The Game Has Begun

Thunder Force

08/12/2023

Autoproduction

Dès le départ, le premier réflexe est de se dire : ça joue. Et en effet, ça ne fait pas semblant pour épater la galerie, sans pour autant se ranger du côté des élitistes Progressif. Non, THUNDER FORCE s’épanouirait plutôt dans la galaxie d’un Heavy Metal aux teintes épiques, en poussière d’étoiles qui recouvrent les combinaisons une fois sorti de la capsule temporelle.

Le Heavy brésilien a souvent fait preuve de beaucoup d‘audace, mais aussi d’un respect sans failles des codes d’un Metal de tradition, subtilement rehaussé d’un peu de Power Metal. ANGRA est encore bien présent dans les mémoires, mais le créneau choisi par les THUNDER FORCE est légèrement différent, mais pas moins noble. Bien au contraire. Formé il y a un peu plus de quinze ans, mais sans avoir pu produire autre chose qu’une simple démo et un EP introductif, ce quintet de Passo Fundo (Raul Giacomin - basse, Gabriel Brunelli - batterie, Malon Martins & Leonardo Fernandes - guitares, Marcio Oliveira - chant) passe enfin la vitesse supérieure pour nous gratifier d’un premier longue-durée en bonne et due forme, et témoignant d’ambitions assez élevées.

The Game Has Begun, la partie est commencée, et les dés roulent déjà sur le tapis. En jetant un rapide coup d’œil au tracklisting, on remarque la durée exagérée des titres, qui flirtent ou dépassent presque tous les huit minutes, et on se prend à rêver d’un Master of Puppets version Heavy Metal lusophone, avec bifurcation, conviction, agression et dévotion. Et l’un dans l’autre, avec un peu de subjectivité, les deux disques se ressemblent par leur absence totale de compromission pour séduire un public plus vaste.

Mais il est inutile de préciser que les brésiliens ne s’approchent jamais trop près d’un Thrash dangereux, préférant se fier aux mélodies d’un Epic Metal de première classe, entre IRON MAIDEN et ANGRA, rétrograde mais produit efficacement, nostalgique, mais au fait de usages de son temps.

Immédiatement, les talents individuels se dessinent en avant et arrière-plan. Si la rythmique ne semble jamais peiner dans les côtes, les guitares pédalent sans EPO mais avec un sacré cycle, ce qui tend à rapprocher nos amis d’une scène Metal progressif et technique à la FATES WARNING des débuts, ou à la DREAM THEATER de l’époque When Dream and Day Unite.

Comparaisons osées, mais finalement assez probantes sur le papier. Dans un élan de créativité en synthèse des théories Heavy de ces trente dernières années, The Game Has Begun fait la part belle aux aventures développées, et aux plans étirés. Mais il convient d’apporter quelques précisions concernant le contenu d’un premier album qui explose d’énergie et de plaisir. A aucun moment les musiciens ne cèdent à la facilité ou l’étalage de compétences, et gardent fermement en main leur propre bride, ce qui leur permet de signer des chansons évolutives mais passionnantes. Et si la qualité est évidemment constante, certain morceaux profitent d’un souffle sacré encore plus brûlant.   

Il est ainsi facile de considérer le magique « Stranger Calling My Name » comme du MAIDEN plus vrai que nature, renforcé d’un peu de muscles à la MANOWAR. Le spectre des formations nationales claque aussi ses chaînes lorsque l’agression est plus conséquente, mais l’équilibre de l’ensemble, basé sur un principe de violence/mélodies permet de faire passer toutes les pilules, qui s’avalent sans racler la gorge.

Certains trouveront l’exercice un peu ronflant et excessif. Mais c’est justement l’absence de complexes de la formation qui la rend si irrésistible. Avec un tableau larger than life des possibilités d’un Metal mélodique mordant et puissant, les THUNDER FORCE se livrent à une démonstration de force à l’impact immédiat, mais aux séquelles persistantes. Entre la solidité d’un « Five Hundred Days », aussi héroïque qu’un Perceval ayant déniché le Saint Graal, et une ouverture comme « The Game Has Begun » qui en plus de huit minutes présente les options aux auditeurs, le quintet s’en sort avec les honneurs de la sortie Metal la plus recommandable de ce mois de décembre.

Des breaks à foison, des soli en moisson, des arrangements de saison, avec accalmies de basse, harmoniques subtiles, arpèges cristallins, et des idées porteuses aussi solides qu’un bracelet clouté allemand revendu du côté de Rio.

