Après un redoutable E.P, In For The Kill,  paru en 2016, les belges de EVIL INVADERS sont enfin de retour avec un nouvel album ravageur, parfait pour nettoyer les cages à miel!

Déjà auteur d'un premier album fort recommandable (Pulses Of Pleasure en 2015)  ou le style si caractéristique du groupe faisait déjà trembler les murs, nos chers voisins ont décidé d'enfoncer le clou avec Feed Me Violence.

La folie dévastatrice qui a fait d'EVIL INVADERS ce qu'ils sont aujourd'hui est toujours présente mais est ici beaucoup plus maîtrisée pour un résultat tonitruant ou le heavy, le speed et le thrash forniquent dans une joyeuse partie à trois.

Comme à leur habitude, l'album démarre sur les chapeaux de roue (Mental Penitentiary, As Life Slowly Fades...) présentant un groupe en très grande forme ou la technique semble avoir été aiguisée, affinée pour nous proposer un EVIL INVADERS en pleine possession de ses moyens et nous gratifie d'un titre plus lent qu'à l'accoutumée mais néanmoins excellent (Broken Dreams In Isolation) que ne renierait pas JUDAS PRIEST ou encore ACCEPT.

La rapidité d'exécution et la sauvagerie sont bien entendu présentes sur l'ensemble de l'album, mais en voulant poser quelque peu leur propos de ci, de là (Shades Of Solitude, instrumental au feeling fou) le groupe ouvre une nouvelle brèche à leur style déjà pourtant très ouvert et promet encore une fois de belles choses pour l'avenir. 

Avec Feed Me Violence, EVIL INVADERS confirme tous les espoirs placés en eux et nous offre un album dans la lignée de leur premier effort avec la maturité, l'expérience et ce petit grain de folie en plus qui fait de ce nouvel essai un véritable chef-d'oeuvre. 

Titres de l'album :

  1. Mental Penitentiary
  2. As Life Slowly Fades
  3. Suspended Reanimation
  4. Broken Dreams In Isolation
  5. Feed Me Violence
  6. Isolation
  7. Shades Of Solitude
  8. Anger Within
  9. Among The Depths Of Sanity

Page Facebook officielle


par JérémBVL le 05/11/2017 à 12:00
91 %    178

Commentaires (1) | Ajouter un commentaire


Jus de cadavre
membre enregistré
05/11/2017 à 14:06:22
C'est excellent en concert ce groupe en tout cas...

Ajouter un commentaire


Sylvaine

Atoms Aligned, Coming Undone

Heresy

Blasphemia

Sadist

Spellbound

Prezir

As Rats Devour Lions

Septagon

Apocalyptic Rhymes

Blood Curse

Sorceress

Orion Dust

Legacy

Cult Leader

A Patient Man

Warkunt

Of Ruins And Agony

Dalkhu

Lamentation And Ardent Fire

Edremerion

Ambre Gris

Beer Breath

Story of a Decayed Life

Sacral Rage

Beyond Celestial Echoes

Eternal Rot

Cadaverine

Cancer

Shadow Gripped

Warrel Dane

Shadow Work

Zealotry

At the Nexus of All Stillborn Worlds

Heir Apparent

The View from Below

Hæster

All Anchors No Sails

Brutal Metal DTP Gig

Simony / 12/12/2018
Black Metal

LIVE REPORT - TYRANT FEST 2018 - JOUR 2

Mold_Putrefaction / 05/12/2018
Black Metal

LIVE REPORT - TYRANT FEST 2018 - JOUR 1

Mold_Putrefaction / 04/12/2018
Ambiant

Tyrant Fest J2 [Photo Report]

Simony / 29/11/2018
Black Metal

Concerts à 7 jours

+ Solstafir

13/12 : L'aéronef, Lille (59)

Revocation + Rivers Of Nihil + Archspire

15/12 : Le Petit Bain, Paris (75)

Photo Stream

Derniers coms

Ben, mince alors ! :(


Le gars qui joint le geste à la parole en somme...


Fin de carriere chez Cannibal Corpse j'imagine...


La drogue, c'est mal.


Mercyless au top comme d'hab quoi. La classe ce groupe franchement.


On est loin de ...and Oceans, pour le coup !


Pas mal du tout en effet ! Old-school, brutal, bas du front. Combo !


chro séduisante, bon morceau également, merci pour la découverte


Franchement meilleur que les dernières prod de Death Fr...


Humungus : +1
Ben oui, normal. Déjà assimiler "vegan" et "antifa" est hors sujet.
Soutenons UADA !


KaneIsBack + 1.


Nefarious + 1.


Non.


Cet album est absolument fantastique !!!


Ravi de lire un report sur Aura Noir


J'ai jamais vraiment écouté Cancer, pourtant je fais partie de cette génération des 90's qui a découvert( le death metal avec ces sorties majeures. Très efficace ce titre , va falloir que je rattrape quelques lacunes.


commandé


Le metal selon les Grammys... Vaste blague.


Candlemass c'est pourris depuis la première séparation des années 90...Avant c'était génial et sombre.


Rien d'autre a faire que d'aller au Botswana ?