Excarnation

Dgorath

18/12/2021

The Hills Are Dead Records

Amis des logos indéchiffrables comme du barbelé sur la carcasse d’un chevreuil, accueillez en votre sein cette congrégation hirsute venue de la perfide Albion, qui justement ne fait pas semblant d’être perfide. Ces londoniens s’agitent en effet dans l’underground depuis quelques années, et on les imagine assez mal faire la manche avec une guitare acoustique dans les couloirs du métro pour gagner quelques piécettes. Sans autre information quant à la date de leur formation, les DGORATH accusent quand même quelques années au compteur puisque leur premier morceau date déjà de 2014, mais il leur aura fallu sept années pour venir à bout de ce fameux premier LP si cher à la carrière d’un groupe, et avec Excarnation, les anglais ont frappé fort dans le chaos pour marquer les esprits de leurs émanations morbides.

Alex Monad (batterie), Adrijus (guitare), Hadley Sharp (chant) et Shusta (basse), membres ou ex de groupes comme CLUNGE PLUNGER, MONADTH, SATLAN, SEWER TRENCH, ANARRES, MONAD, OBOLTRED, MØRKTÅR, BODY THRONE, MAGOGMAGORE, ANNUNCIATION, COZ DEF, DISSATISFACTION, ou encore TERROR BOMBING (et qui se connaissent pour avoir joué dans SEWER TRENCH, pour au moins trois d’entre eux), nous proposent donc une vision particulièrement vicieuse d’un Death Metal chaotique et assombri par des humeurs BM, efficace dans la forme exubérante, et classique dans le fond de l’air qui est plus moisi que frais.

Neuf morceaux, qui font suite à deux splits partagés avec DARK RITUAL et RANCID FLESH, et qui permettent de rompre avec de longs mois/années de silence. Un album donc pensé, dont les idées ont eu le temps de murir sans perdre de leur caractère viscéral. Et c’est de plein fouet via « Sky Burial » que le groupe nous percute, sans prendre de gants ni perdre de temps avec une intro Ambient inutile. En remplacement, les gus nous flattent les esgourdes d’une dualité vocale symptomatique du Death/Grind, avec grognements d’outre-tombe et protestations porcines dans l’abattoir, et une fois la rythmique en place, les intentions deviennent claires, faire appel aux astuces Death US les plus éprouvées, pour les accommoder d’une sauce Black relevée en ténèbres.

Assez DEICIDE/SUFFOCATION dans les faits, DGORATH se distingue immédiatement d’une précision redoutable, avec des breaks tombant à la milliseconde, et un batteur précis comme un métronome possédé par Pazuzu. Entre passages en mid malsains mais accrocheurs, et accélérations vomitives dans le grand-huit, Excarnation est une sorte de démonstration en double axel de capacités notables, mais qui refuse d’expérimenter ou de faire avancer la cause. Le type même d’album qu’on découvre en le connaissant déjà, mais qui fait le job, et qui parvient même à se faire remarquer de quelques plans très catchy et d’un travail vocal assez conséquent.  

Ainsi, « Gagging On Your Aspirations », atypique et ludique, se démarque assez rapidement, avec ses quatre ou cinq idées diluées en moins de quatre minutes, et un final glauque et insistant en mode coda hypnotique, striée de hurlements stridents. Certainement moins Blackened et plus radicalement Death que bon nombre de ses petits camarades, DGORATH se livre même à l’exercice périlleux du formalisme bruitiste via de petits segments agressifs comme le tournoyant « Manifestation Of Subliminal Perversions », concentré de mort fulgurante et de blasts dans la plus grande tradition floridienne en héritage de MORBID.

Ce qui n’empêche pas le quatuor d’afficher quelques ambitions plus prononcées, qui s’articulent autour de morceaux plus évolutifs et pleins, à l’instar de l’implacable « Gradient Descent », descente aux enfers en visite guidée sans retour ni pourboire, ou « Viral Antagony » et son long cheminement aboutissant à l’un des décrescendos les plus traumatique et dissonant de la vague old-school actuelle.

Ajoutons au bilan assez positif un « Black Bile » dégoutant comme une gerbe de bile après une murge un peu trop corsée, et nous obtenons un album fort recommandable aux nostalgiques d’une certaine forme de violence intelligente née dans les années 90. Pas de quoi fouetter un chat, d’autant plus qu’il n’a rien fait, mais de quoi patienter avec rage et écume aux lèvres en attendant une sortie plus conséquente.

