À Nos Morts

Pilori

15/05/2020

Terrain Vague

 En ces heures plongées dans le noir, la joie, le plaisir ou encore l'amour deviennent des sentiments éphémères, laissant place à une grande terreur et comme dit un proverbe Français : "Les malheureux sont entourés de boue, de froid, de ténèbres et leur sort est la solitude" (dictionnaire des proverbes et idiotismes, Français - 1827).
Si dans ce malheur certains prêchent le pessimisme ou vendent de la peur, d'autres en tirent un certain bonheur, c'est le cas avec PILORI .

 Formé en 2016, le groupe de Rouen s'est forgé une solide réputation dans l'underground et après avoir suffisamment écumé la scène, il était temps pour eux d'avoir enfin un véritable album en cette année 2020 avec À Nos Morts.
Premier effort qui se veut redoutable et pestilentiel dont en résulte un amas de violence,  de fureur et de sang. Une image que PILORI cultive depuis sa création, mais ici le groupe arrive à son sacrement. Une abomination musicale qui pourrait redéfinir le spleen de Baudelaire.
Le quatuor obtient également une sonorité qui reflète totalement leur personnalité, elle se veut écrasante et brûlante, tel du goudron bouillonnant et cela ils le doivent à Cyrille Gauchet (FANGE, VERDUN...) et un mastering de Brad Boatright (NAILS, TRAP THEM, PIG DESTROYER...) de quoi faire des débuts en grande pompe.
À Nos Morts est une virée malsaine secouant son auditeur tout en le guidant vers les retranchements de la folie humaine.  

 Le groupe propose un mix d'éléments issus de l'extrême comme le Crust, le Death Metal et le Black Metal dans une atmosphère qui à travers cet album est sous une tension palpable, c'est très nerveux et imprévisible cela fonctionne, même si ce mélange est devenu très classique ces derniers temps.
L'album ne fait pas dans l'intro annonciatrice, le cataclysme nous tombe directement dessus avec "Que La Bête Meure" au rythme démesuré qui vous prend tout suite à la gorge par ses riffs lacérés et des aboiements vocaux proche de CONVERGE auxquels se greffe un featuring de choix en la personne de Dylan Walker (FULL OF HELL, SIGHTLESS PIT) afin d'amener un surplus de cruauté à ce titre. On note également une seconde invitation avec Matthias Jungbluth (CALVAIIRE, FANGE) venu prêter main forte sur "Poursuite Du Vent".
Place à une musique exutoire dans la violence et le tourment  ou à aucun moment le groupe ne s'arrête, jouant ainsi sur un rythme rapide mais bien précis. Les années passées le groupe a su apprendre leçon pour bien orchestrer sa folle recherche et obtenir un résultat cohérent, pour un registre que j'appelle "bête et méchant".
Je ne vais pas donc m'éterniser en description inutile car du début à la fin le track-list reste dans la même veine déstructrice, bon si je dois conseiller quelques titres croustillants à l'écoute : "La Grande Terreur" avec son lot de riffs noircis qui ne laissent pas indifférent, on y succombe rapidement, "Lorsque Viendra la Nuit" avec son aspect NAPALM DEATH ou encore "À la Recherche du Temps Perdu" où le groupe aborde des passages mélodiques avec toujours cette mélancolie qui colle à l'album

 Rien de révolutionnaire vous me direz vous, je vous l'accorde, mais sorti de l'ombre PILORI débute très fort par son premier long format dans un style aussi intense que inquiétant.
Il en aura fallu du temps pour que le groupe puisse enfin réaliser son œuvre. De la sueur, de la patience et de la volonté à en vomir ses tripes c'est vraiment ce qu'on ressent à travers cet album, ce qui rend la chose intéressante quand la passion à le dessus. 

