Habitant Des Tempêtes

Uhl

05/02/2024

Autoproduction

UHL fait partie de ces nombreux projets underground qui agitent la scène Black européenne. Présent sur les lieux depuis la fin des années 2000, le duo a d’abord multiplié les formats pour imposer sa patte, collaborant avec DEVILISH CHEAT, GOATVERMIN ou LICHENS sur quelques splits, tout en lâchant un EP et une compilation en solitaire. Il fallait bien qu’un jour l’étape de l’album soit franchie, ce qui fut chose faite en 2019 avec l’initial Velchans.

Mais depuis 2019, silence radio. Au point qu’on avait presque oublié la bête, rampant dans l’ombre pour bondir à la première occasion. Car la bête n’était pas morte, loin de là, et sa gueule grande ouverte vous observe maintenant de sa glotte pour mieux anticiper vos mouvements et vous en coller une bonne.

UHL, un seul nom pour deux musiciens, Cécile Bon à la guitare et au chant, et Johan à la batterie. La quintessence donc de l’épure, pour un Black Metal âpre, sec, sans artifices, prenant sa source à la fontaine empoisonnée du BM scandinave des années 90. Tout en gardant prise avec les dérivations françaises de la décennie suivante. En gros, un sacré résumé de méchanceté et de froideur, pour un résultat qui impose la nuit en plein après-midi.

Habitant Des Tempêtes est donc à l’image de son titre. Tempétueux, agressif, de saison, immobile et pourtant rapide, pour une atmosphère entre la déliquescence des vertus et l’acceptation d’un nihilisme inévitable. Largement de quoi satisfaire les fans d’une musique nette, noire, bien produite, mais encore assez pointue pour ne pas sombrer dans le mainstream chaotique.

DARKTHRONE, IMMORTAL, mais aussi ANOREXIA NERVOSA, MALLEUS MALEFICARUM, un melting-pot grandeur nature, et six compositions développées pour traduire des idées ambitieuses, et avouons-le, pertinentes.

Si la base du travail reste d’un classicisme éprouvé, les détails permettent de dissocier le projet de pas mal de suiveurs sans imagination. La voix de Cécile, hurlée jusqu’à l’aphonie, sa guitare aux multiples motifs mélodiques, la frappe assurée de Johan font de ce second long la confirmation que nous attendions tous. « Ainsi Tombait le Feu Du Ciel », deuxième de couverture synthétise toutes les options, et recoupe les pistes, pour admettre quelques accointances avec le Black aventureux et sentencieux, joué avec passion, mais disséqué avec détachement.

Si la base reste d’un formalisme indéniable, la mise en exécution réserve quelques surprises assez agréables. On passe en revue les nombreux breaks et autres reprises qui permettent de dynamiser de longues évolutions s’étalant sur de longues minutes, et qui ne sont jamais gratuites ou présentes pour allonger le timing. Non, chaque plan est validé, chaque cri noté, et le résultat nous propulse dans une dimension de cruauté et de beauté, dimension décorée par des motifs runiques et des philosophies uniques.

UHL garde donc la main, et avec brio. Si évidemment les enchaînements sont souvent prévisibles, si l’influence de BATHORY et de BURZUM se tiennent la main pour honorer la Suède, si les lancinances sont d’origine et subtilement usées, le compromis trouvé entre historique du passé et les envies du présent est tout à fait honnête. D’autant que le son ne cède jamais un pouce de terrain au silence pour mieux oppresser les tympans.

Des tympans qui retrouveront toutefois cette sensation de tristesse qui émanait des premiers disques d’ANATHEMA ou KATATONIA. Avec quelques accents nostalgiques ou même passéistes, le duo confronte les époques, et s’en sort avec plus que les honneurs. C’est ce que « Âpres Chemins » semble vouloir nous dire de son allant agressif, sans que Cécile ne se départisse de sa verve et de sa haine. Des prétentions, des ambitions, le tout sous couvert de l’éthique old-school, pour une aventure solide à défaut d’être complètement personnelle.

Habitant Des Tempêtes a de faux airs de ville côtière peuplé de pêcheurs prêts à défier les éléments pour en tirer quelques filets bien garnis. On peut presque sentir le vent salé figer notre visage, et humer ces embruns qui nous appellent vers l’océan, toujours prompt à noyer les plus valeureux.       

Beaucoup de plaisir donc, une peau burinée, des doigts agiles et des poumons comprimés, pour un résultat magnifique de sobriété dans la grandeur. Une opposition de termes qui peut surprendre, mais qui pourtant est la meilleure manière d’aborder un disque qui utilise les contradictions avec beaucoup de conviction.

UHL garde le cap, essuie les gros grains, rabat ses voiles et file vers son destin comme un chalutier usé mais encore solide. Une légende racontée avec beaucoup de fermeté, pour rappeler aux jeunes générations que les grands anciens avaient raison.

Le travail paie toujours. Et cet album en est la preuve incontestable.



