À Nos Morts

Pilori

15/05/2020

Terrain Vague

 En ces heures plongées dans le noir, la joie, le plaisir ou encore l'amour deviennent des sentiments éphémères, laissant place à une grande terreur et comme dit un proverbe Français : "Les malheureux sont entourés de boue, de froid, de ténèbres et leur sort est la solitude" (dictionnaire des proverbes et idiotismes, Français - 1827).
Si dans ce malheur certains prêchent le pessimisme ou vendent de la peur, d'autres en tirent un certain bonheur, c'est le cas avec PILORI .

 Formé en 2016, le groupe de Rouen s'est forgé une solide réputation dans l'underground et après avoir suffisamment écumé la scène, il était temps pour eux d'avoir enfin un véritable album en cette année 2020 avec À Nos Morts.
Premier effort qui se veut redoutable et pestilentiel dont en résulte un amas de violence,  de fureur et de sang. Une image que PILORI cultive depuis sa création, mais ici le groupe arrive à son sacrement. Une abomination musicale qui pourrait redéfinir le spleen de Baudelaire.
Le quatuor obtient également une sonorité qui reflète totalement leur personnalité, elle se veut écrasante et brûlante, tel du goudron bouillonnant et cela ils le doivent à Cyrille Gauchet (FANGE, VERDUN...) et un mastering de Brad Boatright (NAILS, TRAP THEM, PIG DESTROYER...) de quoi faire des débuts en grande pompe.
À Nos Morts est une virée malsaine secouant son auditeur tout en le guidant vers les retranchements de la folie humaine.  

 Le groupe propose un mix d'éléments issus de l'extrême comme le Crust, le Death Metal et le Black Metal dans une atmosphère qui à travers cet album est sous une tension palpable, c'est très nerveux et imprévisible cela fonctionne, même si ce mélange est devenu très classique ces derniers temps.
L'album ne fait pas dans l'intro annonciatrice, le cataclysme nous tombe directement dessus avec "Que La Bête Meure" au rythme démesuré qui vous prend tout suite à la gorge par ses riffs lacérés et des aboiements vocaux proche de CONVERGE auxquels se greffe un featuring de choix en la personne de Dylan Walker (FULL OF HELL, SIGHTLESS PIT) afin d'amener un surplus de cruauté à ce titre. On note également une seconde invitation avec Matthias Jungbluth (CALVAIIRE, FANGE) venu prêter main forte sur "Poursuite Du Vent".
Place à une musique exutoire dans la violence et le tourment  ou à aucun moment le groupe ne s'arrête, jouant ainsi sur un rythme rapide mais bien précis. Les années passées le groupe a su apprendre leçon pour bien orchestrer sa folle recherche et obtenir un résultat cohérent, pour un registre que j'appelle "bête et méchant".
Je ne vais pas donc m'éterniser en description inutile car du début à la fin le track-list reste dans la même veine déstructrice, bon si je dois conseiller quelques titres croustillants à l'écoute : "La Grande Terreur" avec son lot de riffs noircis qui ne laissent pas indifférent, on y succombe rapidement, "Lorsque Viendra la Nuit" avec son aspect NAPALM DEATH ou encore "À la Recherche du Temps Perdu" où le groupe aborde des passages mélodiques avec toujours cette mélancolie qui colle à l'album

 Rien de révolutionnaire vous me direz vous, je vous l'accorde, mais sorti de l'ombre PILORI débute très fort par son premier long format dans un style aussi intense que inquiétant.
Il en aura fallu du temps pour que le groupe puisse enfin réaliser son œuvre. De la sueur, de la patience et de la volonté à en vomir ses tripes c'est vraiment ce qu'on ressent à travers cet album, ce qui rend la chose intéressante quand la passion à le dessus. 

Track-list :

01.Que la Bête Meure (feat. Dylan Walker)
02. Apnée
03. La Grande Terreur
04. Poursuite du Vent (feat. Matthias Jungbluth)
05. Roi des Rats
06. À Nos Morts
07. Lorsque Viendra la Nuit
08. Divine Comédie
09. Sous mes Mains
10. À la Recherche du Temps Perdu
11. Danse Macabre

PILORI BANCAMP
PILORI FACEBOOK



par Baxter le 19/05/2020 à 12:00
80 %    172

Commentaires (0) | Ajouter un commentaire

pas de commentaire enregistré

Ajouter un commentaire


Derniers articles

Wintersun

JérémBVL 01/06/2020

Songs For Insects

mortne2001 30/05/2020

Gateways To annihilation

Baxter 29/05/2020

Solstice

mortne2001 28/05/2020

The Triumph Of Steel

JérémBVL 27/05/2020

The Gathering 2006

RBD 26/05/2020

End Of Society's Sanity

mortne2001 25/05/2020

Dusk...And Her Embrace

JérémBVL 25/05/2020

Indecent & Obscene

Baxter 23/05/2020

Programmed

mortne2001 22/05/2020

Concerts à 7 jours
Blue Oyster Cult 02/06 : Le Trianon, Paris (75)
Tags
Photos stream
Derniers commentaires
Humungus

Pour ma part, je rejoignais surtout asqer sur le fait que je n'aimais pas le bazar...
Après, j'aurai très bien pu moi aussi utiliser ce genre de phrase fourre tout (c'est d'ailleurs tout à fait mon style) car et d'une j'ai une fâcheuse tendance à amalgamer très facilement Power et Sympho(...)

