Boudaries Of Reality, voilà un EP fort prometteur qui avait bien mis l'eau à la bouche de la part d'un groupe sorti de nulle part, sans crier gare. Les influences d'OBSCURA ou de DEATH sont indéniables mais il s'en dégage une personnalité qui ne demande qu'à s'affirmer. Depuis, les Nancéens de FRACTAL UNIVERSE, ont affiné leur Death Metal certes technique mais surtout à tendances progressives pour un résultat qui peut parfois évoquer un regretté NEVERMORE ("Sons Of Ignorance"). 

Ce premier album confirme très nettemement l'impression ressentie avec le EP, des leads de guitare et des solos largement mis en avant, une technique hors paire mais qui ne dessert jamais l'intérêt de l'auditeur, pour exemple, jetez une oreille à l'incroyable "Scar Legacy Of Hatred" ou "Parricidal Ghosts" qui tape dans le dur avant de développer des arpèges dissonantes du plus bel effet. Pourtant, un premier défaut commence à apparaitre au fur et à mesure de l'avancée de l'album, la production. Très clinique et froide, la production est ultra propre et cela manque un peu de gnack et d'accroche, de furie dévastatrice, on est là en plein album témoin en la matière, vous savez comme les maisons, c'est joli mais ça fini par manquer de personnalité.

Heureusement, le talent d'écriture de FRACTAL UNIVERSE compense largement cet état de fait avec des arrangements soignés, des mélodies de guitare loin d'être faciles et une variation dans le chant extrêmement intéressante, chant susurré, chant puissant et mélodique à la GOJIRA, growls, chant Death plus old-school, Vince Wilquin, fait état de ses possibilités et elles sont nombreuses à l'image du surprenant "Venomous Coils Of A Holy Fallacy" qui agît comme une petite pause salvatrice au milieu de cet album de près d'une heure qui demande beaucoup d'attention et de temps d'ingurgitation. C'est d'ailleurs à partir de ce titre que la facette la plus progressive du groupe montre toute son ampleur avec des titres comme "Backworldsmen" ou "A Name To Decay" et son saxophone, signé Jørgen Munkeby (SHINING) que l'on retrouve par le biais d'un autre artiste nommé Jean Marc Florimond sur "Collective Engram" qui voit également la participation de Michael Keene (THE FACELESS), une autre influence indiscutable d'un FRACTAL UNIVERSE qui s'ouvre là les portes de l'international avec cet Engram Of Decline.

Les Français lâchent là un album complexe mais efficace, un album qui est fait pour durer dans le temps et non s'effilocher après quelques écoutes mais aussi un album qui s'écoute tranquillement dans son canapé, le casque sur les oreilles, pas vraiment le genre de galette sur laquelle vous allez heabanguer tel un damné seul devant votre chaîne hi-fi.

  1. Premiss To Reality
  2. Sons Of Ignorance
  3. Scar Legacy Of Hatred
  4. Parricidal Ghosts
  5. Venomous Coils Of A Holy Fallacy
  6. Backworldsmen
  7. A Name To Deny
  8. Narcissistic Loop
  9. Decline
  10. Collective Engram

Bandcamp


par Simony le 02/05/2017 à 07:10
80 %    365

Commentaires (0) | Ajouter un commentaire

pas de commentaire enregistré

Ajouter un commentaire


Aziza

The Root Of Demise

Twilight Force

Dawn Of The Dragonstar

Perpetual Among Us

Thy Will Be Done

Fuming Mouth

The Grand Descent

Endimion

Latmus

Unruly Child

Big Blue World

Hellnite

Midnight Terrors

Nucleus

Entity

Slipknot

Slipknot

Warrior Soul

Rock n’ Roll Disease

Hammerfall

Dominion

Iron Bastards

Cobra Cadabra

Summery Mind

Color

Destruction

Born to Perish

Lingua Ignota

Caligula

Volbeat

Rewind, Replay, Rebound

Obturate

The Bleeding Mask of Dread

Ravenous Death

Chapters Of An Evil Transition

Roxy Blue

Roxy Blue

Arctic Sleep

Kindred Spirits

Tour Report : MONOLITHE + ABYSSIC / Europe avril 2019

Jus de cadavre / 15/08/2019
Abyssic

THE DIRT / Critiques du film

Jus de cadavre / 06/08/2019
Biopic

MOTOCULTOR 2019 : notre programme !

