Food Fight! - Texas Toast Chainsaw Massacre vs. Smash Potater

Smash Potater

30/09/2016

Autoproduction

On va mettre les choses au point dès le départ ça évitera de donner trop de détails pour rien. D’autant plus que d’un simple coup d’œil à la pochette, bien des interrogations sont levées.

Les SMASH POTATER ont donc été élu « Groupe le plus attractif de Chicago », ont gagné le prix des « riffs les plus médiocres », ont quand même raflé quelques grammys au passage, et admettent comme influences des artistes/groupes aussi divers que  Morrissey, De La Soul, Biz Markie, Jungle Brothers, tupac, A tribe called quest, N.W.A., Public Enemy, Boogie Down Productions, Fat Boyz, 2 Live Crew, Run DMC, Bone Thugz, Beastie Boys, the notorious B.I.G., Wu Tang clan, Doug-e fresh, Slick Rick, Big Daddy Cane, Heavy D and The Boys, Marvin Gaye, Al Green, Rick James, George Clinton and the Parliament Funkadelic, et James Brown.

Avec tout ça, vous n’avez plus qu’à mettre vos mains dans le bourrier et faire le tri.

Ils viennent donc d’Aurora, Illinois, et si votre mémoire de cinéphile potache ne vous fait pas défaut, vous saurez que c’est également là que vivaient Wayne et Garth, nos deux trublions de Wayne’s World, et faites-moi confiance, l’analogie n’est pas purement gratuite, loin de là.

Si nos deux héros hirsutes blond et brun ne faisaient pas dans la dentelle et affectionnaient un Hard Rock de tradition (surtout lorsqu’il était chanté par une sublime créature comme Tia Carrere), nos quatre anti-héros de ce matin semblent préférer un gros Crossover in your face, qui va puiser chez les DRI, EXCEL et autres LUDICHRIST son pesant de cacahouètes, qu’ils nous jettent d’ailleurs en pleine gueule pendant une bonne quinzaine de minutes.

Eddie Esquivel (Guitare/Chant), Aaren Pantke (Guitare/Chant), Julian Walter (Basse) et Allan Gonzales (Batterie) ont visiblement pas mal écouté les premières œuvres humanistes des SUICIDAL, de SOD, et tentent à leur tour la combinaison fatale entre Thrash, Hardcore et humour, et admettons qu’ils le font à fond, en tombant dans un délire contagieux, qui il est vrai, s’articule autour de riffs pas si médiocres que ça, loin de là, et de rythmiques qui n’hésitent jamais à pousser le bouchon trop loin.

Musicalement, tout ceci est très coloré, et ressemble à un gros barbecue de banlieue qui tourne mal, avec des invités qui plongent encore habillés dans une piscine de fortune, la bière ouverte à la main. Les riffs fleurent bon les ribs qui grillent sur la grille et au-dessus du charbon, et les hurlements poussés par nos deux vocalistes singent les invectives d’une mère qui en a ras le bol que ses marmots se recouvrent de ketchup dès qu’elle a le dos tourné.

Vous l’aurez compris, la morosité n’a pas le droit de cité sur ce Food Fight! - Texas Toast Chainsaw Massacre vs. Smash Potater au titre interminable, qui se prend pour un bon vieux film de série Z diffusé dans un drive-in pourri du fin fond de l’Illinois. Mais la blague est drôle, parce que préparée avec sérieux, et racontée par de vrais amoureux du genre qui ne se contentent pas de quelques calembours vaguement soulignés d’un Thrash faisandé.

Le leur est plutôt du genre « hot », et ramène le souvenir d’un DRI à cheval entre sa période Core des débuts et ses exactions Thrash des mid 80’s. Loin d’être manchots, les musiciens alignent les plans radicaux mais bien mesurés, qui s’insèrent parfaitement dans un contexte global de fiesta imparable, et entre les interludes samplés que les non anglophones auront du mal à apprécier et les saillies joyeusement violentes et débridées. Cet EP n’est donc qu’euphorie débile de l’entrée au dessert.

