Empire Of THe Worm

Conquest Icon

13/03/2020

Godz Ov War Productions

Vous rappelez-vous de DEVILYN ou de PANDEMONIUM ? Des groupes Polonais qui avaient réussi à faire passer leur musique au-delà de leur frontière nationale. En 2009, Andy Blakk, rejoint quelques années plus tard par Imperator, lui aussi ex-DEVILYN, s'associe avec le guitariste Major, ex-PANDEMONIUM, et le bassiste Blast!, un ex-HATE mais aussi un ex-DEVILYN. Le groupe publie un premier album, Hellspire, en 2010 avant de sortir un split album qui voit le line-up du groupe se stabiliser. Et puis le groupe disparait mais le line-up reste identique lorsque les 5 investissent les studios sous la houlette d'Andy Blakk qui mixera et masterisera également cet Empire Of The Worm qui met fin à 7 années de silence discographique.
Après un si long silence, il fallait que CONQUEST ICON ait des choses à dire tout en montrant une évolution mais mesurée pour ne pas perdre en route ceux qui guettaient dans l'ombre le retour des Polonais. Avec ce deuxième opus, le groupe passe un cap au niveau production, les guitares, bien que chargées en basse fréquence, sonnent massives, la batterie a gagné en clarté, notamment pendant les blasts qui rythment les morceaux. Car oui, si le Death Metal tout droit venu de VADER a toujours sa place chez ce groupe, l'esprit plus Black Metal d'un HATE ressort un peu plus nettement ici. On note le chant gavé de réverb' (tout comme sur la batterie d'ailleurs) et sali pour en faire quelque chose de très sombre et menaçant là où le growl était plus neutre auparavant. Et puis, CONQUEST ICON, a su varier légèrement sa musique pour mettre en valeur les parties les plus rapides et violentes pour accentuer cette violence justement. Ainsi, la chanson titre, montre des capacité à tenir l'auditeur dans la noirceur alors que derrière déboule un condensé de Death Metal old-school, "Towards Darkness" et que "Behold The Flames Of Hell" pourra parler à ceux qui ont connu le groupe à leurs débuts, tant se morceau s'inscrit dans la continuité du premier album.
Toujours rien de révolutionnaire avec ces Polonais, mais ce Death Metal plus chargé en Black Metal qu'auparavant montre un groupe qui ne revient pas pour faire de la figuration, les titres sont efficaces, quelques leads marquent les esprits ("Crown The Beast", "Behold The Flames Of Hell") et ce chant plus Black qui traine, font gagner en épaisseur la musique de ce quintet ravageur. Totalement en cohérence avec le catalogue de Godz Ov War Productions, ce groupe marque un retour réussi qui n'ébranlera pas la scène mais qui pourrait au moins faire frémir les amateurs d'un style old-school.

Tracklist :

  1. Vermin
  2. Sacrificial Circle
  3. Deathlike Shadows Rising
  4. Unholy Death Metal
  5. Empire Of The Worm
  6. Toward Darkness
  7. Behold The Flames Of Hell
  8. Pilgrim Of Doom
  9. Crown The Beast
  10. Here And Beyond

Facebook | Bandcamp


par Simony le 06/07/2020 à 12:00
75 %    941

Commentaires (0) | Ajouter un commentaire

pas de commentaire enregistré

Ajouter un commentaire


Derniers articles

Hatebreed + Crowbar

RBD 18/06/2024

Live Report

Nostromo + Nwar

RBD 03/06/2024

Live Report

Dvne + My Diligence

RBD 29/05/2024

Live Report

Anthems Of Steel VI

Simony 24/05/2024

Live Report

Pessimist + Demiurgon

RBD 14/05/2024

Live Report

Voyage au centre de la scène : ARGILE

Jus de cadavre 12/05/2024

Vidéos

Mercyless + Nervous Decay + Sekator

RBD 08/05/2024

Live Report

Birds in Row + Verdun

RBD 02/05/2024

Live Report

Hexagon Doom Tour

Simony 29/04/2024

Live Report
Concerts à 7 jours
Tags
Photos stream
Derniers commentaires
Orphan

Plus vraiment fan du Hellfest depuis longtemps, mais avoir Julie CHRISTMAS à l'affiche c'est royal. D'autant qu'en face c'est Metallica, donc tout les boubourses seront absent.Elle est quand meme à l'origine avec Josh Graham d'une(...)

