Besatt

Tyrann

02/06/2023

Electric Assault Records

La Suède encore. Et toujours. Cette fois-ci, point d’AOR moelleux ou de Hard-Rock duveteux, mais plutôt un Heavy Metal méchamment influencé par la NWOBHM, pour un second album attendu de pied ferme. Les TYRANN, sans être tyranniques nous imposent une fois encore leur Metal mordant, légèrement psyché et occulte sur les bords, mais surtout efficace et pertinent.

Encore un bon kilo de nostalgie pour nos amis scandinaves, qui ont la gentillesse de nous faire un prix de gros. Pas une semaine ne passe sans son lot de passion nordique, mais cette hégémonie ne saurait souffrir d’une contestation quelconque. Il faut bien l’avouer, les suédois sont les meilleurs, et leur leadership ne résulte que du talent de mimétisme dont ils font preuve à longueur d’année.

Deux ans après l’entame Djävulens Musik, fortement appréciée par les fans d’un Heavy Metal d’antan, les TYRANN  reviennent avec dans leur besace huit nouveaux morceaux, principalement braillés en langue natale. Largement de quoi se sustenter après deux ans d’attente, et d’être repu sans avoir le sentiment d’avoir bouffé un bœuf entier.  

Car le trio (Jakob Ljungberg - batterie, Joseph Tholl - guitare et Tobias Lindkvist - basse/chant) évolue toujours entre plusieurs eaux, tâtant du Metal violent tirant sur le Speed et du Hard Rock plus léger et souple, pour mieux fédérer les hordes old-school les admirant comme un badge rutilant d’ANGEL WITCH.

Un peu doomy, un peu thrashy, un peu tribal et épique, Besatt (possédé dans la langue de Molière) est un sacré voyage vers le passé, lorsque tout restait encore à faire en termes de sous-genres métalliques. Si la patine vintage pourra rebuter ceux qui désormais préfèrent leur Metal contemporain, la variété de ton, les différentes approches confèrent à ce second long une aura très particulière, comme un artefact retrouvé dans les bacs poussiéreux d’un disquaire à la retraite.

Des chœurs proéminents, des riffs syncopés, une certaine fascination pour la période 1980/1983, mais surtout, un flair indéniable pour trousser des chansons accrocheuses aux harmonies délicieuses, à l’image de l’irrésistible « Knytnäve Från Underjorden », enflammé d’un solo homérique. Chaque chanson possède donc son identité, et si le mélange évoque un compromis entre la vague lourde anglaise et l’héritage des tierces de THIN LIZZY, il n’en demeure pas moins très relevé et agité avec panache, sans avoir besoin de piquer le shaker du voisin.

Avec sa production gentiment passéiste, sa guitare qui semble doublée ou triplée selon les besoins, ce chant un peu flottant et erratique qui montre quelques limites sur les fins de vers, et son émotion qui devient tangible lorsque les lumières de la ville se tamisent (« Ingen Tid For Oss », qui dégénère vite en Rock synthétique chatouillé de claviers), Besatt rappelle avec distance le charme de HAUNT, qui partage avec les suédois cette passion du Heavy Metal de papa.

Aucune surprise donc, mais une qualité constante pendant une toute petite demi-heure. Quelques arrangements notables (les loups qui donnent du coffre sur l’intro de « Rå Energi » et qui suggèrent une lycanthropie velue), des déviations intéressantes (le très speed « Face The Tyrant » qui n’est pas sans rappeler SATAN, mais aussi la première vague de groupes Heavy/Speed allemands comme RUNNING WILD ou GRAVE DIGGER), et une solidité d’ensemble qui confirme les options prises sur Djävulens Musik (« Varje Sekund Och Andetag »), et TYRANN se hisse en bonne place dans le top des révélations confirmées, même si ses réflexes appartiennent encore à la confrérie nostalgique suédoise.

Un son de circonstance, des prises de position fermes, mais une habileté indéniable au moment de varier les atmosphères, pour un longue-durée de courte durée, mais savoureux, et fondant en tympans. Et avec le talent de guitariste de Joseph Tholl, et le leadership vocal de Tobias Lindkvist, TYRANN passe le virage en tête et domine la course de la tête et des riffs.

Des riffs, vous en aurez jusqu’à plus soif, des mélodies aussi, de l’énergie, soit tout ce qu’on demande à un effort passéiste en bonne et due forme.

Rien d’autre à ajouter sous peine de se répéter.

