Au départ trio devenu one-man band depuis que Japetus, le bassiste, a quitté le navire l'an dernier, Затемно ou ZATEMNO publie là son premier album В петле sur des racines Black Metal largement diluées. Toutefois, le bassiste opère toujours lors de l'enregistrement de cet album, il en a même signé l'artwork.
En effet, avec l'introduction de l'album, on comprend très vite que l'on ne va pas avoir droit à un album de Black Metal classique, un son un peu Folk résonne alors avant une explosion totalement Black Metal à l'image d'un DEINONYCHUS d'antan, c'est brut, sauvage et contraste parfaitement avec le calme qui précède. Des voix hurlées répondent à des vois posées et l'introduction de l'accordéon se fait par parcimonie avec le deuxième titre, "Лишь только ветер (Only The Wind)", il est par ailleurs surprenant d'entendre un son de guitare presque Rock dès lors que l'on est sorti du blast pur et dur. Sur un rythme proche de la valse, l'accordéon accompagne les débuts de la chanson titre, là encore, le groupe casse les codes, la guitare avec un léger chorus nous renvoie vers les années 80, puis lorsque le morceau s'emballe, la guitare gagne en grain et en saleté pour la partie rythmique où le potard basse a du être mis à 0 alors que le lead par dessus éclairci l'ensemble par sa netteté. Le choix du son est très surprenant mais c'est aussi ce qui démarque les Russes d'un groupe de Folk Black Metal traditionnel, l'approche est bien plus progressive là. 

La production parfaitement équilibrée se reconnait plutôt facilement, elle est l'oeuvre de Greg Chandler (ESOTERIC, ALUNAH) avec un chant toujours bien présent mais pas noyé, là aussi, on est loin des codes du Black Metal traditionnel, les guitares sont parfaitement audibles, la basse résonne bien et grossi un son volontairement plus léger sur les guitares.
Bien entendu, étant donnée la description faite ci-dessus, cet album va nécessiter du temps d'adaptation aux courageux aventuriers désireux d'expérimenter une autre vision du Black Metal qui prend clairement un visage Post-Black avec quelques réminiscences Post-Punk sur "B петле (In the Noose)", des effets sur les instruments acoustiques très Folk même si les mélodies nous en éloignent, on est pas dans le prout-prout Black Metal et la fin de l'album évoque assez étrangement un TYPE O NEGATIVE de Bloody Kisses.

On retrouve une mélancolie particulièrement froide, complétée par le chant Black éructé littéralement sur "Лишь только ветер (Only The Wind)", cette même mélancolie qui anime les plages où des dialogues dominent de larges cris et des parties de guitare acoustique, c'est plutôt bien arrangé et déboule sur la chanson titre de façon subtile. La dissonance viendra ensuite, aux détours d'un passage furieusement Black Metal oppressant, très court, très spontané, comme craché pour revenir à un pont plus direct et catchy en assurant l'alternance de ces 2 passages où l'accordéon va de nouveau faire son apparition. Il se poserait alors la question de la retranscription sur scène car les titres sont remplis de courts passages d'arrangement à différents instruments, il est certain que l'aspect Post-Black est parfaitement réussi pour le côté studio avec un esprit Progressive Rock très présent.

Voilà une production aussi perturbante que réussie, on y reconnait parfaitement l'ambiance Folk de l'est de l'Europe couplée à une froideur Black Metal, pour un résultat qui pourrait ressembler à ce que MOONSPELL avait pu expérimenter à leurs débuts. Reste à savoir si le groupe, devenu one-man band pour le moment saura aller de l'avant malgré tout...

