Deux ans après l'excellent This Is No Fairytale, les maîtres de l'Horror Metal Symphonique sont de retour avec Dance And Laugh Amongst The Rotten

Après avoir consacré leur précédent effort au conte Hansel & Gretel dans une version remaniée à leur sauce, les bataves optent cette fois-ci pour un format épisodique en nous proposant une histoire par titre avec comme pour toile de fond une sombre histoire de planche ouija.

Connus et reconnus depuis leurs débuts pour leur théâtralité et leur grandiloquence, les hollandais ont au fil des ans affinés leur art et nous surprenne à chaque nouvelle sortie et ce nouvel album ne déroge pas à la règle et nous offre certainement leur oeuvre la plus aboutie. 

La magnifique introduction nous convie à ce nouveau cauchemar musical sur ces inquiétantes notes de piano et nous prend directement à la gorge avec Charlie, titre grandiose d'une extrême efficacité et nous plante le décor de la meilleure des manières. Les orchestrations sont une nouvelle fois époustouflantes et les différentes ambiances qui contribuent à nous plonger dans les différentes histoires ici contées sont d'une rare beauté.

Blood Queen continue sur cette magnifique lancée avec ce titre très black metal dans l'esprit et rappelle la folie destructrive et baroque d'ANOREXIA NERVOSA mais c'est Song For The Dead qui va tirer son épingle du jeu avec ce titre à mi-chemin entre la balade et la valse et qui semble sorti tout droit de l'esprit de Danny EFLMAN.

Une fois de plus, l'interprétation de Dennis "Seregor" Droomers (Chant/guitare) est époustouflante et ne faiblit pas tout au long de l'album. Les variations de voix qu'il propose sont incroyables et ne peuvent mieux coller au style désormais inimitable de CARACH ANGREN. Tout comme les sublimes orchestrations que nous offre Clemens "Ardek" Wijers, phénoménal encore une fois sur cet album, sans oublier Ivo "Namtar" Wijers (batterie) lui aussi épatant de de maîtrise.

Vous l'aurez certainement compris, CARACH ANGREN nous offre avec Dance And Laugh Amongst The Rotten un nouveau joyau noir et par la même occasion son meilleur album. Une oeuvre majeure à ne laisser passer sous aucun prétexte!

Titres de l'album :

  1. Opening
  2. Charlie
  3. Blood Queen
  4. Charles Francis Coghlan
  5. Song For The Dead
  6. In De Naam Van De Duivel
  7. Pitch Black Box
  8. The Possession Process
  9. Three Times Thunder Strikes

Page Facebook officielle


par JérémBVL le 18/06/2017 à 10:00
99 %    284

Commentaires (0) | Ajouter un commentaire

pas de commentaire enregistré

Ajouter un commentaire


Vessel Of Iniquity

Vessel Of Iniquity

Noiseheads

Sitcoms for Aliens

Snøgg

Abeloth

Gangrena Gasosa

Gente Ruim Só Manda Lembrança pra Quem Não Presta

Eeviomorfia

Sublime Saudade

Druid Lord

Grotesque Offerings

Infected Union

Embrace The Beast

The Weight

The Weight

Kidnapped

Crunch CS

Nosotros Los Muertos

Nosotros Los Muertos

Frozen Graves

Frozen Graves

Betrayed

The Unbeliever

Bucium

Miorița

Profane Order

Tightened Noose of Sanctimony

Midnight City

Не умрем

Phantasm

Three Men Make a Tiger

Jarun

Sporysz

Primero Muerto

Dividen Para Gobernar

The Animal In Me

Helping Won't Help

Obskuritatem

U Kraljevstvu Mrtvih...

Photo Report : Gods Of Violence Tour

Simony / 20/01/2018
Death Metal

Septicflesh + Inquisition @ CCO

Bocchi / 17/01/2018
Black Metal

Gods Of Violence Tour

Simony / 15/01/2018
Death Metal

VAMACARA STUDIO

youpimatin / 05/01/2018
Vacamara Studio

Interview du groupe SKELETHAL

Jus de cadavre / 02/01/2018
Death Metal

Concerts à 7 jours

36 Crazyfists + All Hail The Yeti + '68

23/01 : La Maroquinerie, Paris (75)

Suture + Der Rotte Milan

26/01 : La Chaouée, Metz (55)

+ Tagada Jones + Ultra Vomit

26/01 : La Laiterie, Strasbourg (67)

Miss May I + Fit For A King + Void Of Vision

28/01 : Le Petit Bain, Paris (75)

Photo Stream

Derniers coms

Epileptiques, passez votre chemin !


Le moins pire pour l'instant musicalement parlant mais ce clip c'est juste pas possible...


Ça fait un peu capitaliser sur le dos de Lemmy... même si je me dis que ça peut bien donner.
Pour ma part, Motörhead, c'est Lemmy avant n'importe qui d'autre. Alors, faut déjà savoir si ça se fait sous le nom Motörhead ou sous un autre de type "Tribute to..."

Et, comme le(...)


Bon titre, satisfait pour ma part


Miam miam !