Chronique réalisé par Mespheber, fidèle lecteur de Metalnews.fr :

Débarqué dans les bacs cet été, le troisième album de BLACKBART est certainement le plus achevé en termes de production. Longeant les rivages métalliques des années 80, où VULCAIN louvoyait avec TRUST, soutenu par une rythmique fortement inspiré d’un Maiden ou BLACK SABBATH. Douze titres en français, le capitaine faisant peut-être honneur à Jean Bart, emmènent l’auditeur dans une sombre traversée de balades écornées par un timbre qui, s’il n’est pas des plus harmonieux, vibre des écueils de la vie qui viendront frôler la coque de votre âme. Au cours de ce périple, on explore les récits légendaires de la haute mer et ses tempêtes pour rejoindre la compagnie du Hollandais Volant et un retour aux sources de la terre natale à Casnewydd-Bach le temps d’une fête. La réalité est si amère quand les masques tombent qu’on reprend le large au chant des sirènes sans regret ni remords et aucun regard en arrière vers les pleutres qui sont restés sur le quai afin de conquérir la fortune.

Certains pourraient reprocher le minimalisme du style si on le compare à des albums qui sortent après des mois de studio et des producteurs légendaires, mais on est ici chez les pirates et non l’armada des corsaires du roi. On trempe sa tartine dans le rhum au petit déjeuner et on s’en enfile un dernier avant de rejoindre son hamac à l’entrepont. On est dans la mer de l’authenticité, les lagons de l’instant présent et les escales dans des bars enfumés qui sentent la sueur jusque dans le cœur des frites. Fais la fine bouche et tu finiras sur une planche à moins de décorer la mâture avec tes tripes.

Track-list :

  1. Paix ici bas Tovaritch (4:39)
  2. Cyclone (4:11)
  3. Éclipse (4:44)
  4. Le Dernier Voyage (5:58)
  5. The FLying Dutchman (6:02)
  6. Casnewydd-Bach (3:48)
  7. Headbangers of the World (4:31)
  8. Introspection (3:42)
  9. Les Masquent Tombent (4:24)
  10. Les Sirènes (3:06)
  11. Pas de Place Aux Remords (3:58)
  12. Royal Fortune (3:07)

Facebook


par Simony le 13/11/2018 à 08:00
85 %    108

Commentaires (0) | Ajouter un commentaire

pas de commentaire enregistré

Ajouter un commentaire


Sadist

Spellbound

Prezir

As Rats Devour Lions

Septagon

Apocalyptic Rhymes

Blood Curse

Sorceress

Orion Dust

Legacy

Cult Leader

A Patient Man

Warkunt

Of Ruins And Agony

Dalkhu

Lamentation And Ardent Fire

Edremerion

Ambre Gris

Beer Breath

Story of a Decayed Life

Sacral Rage

Beyond Celestial Echoes

Eternal Rot

Cadaverine

Cancer

Shadow Gripped

Warrel Dane

Shadow Work

Zealotry

At the Nexus of All Stillborn Worlds

Heir Apparent

The View from Below

Hæster

All Anchors No Sails

Syd Kult

Weltschmerz

Which Witch Is Which

Which Witch Is Which

LIVE REPORT - TYRANT FEST 2018 - JOUR 2

Mold_Putrefaction / 05/12/2018
Black Metal

LIVE REPORT - TYRANT FEST 2018 - JOUR 1

Mold_Putrefaction / 04/12/2018
Ambiant

Tyrant Fest J2 [Photo Report]

Simony / 29/11/2018
Black Metal

Tyrant Fest J1 [Photo Report]

Simony / 25/11/2018
Black Metal

Concerts à 7 jours

+ Aura Noir + Obliteration

10/12 : Le Ferrailleur, Nantes (44)

Solstafir

11/12 : Les Abattoirs, Cognac (16)

Aura Noir + Obliteration + Vorbid

11/12 : Le Grillen, Colmar (68)

Solstafir

12/12 : Le Moloco, Audincourt (25)

Solstafir

13/12 : L'aéronef, Lille (59)

Revocation + Rivers Of Nihil + Archspire

15/12 : Le Petit Bain, Paris (75)

Photo Stream

Derniers coms

chro séduisante, bon morceau également, merci pour la découverte


Franchement meilleur que les dernières prod de Death Fr...


Humungus : +1
Ben oui, normal. Déjà assimiler "vegan" et "antifa" est hors sujet.
Soutenons UADA !


KaneIsBack + 1.


Nefarious + 1.


Non.


Cet album est absolument fantastique !!!


Ravi de lire un report sur Aura Noir


J'ai jamais vraiment écouté Cancer, pourtant je fais partie de cette génération des 90's qui a découvert( le death metal avec ces sorties majeures. Très efficace ce titre , va falloir que je rattrape quelques lacunes.


commandé


Le metal selon les Grammys... Vaste blague.


Candlemass c'est pourris depuis la première séparation des années 90...Avant c'était génial et sombre.


Rien d'autre a faire que d'aller au Botswana ?


Donc Ici on ne peut pas être anti-fa, et vegan sans être aussi une cible...


Les antifas sont effectivement aussi fascistes que ceux qu'ils dénoncent. Pitoyable histoire...


Si Jeff est aussi insipide dans MDB qu'il ne le fut dans Paradise Lost, ça promet de sombres catastrophes. Je me souviens encore de la manière dont il détruisait "As I die" sur scène...


Très très curieux d'entendre ça, surtout avec le retour de Langqvist.


Faut voir le résultat, je suis très méfiant avec CANDLEMASS qui n'a rien proposé de bandant depuis fort longtemps ! Mais sur le papier... oui c'est la classe ultime !


C'est exactement ce que je me disais... La classe !


"Mais aussi que Toni Iommi (ex-BLACK SABBATH) apparaissait sur le titre "Astorolus - The Great Octopus" le temps d'un solo".
Si ça c'est pas la grande classe... ... ...