Ce fameux dessert prend d’ailleurs la forme d’un gâteau improbable genre pudding dans lequel on a tout mélangé, et se plaît à retranscrire une parodie électronique Bontempi à la TENACIOUS D (« Chicago Love - A Smash-Toast Joint Collab »).

Mais avant d’en arriver là, il aura fallu déguster quelques amuse-gueule Crossover assez épicés (« The Texas Toast Chainsaw Massacre », entre CRYPTIC SLAUGHTER et le SUICIDAL des débuts), une entrée en forme de clin d’œil très appuyé et assez borderline (« Fast Food And The Furious », merci la mémoire de feu Paul Walker qui aurait sans doute dégusté ce Thrashcore bien velu et amusé), un plat de résistance/barbaque bien saignant aux entournures (« Booze Is Food, F**k You », genre d’omelette au lard AGNOSTIC FRONT avec des œufs pas super frais piqués chez les SOD), un trou Normand/Américain qui fait digérer par ingestion de gros bordel à la limite du Thrashcore (« Botulism », à moitié blague de milieu de pique-nique et stand up éthylique), mais aussi un gros plat de fromage industriel qui fond étrangement en bouche sans vous laisser sur la touche ( « Yeast Infection » et « Gentri-Friend », qui osent le Crossover le plus parfait, comme si de rien n’était).

Bon, de toute façon, ce genre de fouteurs de merde, vous connaissez. Les Etats-Unis nous en refilent à intervalles réguliers et semblent beaucoup s’amuser de nos réactions enthousiastes et médusées.

Mais dans le créneau, et de la pochette gerbante de couleurs criardes au final en faux rap de ghetto, tout est parfait sur ce Food Fight! - Texas Toast Chainsaw Massacre vs. Smash Potater, qui effectivement, me rappelle les batailles rangées de bouffe à la cantine, lorsque le gros Kevin ne pouvait pas finir son poulet parce qu’il prenait une grosse cuillère de purée sur le coin du nez.

Thrashcore, Parodycore, Hardcore, Partycore, c’est comme vous voulez, mais mettez quand même de vieilles fringues pour ne pas trop vous souiller.

 C’est assez gras, ça tâche, mais ça permet le temps d’un repas improvisé d’oublier son régime et de se replonger dans les déjeuners des années passées, lorsqu’on pensait plus à s’amuser qu’à bouffer équilibré.


Bandcamp officiel


par mortne2001 le 05/11/2016 à 12:44
68 %    471

Commentaires (0) | Ajouter un commentaire

pas de commentaire enregistré

Ajouter un commentaire


Derniers articles

Licence to Kill

mortne2001 04/06/2020

Mood Swings

mortne2001 02/06/2020

Wintersun

JérémBVL 01/06/2020

Songs For Insects

mortne2001 30/05/2020

Solstice

mortne2001 28/05/2020

The Triumph Of Steel

JérémBVL 27/05/2020

The Gathering 2006

RBD 26/05/2020

End Of Society's Sanity

mortne2001 25/05/2020

Concerts à 7 jours
Tags
Photos stream
Derniers commentaires
Hair-dressing Curiosity

@ Humungus :
:-)))))

N'empêche que pour ceux qui avaient biberonné aux 4 Horsemen dans les 80's, devoir subir des curetages du prose comme Load/Reload/St Anger... bordel ! la cicatrisation des sphincters a pris du temps. C'est un peu comme les rhumatismes, ça se réveille mêm(...)

05/06/2020, 17:05

Reading Bouquinerie

Naaa, c'est de la petite série, réimprimé par paquets de 12. :-D

Raaa n'empêche j'ai hâte de lire ça ! Ca va raviver des souvenirs !
(mode "vieux con", avec ses demo tapes sous le bras)

05/06/2020, 16:51

Lifting Catastrophy

J'en viens à penser que le récit d'un BON concert de Cradle ça permet finalement de démasquer à coup sûr un pseudo spectateur qui en fait ne les a jamais vus live. :-))))))




Non allez, pas tapé !! c'était juste pour faire du mauvais esprit. :-)))))

05/06/2020, 16:47

Goughy

Je n'ai que cet album et "Beauty", vu 5 ou 6 fois, toujours en festival ou "gros concert" dons ils n'étaient pas tête d'affiche, je n'ai jamais entendu pareille bouillie sonore pour aucun groupe, même du grind de squat.
On en parle parfois avec mon pote qui me dit que je ment, qu'on les a v(...)

