Quand je lis Nihilistic Black Metal / Crust, bah moi, ça me titille. Voilà. J'admets qu'en plus de cette étiquette, l'artwork, le titre de l'album et les noms des morceaux ont aussi pesé dans la balance pour me faire me pencher sur ce The End of All Life des américains de ENDLESS DISEASE.

Ce n'est pas un secret, j'aime beaucoup les trucs bien furieux, ultra vénères, sales et qui crient très fort. Les trucs qui puent la haine et la misanthropie. Mais bon, chaque groupe plus ou moins en colère n'hésite pas à jouer la surenchère aujourd'hui : à qui sera le plus dégueu, le plus violent, le plus repoussant. Qui a la plus grosse en quelque sorte... Et bien ce ne sera peut-être pas ENDLESS DISEASE le vainqueur mais une chose est sûre, ils sont tout de même pas mal sur l'échelle du "je balance la sauce en mode balec... !". 

ENDLESS DISEASE nous vient donc du Texas, de San Antonio plus précisément. Shane (batterie) et Ryan (tout le reste), qui forment ce duo, ne sont pas des débutants. Ils jouent en effet dans tout un tas de groupes bien underground du Texas, et passent sans soucis, via leur divers combos, du Funeral Doom au Grindcore mais aussi du Black Metal au Brutal Death. En gros ils font le tour de tout ce que la scène extrême peut leur proposer comme style. Mais ENDLESS DISEASE semble tout de même être un des projets qui leur tient le plus à cœur. Ils sortent donc en ce début d'année leur premier album, The End of All Life, après une belle série de démo et autres EP depuis 2009, année de formation du groupe.

Et cet album alors ? Et bien il n'y a pas tromperie sur la marchandise : nous avons à faire à un très équilibré mélange de Crust et de BM les plus primaires. On passe du plan d-beat ultra classique qui donne l'envie de tout péter en mode gilets jaunes, aux blasts typiques Black Metal qui donnent envie d'incendier un édifice sacré. Mais on ajoute à tout ça une bonne louché de Thrash old-school à l'allemande. Et on va même être plus précis, on pense un peu à SODOM par moment, dans les passages où ça ne blast pas et avec ce son de guitare bien crusty. Une louchée de Thrash bien frontale qui te remet les idées en place à grands coups de triques dans les mollets quoi. Un chant black très audible et haineux comme il faut (Nocturno Culto, sort de ce corps), vient cimenter le tout. La production est très bonne pour le genre, limite un peu trop j'ai trouvé. On aurait préféré un peu plus de saleté dans le son des guitares pour donner un côté plus sombre et malsain. J'ai beaucoup aimé le son de batterie par contre et surtout de la caisse claire qui claque bien avec ce son aiguë qui sied à merveille au style.

Voilà, les texans n'inventent pas l'eau chaude, et ce n'est surtout pas ce qu'ils veulent à vrai dire. Mais ce premier album est bien plaisant à écouter, car fait avec passion et savoir-faire. Je ne vais pas rallonger cette chronique plus que de besoin, j'avais juste envie de vous parler de ce groupe. Donc pour ceux qui cherchent du Blackened Crust vous savez ce qu'il vous reste à faire ? Cliquer sur le bouton Play en dessous.


Tracklist :

01. No Greater Curse - 02. Every Beating Heart - 03. The End Is Now - 04. Nothing But Hatred - 05. Human Eradication - 06. End It All Now - 07. Embrace Death - 08. Fuck Humanity - 09. Collapse  - 10. End Your Life

Facebook


par Jus de cadavre le 07/03/2019 à 09:00
70 %    113

Commentaires (0) | Ajouter un commentaire

pas de commentaire enregistré

Ajouter un commentaire


Wolf Counsel

Destination Void

Mörglbl

The Story Of Scott Rötti

Meridian

Margin Of Error

Véhémence

Par le Sang Versé

A Pale Horse Named Death

When The World Becomes Undone

Jetboy

Born To Fly

Lugnet

Nightwalker

Insanity Alert

666-Pack

Triste Terre

Grand Oeuvre

Flotsam And Jetsam

The End of Chaos

Necrogosto

Necrogosto

Mayhem

De Mysteriis Dom Sathanas

Horrisonous

A Culinary Cacophony

Dust Bolt

Trapped in Chaos

Pissgrave

Posthumous Humiliation

Aberracion

Nadie Esta Libre

Malevolent Creation

The 13th Beast

Together To The Stars

An Oblivion Above

Queensrÿche

The Verdict

Interview avec AMON AMARTH

Acid / 20/03/2019
Amon Amarth

Liévin Metal Fest #4 (samedi)

