Subcosmos

Late Night Venture

01/11/2019

Czar Of Crickets Productions

Le Post-Metal est le Rock Progressif du 21ème siècle. C'est aussi simple que celà. Ou, pour être plus précis, c'est le stade suivant de l'évolution du Rock Progressif. On sait le genre pas avare d'expérimentations diverses, et n'ayant aucune hésitation à piocher un peu partout dans un tas d'autres genres musicaux pour arriver à créer quelque chose de neuf qui fasse réfléchir autant que voyager mentalement l'auditeur. Au fond, NEUROSIS n'est jamais que YES avec la mentalité d'un lieu d'origine et d'une époque différente.

S'il est un groupe qui représente le mieux cette démarche, c'est le quintet danois de LATE NIGHT VENTURE. Fondé à l'origine en 2006 dans le but de pratiquer une musique au croisement du Shoegaze et du Post-Rock, la formation a rapidement évoluée en durcissant le ton. Ce qui nous amène aujourd'hui à parler de leur dernier méfait : Subcosmos.

Partie finale d'une trilogie entamée avec Pioneers Of Spaceflight en 2012 et Tychonians en 2015, Subcosmos continue d'égrainer les thèmes favoris de la formation : l'Humain en tant qu'archétype, la place de la Vie dans l'Univers, l'évolution du Vivant au travers de la création architecturale et la Science-Fiction de l'Âge D'Or (1938 - 1946). Musicalement, LATE NIGHT VENTURE se place plus dans la lignée de groupes comme MINSK : à savoir que l'aspect spatial, psychédélique, est très présent dans leur musique au travers d'une utilisation particulièrement réussie des claviers (les lignes de "Far From The Light", la longue intro inspirée du Krautrock de "Subcosmos" ou le magnifique "2630", morceau anthologique justifiant à lui seul l'achat du disque) et de riffs écrasants rappelant les groupes les plus expérimentaux de la scène Stoner Doom américaine (BELL WITCH, et surtout YOB sur l'épique "No Burning Ground"). Dans la finesse avec laquelle les compositions sont construites, la subtilité avec laquelle chaque élément d'un morceau se met en place de manière rigoureuse, on peut presque parler d'architecture musicale. Car Subcosmos est un album superbement construit et agencé, qui ne laisse pas une minute de répit et où l'ennui n'a pas sa place.

Par ailleurs, Subcosmos est aussi un album simple d'accès. Tout amateur du genre y retrouvera les éléments habituels pour le fond (chant hurlé, guitares claires, omniprésence des basses), mais c'est sur la forme que LATE NIGHT VENTURE surprend : il n'y a ici aucune montée en puissance à la fin de laquelle les guitares s'écrasent comme des vagues contre une falaise, mais au contraire une avancée tranquille dans chaque titre. Le tout fait de manière si subtile que les parties violentes ne surprennent pas quand elles arrivent. On a l'impression de n'écouter qu'une unique pièce musicale, découpée en plusieurs mouvements qui s'enchaînent et s'imbriquent les uns dans les autres avec talent. Toutefois, LATE NIGHT VENTURE ne manque pas de puissance et sait parfois faire preuve d'une étonnante sècheresse (la seconde partie de "Subcosmos").

Quand le disque s'achève enfin, on est surpris de découvrir que 48 minutes se sont écoulées. Et l'on se surprend encore plus à vouloir y retourner. Subcosmos est un album addictif, une denrée rare dans le genre. C'est un album qui fait réfléchir, avec une mentalité toute scandinave qui pourtant ne cherche jamais à singer CULT OF LUNA. Il émane de cette musique le même sens de la tragédie funèbre que l'on peut trouver dans les romans de la norvégienne Anne B. Ragde : le même sentiment d'abandon et de solitude écrasante que l'on peut ressentir envers un environnement, naturel ou urbanisé, indifférent à votre sort et à vos souffrances personnelles. 

Subcosmos est un album poignant et broyant à la fois, un disque unique qui rivalise sans aucun problème avec les plus grands noms du genre. Et, de très loin, le meilleur disque de Post-Metal sorti en 2019.


