Aegrum Satanas Tecum

Azazel

24/09/2021

Primitive Reaction

AZAZEL (hébreu : עזאזל) est un terme énigmatique que l'on trouve dans le Tanakh (Bible hébraïque) ainsi que dans certains apocryphes. Il ferait référence à un antique démon que les anciens Cananéens croyaient habiter le désert   

 

Merci Wikipedia pour cette démoniaque précision, mais l’AZAZEL dont nous allons parler est bien réel, et musical par-dessus le marché. AZAZEL fait justement partie de ces légendes bien enfouies dans le sol finlandais, et sa naissance néfaste remonte à l’époque où la Norvège et la Suède se partageaient le royaume BM à grands coups d’épée, et de déclarations aussi tapageuses que méprisantes. Les deux scènes s’affrontaient pendant que dans l’ombre, une hideuse créature tapie dans la terre impure s’apprêtait à commettre ses exactions sanglantes et sombres.

Les desseins d’AZAZEL ont toujours été simples et purs, pourtant, la trajectoire du groupe a connu bien des déviations et contourné bien des embûches. Formé en 1992, le groupe a d’abord publié une première démo assez alléchante pour que l’underground le remarque (Crucify the Jesus Christ Again), avant de s’éteindre via un EP qui annonçait sans le savoir une longue période de silence (The Night of Satanachia). Après ces débuts tonitruants et porteurs de désespoir, le combo s’est enterré dans les limbes de la production, pour ne revenir que quinze ans plus tard et un split en compagnie de GOATMOON, avant d’enfin publier son premier manifeste de haine l’année suivante, via l’impitoyable et assourdissant Jesus Perversions.

Et les perversions du nazaréen furent suffisamment lubrique pour déchaîner les enfers, et permettre aux finlandais d’enregistrer une suite à la hauteur des désespérances, et Witches Deny Holy Trinity de conquérir un public de fidèles, très attachés à l’optique roots de cet ensemble fielleux et bruitiste. Aujourd’hui, soutenu par le label national Primitive Reaction, AZAZEL émerge enfin des enfers de Dante pour clore sa trilogie initiale, avec huit nouveaux morceaux toujours aussi peu compromis, et symptomatiques d’une démarche rétrograde délicieuse comme un lambeau de chair trouvé sur les dalles d’une église oubliée par le temps.    

 

Lord Satanachia (chant, seul membre d’origine), Mavrofos & Raakalainen (guitares), Idimmu (batterie) et Lucifuge Rofocale (basse), nous offrent non seulement le visage hideux d’un nouveau line-up renouvelé aux deux-cinquièmes, mais aussi une nouvelle plongée dans les horreurs du BM finlandais historique. Et il est certain qu’en écoutant ce troisième chapitre de la saga, on regarde méchamment en arrière, lorsque le BM n’était encore que grimaces grotesques et riffs lancinants. Réfutant tout principe d’évolution, AZAZEL se concentre sur la facette la plus HELLHAMMER du BM nordique, se reposant sur des guitares sombres et rudimentaires, un chant exhorté comme à la grande époque de DARKTHRONE, des accélérations prévisibles à cent bornes, et une ambiance générique putride. Esthètes, fuyez-donc pendant qu’il est encore temps, car vous ne trouverez dans les sillons numériques d’Aegrum Satanas Tecum que passion rétrograde et instincts viscéraux. Certes, la musique composée par le quintet ne donne pas vraiment envie de se lever la nuit pour aller sacrifier une vierge sur un autel de fortune, mais cette optique passéiste, ce refus de l’évolution et de la progression a quelque chose d’hypnotique, et les compositions déroulent leur litanie morbide comme un cauchemar venu du fond des temps.

J’en veux pour preuve l’infâme « I Worship Him » qui jure son allégeance au malin en utilisant des formules passées de trépassés, mais aussi l’infect « Demons Attack the Nun's Chapel (Aegrum Satanas Tecum) », dont l’orchestration est réduite au minimum, et les effets totalement absents. Presque Punk dans cette volonté de se borner à reprendre les principes de base, ce troisième album dénote dans la production actuelle, pas vraiment lo-fi, mais éloigné des turpitudes ambitieuses des créateurs les plus avant-gardistes. Les nombreux arrangements et effets sur le chant, ces parties de guitare monotones qui résonnent comme un tocsin dans le lointain, cette rythmique sommaire qui n’accepte que le mid et les blasts comme moyens d’expression, le tout à des allures de vieil épouvantail ressorti pour Halloween, dans le but d’effrayer quelques pèlerins perdus dans la campagne.

AZAZEL est donc l’essence même du mal, et une légende finlandaise qu’on se raconte entre initiés. Evidemment, le tout a des airs de redite plus ou moins habile, mais ce flair au moment de trouver l’atmosphère idoine, cette voix de vieille sorcière perdue dans le labyrinthe du mal, cette caisse claire à peine discernable, et cette production old-school font de ce troisième tome une réussite nostalgique, une promesse tenue. Celle de ne jamais renier ses origines, et de continuer d’honorer les premières années du BM, bien avant qu’il ne devienne un phénomène de foire et une prise de becs entre puristes.

