Injustement relégués au rang de second couteau depuis leurs débuts, les autrichiens de SERENITY continuent leur bonhomme de chemin et reviennent en cette fin d'année 2017 avec Lionheart qui fait suite à l'inégal mais agréable Codex Atlanticus (2016).

Après cet album en demi-teinte, le groupe avait à cœur de satisfaire leurs fans et les amateurs de power symphonique en général vont en avoir pour leur argent avec ce nouveau rejeton. Comme son titre l'indique, Lionheart narre l'histoire de Richard Ier, plus connu sous le nom de Richard Cœur de Lion et ce thème sert les intérêts du groupe et de son propos puisque les compositions sont toutes plus inspirées les unes que les autres.

Entamant cet opus de la plus belle des manières avec une pièce symphonique de toute beauté, le combo met les petits plats dans les grands et nous transporte instantanément dès l'entame de United qui mettra tout le monde d'accord quand à l'ambition du groupe. C'est simple, on a vraiment l'impression d'entendre la bande originale d'un film épique hollywoodien, à la sauce metal évidemment!

Georg Neuhauser (chant), qui tient le groupe à bout de bras depuis leurs débuts, fait une nouvelle fois preuve d'une maîtrise vocale impressionnante et balaye d'un revers de la main les influences envahissantes (Tony Kakko de SONATA ARCTICA en tête) qui caractérisaient ces prestations il n'y a pas encore si longtemps et marque cet album d'une empreinte plus personnelle, magnifiée par la qualité impressionnante des musiciens (Chris Hermsdörfer le guitariste est ici époustouflant!) qui l'entourent.

Ces composantes vont servir l'album du début à la fin et ce sans faiblir d'un iota, faisant de ce Lionheart un album qui fera date dans le style et qu'on peut qualifier sans hésiter de meilleur album de SERENITY à ce jour. Chapeau bas messieurs!

Titres de l'album

  1. Deus Lo Vult
  2. United
  3. Lionheart
  4. Hero
  5. Rising High
  6. Heaven
  7. King's Landing
  8. Eternal Victory
  9. Stand And Fight
  10. The Fortress (of Blood and Sand)
  11. Empire
  12. My Fantasy
  13. The Final Crusade

Page Facebook officielle


par JérémBVL le 26/11/2017 à 14:15
90 %    126

Commentaires (1) | Ajouter un commentaire


lolo
@185.24.185.193
27/11/2017 à 16:06:45
Après seulement quelques écoutes, un album qui est effectivement bien au dessus de son fade prédécesseur. Le changement de guitariste semble avoir été digéré. Eternal Victory est un véritable tube, pas loin de rivaliser avec Legacy of Tudors (War of Ages). Si la musique de Serenity n'est malheureusement plus trop dans l'air du temps, cet album est susceptible de faire plaisir aux amateurs restants de ce style.
Malheureusement, vue leur côte de popularité en France, peu de chance de les revoir en tête d'affiche (nous n'étions pas très nombreux au Glazart en 2013...) et aucune envie de les voir simplement ouvrir pour des groupes comme Delain et cie (eh oui, même l'amateur de metal (très) mélodique que je suis a ses limites :-p)

Ajouter un commentaire


Morbid Reich

An Endless Heretic Advocacy

Voodoo Circle

Raised on Rock

Ataraxy

Where All Hope Fades

3sixty

Truestories

Xenoblight

Procreation

Doomster Reich

Drug Magick

Kleptocracy

Kleptocracy

Hecate

Une Voix Venue d'Ailleurs

Mind Awake

Pressure

Plague

Plague

Knelt Rote

Alterity

Disastrous Murmur

Skinning Beginning (1989-1991)

Obscene

Sermon to the Snake

Lurker Of Chalice

Lurker of Chalice

Cryptivore

Unseen Divinity

Ossuarium

Calcified Trophies of Violence

Mother Misery

Megalodon

Flesh Mother

Nourishment

Ekranoplan

Hypnopaedia

Inseminate Degeneracy

Genesis Of A Disastrous Gestation

Interview Fabien W. Furter (WHEELFALL)

youpimatin / 13/02/2018
Indus

Interview du groupe BLACK REAPER (Chine)

Jus de cadavre / 01/02/2018
Black Death Metal

Trisomie 21

RBD / 29/01/2018
Electro

Interview Mad et PYM (DeadMen)

youpimatin / 22/01/2018
Post Rock

Concerts à 7 jours

Moonspell + Cradle Of Filth

21/02 : La Rodia, Besançon (25)

Exarsis + Nile + Terrorizer

21/02 : Le Grillen, Colmar (68)

Asenblut + Angantyr + Ereb Altor

23/02 : Le Blogg, Lyon (69)

Asenblut + Lappalainen + Belenos

24/02 : La Ferme Du Buisson, Noisiel ()

+ Atrystos + War Inside

24/02 : Le Mondo Bizarro, Rennes (35)

Photo Stream

Derniers coms

Vu aussi, mais qui sait où cette gargouille a été photographiée? Il n'y a rien dans le livret du Count Raven... Alors au boulot, plutôt que de poster des commentaires désagréables ;)


Thanks for the love my friend! Most of our band is actually from New Zealand, its like the Russia of the southern hemisphere its so isolated, probably why our sound is weird! -TH x


Peut-être ferais-tu mieux de contacter directement le groupe à ce sujet @Nonos plutôt que de poster ça ici? Tes histoires ne regardent en rien notre master class qui reste ouverte aux passionnés de son.


AH AH AH !!! !!! !!!
Commentaire excellent bordel !


Même pochette (si ce n'est la couleur et la position de celle-ci) que "High on infinity" de COUNT RAVEN.
Vous vous en foutez je sais, mais j'avais envie de le dire...