Awakening

Trauma

09/09/2022

Massacre Records

La vie est déjà assez compliquée comme ça, alors autant dire les choses simplement : TRAUMA sort un nouvel album. Quatre ans après l’excellent As the World Dies, chroniqué en ces colonnes, les californiens s’en reviennent enfin avec un paquet de nouvelles chansons, et la nouvelle, elle, est bonne. Si pour beaucoup, TRAUMA restera l’anciengroupedeCliffBurtonavantd’intégrerMETALLICA, réduire le groupe à cette simple anecdote historique serait d’une injustice crasse. Et même si le seul album officiel du quintet avant séparation n’était évidemment pas forcément à la hauteur des standards de l’époque, ses œuvres depuis sa reformation tiennent souvent la dragée haute à celles des références des années 80, engluées dans leurs certitudes.

Depuis As the World Dies, quelques petits ajustements ont été faits au niveau du line-up, TRAUMA accueillant un nouveau chanteur, Brian Allen (DARK ARENA, DARK SKY CHOIR, TWO HEADED BEAST, ex-LAST EMPIRE, ex-VICIOUS RUMORS, ex-FATHER MARY), et perdant son bassiste Greg Christian, parti vivre d’autres aventures. Et si Greg joue sur l’album, il a déjà été plus ou moins remplacé live par Michael Spencer, et l’avenir nous dévoilera l’identité de ce nouveau bassiste.

Le line-up 2022 d’Awakening est donc le suivant : Brian Allen (chant), Greg Christian (basse), Kris Gustofson (batterie, et seul membre historique), ainsi que Steve Robello et Joe Fraulob aux guitares. Seul le chant diffèrera donc d’As the World Dies, la musique restant la même, agressive, puissante, et à la frontière séparant le Power Metal du Thrash. Très Heavy, ce troisième album post-reformation est immédiatement prenant, rapidement convaincant, et propose ce que le groupe de Frisco maîtrise le mieux : un Heavy agressif, parfois véloce mais toujours épais.

« Walk Away » en ouverture, donne le ton des débats, qui se montrent sous un jour plutôt agité. D’emblée, le quintet joue la carte de la férocité, avec ses deux guitares en avant, entre METAL CHURCH et NEVERMORE avec cette petite touche ANNIHILATOR. On sent les musiciens affûtés, le propos bien écrit, et l’envie décuplée par les années de silence. Toujours aussi formel dans ses structures, TRAUMA ne prend aucun risque, et flatte les instincts des fans de Metal dans le sens du poil.

Double grosse caisse en roue libre, production énorme mais aérée, chant grinçant s’envolant dans les aigus, la mise en place est nette et efficace, et « Death Of The Angel » confirme immédiatement cette impression. Sorte de rouleau compresseur à la JUDAS PRIEST en cure de Bay-Area, ce single est bien sûr extrêmement viril, convaincant et séduisant, et compense en puissance ce qui lui fait défaut en originalité.

Très en jambes, le quintet se laisse porter par son inspiration la plus sincère, et nous vend au kilo des hymnes Heavy comme on les aime, avec ces petites fioritures mélodiques et ces soudains écrasements fatals. On prend note de cette franchise, et de cette assise traditionnelle, nous renvoyant au meilleur des années 90, lorsque le Groove commençait à se tailler une bonne place sur la scène Thrash américaine. Intelligents, les titres ne manquent pas d’idées porteuses, mais gardent tous en ligne de mire le plus important : l’efficacité, quoi qu’il en coûte, via une palanquée de riffs performants et tranchants.

Saccades, syncopes, tout y passe, petites trouvailles ludiques pour relancer la machine, et « Meat » d’incarner le hachoir de boucherie pour broyer la viande. Aucune mauvaise surprise ne vient donc entacher cet album, qui se hisse sans problème au même niveau d’intensité que son aîné. On pense souvent à une version plus musclée de SANCTUARY, eu égard à ce chant sournois et aigu, impression confirmée par l’entêtant « The River Red », entre MACHINE HEAD et NEVERMORE, le tout agrémenté d’un solo de toute beauté.

Alors, on décore ? Certes, on accorde assez vite la médaille du mérite à ce quintet qui ne fait pas que capitaliser sur une petite gloire passée, et qui cherche constamment à se réinventer, sans changer son style. Dès lors, les ambiances se succèdent, toutes plutôt sombres et pesantes, mais toujours résolument Heavy (« Burn », plus CHANNEL ZERO que DEEP PURPLE).

Aucune faute de goût, toujours la bonne solution pour que la machine ne décélère pas, des allusions aux faux-frères de METALLICA (« Falling Down », à l’intro très Ride the Lightning), pour une promenade au pas de course sur les chemins du Power Metal le plus échevelé et densifié. Quelques petits arrangements plus personnels sur « Voodoo », un peu de redite dispensable sur « End Of Everything », mais un « Death Machine » terminal que JUDAS PRIEST et Jeff Waters pourraient envier aux californiens.

Solide, conséquent, généreux, Awakening est donc le bon réveil après une longue hibernation de quatre ans, et le retour sur le devant de la scène d’un ancien qui peut largement en remontrer aux plus jeunes. Du traditionalisme, de l’old-school réactualisé, pour un festival d’énergie incroyable en feu d’artifices permanent. TRAUMA n’en finit donc pas de renaitre, ce qui lui confère cette aura de jeunesse éternelle qui rend ses albums attachants et addictifs.    

La vie est déjà assez compliquée comme ça, alors autant dire les choses simplement : TRAUMA sort un nouvel album, et il est excellent.