                                                                                                                                                                                             

          

Titres de l’album:

01. Sky Burial

02. Gagging On Your Aspirations

03. Death Mask

04. Manifestation Of Subliminal Perversions

05. Gradient Descent

06. Black Bile

07. Old Wounds

08. Homo Homini Lupus Est

09. Viral Antagony


Facebook officiel

Bandcamp officiel


par mortne2001 le 15/08/2022 à 18:27
75 %    81

Commentaires (0) | Ajouter un commentaire

pas de commentaire enregistré

Ajouter un commentaire


Derniers articles

MALEMORT: les fantômes d'Hérouville.

mortne2001 27/09/2022

Interview

Obscura + Persefone + Disillusion

RBD 26/09/2022

Live Report

Voyage au centre de la scène : CARDIAC CEASE

Jus de cadavre 25/09/2022

Vidéos

100 Albums à (re)découvrir - Chapitre 4

mortne2001 04/09/2022

La cave

MOTOCULTOR 2022 / XIII édition

Jus de cadavre 30/08/2022

Live Report

Obscene Extreme 2022

Mold_Putrefaction 16/08/2022

Live Report

J'irai Mosher chez vous ! Episode 4 : Seattle

Jus de cadavre 12/08/2022

J\'irai mosher chez vous
Concerts à 7 jours
The Vintage Caravan + Volcanova 08/10 : Espace Solana, Chalons-en-champagne (51)
Cult Of Luna + Caspian + Holy Fawn 11/10 : Stereolux, Nantes (44)
Tags
Photos stream
Derniers commentaires
senior canardo

cool ! je connais maintenant 2 groupes Bulgares ! pour ceux qui connaissent pas, ya Terravore qui fait du bon thrash ;)

06/10/2022, 10:49

NecroKosmos

Le seul intérêt de ce concert, c'est la première partie. RAVEN : un groupe fantastique sous-estimé.

06/10/2022, 05:51

Satan

C'est terrible... Et puis, quel groupe d'exception, ça me fait mal au cœur pour eux.

05/10/2022, 21:22

Arioch91

Un concept album sur un écrit de Lovecraft ? Ok je prend direct !

05/10/2022, 20:41

VonDerKrieg

A noter que tout vient du compte twitter d'un certain "Alex", qui après avoir envoyé au maire de la ville de Bessancrout plusieurs messages publiques remplis de conclusion hâtives et de liens à l'emporte piéce quant au passé de certains(...)

05/10/2022, 18:36

Gargan

Je m'attendais à du très bon, tout sauf déçu. J'espère qu'ils vont percer au-delà de l'hexagone, car ils le méritent amplement.

05/10/2022, 09:18

Sadam Mustaine

Le reproche que je fais a Metallica c'est de vivre sur ses lauriers depuis 30 ans et de vivre sur 10 grandes années de carrière pour depuis faire des albums de la qualité d'un groupe qui remplirai tout juste des petites salles 

04/10/2022, 23:31

Adolpho Ramirez

L'orga qui réagit comme des grosses pédales en chouinant sur Internet et en faisant une cagnotte (qui a été supprimé LOL), au lieu d'aller directement confronter le cuck soyboy à l'origine de l'annulation. Finalement, si ça peut(...)

04/10/2022, 22:00

Alex fan

Magnifique retour aux sources de ma jeunesse 

04/10/2022, 19:17

Jus de cadavre

Le type à l'origine de ce merdier est un gars de la scène. Qui en son temps fut pris en photo avec des tshirts tendencieux de BM. Le monsieur veut sans doute se racheter ?Pathétique.

04/10/2022, 14:11

Jus de cadavre

Metallica n'oublie clairement pas d'ou ils viennent. Les premiers mecs / roadies du fan club recoivent encore aujourd'hui des invitations pour les concerts dans leurs villes.Juste mega respect.

04/10/2022, 14:06

Simony

Pseudo-nazi de ce que j'ai compris.

04/10/2022, 11:17

Humungus

Et l'hurluberlu dénonçait quoi exactement ?Une imagerie satanique ou une accointance pseudo-nazi ?

04/10/2022, 10:12

Humungus

Bordel !Avant de lire ton commentaire Simony, c'est exactement ce que je m'apprêtais à poster...METALLICA = Le groupe que l'on ne peut pas complétement détester.

04/10/2022, 10:08

Simony

On peut dire ce que l'on veut sur ce groupe que je ne suis plus depuis de nombreuses années mais c'est encore un des rares à faire ce qui leur chante et avoir ce genre d'attention envers ceux qui les ont aidé et leurs fans, musicalement ça ne me parle pl(...)

04/10/2022, 09:10

Simony

Pression d'un illuminé sur la localité qui accueillait l'évènement quand à la présence d'un groupe de Black Metal. Je ne sais pas quel groupe était visé par cette action remplie de courage mais il a eu gain de cause puisque le(...)

04/10/2022, 09:07

Humungus

Tout cela ne me donne toujours pas les raisons de l'annulation...

03/10/2022, 23:41

Simony

Pour ceux que ça intéresse, opération d'ANTIQ LABEL en soutien au festival,SPECIAL SALE / VENTE SPECIALEEn soutien au

03/10/2022, 22:34

Satan

Et après on dit que l'extrême-droite est le danger suprême, alors que l'extrême-gauche est en train d'installer en sous-pente la dictature. Taake et ensuite ça.... on n'est pas dans la merde avec des pignoufs pareils.

03/10/2022, 22:22

Orphan

Ils n'ont qu'à faire un "RAP FEST" avec l'idéologie nauséabonde qui va avec.

03/10/2022, 14:16