Track-list :

01.Que la Bête Meure (feat. Dylan Walker)
02. Apnée
03. La Grande Terreur
04. Poursuite du Vent (feat. Matthias Jungbluth)
05. Roi des Rats
06. À Nos Morts
07. Lorsque Viendra la Nuit
08. Divine Comédie
09. Sous mes Mains
10. À la Recherche du Temps Perdu
11. Danse Macabre

PILORI BANCAMP
PILORI FACEBOOK



par Baxter le 19/05/2020 à 12:00
80 %    283

Commentaires (0) | Ajouter un commentaire

pas de commentaire enregistré

Ajouter un commentaire


Derniers articles

TEMNEIN

youpimatin 10/08/2020

Down 2009

RBD 08/08/2020

Universe

mortne2001 29/07/2020

F.F.W.

mortne2001 27/07/2020

Tiamat 2010

RBD 26/07/2020

Créda Beaducwealm

mortne2001 24/07/2020

Les Enfants du Cimetière

mortne2001 20/07/2020

Concerts à 7 jours
Wormrot + Trepan Dead + Mucus 18/08 : La Brat Cave, Lille (59)
Tags
Photos stream
Derniers commentaires
Simony

Décidément ce titre de BENEDICTION donne vraiment envie d'en entendre plus. Classique mais efficace.

11/08/2020, 21:21

Moshimosher

Une bien triste nouvelle... RIP... :(

11/08/2020, 21:13

LeMoustre

Hâte d'en ecouter plus. Ramenez nous Sabbat et Deathrow et on sera comblés.

11/08/2020, 12:13

Kerry King

Dommage aussi cette histoire qu'il ne soit plus avec Entombed mais sous Entombed A.D.

D'ailleurs que devient Entombed de Hellid ? LG reste le membre charismatique du groupe pour moi.

10/08/2020, 22:03

Kerry King

Une légende. RIP.

10/08/2020, 21:59

Gargan

Riffs hypnotiques, chant excellent, merci pour la découverte.

10/08/2020, 13:36

Humungus

Phil is god.

10/08/2020, 10:38

Humungus

Pour l'avoir croisé back stage il y a quelques années, je confirme que ce type est la gentillesse même.

10/08/2020, 10:36

adq

En meme temps en piccolant et se shootant non stop c'est quasi inevitable maheureusement,,,

10/08/2020, 10:30

adq

connais pas mais merci pour la news people

10/08/2020, 10:28

Raumsog

Ouch c'est dur ça... Outre la carrière qu'on lui connaît, le type a quand même l'air foncièrement hyper sympa donc vraiment bonne chance à lui, "get the damn deal done" comme il dit!

10/08/2020, 09:26

LeMoustre

Entre lui et le cancer de LG Petrov, quelle tristesse.

10/08/2020, 08:57

Nubowsky

Quel dégoût..

10/08/2020, 07:11

Kerry King

Putain de chanteur LG ! La famille Metal est avec lui !

10/08/2020, 00:23

RBD

Tout à fait en phase avec cette présentation ! J'ai découvert le groupe avec cet album et j'ai été conquis. Je l'ai pris plutôt comme du Death Sludge à la Ulcerate et compagnie, dans une version plus accessible que les autres classiques de ce style que le groupe rejoint dès ce coup de maîtr(...)

09/08/2020, 22:50

RBD

Belle histoire dans cette épouvantable tragédie. Il doit y en avoir d'autres. Nervecell est un très bon groupe de Death brutal que je suis depuis leur premier disque.

09/08/2020, 21:53

RBD

Allons bon ! Tous nos voeux de force et de rétablissement.

09/08/2020, 21:47

Buck Dancer

J'ai d'abord eu peur en pensant qu'il était décédé, et vu ma réaction cela m'aurait fait un vrai choc, mais bien mauvaise nouvelle.
Allez LG, nique lui sa gueule à ce putain de cancer.

09/08/2020, 20:17

Buck Dancer

Vu en 2012 au Bataclan et j'ai pris un pied énorme. Et au contraire de toi RBD, j'ai eu cette sensation de spontanéité, qui manque cruellement a 99% des groupes metal que j'écoute. Phil hésitait pas à stoppé un morceau en plein milieu, pour mieux le recommencer ensuite, parce que le public ne(...)

09/08/2020, 16:32

KaneIsBack

Dans le genre LDOH-worship, c'est plutôt bon. Dommage que ça soit si court !

09/08/2020, 11:33