J'ai longtemps été dubitatif quand on me parlait de Black Metal Américain. Limite moqueur même. Je m'imaginais les Black Metalleux Américains tout peinturlurés sortir de leur salle de répète située entre un Taco Bell et un Burger King pour regagner leur gros pick-up Chevrolet... Et ça me faisait marrer. Pour moi pour faire du bon Black Metal, il fallait forcément être Norvégien, Suédois, Polonais ou même Français... Européen quoi. Mais pas ricain, non. Les rednecks ils font du Death Metal ou du Stoner, mais pas de BM qui parle de forêts enneigées ou de Lucifer. 

Que de cliché dans cette intro, mais ce n'est pas loin de la vérité pourtant. Et puis à force de découvertes et d'écoutes de groupes provenant du pays de l'Oncle Sam, j'ai été forcé de me rendre à l'évidence. Oui les Américains font du très bon BM. VROLOK, INQUISITION (même si oui, il y a un Colombien dans le lot...), PANOPTICON et tant d'autres sont là pour le prouver. Et récemment,  j'en ai déjà parlé par ici, ma plus grosse baffe BM de ces dernières années, vient elle aussi des USA : UADA avec son fantastique premier album Devoid The Light sorti en 2016.

Et puis VOID RITUAL maintenant. Ce one man band né en 2014, nous vient d'Albuquerque au Nouveau Mexique. Une ville plus connue pour être celle où se déroule la fameuse série Breaking Bad plutôt que pour sa scène BM... Mais bon, ça Daniel Jackson le multi-instrumentiste derrière ce groupe, n'en n'a cure. Lui, il fait du Black Metal à l'ancienne, à l’européenne mais surtout il le fait très bien. Heretical Wisdom est donc le premier album du groupe, qui a auparavant sorti un EP et un split (avec BARSHASKETH).

Je parlais de UADA justement et bien pour vous situer la bête nous ne sommes pas loin du style du gang de Portland. Un Black Metal racé et épique. On sent sur ce Heretical Wisdom un souffle froid et puissant très Scandinave dans l'approche. On pense tout de suite à DISSECTION et SACRAMENTUM pour la mélodie ambiante et le son. Oui parce que VOID RITUAL n'est pas "Trve" dans l'approche, la production est claire et "propre". C'est la Suède qui inspire ici et moins la Norvège et ses églises en cendres, encore que certains trouverons des traces d'un certain TAAKE. Même si le BM du groupe est mélodique il n'en n'oublie pas la puissance et la violence, oh que non, la batterie est, elle, déchainée et les blasts se font très présents et rapides tout au long des 8 titres de cet album. 

Alors oui VOID RITUAL ne révolutionne rien et n'apporte rien à la scène BM actuelle, si ce n'est un vibrant hommage aux ancêtres du style. Mais cet humble hommage il le fait très bien et moi cet album m'a tout de suite parlé. Certainement parce que j'aime beaucoup (euphémisme) les grands anciens dont il est question ici.

Pas grand-chose donc à reprocher pour cette première sortie à part ce manque de personnalité, mais qui moi ne m'a pas dérangé, et qui finalement fait tout le charme de cet album. Ah si tout de même, cette artwork très laid qui m'a fait penser à du CHILDREN OF BODOM au rabais... Mais on pardonne ce faux pas, car la musique, elle, est bonne et c'est bien le plus important.

Encore un groupe qui me fait manger mes clichés et qui prouve que la scène Black Metal Américaine n'a plus à rougir face à la scène de la "Vieille Europe".


Tracklist :

1 - The Flood

2 - Breathing Ice

3 - A Mockery Of Flesh & Bone

4 - Heretical Wisdom

5 - The Frozen Altar

6 - The Maelstrom

7 - Dead In A Blackest Night

8 - Nachzehrer



par Jus de cadavre le 24/10/2017 à 12:06
75/100 %    294

Commentaires (0) | Ajouter un commentaire

pas de commentaire enregistré

Ajouter un commentaire


Sylvaine

Atoms Aligned, Coming Undone

Heresy

Blasphemia

Sadist

Spellbound

Prezir

As Rats Devour Lions

Septagon

Apocalyptic Rhymes

Blood Curse

Sorceress

Orion Dust

Legacy

Cult Leader

A Patient Man

Warkunt

Of Ruins And Agony

Dalkhu

Lamentation And Ardent Fire

Edremerion

Ambre Gris

Beer Breath

Story of a Decayed Life

Sacral Rage

Beyond Celestial Echoes

Eternal Rot

Cadaverine

Cancer

Shadow Gripped

Warrel Dane

Shadow Work

Zealotry

At the Nexus of All Stillborn Worlds

Heir Apparent

The View from Below

Hæster

All Anchors No Sails

Brutal Metal DTP Gig

Simony / 12/12/2018
Black Metal

LIVE REPORT - TYRANT FEST 2018 - JOUR 2

Mold_Putrefaction / 05/12/2018
Black Metal

LIVE REPORT - TYRANT FEST 2018 - JOUR 1

Mold_Putrefaction / 04/12/2018
Ambiant

Tyrant Fest J2 [Photo Report]

Simony / 29/11/2018
Black Metal

Concerts à 7 jours

+ Solstafir

13/12 : L'aéronef, Lille (59)

Revocation + Rivers Of Nihil + Archspire

15/12 : Le Petit Bain, Paris (75)

Photo Stream

Derniers coms

C'est surréaliste cette histoire !
Pendant que sa baraque crame, le mec s'introduit chez ses voisins alors que ces mêmes voisins sont présents ! Et lorsque les flics débarquent il tente de se cacher derrière une clôture avant de les menacer avec un couteau ! Heuuuuu... clairement la dro(...)


C'est vraiment chiant. C'est un super guitariste qui était vraiment dans l'esprit du groupe. Le genre de gars qui est rentré dans Cannibal Corpse en cours de route et qui veut y rester... mais il a merdé. Pour le remplacer, ça ne va pas être facile et, mis à par Jack Owen qui est maintenant ch(...)


Ben, mince alors ! :(


Le gars qui joint le geste à la parole en somme...


Fin de carriere chez Cannibal Corpse j'imagine...


La drogue, c'est mal.


Mercyless au top comme d'hab quoi. La classe ce groupe franchement.


On est loin de ...and Oceans, pour le coup !


Pas mal du tout en effet ! Old-school, brutal, bas du front. Combo !


chro séduisante, bon morceau également, merci pour la découverte


Franchement meilleur que les dernières prod de Death Fr...


Humungus : +1
Ben oui, normal. Déjà assimiler "vegan" et "antifa" est hors sujet.
Soutenons UADA !


KaneIsBack + 1.


Nefarious + 1.


Non.


Cet album est absolument fantastique !!!


Ravi de lire un report sur Aura Noir


J'ai jamais vraiment écouté Cancer, pourtant je fais partie de cette génération des 90's qui a découvert( le death metal avec ces sorties majeures. Très efficace ce titre , va falloir que je rattrape quelques lacunes.


commandé


Le metal selon les Grammys... Vaste blague.