Titres de l'album

01. Far From The Light
02. Bloodline
03. 2630
04. Desolate Shelter
05. Subcosmos
06. No One Fought You
07. No Burning Ground

Site officiel

Facebook

Bandcamp


par Doomfinder General le 01/05/2020 à 12:00
95 %    361

Commentaires (0) | Ajouter un commentaire

pas de commentaire enregistré

Ajouter un commentaire


Derniers articles

Harmony Corruption

mortne2001 03/07/2020

Little Monsters

mortne2001 30/06/2020

Complicated Mind

mortne2001 15/06/2020

Dossier spécial Bretagne / LA CAVE #5

Jus de cadavre 15/06/2020

Screams and Whispers

mortne2001 12/06/2020

Cosmogony

mortne2001 09/06/2020

Concerts à 7 jours
Pendrak + Insane Order + Nervous Impulse + Unsu 04/07 : La Brat Cave, Lille (59)
Trepan Dead + Nervous Impulse + Unsu 05/07 : Mcp Apache, Fontaine L'evêque ()
Demonical + Mystifier 08/07 : Le Klub, Paris (75)
Demonical + Mystifier 09/07 : L'usine A Musique, Toulouse (31)
Tags
Photos stream
Derniers commentaires
Kairos

Haha ce nom sorti du fond des ages... comme osmose d'ailleurs

03/07/2020, 20:05

Humungus

Tu m'étonnes !
Toute ma jeunesse...

03/07/2020, 17:06

Chemikill

Whaou ! Bien malsain le hosanna bizarre ! Souvenirs souvenirs...

03/07/2020, 12:43

Kolka

Un bouquin qui fait parler les idiots incultes.

03/07/2020, 08:48

loka

Pas terrible. Ultra polissé et des parties mélodiques inutiles et embarrassantes....

03/07/2020, 08:45

Simony

Pour en revenir au bouquin, je pense que les photos doivent dégager une certaine atmosphère bien plaisante. Je me laisserai peut-être tenté... on verra

02/07/2020, 22:15

Saddam Mustaine

Si j'ai trouvé ça.

"Je te le dis franchement, j’ai voulu tuer cet enfoiré à la fin. Imagine que quelqu’un que tu penses être ton ami rentre chez lui et trouve un autre ami qui s’est suicidé, et décide de prendre des photos de son cadavre. Qui de sensé aurait pu faire une c(...)

02/07/2020, 20:00

Saddam Mustaine

Ou vous avez les infos sur "le personnage" Necrobutcher ?
Moi je trouve rien sur lui sur le net...

02/07/2020, 19:48

Saddam Mustaine

Ou vous avez les infos sur "le personnage" Necrobutcher ?
Moi je trouve rien sur lui sur le net...

02/07/2020, 19:48

Saddam Mustaine

J'ai pas le film sous la main donc je sais pas perso.

02/07/2020, 19:46

Humungus

"Based on truth and lies"... ... ...

02/07/2020, 14:25

youpimatin

"When the Moment of Death Arrives" est une reprise de Sentenced, le tout 1er titre de "Shadows of the Past" sorti en 1992.

02/07/2020, 10:32

Pomah

Marrant tout de même, il est indiqué sur plusieurs sites que c'est le prod. de Tormentor qui est vendu un fragment du crane de Dead, pour 3.500 boules. Je ne trouve rien sur le fait que ce soit Necrobutcher qui confirme t'es dires. Cela dit les preuves sur net parfois ...

02/07/2020, 03:55

Pomah

Hahahaa "mon ptit gars", un peu de respect tout de même, Je suis surement pas ton petit gars ;). j'en ai rien a foutre que le gars revende des bout d'os de poulet. "Renseigne toi", je viens de te dire que c'est ce que je vais faire, MON propre opinion, y'a de quoi que tu comprends pas dans ce que j(...)

02/07/2020, 03:13

Satan

@ : Un jugement de valeur arbitraire? Ce sont des faits mon petit gars, pas une invention de mon esprit farfelu. Je récidive : renseigne-toi. Qui plus est, ce Mr a dit et répété pendant des années qu'il avait été outré par le collier collectant les os de Dead, alors que l'année passée il f(...)

01/07/2020, 21:57

Pomah

Maybe, mais je préfère me faire mon opinion moi même que de suivre bêtement un jugement de valeur très arbitraire.

01/07/2020, 00:01

Satan

L'indice est : "Helvete".

30/06/2020, 22:17

Satan

@ Pomah : Si tu te renseignais un peu, tu trouveras exactement ce que je mentionne dans des interviews récentes du Mr.

30/06/2020, 22:16

RBD

Vu en 2012, bon souvenir, le report a été exhumé il y a quelque temps si vous suivez...

30/06/2020, 20:14

Saddam Mustaine

Les mecs de Darkthrone qui rencontrent Euronymous ?

C'est là qu'ils laissent le Death pour faire du Black.

30/06/2020, 18:53