01/06/2020, 05:58

JTDP

Très content de voir que BOISSON DIVINE a les honneurs de ta plume, mortne2001, tant j'estime ce groupe. Pour moi, ils n'ont pas d'équivalent dans la scène Folk Metal française actuelle (bon faut dire qu'elle est bien sinistrée aussi). "Volentat" était déjà un bijou, celui-ci enfonce le clou(...)

01/06/2020, 01:20

Humungus

Cela faisait bien longtemps que je ne l'avais pas écouté celui-ci, du coup je me le retape dans les esgourdes en ce moment.
Et c'est vrai que c'est, une fois de plus, une putain de tuerie merde !
Rien que pour ce rappel à l'ordre, merci Baxter.

PS : Les Grands Anciens exi(...)

31/05/2020, 22:41

Buck Dancer

Je n'ai pas parlé de la chronique dans mon premier commentaire pour ne pas être désobligeant envers l'auteur, mais c'est vrai que, on dirait une... traduction Google.

31/05/2020, 14:51

stench

Je n'ai jamais pu me faire à cet album qui m'a déçu à sa sortie. Il a probablement ses qualités mais rien à faire, ma première impression n'a jamais changé (et je perds sans doute quelque chose)... Pour le coup, je vais encore me le passer aujourd'hui pour voir !
Par ailleurs, je suis (...)

31/05/2020, 09:34

Gargan

Qu'est ce que c'est que ce groupe ? Merci pour la découverte.

30/05/2020, 22:36

aras

plutôt moyen voire mauvais, Entre 2 eaux à l'image du groupe

30/05/2020, 20:42

KaneIsBack

Je vais la faire courte, et je vais paraphraser le public d'une autre discipline dont je suis fan : BOOOOOOOORIIIIIIIIIIIIING !!!

Nan, mais sans déconner, je me suis un peu - beaucoup - emmerdé en écoutant ce disque. J'avoue m'être mis à Nightwish uniquement à cause de Floor, mais(...)

30/05/2020, 18:20

NecroKosmos

Ah, ce titre me plaît bien ! Je surveille.

30/05/2020, 17:37

Riffing Curiosity

Premier Morbid qui m'ait déçu aussi. UNe moiteur et ds ambiances lourdes, un gros travail sur le son mais j'ai jamais accroché, CD revendu bien vite. Aujourd'hui je regrette et lui donnerais bien une seconde chance.
Et malgré moi, j'y peux rien, Morbid Angel c'est avec David Vincent ou ri(...)

30/05/2020, 15:27

steelvore666

Pfiou c'est intéressant soit, mais pas évident à lire !

30/05/2020, 14:25

grinder92

Le guitariste sur "The Crimson Idol", l'un des albums qui a changé ma vie... une page se tourne...

30/05/2020, 13:26

RBD

Il n'a pas attendu les contestés "H" et "I" pour être assez apprécié, cet album. Parce qu'il reste bien au-dessus de la production lambda de toute la scène. Tucker est un bon growleur et en revenant aux bases, ils ne pouvaient pas se planter.

30/05/2020, 13:10

Saddam Mustaine

RIP

Guitariste de Alice Cooper et WASP surtout je me souviens.

30/05/2020, 12:58

RBD

Reste à voir ce que ce retour en arrière managérial va donner. J'aimais bien la rétrogradation mesurée du dernier vers un Death toujours très technique mais revenu à un certain niveau d'efficacité basique.

30/05/2020, 12:56

MorbidOM

Premier album de MA qui m'ait un peu déçu, non pas qu'il soit mauvais mais il manque un peu de personnalité. À la limite je préfère presque H qui malgré tous ses défauts n'aurait clairement pu être pondu par aucun autre groupe en ce monde.
(il faudrait faire un peu attention à l'orth(...)

30/05/2020, 06:28

MorbidOM

Bizarrement, j'avais vu le groupe à l'époque de Vempire, je les connaissais pratiquement pas et j'avais plutôt une image de poseurs mais j'avais été assez impressioné (et j'étais loin d'être le seul), puis je le ai revus quelques fois et c'était vraiment tout pourri, même à l'époque de C(...)

30/05/2020, 04:25

Humungus

Je confirme la merde en live.
"Tellement inaudible que le groupe en était ridicule sur les planches..."
Mais même sans ça de toutes façons, ils étaient ridicules sur scène !
Je me souviens de gars en échasse au HELLFEST... C'te poilade bordel !!!

29/05/2020, 22:46

quaraz

plastigroup

29/05/2020, 22:14

lolilol

Nez Crotte quel nom ridicule pour un groupe...

29/05/2020, 22:12