Human Pantocrator est déjà le troisième album du groupe ENTROPIA INVICTUS, qui l’aurait cru. C’est que l’offre est tellement énorme que l’on a même du mal à suivre l’actualité du Metal Hexagonal, alors lorsqu’en plus les groupes s’amusent à changer de patronyme, cela devient vraiment compliqué. En effet, les deux premiers albums, dont le dernier Black Drop In Clear Water publié en 2012, sont sortis sous le nom d’ENTROPIA. Les Français annoncent la couleur dès le titre d’ouverture "I Will Overcome", les claviers sont omniprésents et grandiloquents, les guitares frénétiques, la batterie se met en mode blast, DIMMU BORGIR est clairement en ligne de mire mais pas uniquement car cet album, comme la suite va le confirmer, fait également énormément penser à une approche comme celle de SEPTIC FLESH.

"Euphoria’s End" enfonce le clou, le parallèle avec les Norvégiens est là bien plus prononcé mais un gros défaut apparait sur la partie parlée. En effet, si les growls peuvent cacher ce fait, sur la partie parlée, l’accent franchouillard est très audible et casse un peu l’effet, dommage d’autant plus que cela se renouvelle sur "Among Us" qui clôt cet album. D’ailleurs, la production sur la voix n’est pas des plus abouties (un titre comme "Cosmogenic Pandemonium" demandait des pistes vocales plus imposantes que celles-ci qui évoquent CREMATORY), voici une piste de progression intéressante pour le groupe, sans que cela soit rédhibitoire sur cet Human Pantocrator [Opus Humani].  Toutefois, si l’ambition est là, les capacités à construire des structures tout à fait opérationnelles, l’ambiance de cet album manque cruellement de personnalité, les orchestrations sont plutôt gentillettes et évoquent le Symphonic Black Metal qui a découlé du succès de CRADLE OF FILTH et DIMMU BORGIR à la fin des années 90, et surtout les guitares ne sont pas des plus inspirées ("Imperfect God"). Principalement porté par les claviers et les chœurs nourris, cet album a bien quelques sursauts comme "In The Attic" ou "Singluarity", mais cela est assez maigre finalement pour un groupe qui n’en n’est pas à son coup d’essai.

Human Pantocrator [Opus Humani] s’écoute avec beaucoup de respect, nous n’avons pas là un album qui serait rapidement retiré du lecteur mais il passe sans faire de bruit, sans laisser de traces et c’est là son plus gros défaut. Si le groupe persiste dans cette grandiloquence, pourquoi ne pas l’appliquer également sur les voix avec des lignes de chant doublées ou triplées et surtout un rendu plus gros pour appuyer efficacement la musique. Avec ce troisième album, on risque fort de redécouvrir ce groupe à l’occasion du prochain album.

  1. I Will Overcome
  2. Euphoria’s End
  3. The Builder, The Destroyer
  4. In The Attic
  5. Cosmogenic Pandemonium
  6. Kurzweil’s Dream
  7. Singularity
  8. Tree Of Creation
  9. Reflection
  10. Imperfect God
  11. Among Us

Site Officiel


par Simony le 20/02/2017 à 07:00
68 %    148

Commentaires (0) | Ajouter un commentaire

pas de commentaire enregistré

Ajouter un commentaire


Void Ritual

Heretical Wisdom

Echolot

Volva

Pänzer

Fatal Command

Backstreet Girls

Don't Mess With My Rock n'Roll

Seeds Of Mary

The Blackbird And The Dying Sun

Malum

Night Of The Luciferian Light

Drastic Solution

Thrash Till Death

Furies

Unleash The Furies

Moritz

About Time Too

Martina Edoff

We Will Align

All Pigs Must Die

Hostage Animal

Graceful

No One Hears Us

Chainsaw

Filthy Blasphemy

Perihelion Ship

To Paint a Bird of Fire

Marilyn Manson

Heaven Upside Down

Monolord

Rust

Aviator Shades

This Is What We Do

Heir

Au Peuple De L'Abime

Implore

Subjugate

Samael

Hegemony

Kadavar + Mantar + Death Alley @ L'Ubu, Rennes

Jus de cadavre / 24/10/2017
Sludge

Anathema + Alcest

RBD / 17/10/2017
Progressif

Today is the Day + Fashion Week

RBD / 12/10/2017
Stoner Metal

Gutting Europe V

Jus de cadavre / 10/10/2017
Brutal Death Metal

F.E.A.R. 2017

Simony / 09/10/2017
Progressive Rock

Concerts à 7 jours

Mantar + Kadavar + Death Alley

24/10 : L'épicerie Moderne, Feyzin ()

Seeds Of Mary

25/10 : Black Sheep, Montpellier (34)

King Dude + The Ruins Of Beverast + (dolch)

25/10 : L'Ubu, Rennes (35)

Crisix + Geniteur + Desperate

26/10 : Le Mondo Bizarro, Rennes (35)

Aborted

26/10 : Chez Paulette, Pagney-derrière-barrine (54)

Delain

26/10 : L'alhambra, Paris (75)

King Dude + The Ruins Of Beverast + (dolch)

26/10 : Le Petit Bain, Paris (75)

Seeds Of Mary + Z Family + The Whorephans

26/10 : Monster's Art, Fréjus (83)

Seeds Of Mary + Z Family + Ricine

27/10 : L'electrode, Miramas ()

Red Dawn + Yugal + Atrocia

27/10 : Cassiopé, La Mézière (35)

Meteora + Slither + The Scarsystem

27/10 : Red Studio, Douai (59)

Pain + Corroded + Sawthis

27/10 : Le Petit Bain, Paris (75)

Corroded

27/10 : Le Petit Bain, Paris (75)

Seeds Of Mary

28/10 : La Cave A Rock, Toulouse (31)

Moshpig + Immortal Bird + Bestial Nihilism

28/10 : La Scène Michelet, Nantes (44)

Pain + Corroded + Sawthis

28/10 : Cco, Villeurbane (69)

Corroded

28/10 : Cco, Villeurbane (69)

Moshpig + Immortal Bird

29/10 : O'flaherty's Irish Pub, Lorient (56)

+ W.a.s.pBeast In Black

29/10 : Elysée Montmartre, Paris (75)

Skalmöld + Omnium Gatherum + Stam1na

29/10 : Le Petit Bain, Paris (75)

Skalmöld + Omnium Gatherum + Stam1na

30/10 : Le Ferrailleur, Nantes (44)

W.a.s.p

30/10 : La Laiterie, Strasbourg (67)

No Return + Angelus Apatrida + Malkavian

31/10 : La Scène Michelet, Nantes (44)

Dehuman + Mortuary + Disfuneral

31/10 : The Riveter, Nancy (54)

Photo Stream

Derniers coms

Les paroles de Tom G. Warrior sont tellement justes...
Un très grand homme aussi ce mec.


Arrêtez les mecs, j'ai les aisselles qui pleurent. En tout cas, ravi que la 3000ème soit partagée avec une équipe comme la nôtre.


C'est pas tant le chiffre qui est impressionnant mais la qualité de la 3000ème comme celles de toutes les autres qui l'est. Bravo, un beau travail de passionné pour passionnés !


Petite correction : c'est ATM qui organisait et non Garmonbozia :)


Bravo mec... 3000 chros... La vache !