Il est inutile de préciser - ce que je fais pourtant - que The Game Has Begun est un album qui se mérite, et qui ne s’appréhende pas en une ou deux écoutes. Si l’ombre de MAIDEN plane parfois très bas dans le ciel brésilien (l’intro de « Wolf Under the Sea » parle d’elle-même), le reste du répertoire est assez personnel pour se passer de tutelle encombrante. Et je reste admiratif de la capacité des brésiliens à dessiner des ambiances pénétrantes, prétextes à un onirisme de perfection dans un créneau ou la routine prend souvent le pas sur l’envie et l’inédit.  

Sacré performance, pour un quintet qui aura patienté dans l’ombre, sur de son coup. THUNDER FORCE écrase donc la concurrence, en ne s’appuyant que sur ses propres ressources et capacités, et nous offre un bien joli cadeau de Noël en avance.  

A déballer à l’épée, s’entend.

  


Titres de l’album:

01. The Game Has Begun

02. Soulbreaker

03. No Escape

04. Stranger Calling My Name

05. Five Hundred Days

06. Wolf Under the Sea

07. Stealth Supressor

08. Fallen Memories


Site officiel

Facebook officiel


par mortne2001 le 12/02/2024 à 17:18
85 %    87

Commentaires (0) | Ajouter un commentaire

pas de commentaire enregistré

Ajouter un commentaire


Derniers articles

Enslaved + Svalbard + Wayfarer

RBD 20/03/2024

Live Report

Voyage au centre de la scène : BLOODY RITUAL

Jus de cadavre 17/03/2024

Vidéos

Crisix + Dead Winds

RBD 20/02/2024

Live Report

Abbath + Toxic Holocaust + Hellripper

RBD 21/01/2024

Live Report
Concerts à 7 jours
Tags
Photos stream
Derniers commentaires
Tourista

Au delà du commerce qui brûle, ce qui est ÉVIDEMMENT regrettable pour l'entrepreneur et la clientèle, il est difficile de ne pas voir le côté comique de l'événement... Au pays des clochers qui ont servi si souvent de barbecues.  (...)

15/04/2024, 18:21

Simony

Oh ça va on rigole ! Pour une musique qui se dit en désaccord avec le concept de religion, je trouve que l'on sacralise et idolâtre un peu trop de choses dans cette scène.C'est dommage c'est sur mais c'est que du matériel, ça va !

15/04/2024, 16:14

Labbé

je plussoie ! cet album est effectivement fort fort bon... mention spéciale pour Howl of Gleaming Swords. Merci pour la découverte ! 

15/04/2024, 15:01

LeMoustre

Le niveau des commentaires ici ça fait peur

15/04/2024, 14:25

LeMoustre

Oh purée !!! Merde !Moi qui ai eu la chance de pouvoir y trainer une demi journée entière (il les fallait) a la recherche de perles d'époque, émerveillé par ce magasin-musée, c'est bien fâcheux cette news.U(...)

15/04/2024, 13:47

Humungus

Y'a des gens ici qui sont trop "Trve".

15/04/2024, 06:54

Satan

Y a des gens ici qui n'ont aucun sens de l'Histoire et un sens de l'humour franchement bas-de-plafond.

14/04/2024, 23:29

azerty666

Résidu de Slayer, mouhahahahahaaaa ^^

14/04/2024, 20:10

Tourista

Un beau black friday.

14/04/2024, 15:48

Benstard

Putain ça me fait mal comme c'est en bois.

14/04/2024, 08:21

Humungus

Ah mais ouais !!!Il m'a fallu 24h pour comprendre... ... ...

14/04/2024, 06:55

Tourista

J'ai mis du temps à capter !! 

14/04/2024, 05:40

Tourista

14/04/2024, 05:39

Saul D

Jinx, j'y ai pensé, mais ils chantent en anglais je crois.... ( "stand up for rock'n'roll power", si je ne me trompe pas...)...je pensais sinon à un groupe entre Trust et Satan Jokers ( pour le son), Attentat Rock, c'est plus rock'n'roll que h(...)

13/04/2024, 16:44

Tourista

Fan service. La voix me fait chier d'une force, par contre... Clairement ce ne sera pas un album pour mézigue. Je comprends mieux pourquoi je n'ai jamais accroché à Death Angel, et c'est pas faute d'avoir essayé depuis 35 piges.

13/04/2024, 10:31

Rudy Voleur

13/04/2024, 06:59

Arioch91

on veut du sonOu pas   

11/04/2024, 20:01

Moshimosher

Cool ! Une avant-première du prochain Burzum ! Maintenant qu'on a la pochette, on veut du son !!!

11/04/2024, 18:49

Simony

On sait où était Varg Vikernes à ce moment là ?I'm on my way to burn the shop....

11/04/2024, 15:52

grosse pute

Le karma

11/04/2024, 12:40