Quand je lis Nihilistic Black Metal / Crust, bah moi, ça me titille. Voilà. J'admets qu'en plus de cette étiquette, l'artwork, le titre de l'album et les noms des morceaux ont aussi pesé dans la balance pour me faire me pencher sur ce The End of All Life des américains de ENDLESS DISEASE.

Ce n'est pas un secret, j'aime beaucoup les trucs bien furieux, ultra vénères, sales et qui crient très fort. Les trucs qui puent la haine et la misanthropie. Mais bon, chaque groupe plus ou moins en colère n'hésite pas à jouer la surenchère aujourd'hui : à qui sera le plus dégueu, le plus violent, le plus repoussant. Qui a la plus grosse en quelque sorte... Et bien ce ne sera peut-être pas ENDLESS DISEASE le vainqueur mais une chose est sûre, ils sont tout de même pas mal sur l'échelle du "je balance la sauce en mode balec... !". 

ENDLESS DISEASE nous vient donc du Texas, de San Antonio plus précisément. Shane (batterie) et Ryan (tout le reste), qui forment ce duo, ne sont pas des débutants. Ils jouent en effet dans tout un tas de groupes bien underground du Texas, et passent sans soucis, via leur divers combos, du Funeral Doom au Grindcore mais aussi du Black Metal au Brutal Death. En gros ils font le tour de tout ce que la scène extrême peut leur proposer comme style. Mais ENDLESS DISEASE semble tout de même être un des projets qui leur tient le plus à cœur. Ils sortent donc en ce début d'année leur premier album, The End of All Life, après une belle série de démo et autres EP depuis 2009, année de formation du groupe.

Et cet album alors ? Et bien il n'y a pas tromperie sur la marchandise : nous avons à faire à un très équilibré mélange de Crust et de BM les plus primaires. On passe du plan d-beat ultra classique qui donne l'envie de tout péter en mode gilets jaunes, aux blasts typiques Black Metal qui donnent envie d'incendier un édifice sacré. Mais on ajoute à tout ça une bonne louché de Thrash old-school à l'allemande. Et on va même être plus précis, on pense un peu à SODOM par moment, dans les passages où ça ne blast pas et avec ce son de guitare bien crusty. Une louchée de Thrash bien frontale qui te remet les idées en place à grands coups de triques dans les mollets quoi. Un chant black très audible et haineux comme il faut (Nocturno Culto, sort de ce corps), vient cimenter le tout. La production est très bonne pour le genre, limite un peu trop j'ai trouvé. On aurait préféré un peu plus de saleté dans le son des guitares pour donner un côté plus sombre et malsain. J'ai beaucoup aimé le son de batterie par contre et surtout de la caisse claire qui claque bien avec ce son aiguë qui sied à merveille au style.

Voilà, les texans n'inventent pas l'eau chaude, et ce n'est surtout pas ce qu'ils veulent à vrai dire. Mais ce premier album est bien plaisant à écouter, car fait avec passion et savoir-faire. Je ne vais pas rallonger cette chronique plus que de besoin, j'avais juste envie de vous parler de ce groupe. Donc pour ceux qui cherchent du Blackened Crust vous savez ce qu'il vous reste à faire ? Cliquer sur le bouton Play en dessous.


Tracklist :

01. No Greater Curse - 02. Every Beating Heart - 03. The End Is Now - 04. Nothing But Hatred - 05. Human Eradication - 06. End It All Now - 07. Embrace Death - 08. Fuck Humanity - 09. Collapse  - 10. End Your Life