21/06/2024, 08:55

Humungus

Je pense que DL100 causait du clip...Et là, on peut pas lui donner tort hein... ... ...

19/06/2024, 06:55

Gargan

Plutôt injuste comme commentaire, je m’attendais à qqch de super cheap alors qu’il n’en est rienet musicalement ça se tient (parfois même l’impression d’entendre du Alastis !).

18/06/2024, 22:28

Gargan

La pochette évoque un retour au sources, mais ça ne me fera pas oublier phantoms, qui reste indétrônable.

18/06/2024, 22:20

Kiss the Goat

Un renouveau dans ce qui se fait en français 

18/06/2024, 21:43

DL100

Ah ouais, quand-même... C'est hautement ridicule et pathétique là...

18/06/2024, 12:07

Gargan

Hmmm j'ai tendance à préférer cette version, c'est mal. J'ai le sentiment que c'est plus lisible et pêchu et - heureusement - le son des toms est préservé, le genre de détail qui devait persister. Vont-ils nous refaire le coup po(...)

17/06/2024, 09:04

RBD

C'est une bonne surprise. Kerry n'a eu évidemment aucun mal à bien s'entourer mais ses partenaires ont apporté une pêche supérieure aux derniers Slayer. Ce Thrash à fond est mieux inspiré que celui de "Repentless" sans(...)

16/06/2024, 18:58

Humungus

De ces deux extraits proposés, il ne ressort effectivement pas grand chose...En tous cas, beaucoup moins que sur la réédition de "Morbid visions" qui m'avait bizarrement beaucoup plu l'année dernière.En même temps, et je s(...)

16/06/2024, 08:52

Moshimosher

Franchement, très bonne surprise ! Et vraiment content pour eux qu'ils puissent continuer ! Malgré la vie, la mort continue et c'est bon !!! \m/

15/06/2024, 20:44

Arioch91

L'édition originelle est intouchable, avec un son qui lui est propre et qui l'identifie dès les premières secondes. Sans oublier ce son particulier des toms d'Igor, comme sur le Pleasure to Kill de Kreator.Avec ce réenregistrement, on est loin de (...)

15/06/2024, 19:42

Humungus

Ouais... ... ...Bah à l'écoute de ce titre, cela ressemble comme deux gouttes de foutre à NIFELHEIM hein.Et à du très bon NIFELHEIM qui plus est !De fait, étant über fan de ce groupe, j'attends cette galette avec impati(...)

15/06/2024, 09:11

Moshimosher

Bon, par contre, l'extrait me laisse dubitatif...

15/06/2024, 06:37

Moshimosher

En tant que grand fan, je suis partagé... mais bon, pourquoi pas ! Surtout que j'ai tous les albums d'Edge of Sanity (Until Eternity Ends compris) et une bonne moitié des Nightingale... donc, qui sait... s'ils sont aussi en digital, je pourrais me laisser tenter par c(...)

15/06/2024, 06:33

RBD

Les concerts ne sont qu'une partie de ce petit festival. La dernière fois il y avait des conférences, des "masterclass", un marché aux puces, etc. Ce n'est pas évoqué ici mais je m'attends à retrouver tout cela. La progra(...)

14/06/2024, 11:18

Gargan

Pas un groupe de métal « trad » pour des « états généraux », ça donne vraiment beaucoup d’envie et de crédibilité…

14/06/2024, 07:43

metalrunner

Merci pour la redécouverte Ravage in peace c est trop bon

13/06/2024, 20:13

LeMoustre

Oh la torgnole thrash !Ah oui on sent bien l'influence du Dark Fuckin' Angel période Don Doty a plein nez. Le tempo effréné, les vocalises dans l'esprit. Parfait Achat direct cash de chez cash.J'adore, tout a fait pile poil ma cam(...)

11/06/2024, 20:30

Arioch91

Écouté ce matin en mode découverte tout en bossant, pas l'idéal mais pas le choix.Au premier ressenti, j'ai pensé à un croisement endiablé entre le Darkness Descends de Dark Angel et le Pleasure to Kill de Kreator. On a connu pire (...)

11/06/2024, 12:28

Humungus

"System Shock est un sérieux prétendant au titre d’album Thrash de l’année"Itou mec !!! !!! !!!Pour ma part, je vois plus dans ce superbe album la patte des "Trois Grands Teutons" (KREATOR, DESTRUCTION &(...)

11/06/2024, 11:01