Disciples Of Time

Blacklist

09/07/2021

Autoproduction

Du Thrash aux forts relents Hardcore, qui n’est fondamentalement pas du Crossover, ça intéresse quelqu’un ? Parce que si tel est le cas, j’ai reçu une livraison fort intéressante de la perfide Albion, qui compte nous envahir via l’un de ses représentants les plus obscurs, mais pas des moins combatifs. Formé en 2018, BLACKLIST fait partie de cette jeune relève de la garde anglaise, qui n’hésite pas à piocher dans l’héritage national et international de l’extrême pour construire sa propre expérience, et ce premier album tombe à pic pour rappeler que l’Angleterre Thrash du nouveau siècle n’a heureusement pas grand-chose en commun avec son armée des années 80, qui faisait bien piètre figure sur le champ de bataille.

Danny France (guitare), Curtis Goodyear (basse), Matthew Warburton (batterie) et Tyler Larkin (guitare/chant), soit un seul musicien d’origine et des pièces rapportées en cours de route nous proposent donc une tranche de violence typiquement européenne dans les faits, mais agrémentée de cette lourdeur Thrash qu’on retrouvait dans les meilleurs pièces des CRO-MAGS, que l’on peut appréhender comme une version plus légère des miraculeux et plus récents ENFORCED, soit un mélange assez agressif et pugnace entre Thrash raisonnablement véloce et Hardcore méchamment féroce.

Impeccablement produit, ce premier longue-durée enregistré seul dans son coin ose donc le classicisme puissant des années 80 revu et corrigé 2021. Chœurs proéminents comme toute formation Core sous égide AGNOSTIC FRONT qui se respecte, riffs épais à la DEATHWISH, attitude virile, pour une grosse branlée de quarante minutes ou presque, qui laisse quelques dents sur le trottoir de Blackpool. Et si la visite guidée est ludique, elle ne vous permettra pas pour autant d’aller admirer les illuminations locales, très connues, mais vous proposera plutôt un trip dans les bas-fonds les moins recommandables de la ville, là où la seule loi qui règne est celle du plus fort en gueule. On en prend bien conscience en encaissant la guerre de tranchée de « In The Trenches » qui ne ménage pas les effets pour faire virer les avions juste au-dessus de nos têtes. Gros son, rythmique pugnace, guitares en baïonnette, chanteur au timbre ferme qui préfère la harangue musclée à la provocation hurlée, la tactique est en place, et la bataille s’annonce rude. Avec quelques mélodies en filigrane pour éviter la boucherie, ce premier titre de Disciples Of Time replace les débats dans leur contexte, et expose des arguments solides, mais construits.

Pas question donc ici de Thrash rétrograde produit à la chaine dans une usine locale, mais bien de recyclage d’idées pérennes pour faire honneur aux deux styles qu’affectionnent ces musiciens redoutables. Pourtant, inutile de vous attendre à un Crossover rigolard à la GAMA BOMB, ici, c’est le sérieux qui domine et un regard sur la société qui prime, et l’horizon est plutôt chargé en nuages noirs de pollution.

On craque assez rapidement pour cette franchise de ton, et « Buckets Of Blood », en gardant solidement le cap, ne laisse planer aucun doute. L’efficacité prime, et la production, parfaitement calibrée par un mixage futé, laisse certes la basse aux arrière-postes, mais propulse les guitares comme des balles qui sifflent dans vos oreilles. Avec un batteur à l’assise incontestable et un chanteur qui impose ses lignes comme un général motive ses troupes, BLACKLIST fait rapidement oublier le formalisme de son nom pour se détacher des lignes vintage ennemies. On aime ces refrains scandés comme des slogans dans un stade de foot archibondé, on aime ces quelques allusions au patrimoine américain de SLAYER (« Crucifix », tout y est, on s’y croit complètement), ces quelques samples qui plombent l’ambiance déjà bien sombre, et ces accès de colère Core qui coulent dans les veines comme une rage centenaire (« Blood On The Sand »).

Pas grand-chose à jeter dans ce premier jet de bile, et une assurance qui fait plaisir à entendre. Avec quelques EP’s et singles comme CV, le groupe étonne de sa mise en place et de sa confiance, et ose même des choses plus évolutives, comme cet infernal et chaotique « Buried Alive », au tempo louche et bancal. « Disciples Of Time », et son beat moins raisonnable fait office d’hymne indispensable, et la fin d’album consolide les bonnes impressions, nous livrant même une tranche Thrash de vie qui tâche avec l’écrasant « Plague Doctor », lourd comme un inédit de King et Hanneman des années 90.    

      

Beau boulot donc pour ces anglais qui concassent, qui pulvérisent mais avec beaucoup de pertinence et d’intelligence. Un Crossover conséquent, lourd à porter, mais qui dévie de la trajectoire un peu trop second degré des groupes du cru actuels.

