Descent into Madness

Blue Screen öf Death

22/05/2021

Autoproduction

Sept ans après leur premier longue-durée, BSOD, qui avait illuminé l’underground de 2014 par sa violence, les tchèques de BLUE SCREEN ÖF DEATH remettent le couvert, et sortent l’écran bleu pour s’incruster dans le paysage Thrash de 2021. Fondé en 2012, le quatuor n’a jamais été très actif, mais cet EP les remet donc sous les feux de l’actualité, d’autant qu’il est méchamment remonté et chargé en électricité. Dans un créneau de Death/Thrash assez difficile à contenter, les quatre musiciens foncent dans le tas et multiplient les figures de style, soutenus par une production incroyablement performante ne mettant personne en avant. C’est ainsi qu’on peut apprécier les graves de la basse qui ne se retrouvent pas noyés dans le mix, mais aussi la finesse des riffs qui parfois, empruntent les couloirs du temps pour se rappeler de la suprématie américaine des années 90.

Enregistré, mixé et masterisé par Otyn aux studios Davos, Descent into Madness est donc une spirale descendante qui nous entraine dans un cauchemar sans fin, ou plutôt si, après vingt-trois minutes de traitement de choc. Sans révolutionner le créneau, assez surchargé ces derniers temps, le groupe (Rene - chant, Jan - guitare, Krzysztof - basse et Rift - batterie) y imprime sa patte, et ses changements de tempo qui confèrent à ce format moyen une versatilité appréciable. Nous passons donc sans transition d’un court brûlot purement Thrash (« Cyberego »), à une attaque Death lourde et emphatique (« Disconnected »), et le quatuor montre dans les deux cas un visage très séduisant dans la brutalité.

Tous très capables, les musiciens donnent le meilleur d’eux-mêmes, et si la batterie de Rift subit la compression habituelle des traitements sonores modernes (certaines parties sont parfaitement insupportables), la guitare de Jan agit quant à elle comme un catalyseur très efficace, quelles que soient les saccades ou les attaques.

Ainsi, « Leave the Matrix » nous replonge avec bonheur dans les mélodies malsaines du SLAYER époque South of Heaven/Seasons in the Abyss, recréant un univers qui nous est très familier, comme un piège tendu aux amateurs de classicisme. Mais très rapidement, l’optique change, et le combo se révèle sous son vrai jour, les muscles saillants, suggérant parfois des accointances avec le NO RETURN de Tanguy.

Sinuant constamment entre fluidité Thrash et pilonnage Heavy, les tchèques n’hésitent pas non plus à se référer au Death suédois des nineties, en mixant mélodies à la GRIP INC et vélocité à la AT THE GATES (« Hard to Choose »). Tout tourne donc très rond, tout se montre fluide et agencé avec pertinence, et on craque assez rapidement pour cette tranche de vie qui illustre à merveille le Crossover entre ces deux genres extrêmes des 80’s. Old-school dans le fond, mais actuel dans la forme, BLUE SCREEN ÖF DEATH ose donc le meilleur des deux mondes, et fait rapidement regretter l’option courte. Un titre mid aussi catchy que « Dead Man Walking » aurait mérité une suite un peu plus développée, et les vingt minutes passent un peu trop vite pour qu’on puisse déguster ce Death/Thrash vraiment peaufiné. Heureusement, le groupe nous laisse sur une boucherie en riff cyclique, symptomatique du ENTOMBED le plus rigide, et nous offre en épilogue un titre éponyme qui arrache le reste de mauvaises herbes avec célérité.

Disponible gratuitement sur le Bandcamp du groupe, Descent into Madness est une petite friandise méchamment épicée que je vous recommande chaudement. Entre deux hommages plus conséquents, cet EP est particulièrement agréable en oreille, puisqu’il n’a retenu de ses deux styles de base que leur substantifique moelle.     

 

                                                                                                                                                                                                     

Titres de l’album:

01. Leave the Matrix

02. Cyberego 

03. Disconnected

04. Hard to Choose   

05. Dead Man Walking         

06. Descent into Madness


Facebook officiel

Bandcamp officiel


par mortne2001 le 17/09/2022 à 18:02
78 %    43

Commentaires (0) | Ajouter un commentaire

pas de commentaire enregistré

Ajouter un commentaire


Derniers articles

MALEMORT: les fantômes d'Hérouville.

