Consumer

Devolution

02/07/2021

Autoproduction

Projet solo de Clément Roig (ANTROPOFAGO, ex-SUNNUDAGR, ex-OPPROBRE), DEVOLUTION ne fait pas forcément allusion aux théories de déévolution de DEVO, et ne partage pas grand-chose en commun avec les musiciens facétieux d’Akron. Non, Clément l’a déjà prouvé durant sa carrière, ce qui l’intéresse, c’est la violence, la brutalité, l’inéluctabilité d’un destin pré écrit qu’il dénonce dans ses textes, et qu’il fracasse de sa musique. Cette musique justement s’articule au sein de son nouveau projet autour d’un Death joué très Black ou l’inverse d’ailleurs, la bestialité froide du concept lui permettant de s’ancrer dans différents créneaux. Premier opus de la bête, Consumer s’attache à dépeindre une réalité fort peu joyeuse, en dénonçant les inégalités sociales, le jugement d’autrui, le conformisme, l’anxiété, mais aussi en condamnant l’irresponsabilité globale concernant l’environnement et la destruction de notre planète à grande échelle. Des considérations d’importance donc, hurlées d’une voix caverneuse à faire hurler de peur les adeptes de l’allégorie de la caverne, sauf que dans le cas de DEVOLUTION, le monstre est connu et vu de tous, et qu’il a toutes les raisons de foutre les jetons.

Déévoluons donc à l’âge de pierre, tout en gardant conscience des impératifs de violence d’un Blackened Death ou d’un Death/Black de première importance. Tout à fait au fait des attentes d’un public de sadiques qui n’aiment rien de plus qu’un bordel organisé et joué avec les tripes, Clément a patiemment élaboré son plan, et s’est chargé d’absolument tout. De la composition évidemment, mais aussi de l’instrumentation, puisqu’on retrouve le musicien à tous les postes clés (guitare, basse, chant, programmation), ainsi qu’aux diverses étapes d’enregistrement (mixage, mastérisation, etc…). C’est donc un projet totalement solo, à peine partagé avec Julie Docteur qui a soigné l’artwork, et Laura Kaczmarek qui s’est chargé des photos du livret.

Du brutal donc comme disait notre regretté Bernard, mais du brutal intelligent qui bouffe à tous les râteliers pour proposer sa propre sauce. On retrouve donc au menu de Consumer ce que consomment les vrais de vrais, des accélérations Death fulgurantes, des blasts ravageurs, des riffs qui s’empilent comme les cadavres dans une fosse commune, des cassures qui brisent les cervicales, mais aussi des mélodies maladives qui empoisonnent le tout, et le rendent encore plus létal. Des influences donc, des références, un poil de SUFFOCATION, une louche de MORBID ANGEL, quelques crises à la BENIGHTED, pour un ensemble qui tient foutrement debout et qui prouve la valeur intrinsèque d’un musicien qui connaît de mieux en mieux son boulot.

Car contrairement à d’autres groupes qui se perdent en route à force de dévier de chemin, DEVOLUTION est d’une cohérence rare. Les passages sont parfaitement fluidifiés, et se succèdent avec une logique indéniable, tandis que la violence la plus crue est souvent matinée d’idées harmoniques et rythmiques fort pertinentes. On le constate sur le phénoménal « Au Crépuscule de l’Humanité », qui cumule les virages avec l’aisance d’un pilote de Nascar, et qui ose Thrash ce qu’il impose Death, avec toujours cette dextérité de médiator qui a fait de Clément l’un des guitaristes les plus redoutés du métier.

De là, Black, Death, extrême, on s’en fout comme de la première remarque stupide de Glenn Danzig ou Glen Benton (comme quoi les Glen(n) ne sont pas forcément des lumières), car on apprécie cette débauche de moyens, le produit en question se montrant compétitif sous tous ses angles. Basse malmenée et cachée au mixage, mais aux graves soutenant la programmation, chant monocorde qui confère une rigidité cadavérique au projet, l’ensemble dégage une puissance incroyable, et laisse une impression durable de qualité. Soli soignés, harmonies travaillées, atmosphère assez confinée pour une production ample et précise, ce premier album est un modèle du genre, d’autant plus qu’il a été porté sur les épaules d’un seul homme.

Jamais avare d’un plan plus classique qui relance une machine bien huilée (« Déliquescence » et ses envies purement Thrash/Death totalement jouissives), ou assumant une ambition affichée dès l’entame énorme de « Aux Portes du Vide », qui place ses pions encore plus rapidement qu’un joueur d’échecs sous acides, Clément nous gratifie donc d’une démonstration d’efficacité dans la bestialité.     

Vous l’aurez donc compris, DEVOLUTION n’est pas le genre de side-project jetable oublié à peine écouté. Certes, certaines idées ont tendance à être refourguées régulièrement, mais un monstre de classicisme comme « Vestiges », et un final aux proportions gigantesques comme « Chaos Cérébral », sur lequel Clément se lâche comme un beau diable sorti de sa boîte de nuit (les parties de guitare sont de véritables cas d’école de dextérité) permettent de pardonner quelques petites itérations pas bien graves.