 

                                               

Titres de l’album:

01. In The Trenches

02. Buckets Of Blood

03. Crucifix

04. Blood On The Sand

05. Buried Alive

06. Disciples Of Time

07. Plague Doctor (feat. Wayne Dorman)

08. Vengeance (feat. Liam Stubbs & Daniel Lucas)


Facebook officiel

Bandcamp officiel


par mortne2001 le 05/03/2022 à 18:16
82 %    401

Commentaires (0) | Ajouter un commentaire

pas de commentaire enregistré

Ajouter un commentaire


Derniers articles

Anthems Of Steel VI

Simony 24/05/2024

Live Report

Pessimist + Demiurgon

RBD 14/05/2024

Live Report

Voyage au centre de la scène : ARGILE

Jus de cadavre 12/05/2024

Vidéos

Mercyless + Nervous Decay + Sekator

RBD 08/05/2024

Live Report

Birds in Row + Verdun

RBD 02/05/2024

Live Report

Hexagon Doom Tour

Simony 29/04/2024

Live Report

Midnight + Cyclone + High Command // Paris

Mold_Putrefaction 24/04/2024

Live Report

DIONYSIAQUE + JADE @La Chaouée

Simony 23/04/2024

Live Report
Concerts à 7 jours
Tags
Photos stream
Derniers commentaires
PTT

Je trouve que DPD a raison. Et paradoxalement, je compose de la zique plutôt moyenne, on sort des albums qui sont certainement dispensables, 90% de nos "fans" sont nos potes. Mais je continue. Parce que j'aime ça, parce que sinon il ne me restera plus que d(...)

27/05/2024, 23:38

Johnny grossebite

Allez, après les boomers hivy mitol, voici venir les goudous en colère. De mieux en mieux

27/05/2024, 22:12

DPD

@LeaJ'exprime mon avis tout le monde me tombe dessus je défend mon point de vue et voilà tout. Il y a toujours quelqu'un pour remettre une pièce dans la machine, pour moi j'ai effectivement tout dit du coup je m'amuse un peu que voulez-vous.

27/05/2024, 16:40

DPD

Je vois pas l'homophobie, je réalise les souhaits d'un homosexuel, j'essaye d'aider, tu veux quoi, j'y vais direct au Talmud ?

27/05/2024, 15:49

Lea

DPD je ne comprends pas du tout pourquoi tu t'acharnes comme ça, on a bien compris tes messages. Tu te fais plaisir à cracher sur tout et n'importe quoi, je vois pas trop le délire, tu t'emmerdes ?

27/05/2024, 12:50

Cämille

Vous pouvez pas virer cette merde homophobe ? Histoire de remonter le niveau. Merci

27/05/2024, 12:19

Gargan

Merci pour ce live report étoffé, va vraiment falloir que je me bouge les miches pour le prochain !

26/05/2024, 21:48

Gargan

Y’a pas de batteur ? J’aurais du mal à comprendre un changement de style..

26/05/2024, 20:55

NecroKosmos

26/05/2024, 19:13

NecroKosmos

J'y étais dès le jeudi et c'était vraiment top !! Mes coups de coeurs sont, dans l'ordre d'apparition, SWAMP LORDZ, WITCHES, VENEFIXION, ABYSMAL GRIEF et SKINFLINT. Quelques déceptions (musicales) mais peu importe. Quel bon festival !! J'ai bie(...)

26/05/2024, 18:59

Humungus

Putain d'affiche c'est clair...Ne serait-ce déjà que pour ABYSMAL GRIEF.Je dois les voir dans un peu plus d'un mois en Belgique... Et ta critique Simony me fout l'eau à la bouche bordel !!!Pis DESTRUCTION... Totalement d'accord av(...)

26/05/2024, 11:02

DPD

J'y peux rien si cette interface de clodo m'empêche d'éditer mes messages, habituellement j'écris très vite je poste et je me relis ensuite.Donc ouais, Bescherelle dans ton cul je sais que t'aimes ça pé(...)

25/05/2024, 16:19

DPD

Je vais te foutre un Bescherelle dans le cul va, ça te rappellera des souvenirs!

25/05/2024, 16:16

Steelvore666

Atrocia (les copains !!!!!), Skelethal, Venefixion... quelle affiche !!!!!!Et dire que j'avais gagné un pass pour m'y rendre...

25/05/2024, 10:30

Humungus

Buck Dancer je t'aime... ... ...

24/05/2024, 21:00

MorbidOM

"si je le ferais ce serait un album culte mais j'ais autre chose à foutre."Consulter un Bescherelle ?

24/05/2024, 03:50

DPD

Ceci dit si je le ferais ce serait un album culte mais j'ais autre chose à foutre.+ metallica c'est de la merde depus longtemps, rien à foutre de Slayer, pareil pour Iron Maiden. Les nostalgiques devraient dégager-

24/05/2024, 01:06

DPD

On aura au moins pu constater que DPD>UPS.

23/05/2024, 10:56

DPD

@UPSJe peux brancher ma guitare avec mon pc jouer avec une boite a rythme et sortir quelque chose de merdique en 1 semaine, est-ce que ça en vaut la peine? tellement de sorties polluent la scène.Je suis absolument contre l'idée que faire quelque (...)

23/05/2024, 10:54

Buck Dancer

Franchement, je ne m'attendais pas à un album aussi bon. Quelques morceaux peuvent vite devenir des classiques et surtout le groupe semble avoir son identité. Bien sûr c'est similaire  à Motley Crue.... euh Slayer, mais c'est pas un simple copi&eacut(...)

22/05/2024, 21:11