 

                                                                                                                                                                                                       

Titres de l’album:

01. Invocation (Hail the Ancient Ones)       

02. Jesus Christ Impotent Rotting Saviour

03. Welcome to Church Bizarre       

04. I Worship Him    

05. Demons Attack the Nun's Chapel (Aegrum Satanas Tecum)

06. Incubus Rises Again       

07. Succubus, My Infernal Vampire Spirit

08. In Nomine Dei Nostri Satanas


Facebook officiel


par mortne2001 le 02/05/2022 à 15:22
72 %    103

Commentaires (0) | Ajouter un commentaire

pas de commentaire enregistré

Ajouter un commentaire


Derniers articles

Peter Hook and The Light

RBD 24/05/2022

Live Report

Kraftwerk 3 D

RBD 14/05/2022

Live Report

Mosh Fest 7

RBD 12/05/2022

Live Report

The Exploited + Fat Society + F.O.M.

RBD 27/04/2022

Live Report

100 Albums à (re)découvrir - Chapitre 1

mortne2001 25/04/2022

La cave

DEFICIENCY : entretien avec Laurent Gisonna (guitare/chant)

Chief Rebel Angel 20/04/2022

Interview

Author and Punisher + Mvtant + HAG

RBD 10/04/2022

Live Report
Concerts à 7 jours
Kaleidobolt + Sacri Monti 24/05 : Shop , Chalons-en-champagne (51)
Tags
Photos stream
Derniers commentaires
ars

Ils auraient du arreter depuis longtemps. Les plaisanteries les plus courtes sont les meilleures.

24/05/2022, 10:32

asr

Vince Neil n'a jamais su chanter. Il a juste bousille ses cordes vocales en forcant sans aucune technique

24/05/2022, 09:38

Chief Rebel Angel

C'est la tournée qui devait avoir lieu avant le confinement il me semble. Motley Crue ont eu toutes les peines du monde pour justifier ce retour mdr

23/05/2022, 11:25

L\'Anonyme

Vince Neil sait de nouveau chanter ?

23/05/2022, 09:29

Sharon Osbourne sale putain

New Noise, c'est pour les bobos élevés au soja

21/05/2022, 19:50

Le zizi au cancer de LG Petrov

Humungus le sale assisté, c'est pas parce que t'es occupé à boire ton RSA qu'il ne faut pas aller te rencarder sur le net. Enfin, je veux dire, te rencarder pour autre chose que les dernières vidéos de Pascal OP.

21/05/2022, 19:48

Simony

Désolé Humungus !   

21/05/2022, 15:33

Chief Rebel Angel

@Humungus mieux vaut tard que jamais ;)

21/05/2022, 13:52

Humungus

Simony + 1 (comme d'hab'...).Seul bémol à tout ça : Pourquoi vous prévenez si tard du bazar ?!?!

21/05/2022, 13:10

NecroKosmos

Comparez NEW NOISE et METALLIAN et vous comprendrez tout. Et à propos de ROCKHARD, avez-vous déjà vu la version allemande ? Le jour et la nuit...

21/05/2022, 07:23

NecroKosmos

Pas faux, surtout depuis la fermeture du Mondo Bizarro.

21/05/2022, 07:18

Simony

Au-delà de la ligne éditoriale du magazine que l'on aime ou pas, moi c'est plutôt la longévité, 30 ans tout de même, lorsque l'on connait la scène Metal française, c'est une durée qui en impose. Après je parta(...)

20/05/2022, 22:46

Arioch91

J'achète Metallian de temps à autre, p'tet 2 fois par an mais guère plus.Pour moi, ça a toujours frôlé l'amateurisme, ce mag et j'aime pas leur manière de proposer autant de pages pour un gros groupe que pour un groupe net(...)

20/05/2022, 20:42

BOULOGNE WOOD NECRO TRANNY

Rennes, cette ville de clodo et de cafards.

20/05/2022, 19:37

Brutal caca

Comme quoi, on peut faire de la merde sur le long terme. Merci Merdallian!

20/05/2022, 19:36

Jus de cadavre

La scène rennaise qui continue de mettre des taloches bien comme il faut ! Terrible !

20/05/2022, 09:44

Namless

Metallian, ou le magazine non reçu 1 mois et demi après l'avoir commandé ?

20/05/2022, 08:38

Jus de cadavre

J'y trouve un petit coté Revenge aussi... Ça aussi c'est sale décidément !   

19/05/2022, 18:59

Jus de cadavre

Ah ouais   Bestial et old-school la vache ! Je sais pas ce qu'ils bouffent en Australie mais ils aiment le sale !Exce(...)

19/05/2022, 18:56

Fred

Sans parler de la partie restauration avec toutes les pénuries , vaut mieux s’abstenir des stands et apporter sa bouffe . 

19/05/2022, 17:02