Facebook


par Jus de cadavre le 07/03/2019 à 09:00
70 %    260

Commentaires (0) | Ajouter un commentaire

pas de commentaire enregistré

Ajouter un commentaire


The Central

Van Dyke Browne's Crystal

Jd Miller

Afterglow

Acid Reign

The Age Of Entitlement

Babymetal

Metal Galaxy

Numen

Iluntasuna Besarkatu Nuen Betiko

Mister Misery

Unalive

Goatess

Blood And Wine

Laetitia In Holocaust

Fauci Tra Fauci

Vhs

We're Gonna Need Some Bigger Riffs

Municipal Waste

The Last Rager

Magic Pie

Fragments of the 5th Element

Metallica

S&M 2

Spread Eagle

Subway To The Stars

Eggs Of Gomorrh, Sarinvomit

Encomium of Depraved Instincts

Klone

Le Grand Voyage

The Neptune Power Federation

Memoirs of a Rat Queen

Hatriot

From Days Unto Darkness

Throes

In The Hands Of An Angry God

Enforced

At The Walls

Exhumed

Horror

Violent Instinct

Simony / 15/10/2019
Roman

Bloodshed Fest 2019

Mold_Putrefaction / 13/10/2019
Crust

British Steel Saturday Night VIII

Simony / 13/10/2019
Heavy Metal

Interview ABBYGAIL

JérémBVL / 11/10/2019
Abbygail

Concerts à 7 jours

Chaos E.t. Sexual + Moonskin + Barabbas

19/10 : Le Klub, Paris (75)

+ Gutalax + Spasm

21/10 : Le Glazart, Paris (75)

Photo Stream

Derniers coms

Bon... ... ...
Que dire si ce n'est que durant TOUTE l'écoute de cet album, je n'ai pas pu m'empêcher de m'imaginer Chritus au chant et de me dire que, de fait, la galette aurait été cent fois meilleure avec lui.
Alors évidemment, étant un pur inconditionnel du chanteur précité,(...)


Oh putain ! "Seconde B" quoi...


Super nouvelle ce retour de The Old Dead Tree. Mais j'ai bien peur qu'il ne s'agisse que d'un one shot malheureusement...


Des réponses sans langue de bois, comme on pouvait s'y attendre avec Shaxul. Un personnage !
En tout cas chapeau pour le travail accompli. La scène underground c'est uniquement grâce à des mecs comme lui qu'elle vit (même si c'est difficile aujourd'hui oui...). Le constat est sombre cert(...)


Oui, superbe album. Surtout que c'est le vieux fan que je suis qui parle. Certes, c'est moderne et différent mais la réussite est totale !!


Sur les extraits clippés présentés, je leur trouve un (gros) côté AVATAR aussi, non ? En tout cas, c'est efficace, aussi bien visuellement que musicalement !


Pareil que Kerry King, je reste sur Burn My Eyes (vus pour ma part avec Emtombed début années 90) et The Blackening qui reste un excellent disque. Pour le reste, je passe mon tour, mais live, ça sonne différemment en fonction de l'orientation de l'album en promotion. La tournée Locust fut bien (...)


Pareil vinyle d'époque et compile d'Agressor sortie il y a peu pour la version CD. Bon, les morceaux inédits, ce sont les démos ?


Ils ont pas dû aimé Secondé B...


C'est parce que j'ai loupé cette tournée à l'époque que j'ai la motivation dès que le Flynn Band passe dans mon périmètre.

Machine Head est en pleine refondation. C'est un moment très ressemblant, en plus important, à la période de gestation de "Through the Ashes...". Ce titre(...)


Morceau pas terrible voire assez ridicule, mais je serai à Lyon et pourtant j'ai bien plus de 25 ans. Ça me rappellera leur tournée avec meshuggah et mary beats jane.


J'aime et j'aime pas Machine Head suivant les albums, mais en live c'est très bon.


Très belle pochette.


Machine Head a quand meme m'y un bon coup de pied au cul a pas mal de monde sur Burn My eyes.

Le reste n'a rien d'extraordinaire, sauf le second et the blackening qui sont de bon défouloir.

Les deux albums Neo c'est du pompage pour surfer sur la vague.


Machine Head a quand meme m'y un bon coup de pied au cul a pas mal de monde sur Burn My eyes.

Le reste n'a rien d'extraordinaire, sauf le second et the blackening qui sont de bon défouloir.

Les deux albums Neo c'est du pompage pour surfer sur la vague.


Excellente nouvelle


Arrêtez, merde, je me prends un sale coup de vieux à cause de vous ! ^^


Il était meilleur dans VIO-LENCE, c'est clair...


Achat obligatoire !! Même si je l'ai en vinyle d'époque, hé, hé...


AH AH AH !!!
Superbe vanne de quarantenaires effectivement...