Titres de l'album :

01. La Foudre Entre Ses Mains

02. Ainsi Tombait le Feu Du Ciel

03. Âpres Chemins

04. Ceux Qui T’Atteignent

05. Neuf Nuits

06. L’Astre Brisé


Bandcamp officiel


par mortne2001 le 23/02/2024 à 17:18
80 %    165

Commentaires (5) | Ajouter un commentaire


jo666
@62.102.224.243
12/03/2024, 14:33:17

ça a l'air bien ce truc, en plus ils passent en mai à Grrrrnd Zero (69)


Désanusseur de mère
@77.199.247.193
13/03/2024, 06:17:18

groupe de petites gauchiasses qui crisent si on n'emploie pas le bon pronom. FOUR


Sphincter Desecrator
@2.8.159.124
14/03/2024, 19:31:52

UHL: un groupe qui, quand il n'est pas là, manque.

Désolé...


antidebilos
@62.102.224.243
22/03/2024, 09:04:52

"groupe de petites gauchiasses qui crisent si on n'emploie pas le bon pronom" : allez, retourne écouter tes groupes de NSBM de fond de toilettes et épargne-nous tes commentaires ridicules


Antidebilos suce mon zob
@77.199.247.193
22/03/2024, 15:49:01

@antidebilos : t'es vexé, sac à foutre.

Ajouter un commentaire


Derniers articles

Enslaved + Svalbard + Wayfarer

RBD 20/03/2024

Live Report

Voyage au centre de la scène : BLOODY RITUAL

Jus de cadavre 17/03/2024

Vidéos

Crisix + Dead Winds

RBD 20/02/2024

Live Report

Abbath + Toxic Holocaust + Hellripper

RBD 21/01/2024

Live Report
Concerts à 7 jours
Tags
Photos stream
Derniers commentaires
Gargan

Faudrait descendre un peu et faire la prochaine édition au stade rochelais   

16/04/2024, 08:30

Tourista

Au delà du commerce qui brûle, ce qui est ÉVIDEMMENT regrettable pour l'entrepreneur et la clientèle, il est difficile de ne pas voir le côté comique de l'événement... Au pays des clochers qui ont servi si souvent de barbecues.  (...)

15/04/2024, 18:21

Simony

Oh ça va on rigole ! Pour une musique qui se dit en désaccord avec le concept de religion, je trouve que l'on sacralise et idolâtre un peu trop de choses dans cette scène.C'est dommage c'est sur mais c'est que du matériel, ça va !

15/04/2024, 16:14

Labbé

je plussoie ! cet album est effectivement fort fort bon... mention spéciale pour Howl of Gleaming Swords. Merci pour la découverte ! 

15/04/2024, 15:01

LeMoustre

Le niveau des commentaires ici ça fait peur

15/04/2024, 14:25

LeMoustre

Oh purée !!! Merde !Moi qui ai eu la chance de pouvoir y trainer une demi journée entière (il les fallait) a la recherche de perles d'époque, émerveillé par ce magasin-musée, c'est bien fâcheux cette news.U(...)

15/04/2024, 13:47

Humungus

Y'a des gens ici qui sont trop "Trve".

15/04/2024, 06:54

Satan

Y a des gens ici qui n'ont aucun sens de l'Histoire et un sens de l'humour franchement bas-de-plafond.

14/04/2024, 23:29

azerty666

Résidu de Slayer, mouhahahahahaaaa ^^

14/04/2024, 20:10

Tourista

Un beau black friday.

14/04/2024, 15:48

Benstard

Putain ça me fait mal comme c'est en bois.

14/04/2024, 08:21

Humungus

Ah mais ouais !!!Il m'a fallu 24h pour comprendre... ... ...

14/04/2024, 06:55

Tourista

J'ai mis du temps à capter !! 

14/04/2024, 05:40

Tourista

14/04/2024, 05:39

Saul D

Jinx, j'y ai pensé, mais ils chantent en anglais je crois.... ( "stand up for rock'n'roll power", si je ne me trompe pas...)...je pensais sinon à un groupe entre Trust et Satan Jokers ( pour le son), Attentat Rock, c'est plus rock'n'roll que h(...)

13/04/2024, 16:44

Tourista

Fan service. La voix me fait chier d'une force, par contre... Clairement ce ne sera pas un album pour mézigue. Je comprends mieux pourquoi je n'ai jamais accroché à Death Angel, et c'est pas faute d'avoir essayé depuis 35 piges.

13/04/2024, 10:31

Rudy Voleur

13/04/2024, 06:59

Arioch91

on veut du sonOu pas   

11/04/2024, 20:01

Moshimosher

Cool ! Une avant-première du prochain Burzum ! Maintenant qu'on a la pochette, on veut du son !!!

11/04/2024, 18:49

Simony

On sait où était Varg Vikernes à ce moment là ?I'm on my way to burn the shop....

11/04/2024, 15:52