Ancient Astronauts

Motorpsycho

19/08/2022

Stickman Records

Au-revoir les petits jeunes et bonjour l’arrière-garde. Il est connu que les musiciens de Rock Progressif se bonifient avec l’âge, comme le bon vin, et ce nouvel album des norvégiens de MOTORPSYCHO vient le prouver, en quatre morceaux seulement, mais quatre morceaux qui synthétisent leur long passé tout en louchant vers l’avenir. Un avenir encore long si l’on en croit la vitalité de cette musique, et ce, malgré un lourd bagage du passé à porter sur les épaules.

Et en termes de vieux briscards, les MOTORPSYCHO se posent là. Formation dans la Norvège des années 80, à Trondheim, quelques années de pratique musicale avant la mise en place d’un plan de carrière, et un album majeur élevé au rang d’inspiration divine : Rainbow Rising. Avec une telle référence en ligne de mire, il eut été logique d’attendre des norvégiens un Heavy Metal flamboyant et épique, et c’est pourtant vers la sagesse et la modération du Rock progressif que les jeunes se sont tournés, comme conscients de leur rôle à jouer sur cette scène. Je ne vous ferai pas étalage du CV, les pages dédiées sont là pour ça, mais soyez assurés qu’en 2022, les musiciens disent ce qu’ils ont à dire, et pas plus. Il y a longtemps qu’ils ne cherchent plus leur chemin, tout tracé, en circonvolutions. Et le suivre tient de la magie la plus brute.

Bent Sæther (chant/basse), Hans Magnus Ryan (guitare/chant) et Tomas Järmyr (batterie) nous proposent donc avec Ancient Astronauts une odyssée spatiale onirique, riche d’épisodes divers, en rebondissements rythmiques, entre PORCUPINE TREE et les FLOWER KINGS, alors même qu’ils déforment leur propre style depuis longtemps. La musique du trio pourrait se rapprocher de celle d’un RUSH soudainement dominé par l’esprit rebelle de Steven Wilson, celui de début de carrière, avant qu’il ne sombre dans les affres d’une Pop synthétique léchée.

Une fois encore, MOTORPSYCHO domine sèchement son sujet, se veut libre et polymorphe, et insère des structures seventies dans modèle global nineties, comme si les deux époques étaient liées par un fil invisible. A la manière d’un PINK FLOYD des années 70/73, Ancient Astronauts trouve un thème harmonique, s’y accroche, et laisse les instrumentistes faire le reste. En découlent des breaks homériques, des déviations gargantuesques, et un niveau collectif proche de la perfection technique. Il n’y a qu’à apprécier de sa chaise l’énorme break central de « Mona Liza/Azrael », percussion dans un espace restreint entre HAWKWIND et YES. Et ce genre de prouesse est monnaie courante chez les norvégiens. Une question de classe internationale je suppose.

Si le Rock progressif peut se montrer redondant et condescendant parfois, envers les masses, celui du trio de Trondheim est toujours aussi abordable, malgré sa fantaisie et ses constructions en gigogne. Il nous concerne tous, puisqu’il mélange des ingrédients de Jazz, de Rock, de Metal, de Fusion, de Pop, de Folk, et peut donc séduire un public hétéroclite, qui aime les bonnes et belles chansons. Et les quatre de ce nouvel album sont justement des modèles du genre.

Il est évident que les deux dernières tranches de vie sont les plus conséquentes et les plus passionnantes. « Mona Liza/Azrael », déjà citée, est une sorte de perfection dynamique difficile à égaler, même pour les plus grands, et reste la marque de fabrique d’un ensemble qui se connaît bien, et ose encore se défier lui-même. Les moments de calme, les silences s’opposent aux charges virulentes, proches d’un Metal prog du meilleur cru, les transitions parfaites, tout est mis à contribution pour faire de ce nouvel album une surprise de Noël largement en avance. Proche du FLOYD par cette manière de laisser respirer des licks, avant de les laisser revenir à leur forme initiale, intime de PORCUPINE TREE pour cette façon de glisser du Rock vers le Metal, et membre de la famille royale de Canterburry pour cet académisme de surface, MOTORPSYCHO prouve que plus de trente ans de carrière n’ont en rien émoussé son envie, et qu’il est toujours capable de créer un canevas solide, aux mailles ajourées.

« Chariot Of The Sun – To Phaeton On The Occasion Of Sunrise (Theme From An Imagined Movie) », bande originale d’un film qui n’existe pas, pourrait pourtant suggérer de superbes images, défilant au son d’une mélodie épurée mais magnifique, et soutenue par cette guitare à la Gilmour, calme, pastorale et à l’économie. En vingt-deux minutes, le groupe propose plusieurs actes, comme à son habitude, souille le silence d’une soudaine crise de colère avec basse proéminente et riffs d’acier, confirme ses liens avec Wilson et PORCUPINE, pour s’offrir une porte de sortie de luxe, à la manière d’un faux blockbuster européen.

Cette musique, c’est une richesse, et surtout, la preuve que le Rock progressif peut encore enthousiasmer de son envie en 2022. Membre d’honneur de la confrérie depuis ses débuts, MOTORPSYCHO prouve qu’il a encore des choses à dire malgré la logique de son discours depuis des années, et nous offre un album sinon audacieux, tout du moins parfaitement équilibré. La patte des maîtres s’y reconnaît entre mille, et ces quatre morceaux sont autant d’ajouts de taille à une discographie déjà pléthorique.     

Ancient Astronauts vous emmènera loin et haut, mais il vous incombe la responsabilité de savoir si vous serez capable d’en revenir, ou pas.   

