Après un travail promotionnel intense et de longue haleine, le tant attendu nouvel album de JUDAS PRIEST est enfin arrivé!

Il faut dire que Redeemer Of Souls paru en 2014 en avait refroidi plus d'un lors de sa sortie et l'album ne restera clairement pas dans les mémoires avec son aspect "larger than life" ou le groupe a voulu jouer la surenchère et les clins d’œil hasardeux à leur glorieux passé et ce pour un résultat bancal, voir raté.

C'est donc remonté à bloc (enfin on l'espère) que Rob Halford et sa bande se sont attelés à la composition de ce Firepower et on peut dire que le groupe a cette fois-ci frappé juste et fort. Les premiers extraits diffusés depuis quelques semaines (Lightning Strikes, Firepower...) ont visiblement rassuré les auditeurs quand à la qualité de ces nouvelles compositions et la capacité du groupe à se renouveler tout en restant fidèle à son style si caractéristique.

Produit par l'incontournable Andy Sneap (qui remplacera Glenn Tipton sur la prochaine tournée), les nouveaux titres bénéficient ainsi d'un son d'une puissance et d'une clarté plus entendues depuis longtemps chez JUDAS PRIEST, mettant en valeur chaque instrument et plus particulièrement la voix de Rob Halford qui livre ici une prestation tout simplement hallucinante de maîtrise, modulant sa voix comme jamais et couvrant un spectre vocal impressionnant.

Malgré la présence de 14 titres pour une durée avoisinant une heure, l'ennui ne pointe jamais le bout de son nez tant les morceaux sont variés et efficaces, les mid-tempi se taillant la part du lion, le développement des titres est ici largement mis en valeur contribuant à la qualité de cet album ou Richie Faulkner (guitares) y est une nouvelle fois flamboyant.

Avec Firepower, JUDAS PRIEST fait plus que corriger le tir après la déception que fut Redeemer Of Souls et propose certainement son meilleur album depuis Painkiller!

Titres de l'album :

  1. Firepower
  2. Lightning Strike
  3. Evil Never Dies
  4. Never The Heroes
  5. Necromancer
  6. Children Of The Sun
  7. Guardians
  8. Rising From Ruins
  9. Flame Thrower
  10. Spectre
  11. Traitors Gate
  12. No Surrender
  13. Lone Wolf
  14. Sea Of Red

Page Facebook officielle


par JérémBVL le 09/03/2018 à 10:00
89 %    438

Commentaires (4) | Ajouter un commentaire


Humungus
membre enregistré
10/03/2018 à 06:30:09
Mon cher JérémBVL, je sais fort bien que tout ce qui est affaire de goût est amplement subjectif, mais nous n'avons pas dû entendre les mêmes albums des Metal Gods...
Premièrement, "Redeemer of souls" est un putain de bon album. Vraiment. Galette faisant justement de nombreux "clins d’œil" qui sont très loin d'être "hasardeux à leur glorieux passé". Ce qui contente bien naturellement le fan que je suis du groupe.
Et deuxièmement, cette dernière offrande qui est pour ma part plutôt moyenne, n'est très certainement pas de l'ordre d'un "Painkiller", d'un "Jugulator", d'un "Angel of retribution" et donc de la précédente. Et je dirai même plus, elle est juste au dessus du dramatique "Nostradamus" (leur pire œuvre d'après moi).
Bref, je m'inscris en faux contre cette chronique.
Mais jugez en plutôt par vous-même les gars... ... ...

JérémBVL
membre enregistré
10/03/2018 à 07:15:14
Je respecte totalement ton point de vue et comme tu l'as si bien dit, les goûts et les couleurs tout ça...En tout cas ton commentaire à le mérite d'ouvrir le débat au sujet de cet album !

Nono666
@77.206.34.121
12/03/2018 à 08:18:24
Cet album est une pure tuerie ! Rien d'autre à dire !!!

a ea a
@78.192.38.132
13/03/2018 à 07:41:41
Album remplis de chansons naïves et de mid tempo de remplissage. Dommage.