Alors la dévolution, la déévolution, l’évolution ? Le choix vous appartient, mais l’avantage d’un album comme Consumer est qu’il vous prévient sans prendre de gants sur les conséquences de vos choix.

    

                                                                                                                                                                                                        

Titres de l’album:

01. Aux Portes du Vide

02. Le Poids du Jugement

03. De l’Étincelle à la Conflagration

04. Au Crépuscule de l’Humanité

05. Déliquescence

06. Vestiges

07. Écimer l’Âme

08. Chaos Cérébral


Site officiel

Facebook officiel

Bandcamp officiel


par mortne2001 le 20/07/2021 à 15:16
80 %    758

Commentaires (0) | Ajouter un commentaire

pas de commentaire enregistré

Ajouter un commentaire


Derniers articles

GBH + All Borders Kill

RBD 26/01/2023

Live Report

ORGÖNE / PRESUMPTION / BARABBAS - Rennes

Jus de cadavre 18/01/2023

Live Report

Voyage au centre de la scène : MESTEMA

Jus de cadavre 15/01/2023

Vidéos

Sélection Metalnews 2022 / Bonne année 2023 !

Jus de cadavre 01/01/2023

Interview

Kollaps

RBD 19/12/2022

Live Report

Voyage au centre de la scène : METAL EXHUMATOR

Jus de cadavre 18/12/2022

Vidéos

Insanity Alert + Sekator + Detoxed

RBD 01/12/2022

Live Report

Fleshcrawl + Disfuneral + Median + Nebulizar

Simony 23/11/2022

Live Report

Frustration + Verdun

RBD 22/11/2022

Live Report
Concerts à 7 jours
Tags
Photos stream
Derniers commentaires
Saddam Mustaine

Ptdr de la censure envers Cannibal Corpse en 2023 XD

29/01/2023, 23:06

UnderWill

Thanks for the review! We really appreciate it, it means a lot for us. We´ve updated our social media, our Bandcamp page it´s up and running now: https://underwill.bandcamp.com/album/the-inevitable-end

29/01/2023, 21:23

NecroKosmos

Et pour revenir sur l'Allemagne, Cannibal Corpse est toujours frappé d'une interdiction, celle de jouer des titres de certains de leurs albums. Bref...

29/01/2023, 11:52

NecroKosmos

Tout à fait. Je me souviens d'un vieux concert de Mayhem (à Rennes, il me semble) où Necrobutcher faisait des saluts nazis en backstage alors qu'il était complètement bourré. David VINCENT de Morbid Angel à une époque vantait &agra(...)

29/01/2023, 11:51

Saddam Mustaine

Bof Mayhem tout ça ils jouent au Wacken par exemple 

27/01/2023, 20:55

Buck Dancer

En même temps ça peut se comprendre. On parle de l'Allemagne et de Nuremberg. Les conneries (ou pas) d'un mec bourré le bras tendu passe certainement moins bien, malgré ses excuses, que dans d'autres pays. J'imagine aussi qu'en Allemagne cette i(...)

27/01/2023, 18:45

Saddam Mustaine

La prochaine étape sera d'envoyer Phil Anselmo dans une prison isolé en Sibérie et même d'exilés sa famille sur une île déserte pendant plusieurs générations

27/01/2023, 18:01

Saul D

Je suis un gros fan de GBH (sur album), notamment des premiers disques...mais en concert, hum...j'ai vu quelques vidéos youtube, et le groupe joue au ralenti ( contrairement à Exploited), donc je ne suis pas pressé de les voir en live...après, 40 ans d'existe(...)

27/01/2023, 14:56

Humungus

Mon souhait pour 2023 :Que la terre ne soit peuplé que de RBDs.

27/01/2023, 13:17

Pomah

+1 RDB

27/01/2023, 12:36

Bermuda Syndrome

Non à la haiiiiiiiiiiiiiiiiine

27/01/2023, 00:01

RBD

Et ça devait arriver... Les aventures du PanterA nouveau seront sans doute un bon indicateur de l'état de la liberté d'expression, selon les pays d'accueil des dates qui seront annoncées. Je ne cautionne pas les mauvaises blagues de Phil Anselmo, ne vous(...)

26/01/2023, 22:42

Jadore

VSool good sound

26/01/2023, 14:25

Arioch91

@mortne2001, merci pour la chro qui donnait envie d'écouter, rien qu'à la lire.Achat direct des deux skeuds sur Bandcamp, mes premiers achats de l'année !

26/01/2023, 09:06

torchure

ils sont contents, ils ont fait barrage à la haine

26/01/2023, 07:06

grinder92

Ben non, justement...

25/01/2023, 15:51

Jus de cadavre

Vous faites chier !

25/01/2023, 14:53

NecroKosmos

Monde de merde.

25/01/2023, 11:40

Wildben

Je peux pas, je suis apopathodiaphulatophobe.

25/01/2023, 11:06

Steelvore666

@Arioch.Enorme, ça va me faire ma journée !

25/01/2023, 08:41