Les allemands de KISSIN' DYNAMITE ont bien changé depuis leur début! Terminées les coupes de cheveux et les looks improbables et place à la sobriété! On pourrait dire presque la même chose d'un point de vue musical! En effet, il est loin le temps ou le groupe nous proposait un sleaze certes efficace mais un brin convenu. Aujourd'hui, le groupe originaire de Reutligen à décidé de durcir sensiblement le ton en nous proposant un album d'une qualité exceptionnelle. 

Abordant le thème ô combien d'actualité des réseaux sociaux et de leurs travers, le groupe adapte sa musique à son propos et les voit nous offrir des compositions plus heavy et sombre qu'à l'accoutumée. La couleur est annoncée d'entrée avec le morceau/titre Generation Goodbye, mid-tempo ravageur dont le refrain vous entre dans la tête immédiatement et fait office d'excellente introduction à ce qui nous attend par la suite. 

En effet dès Hashtag Your Life, une légère touche électro fait son apparition et accompagne avec brio les riffs d'acier, presque industrielles d'Andreas Braün (frère du chanteur Hannes) et Jim Muller. La balade de rigueur est bien évidemment de la partie avec If Clocks Running Backwards démontrant les qualités vocales indéniables de Hannes Braün et nous permet de souffler avant le reste de la déflagration. 

Des titres comme She Came, She Saw et le speed Highlight Zone dignes des plus belles heures d'EDGUY, finissent de nous achever mais le joli duo Masterpiece, avec Jennifer Haben de BEYOND THE BLACK nous permet une dernière fois de reprendre nos esprits et d'apprécier à leur juste valeur les derniers titres de l'album et notamment Utopia, véritable morceau de bravoure ne cessant de monter en puissance tout au long de ses 6 minutes et qui cloture l'album de la plus belle des manières. 

Generation Goodbye se place donc comme l'album le plus abouti et le plus réussi de KISSIN' DYNAMITE et sera certainement celui de la consécration.

Titres de l'album :

  1. Generation Goodbye
  2. Hashtag Your Life
  3. If Clocks Were Running Backwards
  4. Somebody To Hate
  5. She Came She Saw
  6. Highlight Zone
  7. Masterpiece
  8. Flying Colours
  9. Under Friendly Fire
  10. Larger Than Life
  11. Utopia

Page Facebook officielle


par JérémBVL le 03/10/2016 à 18:26
86 %    341

Commentaires (0) | Ajouter un commentaire

pas de commentaire enregistré

Ajouter un commentaire


Laetitia In Holocaust

Fauci Tra Fauci

Vhs

We're Gonna Need Some Bigger Riffs

Municipal Waste

The Last Rager

Magic Pie

Fragments of the 5th Element

Metallica

S&M 2

Spread Eagle

Subway To The Stars

Eggs Of Gomorrh, Sarinvomit

Encomium of Depraved Instincts

Klone

Le Grand Voyage

The Neptune Power Federation

Memoirs of a Rat Queen

Hatriot

From Days Unto Darkness

Throes

In The Hands Of An Angry God

Enforced

At The Walls

Exhumed

Horror

Sekkusu

Satyromania

Soren Andersen

Guilty Pleasures

Kadinja

DNA

Blackrain

Dying Breed

Fanthrash

Kill the Phoenix

Burial Remains

Trinity of Deception

Exhorder

Mourn The Southern Skies

Bloodshed Fest 2019

Mold_Putrefaction / 13/10/2019
Crust

British Steel Saturday Night VIII

Simony / 13/10/2019
Heavy Metal

Interview ABBYGAIL

JérémBVL / 11/10/2019
Abbygail

BEHIND THE DEVIL #9 - Interview avec Laurent de MYSTYK PROD.

youpimatin / 09/10/2019
Behind The Devil

Monolord / Firebreather [La Cartonnerie - Reims]

Simony / 08/10/2019
Stoner Doom Metal

Concerts à 7 jours

+ Nemost + Monolyth

13/10 : No Man's Land, Volmeranges Les Mines (57)

Chaos E.t. Sexual + Moonskin + Barabbas

19/10 : Le Klub, Paris (75)

Photo Stream

Derniers coms

OVERKILL : "Comme si le fait qu'ils n'aient pas suivi les modes lui avait jouer des tours ou bien tout simplement, pas au bon endroit au bon moment"
Tout est dit... Et c'est d'ailleurs bien pour ça que j'adore ce groupe !
"WE DON'T CARE WHAT YOU SAY !!!"


Moi j'aime bien, mieux que le précédent album : le groupe joue bien, batteur excellent . J'attends la suite.


Arioch91 +1.
Il ne suffit pas de jouer (pathétiquement d'ailleurs) le mec énervé à l'image pour que la musique le soit également.
Je laisse décidément ce groupe au moins de 25 ans.


Ridicule.


Le clip donne le mal de mer. Quant au reste...


Mouais...

Je retourne m'écouter Burn my Eyes.


Bof... Le début sous influences hardcore se laisse écouter, mais dès que le tempo ralentit, c'est un peu la catastrophe.


Il a oublié Struck a Nerve le père et d'autre titre.


Pourquoi ne pas avoir gardé Kontos et Logan...


Ce festival est risible depuis l'épisode World Of Warcraft


Quelqu'un peut compter pour moi le nombre de "fucking fuck fucker"? Il me manque des doigts.


C'est vraiment bon...


Putain !!!
GORGON en live quoi !
Si c'était pas si loin de chez moi bordel...
Je croise les doigts pour qu'ils fomentent une prochaine tournée les bougres... ... ...


pop corn time !


Et pas un mot sur l'hommage à Chirac par Fange ?


Hallucinant live report . un torchon ! traiter le public de "beauf" venu soutenir des groupes avec presque 20 ans de carrière, ça c'est bof


Effectivement, pas très convaincu par ce report.

Je suis au moins d'accord sur un point : un chanteur français qui s'adresse en Anglais à un public parisien c'est con comme un film de Luc Besson.

Après j'ai ausssi pas les mêmes "goûts" que le chroniqueur, par exemple (...)


Sans vouloir être condescendant, j'aimerai bien connaître l'âge et le parcours musical du chroniqueur.
C'est assez récent d'associer stage diving et apéro metal quand même. C'est pourtant une pratique très courante depuis des décennies dans le metal extreme et n'a rien d'une pratique f(...)


Bravo, quel professionnalisme. J'espère que vous avez payé votre place pour écrire un tel torche-cul, parce que si vous avez été accrédité, honte à vous


Ca doit être une belle foire d'empoigne en ce moment. :-))))))))

Renoncement total pour ma part. Je ne vais plus à Clisson depuis 3 ans, sans regret.
Festoche vitrine, devenu le rassemblement des occasionnels venus s'encanailler.

Je vais continuer par contre avec g(...)