF HELL, SIGHTLESS PIT) afin d'amener un surplus de cruauté à ce titre. On note également une seconde invitation avec Matthias Jungbluth (CALVAIIRE, FANGE) venu prêter main forte sur "Poursuite Du Vent".
Place à une musique exutoire dans la violence et le tourment  ou à aucun moment le groupe ne s'arrête, jouant ainsi sur un rythme rapide mais bien précis. Les années passées le groupe a su apprendre leçon pour bien orchestrer sa folle recherche et obtenir un résultat cohérent, pour un registre que j'appelle "bête et méchant".
Je ne vais pas donc m'éterniser en description inutile car du début à la fin le track-list reste dans la même veine déstructrice, bon si je dois conseiller quelques titres croustillants à l'écoute : "La Grande Terreur" avec son lot de riffs noircis qui ne laissent pas indifférent, on y succombe rapidement, "Lorsque Viendra la Nuit" avec son aspect NAPALM DEATH ou encore "À la Recherche du Temps Perdu" où le groupe aborde des passages mélodiques avec toujours cette mélancolie qui colle à l'album

 Rien de révolutionnaire vous me direz vous, je vous l'accorde, mais sorti de l'ombre PILORI débute très fort par son premier long format dans un style aussi intense que inquiétant.
Il en aura fallu du temps pour que le groupe puisse enfin réaliser son œuvre. De la sueur, de la patience et de la volonté à en vomir ses tripes c'est vraiment ce qu'on ressent à travers cet album, ce qui rend la chose intéressante quand la passion à le dessus. 

Track-list :

01.Que la Bête Meure (feat. Dylan Walker)
02. Apnée
03. La Grande Terreur
04. Poursuite du Vent (feat. Matthias Jungbluth)
05. Roi des Rats
06. À Nos Morts
07. Lorsque Viendra la Nuit
08. Divine Comédie
09. Sous mes Mains
10. À la Recherche du Temps Perdu
11. Danse Macabre

PILORI BANCAMP
PILORI FACEBOOK



par Baxter le 19/05/2020 à 12:00
80 %    427

Commentaires (0) | Ajouter un commentaire

pas de commentaire enregistré

Ajouter un commentaire


Derniers articles

Dirge + Spinning Heads 2005

RBD 05/04/2021

Live Report

Voyage au centre de la scène : Frank Arnaud

Jus de cadavre 21/03/2021

Vidéos

Nile + Krisiun + Grave + Ulcerate 2009

RBD 03/03/2021

Live Report

Killing For Culture - Tome 2

mortne2001 23/02/2021

Livres

Voyage au centre de la scène : MASSACRA

Jus de cadavre 21/02/2021

Vidéos

Killing For Culture - Tome 1

mortne2001 15/02/2021

Livres

Moonspell 2007

RBD 04/02/2021

Live Report
Concerts à 7 jours
Tags
Photos stream
Derniers commentaires
Buck Dancer

J'ai jamais vraiment accroché a Pestilence, mais ce morceau est loin d'être degueu. Comme dit Simony, bien meilleur que les précédentes sorties récentes du groupe. 

19/04/2021, 10:49

Arioch91

+1Je n'ai pas aimé Resurrection Macabre, à tel point que je n'ai pas posé une oreille sur Doctrine et Obsideo.Hadeon, je l'ai écouté uniquement parce qu'une interview de Mamelick disait qu'il revenait sur le passé d(...)

19/04/2021, 10:24

Simony

Ca me semble quand même bien plus intéressant que ce qu'ils ont produit depuis leur retour aux affaires.

19/04/2021, 09:59

Arioch91

Oups ! J'étais totalement passé à côté de cette chronique ! Merci @mortne2001 pour l'avoir rédigée !

19/04/2021, 08:48

Arioch91

OK, on reprend les bonnes vieilles recettes visibles sur Hadeon : on prend Testimony, on mélange avec Spheres et ça donne Hadeon et semble-t-il Exitivm.A voir.

19/04/2021, 08:44

metalrunner

Une sacrée bonne surprise de l énergie de l innovation le futur quoi ..Dommage que la tournée de juin soit annulée

18/04/2021, 19:48

RBD

Je réagis plutôt comme Buck Dancer. Mes attentes envers FF sont basses depuis longtemps. Je n'espère plus de grands titres comparables à ceux qui remontent aux années 90 (formulé comme ça, c'est encore plus dur). Si tout est à l&apo(...)

18/04/2021, 12:39

yul

Rien de bien intéressant ici.

18/04/2021, 11:57

Gargan

Tu n’es donc pas optimiste.

18/04/2021, 08:15

la reine des neiges

ha ha! nul!

18/04/2021, 00:02

Eliminator

Tout est à chier, riffs insipides, claviers ultra kitch, refrain ultra mielleux. Ce son de gratte de merde, c'est époustouflant ! Cette mode des grattes 7/8 cordes me saoule, laissez ça à Meshuggah. Meme pas envie de juger le reste. Monde de merde! ;)

17/04/2021, 23:54

Gargan

On peut écouter la totalité à présent, et il faut bien dire que ça sort tout de suite du lot ! Je me tâte pour une commande.

17/04/2021, 19:01

Wolf88

17/04/2021, 17:26

NecroKosmos

Nous sommes vieux et nous avons bon goût. Bon, moi qui suis ultra-fan, j'adore le dernier album mais je trouve que la production y était un peu à chier. Mais je reste totalement confiant.

17/04/2021, 10:03

NecroKosmos

Bien vu le nom du groupe : facile à prononcer pour les non-biélorusses...  :)

17/04/2021, 09:59

Humungus

Mouais...Clairement pas terrible.Je rejoins Simony (sauf que moi j'avais plus qu'apprécié les deux derniers albums).Bref... A juger sur la longueur quoi... ... ...

17/04/2021, 08:51

Humungus

Ne nous voilons pas la face MorbidOM :Nous sommes vieux bordel !!!

17/04/2021, 08:51

Gargan

Très belle punchline finale haha !

17/04/2021, 08:41

MorbidOM

Je partageais les mêmes craintes d'autant que le dernier n'était pas forcément un accident (ça faisait un moment que le groupe tournait un peu en rond, d'ailleurs l'avant dernier si il était moins mauvais était déjà d&eacu(...)

17/04/2021, 02:21

Buck Dancer

J'etais parti pour dire du mal, j'en avais tellement envie vu ce qu'il reste du groupe et ce qu'il est devenu, mais je trouve le morceau presque bon. Surprenant dans sa construction, pas trop linéaire et avec des riffs pas si convenu. Puis il y a le chant bien hargneux (...)

16/04/2021, 23:53