  

    

         

Titres de l’album :

01. Walk Away

02. Death Of The Angel

03. Meat

04. The River Red

05. Burn

06. Falling Down

07. Voodoo

08. End Of Everything

09. Blind

10. Death Machine


Site officiel

Facebook officiel


par mortne2001 le 22/09/2022 à 17:48
90 %    82

Commentaires (0) | Ajouter un commentaire

pas de commentaire enregistré

Ajouter un commentaire


Derniers articles

MALEMORT: les fantômes d'Hérouville.

mortne2001 27/09/2022

Interview

Obscura + Persefone + Disillusion

RBD 26/09/2022

Live Report

Voyage au centre de la scène : CARDIAC CEASE

Jus de cadavre 25/09/2022

Vidéos

100 Albums à (re)découvrir - Chapitre 4

mortne2001 04/09/2022

La cave

MOTOCULTOR 2022 / XIII édition

Jus de cadavre 30/08/2022

Live Report

Obscene Extreme 2022

Mold_Putrefaction 16/08/2022

Live Report

J'irai Mosher chez vous ! Episode 4 : Seattle

Jus de cadavre 12/08/2022

J\'irai mosher chez vous
Concerts à 7 jours
The Vintage Caravan + Volcanova 08/10 : Espace Solana, Chalons-en-champagne (51)
Cult Of Luna + Caspian + Holy Fawn 11/10 : Stereolux, Nantes (44)
Tags
Photos stream
Derniers commentaires
senior canardo

cool ! je connais maintenant 2 groupes Bulgares ! pour ceux qui connaissent pas, ya Terravore qui fait du bon thrash ;)

06/10/2022, 10:49

NecroKosmos

Le seul intérêt de ce concert, c'est la première partie. RAVEN : un groupe fantastique sous-estimé.

06/10/2022, 05:51

Satan

C'est terrible... Et puis, quel groupe d'exception, ça me fait mal au cœur pour eux.

05/10/2022, 21:22

Arioch91

Un concept album sur un écrit de Lovecraft ? Ok je prend direct !

05/10/2022, 20:41

VonDerKrieg

A noter que tout vient du compte twitter d'un certain "Alex", qui après avoir envoyé au maire de la ville de Bessancrout plusieurs messages publiques remplis de conclusion hâtives et de liens à l'emporte piéce quant au passé de certains(...)

05/10/2022, 18:36

Gargan

Je m'attendais à du très bon, tout sauf déçu. J'espère qu'ils vont percer au-delà de l'hexagone, car ils le méritent amplement.

05/10/2022, 09:18

Sadam Mustaine

Le reproche que je fais a Metallica c'est de vivre sur ses lauriers depuis 30 ans et de vivre sur 10 grandes années de carrière pour depuis faire des albums de la qualité d'un groupe qui remplirai tout juste des petites salles 

04/10/2022, 23:31

Adolpho Ramirez

L'orga qui réagit comme des grosses pédales en chouinant sur Internet et en faisant une cagnotte (qui a été supprimé LOL), au lieu d'aller directement confronter le cuck soyboy à l'origine de l'annulation. Finalement, si ça peut(...)

04/10/2022, 22:00

Alex fan

Magnifique retour aux sources de ma jeunesse 

04/10/2022, 19:17

Jus de cadavre

Le type à l'origine de ce merdier est un gars de la scène. Qui en son temps fut pris en photo avec des tshirts tendencieux de BM. Le monsieur veut sans doute se racheter ?Pathétique.

04/10/2022, 14:11

Jus de cadavre

Metallica n'oublie clairement pas d'ou ils viennent. Les premiers mecs / roadies du fan club recoivent encore aujourd'hui des invitations pour les concerts dans leurs villes.Juste mega respect.

04/10/2022, 14:06

Simony

Pseudo-nazi de ce que j'ai compris.

04/10/2022, 11:17

Humungus

Et l'hurluberlu dénonçait quoi exactement ?Une imagerie satanique ou une accointance pseudo-nazi ?

04/10/2022, 10:12

Humungus

Bordel !Avant de lire ton commentaire Simony, c'est exactement ce que je m'apprêtais à poster...METALLICA = Le groupe que l'on ne peut pas complétement détester.

04/10/2022, 10:08

Simony

On peut dire ce que l'on veut sur ce groupe que je ne suis plus depuis de nombreuses années mais c'est encore un des rares à faire ce qui leur chante et avoir ce genre d'attention envers ceux qui les ont aidé et leurs fans, musicalement ça ne me parle pl(...)

04/10/2022, 09:10

Simony

Pression d'un illuminé sur la localité qui accueillait l'évènement quand à la présence d'un groupe de Black Metal. Je ne sais pas quel groupe était visé par cette action remplie de courage mais il a eu gain de cause puisque le(...)

04/10/2022, 09:07

Humungus

Tout cela ne me donne toujours pas les raisons de l'annulation...

03/10/2022, 23:41

Simony

Pour ceux que ça intéresse, opération d'ANTIQ LABEL en soutien au festival,SPECIAL SALE / VENTE SPECIALEEn soutien au

03/10/2022, 22:34

Satan

Et après on dit que l'extrême-droite est le danger suprême, alors que l'extrême-gauche est en train d'installer en sous-pente la dictature. Taake et ensuite ça.... on n'est pas dans la merde avec des pignoufs pareils.

03/10/2022, 22:22

Orphan

Ils n'ont qu'à faire un "RAP FEST" avec l'idéologie nauséabonde qui va avec.

03/10/2022, 14:16