Jus de cadavre / 05/08/2019
Metalnews

Obscene Extreme - Jour 6

Mold_Putrefaction / 03/08/2019
Brutal Death Metal

Obscene Extreme - Jour 5

Mold_Putrefaction / 02/08/2019
Brutal Death Metal

Concerts à 7 jours

Photo Stream

Derniers coms

Chronique sacrément bien torchée. Chapeau !


"Carnal knowledge prophecy!" à 15h...ok je sors :-)


Cet album m'attire, je trouve le truc ambitieux mais 'tain, pas évident de bien rentrer dans le délire !


On a pas dû écouter le même album!


Band bien guez. L'un de leurs plus mauvais albums. Les compos sont plates et le chanteur n'a plus de voix.


1) Bon j'ai dit 15 h comme ça car l'exaction a eut lieu en milieu d'après-midi. Impossible donc que cela ait pu se faire pendant INCANTATION car j'étais forcément au devant de la scène à ce moment là.
2) "Ou comment faire d'un seul riff un morcif entier"
Bah figures-toi que c'est (...)


Depuis l'éponyme, a oui quand même, le seul qui envoi lourd dans leur disco(aller on dira aussi Iowa).

Je vais tenté cet album.


marrante ton anecdote, tiens. Vers 15h, ils devaient pas aimer Incantation, preuve qu'entre le missionnaire et ça, ils devaient pas avoir beaucoup de goût.
Sinon, plus sérieusement, d'accord avec toi pour la majorité, Humungus, sauf ZURIAKKE (bon, moi et le black à capuche ça fait 2) ou (...)


Merci pour le report, très agréable à lire.
Juste en passant, une petite faute : "Beaucoup de groupes refusent de jouer ici à cause de ça, mais la moindre des choses, quand on accepte de venir, c’est de jouer le jeux." - jeu.


Bon, je sais qu'ici, c'est sur le MOTOCULTOR mais vu que LeMoustre évoque plus haut le sujet :
Effectivement, super METAL MEAN cette année encore bordel !
Comme d'habitude, une affiche du tonnerre pour pas bien cher.
Seul bémol ce week end, les trombes d'eau que l'on s'est pris (...)


Au Méan, Midnight a déchiré et a véritablement lancé le fest, avec son punk/thrash à la Venom/Motörhead survolté. Enchaîner directement avec Incantation d'ailleurs fut une bonne idée, tant les deux groupes ont excellé dans leurs styles respectifs. Je sais pas au Motoc', mais ces deux là (...)


Slips sales forever


Une édition boueuse cette année !
Mais du lourd ! Incantation monstrueux, Midnight ultra rock n roll, etc... ! On vous raconte tout ça bientôt !


Un album ou il faut pas réfléchir, c'est beaucoup de bruit, ça tremble c'est juste fait pour nous détruire la cervelles et les oreilles c'est assumé et ça marche, ça te met la dose.

J'assume aimé dans ce sens mais je n'y vois rien d'autre et ça me suffit de m'explosé la tete.<(...)


Pour information le groupe est emmené par des membres de Impaled Nazarene (Mikael Arnkil), Abhorrence et Unholy (Pasi Äijö)


Triste nouvelle :-(
RIP


C'est là où le groupe continue de se distinguer : contrairement à tous ces groupes jouant sur scène l'intégralité de leurs albums les plus renommés (et vendus, pour le coup...), eux ils prennent un contrepied phénoménal. Donc Mr Bungle continue sa légende de surprise permanente. Que pouvai(...)


Les gars ont quand même un sacré esprit de contradiction, revenir après toutes ces années pour jouer une démo super underground et n'ayant quasi aucun rapport avec le reste de leur discographie alors que tout le monde attendait les grands classiques...

Quand j'ai vu qu'il y avait S(...)


Au delà de l'excellente nouvelle le plus étonnant , pour moi, c'est qu'ils vont jouer leur première démo. Soit ce qu'ils ont fait de plus bourrin. Juste génial


Ça c’est une putain de bonne nouvelle
Espérons qu’ils fassent plus que ces 3 dates