JérémBVL / 18/03/2019
Benighted

Cernunnos Pagan Fest 2019

Simony / 12/03/2019
Celtic Metal

LORDS OF CHAOS / Critiques du film

Jus de cadavre / 12/03/2019
Film

Concerts à 7 jours

+ Kryzees + Manigance

22/03 : Chez Paulette, Pagney-derrière-barrine (54)

Photo Stream

Derniers coms

@Jus de cadavre : je plussois pour le livre ! Un véritable petit bijou !

Concernant ce documentaire, j'ai hâte de le voir, en espérant autre chose que du Get Thrashed # 2. Get Thrashed était un excellent docu sur la scène Thrash US (principalement), pas utile qu'un autre documentai(...)


Le bouquin est terrible en tout cas : bourré de photos bien rares (que je n'avais jamais vu ailleurs, et pourtant on parle de gros groupes !). C'est vraiment les tous premiers jours de la scène de Bay Area en image. Un livre d'histoire quoi ! :D


Itou.


Sympa !


Excellente nouvelle. Fan de toutes les périodes des norvégiens.


C'est pas le même illustrateur que les albums précédents et pourtant on trouve une continuité très forte sur l'ensemble des albums de la nouvelle ère du duo (depuis qu'ils mettent plus en lumière un Metal old-school très 80's plutôt qu'un Black Metal des débuts)


J'attends d'écouter ça avec fébrilité.
D'ores et déjà, un constat peut-être porté : La pochette est extraordinaire.


Ouaip... J'ai juste eu l'impression d'écouter x fois le même morceau. Même le batteur ne se fait pas chier et démarre les compos toujours de la même façon. Je passe mon tour sans regret.


(Quel naze ! Le nom exact de l'album est "Twilight Of The Thunder God", bien sûr...)


@humungus : C'est vrai, héhé ! A ta décharge, on ne peut pas nier que le groupe connait un certain polissage depuis quelques années, avec une tournure beaucoup plus Heavy (apparu avec "Thunder Of The God" je dirais, que j'adore pourtant, les ayant découvert avec cet album). Mais leur début de (...)


Encore une bonne interview pour un excellent label par et pour des passionnés. Merci à Infernö et à Metalnews !


J'avais prévenu hein : "Je vais faire mon chiant".


C'est génial! Merci pour cet itw ! ;-)


Bien sympa ce truc. Même les interludes acoustiques sont convaincants.

Au passage si je peux me permettre une petite critique, je pense que certaines chroniques gagneraient à être écrites plus simplement.
Pour illustrer mon propos deux petites définitions trouvées sur le Lar(...)


Bô ça va, y'a pire comme groupe "pas trve" ;-)


Putain !
Un groupe connu interviewé par METAL NEWS...
Bravo les gars.
... ... ...
Bon, je vais faire mon chiant : C'est juste dommage que vous débutiez votre success story par AMON AMARTH quoi... ... ...


Nan c'est de la merde quant même. C'est surement devenu culte pour tout ce qui entoure le groupe et le disque, mais clairement c'est de la merde. Album chiant, mou du genou et niveau violence et malsain on a fait mieux avant et après que cette daube.


Va falloir que je lui donne une deuxième chance mais cet album m'a jusque là laissé de marbre...


Exactement la même sensation d'un rendu un peu plus "pop" avec ce nouvel album mais une fois rentré dedans je le trouve absolument excellent. Je me suis forcé à l'enlever de ma platine parce que sinon il aurait fait l'année dessus, mais il va très vite y revenir comme ses illustres prédécess(...)


Aaaaaahhh !!!
A PALE HORSE NAMED DEATH !!!
Un des rares groupes actuels dont j'attends les sorties et tournées avec toujours la même réelle impatience.
Une fois de plus, je ne suis pas déçu par leur dernier ouvrage.
Comme le dit très justement Simony, il faut toujours u(...)