Tracklist :

  1. Вступление (Introduction)
  2. Лишь только ветер (Only The Wind)
  3. В петле (In the Noose)
  4. Копотью солнца (With Ashes Of The Sun)

Shop


par Simony le 15/07/2019 à 09:58
71 %    89

Commentaires (0) | Ajouter un commentaire

pas de commentaire enregistré

Ajouter un commentaire


Laetitia In Holocaust

Fauci Tra Fauci

Vhs

We're Gonna Need Some Bigger Riffs

Municipal Waste

The Last Rager

Magic Pie

Fragments of the 5th Element

Metallica

S&M 2

Spread Eagle

Subway To The Stars

Eggs Of Gomorrh, Sarinvomit

Encomium of Depraved Instincts

Klone

Le Grand Voyage

The Neptune Power Federation

Memoirs of a Rat Queen

Hatriot

From Days Unto Darkness

Throes

In The Hands Of An Angry God

Enforced

At The Walls

Exhumed

Horror

Sekkusu

Satyromania

Soren Andersen

Guilty Pleasures

Kadinja

DNA

Blackrain

Dying Breed

Fanthrash

Kill the Phoenix

Burial Remains

Trinity of Deception

Exhorder

Mourn The Southern Skies

Bloodshed Fest 2019

Mold_Putrefaction / 13/10/2019
Crust

British Steel Saturday Night VIII

Simony / 13/10/2019
Heavy Metal

Interview ABBYGAIL

JérémBVL / 11/10/2019
Abbygail

BEHIND THE DEVIL #9 - Interview avec Laurent de MYSTYK PROD.

youpimatin / 09/10/2019
Behind The Devil

Monolord / Firebreather [La Cartonnerie - Reims]

Simony / 08/10/2019
Stoner Doom Metal

Concerts à 7 jours

+ Nemost + Monolyth

13/10 : No Man's Land, Volmeranges Les Mines (57)

Chaos E.t. Sexual + Moonskin + Barabbas

19/10 : Le Klub, Paris (75)

Photo Stream

Derniers coms

OVERKILL : "Comme si le fait qu'ils n'aient pas suivi les modes lui avait jouer des tours ou bien tout simplement, pas au bon endroit au bon moment"
Tout est dit... Et c'est d'ailleurs bien pour ça que j'adore ce groupe !
"WE DON'T CARE WHAT YOU SAY !!!"


Moi j'aime bien, mieux que le précédent album : le groupe joue bien, batteur excellent . J'attends la suite.


Arioch91 +1.
Il ne suffit pas de jouer (pathétiquement d'ailleurs) le mec énervé à l'image pour que la musique le soit également.
Je laisse décidément ce groupe au moins de 25 ans.


Ridicule.


Le clip donne le mal de mer. Quant au reste...


Mouais...

Je retourne m'écouter Burn my Eyes.


Bof... Le début sous influences hardcore se laisse écouter, mais dès que le tempo ralentit, c'est un peu la catastrophe.


Il a oublié Struck a Nerve le père et d'autre titre.


Pourquoi ne pas avoir gardé Kontos et Logan...


Ce festival est risible depuis l'épisode World Of Warcraft


Quelqu'un peut compter pour moi le nombre de "fucking fuck fucker"? Il me manque des doigts.


C'est vraiment bon...


Putain !!!
GORGON en live quoi !
Si c'était pas si loin de chez moi bordel...
Je croise les doigts pour qu'ils fomentent une prochaine tournée les bougres... ... ...


pop corn time !


Et pas un mot sur l'hommage à Chirac par Fange ?


Hallucinant live report . un torchon ! traiter le public de "beauf" venu soutenir des groupes avec presque 20 ans de carrière, ça c'est bof


Effectivement, pas très convaincu par ce report.

Je suis au moins d'accord sur un point : un chanteur français qui s'adresse en Anglais à un public parisien c'est con comme un film de Luc Besson.

Après j'ai ausssi pas les mêmes "goûts" que le chroniqueur, par exemple (...)


Sans vouloir être condescendant, j'aimerai bien connaître l'âge et le parcours musical du chroniqueur.
C'est assez récent d'associer stage diving et apéro metal quand même. C'est pourtant une pratique très courante depuis des décennies dans le metal extreme et n'a rien d'une pratique f(...)


Bravo, quel professionnalisme. J'espère que vous avez payé votre place pour écrire un tel torche-cul, parce que si vous avez été accrédité, honte à vous


Ca doit être une belle foire d'empoigne en ce moment. :-))))))))

Renoncement total pour ma part. Je ne vais plus à Clisson depuis 3 ans, sans regret.
Festoche vitrine, devenu le rassemblement des occasionnels venus s'encanailler.

Je vais continuer par contre avec g(...)