         

   

Titres de l’album:

01. Transsylvanien

02. Face The Tyrant

03. Varje Sekund Och Andetag

04. Besatt

05. Omen

06. Knytnäve Från Underjorden

07. Ingen Tid For Oss

08. Rå Energi



par mortne2001 le 14/11/2023 à 17:45
78 %    156

Commentaires (0) | Ajouter un commentaire

pas de commentaire enregistré

Ajouter un commentaire


Derniers articles

Crisix + Dead Winds

RBD 20/02/2024

Live Report

Abbath + Toxic Holocaust + Hellripper

RBD 21/01/2024

Live Report

1984

mortne2001 10/01/2024

From the past

SÉLECTION METALNEWS 2023 / Bonne année 2024 !

Jus de cadavre 01/01/2024

Interview
Concerts à 7 jours
Tags
Photos stream
Derniers commentaires
Gargan

Faites chier, j'apprécie le groupe (enfin surtout l'ep comme beaucoup, je me demande si je ne l'ai pas découvert avec ce bon Shaxul) et je trouvais l'artwork très réussi ("oh bah c'est pas l'AI de Pestilence hein"), mais là(...)

05/03/2024, 09:43

Capsf1team

Balle de match...Un peu de silence s'il vous plait, les joueurs sont prêts...

05/03/2024, 08:03

Tourista

Hep ! on ne dépasse pas les bouées, siouplè !

05/03/2024, 07:05

Tourista

Acheté samedi, écoute en cours. BD absolument sans intérêt mais album bien plus intéressant que le dernier Maiden.

04/03/2024, 17:58

LeMoustre

Citer  INCUBUS, ASSASSIN et RIGOR MORTIS sur le même papier = obligé d'écouter les deux titres, et en effet, tout à fait ma came ! Merci pour cette petite découverte aux allures de pépite.M'en vais commander cela de ce pas(...)

04/03/2024, 09:59

LeMoustre

Excellent album

04/03/2024, 07:14

Saddam Mustaine

Le seul à être présent sur chaque album c'est Paulo Jr, peut-être le seul qui a vraiment les droits officiellement ? Kisser après est devenu très impliqué aussi 

02/03/2024, 19:55

RBD

Les frères Cavalera ont récemment réenregistré le premier album, le seul où Andreas Kisser n'était pas encore là. Cavalera Conspiracy existe déjà pour ceux qui voudraient un Sepultura avec les frères Cavalera, et tant mieu(...)

02/03/2024, 13:16

Humungus

Ah ah ah !Alors ça pour le coup, cela pourrait me faire plaiz...

02/03/2024, 07:27

Saddam Mustaine

Max et Igor vont donc pouvoir réformer Sépultura dans 2 ans...

01/03/2024, 18:15

Jus de cadavre

Ouais du tout bon. Assez balèze pour un groupe avec autant de bouteille de sortir un album aussi "frais" ! Et puis ce côté Metal "nola" : irrésistible !

01/03/2024, 15:22

Humungus

J'avais déjà hâte d'écouter ça, mais avec une chronique pareille...Vivement.Pis surtout, vivement la tournée de mai prochain bordel !

01/03/2024, 10:06

Tourista

Je me rappelle avoir vu UNE fois Sepultura avec Derrick Green en festoche, époque dreadlocks, j'ai dû tenir 3 morceaux.  Mais évidemment les propositions arriveront, les gros sous se profiler, le groupe reviendra avec une cote renforcée et des cachets g(...)

29/02/2024, 22:36

Gargan

´Vont ptêtre se reformer deux ans après la tournée, avec lui.

29/02/2024, 21:48

Cupcake Vanille

Quitter Sepultura pour peut-être (voir les rumeurs du moment) pour un autre groupe commençant par la lettre S sur le son américain du côté Iowa. 

29/02/2024, 21:24

RBD

Il a déjà un autre groupe de Rock chrétien qui marche bien au Brésil. C'est vrai que c'est bizarre de partir maintenant alors que la fin prochaine du groupe est déjà programmée à assez court terme. En tout cas c'est un batteur(...)

29/02/2024, 21:12

Buck Dancer

Même si je comprends l'opportunité de jouer dans Slipknot (si la rumeur dit vrai) dommage d'être resté toutes ces années pour partir juste avant la dernière tournée.

29/02/2024, 18:48

senior canardo

@Humungus sur la date de Magny le hongre, Paulo avait un tshirt Houwitser    sur scène ça ma remis un coup de (...)

29/02/2024, 10:09

Orphan

Batteur absolument génial.https://www.youtube.com/watch?v=PkmUSjkTJCgV'la le niveau du gamin qu'il était.

29/02/2024, 08:24

Tourista

Bha, toujours moins grave que les fans qui ont quitté le groupe en 96.

29/02/2024, 07:13