   

         

Titres de l’album :

01. The Ladder

02. The Flower Of Awareness

03. Mona Liza/Azrael

04. Chariot Of The Sun – To Phaeton On The Occasion Of Sunrise (Theme From An Imagined Movie)


Site officiel

Facebook officiel


par mortne2001 le 14/09/2022 à 17:52
90 %    54

Commentaires (0) | Ajouter un commentaire

pas de commentaire enregistré

Ajouter un commentaire


Derniers articles

MALEMORT: les fantômes d'Hérouville.

mortne2001 27/09/2022

Interview

Obscura + Persefone + Disillusion

RBD 26/09/2022

Live Report

Voyage au centre de la scène : CARDIAC CEASE

Jus de cadavre 25/09/2022

Vidéos

100 Albums à (re)découvrir - Chapitre 4

mortne2001 04/09/2022

La cave

MOTOCULTOR 2022 / XIII édition

Jus de cadavre 30/08/2022

Live Report

Obscene Extreme 2022

Mold_Putrefaction 16/08/2022

Live Report

J'irai Mosher chez vous ! Episode 4 : Seattle

Jus de cadavre 12/08/2022

J\'irai mosher chez vous
Concerts à 7 jours
The Vintage Caravan + Volcanova 08/10 : Espace Solana, Chalons-en-champagne (51)
Cult Of Luna + Caspian + Holy Fawn 11/10 : Stereolux, Nantes (44)
Tags
Photos stream
Derniers commentaires
senior canardo

cool ! je connais maintenant 2 groupes Bulgares ! pour ceux qui connaissent pas, ya Terravore qui fait du bon thrash ;)

06/10/2022, 10:49

NecroKosmos

Le seul intérêt de ce concert, c'est la première partie. RAVEN : un groupe fantastique sous-estimé.

06/10/2022, 05:51

Satan

C'est terrible... Et puis, quel groupe d'exception, ça me fait mal au cœur pour eux.

05/10/2022, 21:22

Arioch91

Un concept album sur un écrit de Lovecraft ? Ok je prend direct !

05/10/2022, 20:41

VonDerKrieg

A noter que tout vient du compte twitter d'un certain "Alex", qui après avoir envoyé au maire de la ville de Bessancrout plusieurs messages publiques remplis de conclusion hâtives et de liens à l'emporte piéce quant au passé de certains(...)

05/10/2022, 18:36

Gargan

Je m'attendais à du très bon, tout sauf déçu. J'espère qu'ils vont percer au-delà de l'hexagone, car ils le méritent amplement.

05/10/2022, 09:18

Sadam Mustaine

Le reproche que je fais a Metallica c'est de vivre sur ses lauriers depuis 30 ans et de vivre sur 10 grandes années de carrière pour depuis faire des albums de la qualité d'un groupe qui remplirai tout juste des petites salles 

04/10/2022, 23:31

Adolpho Ramirez

L'orga qui réagit comme des grosses pédales en chouinant sur Internet et en faisant une cagnotte (qui a été supprimé LOL), au lieu d'aller directement confronter le cuck soyboy à l'origine de l'annulation. Finalement, si ça peut(...)

04/10/2022, 22:00

Alex fan

Magnifique retour aux sources de ma jeunesse 

04/10/2022, 19:17

Jus de cadavre

Le type à l'origine de ce merdier est un gars de la scène. Qui en son temps fut pris en photo avec des tshirts tendencieux de BM. Le monsieur veut sans doute se racheter ?Pathétique.

04/10/2022, 14:11

Jus de cadavre

Metallica n'oublie clairement pas d'ou ils viennent. Les premiers mecs / roadies du fan club recoivent encore aujourd'hui des invitations pour les concerts dans leurs villes.Juste mega respect.

04/10/2022, 14:06

Simony

Pseudo-nazi de ce que j'ai compris.

04/10/2022, 11:17

Humungus

Et l'hurluberlu dénonçait quoi exactement ?Une imagerie satanique ou une accointance pseudo-nazi ?

04/10/2022, 10:12

Humungus

Bordel !Avant de lire ton commentaire Simony, c'est exactement ce que je m'apprêtais à poster...METALLICA = Le groupe que l'on ne peut pas complétement détester.

04/10/2022, 10:08

Simony

On peut dire ce que l'on veut sur ce groupe que je ne suis plus depuis de nombreuses années mais c'est encore un des rares à faire ce qui leur chante et avoir ce genre d'attention envers ceux qui les ont aidé et leurs fans, musicalement ça ne me parle pl(...)

04/10/2022, 09:10

Simony

Pression d'un illuminé sur la localité qui accueillait l'évènement quand à la présence d'un groupe de Black Metal. Je ne sais pas quel groupe était visé par cette action remplie de courage mais il a eu gain de cause puisque le(...)

04/10/2022, 09:07

Humungus

Tout cela ne me donne toujours pas les raisons de l'annulation...

03/10/2022, 23:41

Simony

Pour ceux que ça intéresse, opération d'ANTIQ LABEL en soutien au festival,SPECIAL SALE / VENTE SPECIALEEn soutien au

03/10/2022, 22:34

Satan

Et après on dit que l'extrême-droite est le danger suprême, alors que l'extrême-gauche est en train d'installer en sous-pente la dictature. Taake et ensuite ça.... on n'est pas dans la merde avec des pignoufs pareils.

03/10/2022, 22:22

Orphan

Ils n'ont qu'à faire un "RAP FEST" avec l'idéologie nauséabonde qui va avec.

03/10/2022, 14:16