05/06/2020, 15:57

Humungus

4ème réédition putain !?!?
Musso n'a qu'à bien se tenir !

PS : A quand dans la Pléiade ???

05/06/2020, 13:12

Humungus

Bah écoutes, j'ai fort bien fait de ne faire aucun commentaire hier soir car tu as (d)écrit en mille fois mieux qu'elle était mon ressenti sur le sujet...
Merci Professeur Hair-dressing Curiosity.

05/06/2020, 13:10

Hair-dressing Curiosity

Je pense que c'est un tout.
S'ils n'avaient pas à ce point retourné leur veste, il y aurait eu une meilleure acceptation du look, parce qu'ils avaient un tel capital sympathie et affectif avec le public que les fans auraient évoqué ça 6 mois plus ce serait passé crème.
Mais quand (...)

05/06/2020, 12:27

Reading Bouquinerie

maLin

05/06/2020, 12:20

Reading Bouquinerie

C'est main, je viens de me délester de 46 balles. :-))))

(merci MetalNews !!)

05/06/2020, 12:20

Arioch91

Excellent ouvrage que je recommande !

05/06/2020, 07:09

Humungus

Sachant que j'ai dû les voir 3 ou 4 fois, j'ai donc eu l'immense malchance de tomber à chaque fois sur une de leurs 5 mauvaises prestations live.

The Trve Humungus.

05/06/2020, 05:22

Satan

Deux choses :
1) C'est "Whore" en non "Wore".
2) De plus, c'est le nom de l'opus qui prend des petits points (au nombre de 5) et non le titre éponyme qui s'écrit d'une seule traite.
Désolé d'être pénible mais on se doit de respecter les chefs-d’œuvre jusque dans les moindr(...)

04/06/2020, 23:18

Satan

Il est parfaitement risible que l'argument number 1 de l'époque était "ils ont coup leurs cheveux". Ça en dit long sur le degré d'immaturité de bon nombre de métalleux malheureusement.

04/06/2020, 23:05

lolo

pas mal le chat planqué dans les gradins!

04/06/2020, 15:55

Humungus

"Age tendre et têtes de con" voulais-tu dire non ?

04/06/2020, 13:07

Jus de cadavre

O'Brien est toujours dans le line-up sur Metal-archives, mais sur le post de Fisher en studio il mentionne le nom de Rutan...
"georgecorpsegrinder
Guess what I’m doing @manarecording @cannibalcorpseofficial @alexwebsterbass @erikrutanofficial #paulmazurkiewicz #robbarrett @metalbladere(...)

04/06/2020, 11:57

grinder92

Pat est sorti de prison (50000$ de caution). Je pense qu'il n'en a pas fini de ses soucis judiciaires, mais il est libre.
A-t-il composé pour le prochain album ? aucune idée...

04/06/2020, 11:47

L'anonyme

Et avec qui pour remplacer Pat 0'Brien, parce que je suppose qu'il est toujours en prison ? Erik Rutan ? D'autant plus que O'Brien compose beaucoup pour le groupe...

04/06/2020, 11:34

Hair-dressing Curiosity

Oui on ne peut pas leur retirer ça, ils ont souvent essayé de faire bouger les lignes et proposer une expérience live hors norme. Là dessus, ils ne se moquent pas des fans. Les set-list non figées en sont le premier exemple.
Un Maiden pourrait en prendre de la graîne. :-/

Q(...)

04/06/2020, 09:07

JérémBVL

Excellente chronique pour un excellent album !

03/06/2020, 18:17