mortne2001 27/09/2022

Interview

Obscura + Persefone + Disillusion

RBD 26/09/2022

Live Report

Voyage au centre de la scène : CARDIAC CEASE

Jus de cadavre 25/09/2022

Vidéos

100 Albums à (re)découvrir - Chapitre 4

mortne2001 04/09/2022

La cave

MOTOCULTOR 2022 / XIII édition

Jus de cadavre 30/08/2022

Live Report

Obscene Extreme 2022

Mold_Putrefaction 16/08/2022

Live Report

J'irai Mosher chez vous ! Episode 4 : Seattle

Jus de cadavre 12/08/2022

J\'irai mosher chez vous
Concerts à 7 jours
The Vintage Caravan + Volcanova 08/10 : Espace Solana, Chalons-en-champagne (51)
Cult Of Luna + Caspian + Holy Fawn 11/10 : Stereolux, Nantes (44)
Tags
Photos stream
Derniers commentaires
senior canardo

cool ! je connais maintenant 2 groupes Bulgares ! pour ceux qui connaissent pas, ya Terravore qui fait du bon thrash ;)

06/10/2022, 10:49

NecroKosmos

Le seul intérêt de ce concert, c'est la première partie. RAVEN : un groupe fantastique sous-estimé.

06/10/2022, 05:51

Satan

C'est terrible... Et puis, quel groupe d'exception, ça me fait mal au cœur pour eux.

05/10/2022, 21:22

Arioch91

Un concept album sur un écrit de Lovecraft ? Ok je prend direct !

05/10/2022, 20:41

VonDerKrieg

A noter que tout vient du compte twitter d'un certain "Alex", qui après avoir envoyé au maire de la ville de Bessancrout plusieurs messages publiques remplis de conclusion hâtives et de liens à l'emporte piéce quant au passé de certains(...)

05/10/2022, 18:36

Gargan

Je m'attendais à du très bon, tout sauf déçu. J'espère qu'ils vont percer au-delà de l'hexagone, car ils le méritent amplement.

05/10/2022, 09:18

Sadam Mustaine

Le reproche que je fais a Metallica c'est de vivre sur ses lauriers depuis 30 ans et de vivre sur 10 grandes années de carrière pour depuis faire des albums de la qualité d'un groupe qui remplirai tout juste des petites salles 

04/10/2022, 23:31

Adolpho Ramirez

L'orga qui réagit comme des grosses pédales en chouinant sur Internet et en faisant une cagnotte (qui a été supprimé LOL), au lieu d'aller directement confronter le cuck soyboy à l'origine de l'annulation. Finalement, si ça peut(...)

04/10/2022, 22:00

Alex fan

Magnifique retour aux sources de ma jeunesse 

04/10/2022, 19:17

Jus de cadavre

Le type à l'origine de ce merdier est un gars de la scène. Qui en son temps fut pris en photo avec des tshirts tendencieux de BM. Le monsieur veut sans doute se racheter ?Pathétique.

04/10/2022, 14:11

Jus de cadavre

Metallica n'oublie clairement pas d'ou ils viennent. Les premiers mecs / roadies du fan club recoivent encore aujourd'hui des invitations pour les concerts dans leurs villes.Juste mega respect.

04/10/2022, 14:06

Simony

Pseudo-nazi de ce que j'ai compris.

04/10/2022, 11:17

Humungus

Et l'hurluberlu dénonçait quoi exactement ?Une imagerie satanique ou une accointance pseudo-nazi ?

04/10/2022, 10:12

Humungus

Bordel !Avant de lire ton commentaire Simony, c'est exactement ce que je m'apprêtais à poster...METALLICA = Le groupe que l'on ne peut pas complétement détester.

04/10/2022, 10:08

Simony

On peut dire ce que l'on veut sur ce groupe que je ne suis plus depuis de nombreuses années mais c'est encore un des rares à faire ce qui leur chante et avoir ce genre d'attention envers ceux qui les ont aidé et leurs fans, musicalement ça ne me parle pl(...)

04/10/2022, 09:10

Simony

Pression d'un illuminé sur la localité qui accueillait l'évènement quand à la présence d'un groupe de Black Metal. Je ne sais pas quel groupe était visé par cette action remplie de courage mais il a eu gain de cause puisque le(...)

04/10/2022, 09:07

Humungus

Tout cela ne me donne toujours pas les raisons de l'annulation...

03/10/2022, 23:41

Simony

Pour ceux que ça intéresse, opération d'ANTIQ LABEL en soutien au festival,SPECIAL SALE / VENTE SPECIALEEn soutien au

03/10/2022, 22:34

Satan

Et après on dit que l'extrême-droite est le danger suprême, alors que l'extrême-gauche est en train d'installer en sous-pente la dictature. Taake et ensuite ça.... on n'est pas dans la merde avec des pignoufs pareils.

03/10/2022, 22:22

Orphan

Ils n'ont qu'à faire un "RAP FEST" avec l'idéologie nauséabonde qui va avec.

03/10/2022, 14:16