Ajouter un commentaire


A Pale Horse Named Death

When The World Becomes Undone

Jetboy

Born To Fly

Lugnet

Nightwalker

Insanity Alert

666-Pack

Triste Terre

Grand Oeuvre

Flotsam And Jetsam

The End of Chaos

Necrogosto

Necrogosto

Mayhem

De Mysteriis Dom Sathanas

Horrisonous

A Culinary Cacophony

Dust Bolt

Trapped in Chaos

Pissgrave

Posthumous Humiliation

Aberracion

Nadie Esta Libre

Malevolent Creation

The 13th Beast

Together To The Stars

An Oblivion Above

Queensrÿche

The Verdict

Musmahhu

Reign of the Odious

Cold Colours

Northernmost

Destiny Ocean

Peace Love & Heavy Metal

Endless Disease

The End of All Life

Vomitory

Raped in Their Own Blood

Liévin Metal Fest #4 (samedi)

JérémBVL / 18/03/2019
Benighted

Cernunnos Pagan Fest 2019

Simony / 12/03/2019
Celtic Metal

LORDS OF CHAOS / Critiques du film

Jus de cadavre / 12/03/2019
Film

Interview HATRED DUSK

JérémBVL / 11/03/2019
Death Metal

Concerts à 7 jours

+ Meshiaak + Overkill

20/03 : Le Trabendo, Paris (75)

Meshiaak + Overkill + Flotsam And Jetsam

20/03 : Le Trabendo, Paris (75)

Photo Stream

Derniers coms

Ah oui, bizarre, c'était 18h la semaine dernière.
Comme y'a "que" 3 groupes au lieu de 4, ceci explique cela. Cool, tant mieux !


Sur le site du Trabendo, il est annoncé une ouverture des portes à 19h00...
http://www.letrabendo.net/overkill-2/


Meshiakk a jeté l'éponge, remplacé par Chronosphere sur la tournée mais pas sur la date de Paris, ni en suivant. Dommage, c'était un choix plus cohérent. Du coup, pas de groupe local avant Flotsam n'est annoncé. Quelqu'un sait-il si le premier show démarre juste à l'ouverture des portes, pr(...)


"De Kristian Vikernes ou d’ Øystein Aarseth, qui est le vrai coupable ? On ne le saura sans doute jamais, et c’est tant mieux."

Le vrai coupable ça reste celui qui a tué l'autre.


Hmmm... le nouvel Abnormality n'a pas l'air de dévier et c'est bien ce qu'on demande !


plutot death que thrash. definitivement


mème chose on est loin du 1er album (ah jeunesse)....


Un côté très old school, et autant proche du thrash que du Death.

Morceau sympa, j'attend un peut mieux du reste.


Ah ah ah !
Ouais merde... Putain, je pensais pourtant avoir fait "le tour de la question"...

PS : Il me semble même qu'il escompte adopter avec son compagnon du moment.


Va falloir que je l'écoute en entier cet album, j'ai ignoré quasiment tout le mouvement black de ces années, mis a part ugra karma et ceremony of the opposites.


TU as oublié de préciser qu'il était homo également


Une pierre angulaire du black, un album essentiel, un manifeste à le fois séminal et terminal. J'ai dû l'écouter des centaines de fois depuis mes débuts de metalhead il y a près de 25 ans, et je ne m'en lasse toujours pas...


D'après mes sources, Emory Cohen (Varg Vikernes dans le film) est effectivement juif.
Mais également éthiopien par sa mère, gitan du côté de son père, encarté au Parti Communiste et d'obédience maçonnique.


"Le plus drôle, c'est que l'acteur qui joue Vikernes s'appelle Cohen"

Et encore, il aurait pu être noir !!!


1) "Je ne jurais que par Darkthrone en BM Norvégien"
Rassures-toi, il y a pire comme référentiel hein.
2) "A l'occasion d'un concert (en salle) où le groupe jouait "De mysteriis (...)" en intégralité y a eu le déclic"
J'avais forcément vu le groupe avant en live (claquasse (...)


Oui il est juif, le réal avait vraiment une dent contre Varg je crois, ou alors de l'humour :D ! Ça lui reste en travers de la gorge ce film je pense à Varg, il fait des vidéos ou il commente le film, énumère toutes les erreurs et mensonges (selon lui bien sur)... Je comprends qu'il veuille se(...)


J'ai vu le film est il est super captivant, je retiens pleins de bons point donc je vais dire le peut de "décevant".

1-Certains membre de Mayhem trop en retrait, Necrobutcher viré comme ça en quelques seconde, Hellhammer trop discret, pas une seul fois le nom de Maniac.

(...)


Content de voir que cette chronique déchaîne les passions...Pour moi, cet album est particulier, d'une parce que je l'ai découvert à l'époque, après avoir connu le MAYHEM de Deathcrush, et ensuite, parce que sa construction en crescendo avec l'ouverture sur le final traumatique du title-track (...)


Le plus drôle, c'est que l'acteur qui joue Vikernes s'appelle Cohen.


J'ai mis du temps à appréhender cet album de mon coté... Je ne jurais que par Darkthrone en BM Norvégien (et encore aujourd'hui il reste mon groupe du genre préféré).
Puis à force d'écoutes attentives et surtout à l'occasion d'un concert (en salle) ou le groupe jouait De Mysteriis..(...)